Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Agenda & Actualité
Colloque du 1er au 3 mai
Vivre l'anarchie : expériences communautaires et réalisations alternatives

le 2 février 2009

Contact

ARTICLES

Vivre l’anarchie : expériences communautaires et réalisations alternatives

(XIXe et XXe siècles)

Après les années de doute qui ont suivi la chute du mur de Berlin et l’effondrement du communisme, de plus en plus de personnes par-delà leurs différences idéologiques de départ, s’interrogent aujourd’hui sur les moyens qui permettraient d’éviter les erreurs sur lesquelles ont échoué les tentatives émancipatrices du passé.

Fait symptomatique, tout un pan de la tradition socialiste et ouvrière que l’approche marxiste stalinienne dominante avait stigmatisé comme utopiste sort de l’ombre. Qu’il s’agisse du commerce équitable, des vertus du crédit gratuit ou de l’économie sociale, nous assistons à une véritable réhabilitation posthume d’une tradition émancipatrice qui avait été l’apanage des premiers socialistes et qu’il est possible de retrouver dans de multiples manifestations anarchistes du XIXe et du XXe siècle.

Loin de l’image d’Epinal de l’anarchiste poseur de bombes ou doux rêveur, les courants libertaires ont su impulser dès leur origine des pratiques militantes visant à favoriser le changement social radical au moyen de réalisations de projets de communautés de vie ou de travail en rupture avec les conditions de vie et de production de leur temps. Cette volonté de commencer les transformations souhaitées ici et maintenant sans attendre le jour hypothétique de la révolution sociale, que nous appelons l’anarchisme réalisateur, n’a pas été l’apanage exclusif des courants libertaires. Elle prolonge, à sa manière, les pratiques des réformateurs sociaux d’avant 1848 qui, tel Fourier, étaient partisans non pas de vagues rêves utopiques aux conséquences inévitablement totalitaires ou liberticides, mais de ce qu’ils présentaient explicitement comme des formes d’expérimentation sociale.

En organisant ce colloque, le but que nous nous fixons est donc de contribuer à mieux connaître ce qu’il faut considérer comme une conception à part entière du changement social radical qui déborde le cadre strictement anarchiste et/ou libertaire. La présentation de quelques-unes de ses multiples manifestations, enfin, nous offrira aussi l’occasion de nous interroger sur la pertinence et la portée de ce modèle encore aujourd’hui.

Programme

 Vendredi 1er mai (14h30-17h30) :
Du socialisme expérimental à l’anarchisme réalisateur. Expérimentation et changement social au sein des courants socialistes au cours du XIXe siècle

Modérateur : Gaetano Manfredonia

Pierre Mercklé, Le Phalanstère est un laboratoire. La science sociale expérimentale de Charles Fourier entre théorie et pratique.

Olivier Chaïbi, Réalisations et réalisateurs proudhoniens

Nathalie Brémand, Education et révolution : l’enfant et le changement social chez les fouriéristes, les communistes icarienset les anarchistes

Soirée (21h) : Projection du film de Jean-Luc Comolli, La Cecilia (1975)

 Samedi 2 mai (9h30-12h30) :
Insurrection ou évolution ? : tendances et manifestations de l’anarchisme réalisateur jusqu’à l’entre-deux-guerres

Modérateur : Ronald Creagh

Isabelle Felici, La Cecilia : quels enseignements pour les anarchistes du XXIe siècle ?

Anne Steiner, Vivre en anarchiste à la Belle Epoque : la tentation de l’illégalisme

pour échapper au salariat. Débats au sein des milieux individualistes dans les années qui précèdent la guerre

Gaetano Manfredonia, L’Anarchisme réalisateur d’E. Armand

Céline Beaudet, Les Colonies anarchistes de l’Entre-deux-guerres : de la mêlée au désert

 Samedi 2 mai (14h30-17h30) :
Le renouveau des expériences réalisatrices et/ou alternatives depuis les années 1960

Modératrice : Marianne Enckell

Edward Sarboni, 1968 à 1978 : Communautés libertaires et rejet des pratiques « politiques » institutionnalisées

Ronald Creagh, La Fourmilière américaine : de la microsociété au groupe affinitaire. Anarchisme diffus ou anarchisme confus ?

