] Charte des ecofestivals - Pour préserver l éthique et le sens - Agenda & Actualité
Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...
Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Agenda & Actualité
Expérimenté pour la première fois en 1996, les écofestivals se multiplient

le 30 avril 2008

ARTICLES

Charte des ecofestivals

Pour préserver l’éthique et le sens de ces rencontres conviviales et militantes.

Le mot "écofestival" n’a pas été déposé afin qu’il soit libre d’accés. Chacun peut organiser un écofestival ! Pour cela, alors que les écofestivals se multiplient, il est utile de rappeler les principes fondateurs de ces évènements festifs et alternatifs.

Voici la charte des écofestivals, telle qu’élaborée en 2006, 10 ans après le 1er écofestival, par les fondateurs des premiers et plus importants écofestivals.

Historique

En 1976 , Patrick et Brigitte BARONNET décident de quitter Paris pour vivre leurs aspirations profondes. Ils mettent tout en œuvre pour inventer un nouveau mode de vie, simple, concret, économe et solidaire, qui puisse être crédible et reproductible.

Après avoir vécus sur un seul demi salaire avec leurs 4 enfants, ils ont divisés leurs consommations d’eau, d’électricité et leurs déchets par 6. Afin de diminuer leur empreinte écologique, il ont tenté de se nourrir au mieux sur un potager cultivé en biologie pour satisfaire un régime à tendance végétarienne, afin de diviser par 4 la surface cultivable nécessaire.

La nourriture et la vie saine renforçant les immunités naturelles, ils n’ont eu que très peu recours aux médicaments, les 2 filles étant nées à la maison. Après 25 ans d’expérimentations dans tous les domaines de la vie quotidienne, seuls au début puis progressivement compris et aidés de personnes compétentes, ils sont depuis 25 ans autonomes en eau, depuis 10 ans autonomes en électricité et en épuration tout en vivant sur un seul demi salaire à personnes

En 1997, ils décident de consacrer 2 jours pour informer le grand public qu’il est crédible et nécessaire de changer nos comportements sans rien perdre en qualité de vie et proposent à la société civile de créer les conditions d’une reproductibilité intelligente en tenant compte de la diversité des situations, mais sans jamais perdre les principes fondamentaux : simple, concret, économe et solidaire.

Ce jour-là, 5000 personnes visitent le site avec étonnement et intérêt et montrent à l’évidence que, comme le préciseront les médias, cette expérience, loin d’être un retour en arrière, présentent des solutions d’avenir. Le premier Ecofestival est né.

Un Ecofestival, c’est quoi ?

C’est l’organisation d’une rencontre joyeuse, conviviale, musicale, festive mais aussi studieuse, entre d’une part, les exposants qui proposent et expliquent leurs expériences, leurs services, leurs matériels ou leur art ,et, d’autre part les visiteurs qui cherchent à changer leur comportement et leur mode de vie à travers des solutions simples, concrètes,économes et solidaires en harmonie avec les équilibres naturels grâce auxquels nous vivons.

C’est un moment et un lieu pédagogique, de réflexion et d’éducation active à l’écocitoyenneté dont le but premier est de construire avec lucidité une organisation de vie et d’échanges dans le plus grand respect des lois naturelles, l’homme étant par sa nature même, un des élément d’une cohérence universelle.

Cette vision globale s’illustre par la diversité des thèmes abordés : alimentation, agriculture et jardinage, santé, écoconstruction, énergies alternatives, gestion de l’eau, éducation et pédagogie, écocitoyenneté, vie associative, artistique et culturelle, etc.

Les principes fondamentaux :

 L’adoption des toilettes à litières pour tous et le compostage des matières fécales sont le symbole et la réalité de l’appartenance de l’humain à l’humus, cette couche de terre vivante qui nous permet de vivre dans cette biosphère. Elles doivent être gérées avec la plus grande attention pour mettre en évidence le bien fondé écologique, sanitaire et économique de leurs principes afin qu’ils s’étendent auprès du grand public.

 L’alimentation biologique n’est pas uniquement l’élément essentiel de la santé humaine mais aussi celui de la santé de la Terre. C’est le refus catégorique de la banalisation d’une agriculture et d’une alimentation qui a remplacé la science de l’humus et de la vie par des produits de synthèse élaborés au mépris d’une vision globale de notre écosystème.

