] Au menu : steak de boeuf alimenté au soja transgénique cultivé sur coupe rase (...) - Les politiques gesticulent et - Agenda & Actualité
Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Agenda & Actualité
Au menu : steak de boeuf alimenté au soja transgénique cultivé sur coupe rase de forêt amazonienne :

le 30 juin 2019

ARTICLES

Au menu : steak de boeuf alimenté au soja transgénique cultivé sur coupe rase de forêt amazonienne

Les politiques gesticulent et blablatent, Greenpeace agit

Alors que la canicule étouffe la France, Greenpeace France démontre une nouvelle fois le manque flagrant d’action du gouvernement pour changer de trajectoire. « L’Europe suffoque et avec le réchauffement climatique, cela ne fera qu’empirer. Puisque le gouvernement est incapable de respecter ses engagements pour lutter contre la déforestation et le changement climatique, nous sommes venus le faire à sa place », déclare Cécile Leuba, chargée de campagne forêts chez Greenpeace France.

50 activistes, français mais aussi allemands ou encore hollandais, ont bloqué l’arrivée du cargo ELLIREA, en provenance du port de Cotegipe, situé à Salvador au Brésil, l’empêchant d’accoster dans le port de Sète.

Ce cargo transporte 50 000 tonnes de tourteaux de soja, destinées à être déchargées pour moitié en France et pour moitié en Slovénie, afin de nourrir les animaux d’élevage au sein de l’Union européenne.

A quai, les activistes ont bloqué les quatre grues de déchargement et interdit l’accès au quai d’amarrage. Ils ont également déployé des banderoles déclarant « Warning : soja qui déforeste » et peint sur le quai un message « Stop Elevage industriel ». La coque du bateau a quant à elle été repeinte avec le message « Forest Killer ».

un système soja destructeur et climaticide

Cette action fait suite à la publication le 11 juin d’un rapport intitulé « Mordue de viande : l’Europe alimente la crise climatique par son addiction au soja [1] » qui démontre comment l’élevage industriel et la surconsommation de viande en Europe engendrent des phénomènes massifs de déforestation et de destruction d’écosystèmes précieux en Amérique du Sud via la culture du soja.

De plus, la déforestation et l’élevage pèsent fortement sur les émissions de gaz à effet de serre, représentant respectivement 12 % et 14,5 % des émissions de gaz à effet de serre mondiales.

En provenance du port de Cotegipe, situé à Salvador dans l’Etat de Bahia au Brésil, le cargo ELLIREA est le symbole de ce système soja destructeur. En effet 89% du soja originaire de ce port provient du Cerrado, une savane brésilienne précieuse qui abrite la plus grande biodiversité au monde et stocke de grandes quantités de carbone.

Malgré sa grande valeur écologique, le Cerrado est victime d’une destruction rapide, ses forêts et prairies étant converties en champs de soja et en élevages. Près de la moitié de sa végétation d’origine, environ 88 millions d’hectares, a déjà été détruite, en partie pour nourrir les millions d’animaux (poulets et porcs principalement) élevés dans les élevages européens.

Sans compter sur le fait que ces monocultures de soja se font à grands renforts d’OGM et de pesticides en partie interdits dans l’Union européenne.

Pas de demi-mesures face à l’urgence climatique

« Le gouvernement se noie sous les belles paroles et les fausses promesses depuis des mois, que ce soit concernant la mise en application de la Stratégie nationale contre la déforestation importée (SNDI) ou de la transition de notre modèle d’élevage vers des systèmes plus écologiques, condamne Cécile Leuba. L’urgence climatique oblige le gouvernement français à l’action. François de Rugy et Didier Guillaume, en première ligne sur ces questions, doivent mettre en cohérence les discours et les actes.