Jean-Manuel Traimond, Christiania : une quasi anarchie depuis 1971

Soirée (21h) : Projection du documentaire Autrement. Ce documentaire a été réalisé et produit en 2002 par une équipe liée à Espace Noir, lieu culturel autogéré de Saint-Imier dans le Jura suisse.

 Dimanche 3 mai (9h30- 12h30) :
Débat Persistance et actualité des stratégies réalisatrices

Modératrice : Claire Auzias

Marianne Enckell, Vivre autrement en Suisse

Jean Berthaut, Squats, une expérience collective urbaine

Quelques interventions : phalanstère de Fourier, éducation ...

Pierre Mercklé, Le Phalanstère est un laboratoire. La science sociale expérimentale de Charles Fourier entre théorie et pratique.

A l’instar de la « physiologie sociale » de Saint-Simon ou de la « sociologie » plus tardive d’Auguste Comte, la « science sociale » de Charles Fourier (1772-1837) ambitionnait d’introduire dans les études sociales la rigueur méthodologique des sciences dites « exactes ». Or, cette ambition a été occultée par les « réceptions » du fouriérisme, et en particulier par la distinction établie par Marx et Engels entre « socialisme utopique » et « socialisme scientifique ». Pourtant, « l’intention » scientifique est explicite chez Fourier, et s’appuie fondamentalement sur une « exigence expérimentale » : Fourier et ses disciples se sont d’abord efforcés d’infléchir la doctrine originelle de telle façon que ses énoncés puissent être soumis à l’expérience. Ensuite, ils tentèrent des « expérimentations sociales », organisées soit par l’Ecole sociétaire, soit par des groupes fouriéristes dissidents : les « phalanstères » fouriéristes apparaissent alors comme autant de « laboratoires » pour l’observation des ambitions d’une doctrine qui prétendait y articuler « science sociale » et volonté de transformation sociale.

Pierre Mercklé est maître de conférences en sociologie à l’ENS Lettres & Sciences Humaines et membre du Groupe de recherche sur la socialisation (GRS). Une partie de ses travaux portent sur l’histoire sociale et l’épistémologie des sciences sociales en général, et sur Fourier et le fouriérisme en particulier. Il est par ailleurs l’administrateur de Liens Socio, le portail de l’actualité francophone des sciences sociales.

JPEG - 51 ko

Nathalie Brémand, Education et révolution : l’enfant et le changement social chez les fouriéristes, les communistes icariens et les anarchistes

La question de savoir s’il fallait éduquer l’enfant aux principes de la future organisation sociale s’est toujours posé au sein des différents courants socialistes du XIXe siècle.

Les fouriéristes pensaient que c’était en grande partie sur les enfants que reposait le changement social. La phalange miniature était la réalisation pratique la plus infime qui devait préparer la mise en place du futur phalanstère. Les icariens voulaient aussi élever les enfants à l’écart des adultes et leur inculquer les valeurs communistes pour qu’ils les transmettent ensuite aux générations futures. Pour un révolutionnaire comme Bakounine, au contraire, l’éducation intégrale était impossible à mettre en pratique car tant que le changement social n’avait pas eu lieu, les conditions n’étaient pas réunies pour le faire et elle était donc remise à plus tard. Mais d’autres anarchistes par la suite, dont les anarcho-syndicalistes, considérèrent que l’éducation contribuaient à préparer les masses au changement et faisait partie de l’évolution vers la révolution sociale.

La mise en application de la formation des enfants au nouveau type de société par les différents penseurs et militants dépendait ainsi en grande partie de leurs conceptions du changement social. Les courants de pensée réformateurs qui misaient sur l’expérimentation de leurs théories pour changer la société privilégiaient un rôle actif des enfants tandis que les théoriciens d’un changement de type insurrectionnel remettait en général l’éducation intégrale à plus tard. Ce rôle attribué à l’éducation dépendait également de la manière de considérer la pédagogie. Si durant le premier XIXe siècle, les socialistes voient surtout l’éducation comme une formation morale du citoyen de la future société, ceux de la fin du siècle, comme nombreux de leurs contemporains, attribuent des vertus aux nouvelles méthodes pédagogiques et en particulier à la formation des esprits à la méthode scientifique.