 Une faible consommation énergétique, si possible produite par des énergies renouvelables, doit assurer le bon déroulement de cette rencontre

  • où la musique vivante peut remplacer avantageusement les sonorisations à forte demande en électricité et décibels,
  • où les vitrines réfrigérées réduites au minimum exposent en majorité des produits locaux à faible écobilan, provenant d’artisans et de fournisseurs locaux issus de circuits courts et dont la viande, grosse consommatrice d’énergie, d’eau, de protéines végétales, de surface de terre n’en représente qu’une faible proportion.

 Un espace agréable où la beauté, la propreté ( moindre déchets ) et les lieux de silence nous invitent au respect et à l’écoute des autres pour des échanges fructueux, tout en procurant un bien être qui réconcilie l’homme avec lui-même et ceux qu’il rencontre.

 Une sélection critique et judicieuse, tant des exposants que des intervenants afin que les Ecofestivals se différencient clairement des foires ou salons habituels, de part la qualité pédagogique, l’investissement personnel, la justesse des prix pratiqués et la pensée globale qui animent les acteurs de cette rencontre.

Ce qui signifie par exemple, que le choix des intervenants et des exposants privilégie ceux qui agissent sur les causes des désordres écologiques et sociaux en proposant des solutions simples, concrètes, économes et solidaires, plutôt que ceux qui, agissant sur les conséquences exposent des remèdes à court terme.

 Une attitude de prudence à l’égard des subventions et de tout soutien qui pourraient altérer l’autonomie des orientations fondamentales de l’Ecofestival … ce qui implique une gestion rigoureuse des charges afin de proposer des prix d’entrée abordables sans pour autant être gratuits.

 Une équipe de bénévoles, informée et disponible, équipe d’autant plus respectée, aidée et " choyée" que sans eux, cette espace créateur ne pourrait avoir lieu.

Au delà de ces principes, toute liberté est acquise au service des audaces et innovations en tout genre en souhaitant que les Ecofestivals gardent leur originalité et génèrent chez tous des élans de créativité. Nous invitons les nouveaux Ecofestivals à entrer en contact avec nous ou avec un Ecofestival déjà existant afin d’obtenir soutien et encouragements et de maintenir les exigences de qualité.

Fait à Moisdon la rivière le 20 mai 2006

Les Signataires

 Ecocentre : Heol, La Maison Autonome, Route de Louisfert 44520 MOISDON LA RIVIERE tel : 02 40 07 63 68 heol@waika9.com site : heol.org

 Ecocentre du Périgord Froidefon 24 450 ST PIERRE DE FRUGIE tel : 05 53 52 50 07 info@ecocentre.org site ecocentre.org

 Ecodomaine des Gilats Les Gillats 89130 TOUCY 03 86 44 20 62 gilats@ecodomaine.org site ecodomaine.org WERCKMANN Albert 03160 BOURBON LARCHAMBAULT

Voir aussi :

 diaporama de l’écofestival de Moisdon la Rivière, en 2001

 Ecofestival de Toucy en mai 2008

 Ecofestival de Chardenoux 2007

 Ecofestival de Bourbon L’Archambault 2007

 Ecofestival de Moisdon La Rivière 2003


3 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

2 messages


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Offre Hébergement contre 10h / Semaine Travail Léger (Troc et éco-monnaies dans le 72)

Projet : Femme senior sympa, atypique, minimaliste cherche aide pour rénovation légère et quelques petits travaux à faire ensemble + rangement cave dans appartement confortable (wifi, lave vaisselle (...)

Cherche Location (Recherche location)

Projet : Bonjour, nous sommes un couple (24 et 32 ans) qui cherchons une petite maison à louer à partir de fin aout/ début septembre. On a un chien et un chat, potentiellement un 2eme chien pour (...)

Colocation en Essonne (Offres de CoLocation dans le 91)

Projet : je recherche une personnne de préférence une femme avec un enfant pour partager ma maison autonome. Offre : La maison est grande, au rdc cuisine, salon, ma chambre, une salle d'eau un wc, à (...)

Atelier Création Collective Enduits Terre Colorés (Construction dans le 31)

Projet : Réalisation d'enduits de finition colorés et de décors Réalisation d'objets en terre et finition stuc terre Vie dans un écolieu Activités sur la parentalité Baignades en lac Offre : Enfants (...)

Eco-Lieu Propose Quelques Jours de Vacances (Vacances dans le 13)

Projet : Eco-lieu Éco-lieu dans le 13, à 800 mètres de la mer, propose à éco-responsable, quelques jours de vacances (avec petite participation financière), dans logements insolites , équipés, entourés (...)