Nous avons besoin d’une révolution agricole et alimentaire : mettons fin à la destruction des forêts au Brésil, au Paraguay, en Argentine ; mettons fin à nos modes de productions industriels et destructeurs en Europe ; mettons fin à cette surconsommation de viande et de produits laitiers qui a des conséquences jusque de l’autre côté de la planète. Nous bloquerons l’arrivée de ce cargo jusqu’à obtenir des engagements réellement convaincants du gouvernement en ce sens. »

Les demandes de Greenpeace France

A propos de la Stratégie nationale contre la déforestation importée  : Greenpeace France demande l’interdiction de toute arrivée de soja sur le territoire français s’il n’est pas prouvé qu’il n’a pas contribué à la déforestation ou destruction d’écosystèmes. Il ne s’agit ni plus ni moins que d’appliquer immédiatement les grands principes énoncés dans sa stratégie nationale de lutte contre la déforestation importée.

Concernant la transition de notre modèle d’élevage : Greenpeace France demande à ce que le prochain Plan protéines végétales soit ambitieux et favorise le développement de légumineuses diversifiées, durables et adaptées aux territoires, tant pour nourrir les animaux que les humains.

PAC : La prochaine Politique agricole commune, et en particulier le plan stratégique national, doit permettre une réduction de la production de protéines animales et la transition d’un modèle intensif vers un élevage écologique et paysan.

Élevage : Greenpeace France demande la fin des subventions aux modèles productivistes pour enfin assurer cette transition vers un élevage écologique.


4 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Propose Habitat Léger dans Verger (21) (Habitat Léger dans le 21)

Offre : Mise à disposition d'un verger (1100m²) pour poser un habitat léger provisoirement ou pas, avec vue sur les Hauts Monts de l'Auxois, à côté d'une praireie (moutons); lieu propice à la rêverie, à (...)

Propose Accompagnement de Projets d'Ecolieux (Arts de Vie dans le 35)

Projet : Alexis ROBERT, de l'écolieu de La Guette à Paimpont, en forêt de Brocéliande propose un accompagnement de projets d'écolieux, accueil à La Guette. Renseignements par (...)

Divers Chantiers Participatifs (Construction dans le 35)

Projet : Alexis ROBERT, de l'écolieu de La Guette à Paimpont, en forêt de Brocéliande propose divers chantiers participatifs d'avril à fin septembre. Renseignements par (...)

Fête de la Tendresse (Agenda des Convergences dans le 35)

projet : autogérée et participation libre. chez alexis robert à l'écolieu de la guette à paimpont, en forêt de brocéliande.

Celtival du Vivant (Agenda des Convergences dans le 35)

Projet : Celtival du Vivant, autogéré et participation libre. Les Anciens et fidèles seront là pour accueillir les nouveaux dans l'esprit d'accueil, d'échange, de rencontre et de partage si apprécié de (...)

Accueillir notre Spectacle Baïkal cet Été 2021 (Arts Vivants dans le 22)

Projet : Nous aimerions proposer cet été, notre spectacle Baïkal en voyage artistique à travers la France, nous souhaitons conjuguer art et développement durable pour ce dernier. Baïkal est un voyage (...)

Ch Personnes pour Creer Habit Groupé avec Activités (Projets d’Habitats Participatifs dans le 66)

Projet : création d'un regroupement d habitat avec des activités variées ( bien être , développement personnel, culture , jardin, etc selon le lieu et les personnes présentes) Merci de vos (...)

Ô Abject Théo où est ma Place ? (À l’abordage dans le 88)

Projet : Né en 66 et immergé dans milieu paysan jusqu’à 21 ans, ayant vu le génocide de la nature, étudié l’écologie scientifique, je porte un projet pour écolieu sans déni de dépendance à faune-flore. En (...)

Propose Yourte et HL sur Écolieu Partagé (Ecolieux existant dans le 22)

Projet : Ecolieu Ds un gd hameau, 5mn gare de Guingamp (22), vue sur vallée : une maison, un chalet, une yourte et une caravane sur un terrain de 3000m2 constructibles. Le lieu de vie (de 4 ans à (...)