Contacts

Le colloque est organisé par le Centre International de Recherches sur l’Anarchisme (CIRA) Limousin, sur le site du château de Ligoure (Haute-Vienne).
Hébergement au château : 10 € la nuit (voir réservation)
Possibilité de camper sur place
Restauration midi et soir - Repas : 8 € (boissons non comprises)- Petit-déjeuner : 3 €

Il est impératif de réserver : voyez plus d’infos sur le site du colloque http://rencontresligoure.e-monsite....


3 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

2 messages

  • Vivre l’anarchie : expériences communautaires et réalisations alternatives

    Le 2 mars 2009, par X

    Aucune référence à Longo maï... Seraient-ils l’une des expériences anarchsites des plus réussies tout en refusant d’en porter le nom ? Ils assument en revanche d’être une expérience communautaire.

    Gorgerouge.

    Voir en ligne : http://gorgerouge.over-blog.com

  • Vivre l’anarchie : expériences communautaires et réalisations alternatives

    Le 10 février 2009, par lefebvre evelyne

    le prix de l’abonnement a passerelle eco m’interesse ;evelefebvre@laposte.net


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Partenaires Associés (Emploi et Entreprise dans le 10)

Projet : Cherche partenaires/associés / investisseurs / pour projet d'épicerie équitable / solidaire de produits provenant de producteurs / fabircants / petits agriculteurs exerçant dans un (...)

Recherche Ecolieu ou Ecovillage à Vivre (Ecolieux existants dans le 13)

Projet : Mon projet est de rejoindre un écolieu, habitat partagé, eco village. Un lieu proche de la nature intergénérationnel. J'ai pas vraiment de lieux précis. Je veux vivre dans un lieu humaniste (...)

Je Cherche une Colocation Autour de Carcassone (CoLocation dans le 34)

Projet : bonjour , christian , retraité 62 ans musicien grand ouverture d'esprit cherche colocation autour de carcassonne dept 11 proche de la nature , pas trôp éloigné de la ville ,mes (...)

48 Ans Aimerais Trouver Partenaire (Contacts dans le 18)

Projet : Bonjour , Je souhaiterais trouver une partenaire pour echanges et partages....j ai 48 ans.. peu importe la region. Personne Saine.. qui as la meme demarche Tel 0675298179 (...)

Lieu-Pause pour Routardes et Semi Nomades (Terre en Vue)

Projet : Partager un hangar ,vaste grange ou entrepot avec petit terrain sur Dépts : Dordogne ,Lot ou Aveyron de préférence ( mais on peut envisager d autres contrées..) à 2,3 ou 4 pers selon.. (...)

Ferme Vivriere Cherche Coup de Main contre Logement (Ecolieux existants dans le 12)

Projet : ferme vivriere situee en Aveyron nous y faisons des des legume des cereale du pain de la biere et des volailles cherche coups de main au potager dans l eco construction les cloture ... (...)

Recherche Lieu de Vie pour mes Alpagas et Moi (À l’abordage)

Projet : Créer un élevage d'alpagas afin de produire de la laine et des vêtements écologiques Offre : Une animation/activité sur le lieu via la présence de l'élevage et l'atelier/boutique. Ma (...)

Reraite «Vivre son Rêve» Design de Vie, Kundalini Yoga (Permaculture)

Projet : Reraite « Vivre son Rêve » design de vie, permaculture humaine, et kundalini yoga. Gite Le Fosso en Bretagne (22) | 29 octobre au 2 novembre 2019. Benjamin et Kalyan vous conduisent cet (...)

Lieu de Production (Recherche location dans le 10)

Projet : cherche lieu / logement / maison pour projet de production d'épices et plus particulièrement de piments dont je suis passionné étudie toute proposition / voire la création d'une (...)