Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Agenda & Actualité
8 Avril 2014 : il faut sauver la forêt française ! :

le 18 mars 2014

ARTICLES

8 Avril 2014 : il faut sauver la forêt française !

À partir du 8 avril 2014, les sénateurs examineront le projet de loi d’avenir sur l’agriculture et la forêt (LAAF). Nos forêts ne seront bientôt plus qu’un joli souvenir si nous ne changeons pas le projet de loi actuellement discuté au Parlement. Nous, SOS Forêt France, collectif rassemblant des dizaines d’associations, de syndicats forestiers et de personnalités qualifiées, nous lançons aujourd’hui l’alerte pour protéger nos forêts et sauvegarder les emplois de la filière bois.

En 2009, Nicolas Sarkozy lança l’idée que la France devait couper 40% de bois en plus. François Hollande a bien entendu le message et imagine comme son prédécesseur que l’exploitation intensive de notre forêt est l’une des solutions à tous nos problèmes ! Face au déficit commercial du secteur bois et l’appétit grandissant de pays comme la Chine, nos dirigeants ne pensent qu’à court terme : gagner plus en coupant plus et plus vite. La forêt n’est pourtant pas une usine dont on peut accélérer les chaînes de fabrication.

La forêt de demain : ce qui nous attend

Les orientations actuelles du projet de loi favorisent la concentration économique de la filière autour de méga-scieries ou de méga projets bois biomasse qui projettent des volumes de coupe gigantesque incompatible avec la ressource et qui entrent en concurrence avec les entreprises existantes. Si la forêt française est la troisième d’Europe, elle est aussi l’une des moins denses. Les petites et moyennes entreprises ne feront pas le poids face à ces traders du bois qui auront les moyens d’aller chercher du bois plus loin et à prix cassés. Les techniciens forestiers assermentés ne pourront plus garantir la gestion soutenable des ressources, car leurs effectifs diminuent drastiquement.

De plus, pour atteindre plus de volume et répondre aux besoins standardisés du marché le gouvernement sous la pression des lobbys industriels, soutient la culture exclusive d’espèces résineuses, plus rentables à court terme. On plante des champs de résineux, y compris en plaine, qu’on cultive à l’aide de pesticides et qu’on moissonne tous les trente ou cinquante ans. Pourtant, tous les experts s’accordent à dire que ce modèle n’est pas viable. Au bout de la troisième coupe, la terre n’est plus assez riche. Avec ce type de raisonnement, la loi d’avenir aura pour conséquence irrévocable la ruine de la forêt et de ses emplois. Enfin, de telles forêts sont plus vulnérables face aux changements climatiques.

Sauvegardons la richesse économique et écologique de nos forêts

Au quotidien, la forêt joue un rôle fondamental pour la protection de l’eau, de l’air et des paysages, pour notre santé et nos loisirs etc... Elle est un réservoir de biodiversité. il existe des modèles de gestion durable de la forêt qui permettent de protéger notre environnement et ses emplois.

Évitons pour la forêt les mêmes excès qui ont été commis lors de l’industrialisation de l’agriculture et dont nous payons le prix aujourd’hui. Pour augmenter les bénéfices à court terme, cette politique de concentration économique aux mains de lobbies d’investissement ajoutera à la dette financière une dette écologique pour les générations futures.

Le collectif, SOS Forêt France, a transmis aux sénateurs et plus largement à nos élus des propositions fortes pour sauvegarder nos forêts, ses emplois et la biodiversité. Vous trouverez sur note site l’ensemble de nos propositions. Le temps presse, nous avons besoin de vous pour sauver nos forêts.

Merci pour votre soutien.

Signez la pétition sur http://www.change.org/sosforet C’est ensemble que nous sauverons nos forêts.

Contactez un parlementaire

Les sénateurs discutent actuellement d’un projet de loi d’orientation sur la forêt. Ils détiennent le destin de la forêt française entre leurs mains. A l’heure actuelle, le projet de loi menace la biodiversité de nos territoires ainsi que les emplois de la filière bois. Encore une fois, la forêt, et les petits exploitants, sont menacés par l’appétit des grands groupes industriels. Le site http://foretsebouger.tumblr.com/mailtype propose de contacter un parlementaire pour lui faire part de votre préoccupation.


3 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Cherche Emploi dans l'Agriculture (Emploi et Entreprise dans le 25)

Demande : Bonjour Je suis à la recherche d'un emploi dans l'agriculture où dans le domaine de l'écologie développement durable en franche-comté si besoin contacter moi ! Je suis débutante mais (...)

Chauffage Central Novateur (Energie dans le 52)

Projet : Bonjour, Je rénove une ferme , et je voudrais récupérer une partie des calories de ma cuisinière à bois de 8 kW pour une installation d'eau chaude avec radiateurs . J'ai vu cela sur Arte il y (...)

Recherche 6ème Foyer (Elargissement dans le 29)

Projet : Nous faisons partie d'un écolieu situé dans le Finistère, Cap Sizun, à 3 km de la mer. Chacun dispose d'une maison et d'un espace extérieur privatif. Tout le reste est commun (espace (...)

Ecolieu en Lorraine (Ecolieux existant dans le 57)

Projet : Femme souhaite partager sur lieu de vie avec un homme motivé par tout ce qui touche au respect de la vie, de la permaculture, l’écologie, l’autonomie. Offre : J’ai une petite maison sur un (...)

Partage d'un Écolieu (Rencontres amoureuses dans le 57)

Projet : Femme souhaite partager sur lieu de vie avec un homme motivé par tout ce qui touche au respect de la vie, de la permaculture, l'écologie, l'autonomie. Offre : J'ai une petite maison sur un (...)

Havre de Paix Vegan (Ecolieux existant dans le 64)

Projet : Petite maison lumineuse de 64 m2, entourée de prairies, voisins discrets. Epicerie à 50 m, toutes commodités à 6 km, vie nomade (je pars souvent ;-)) pas de transport local, un chat libre, (...)

Recherche des Habitants Résidents ou des Wooffeurs (Ecolieux existant dans le 40)

Projet : Nous recherchons des nouveaux habitants chez nous ou des Woooffeurs dans tous les corps de métiers , sur Soustons , proche de l'océan ,très bien logé + nourris , 4 heures d'activité par (...)

Ouïr le Coq Chanter ! (Recherche location dans le 88)

Projet : Vu ma jeunesse née confinée chez des gueux, à 54 ans désire louer logement dans ferme et un coin pour créer potager-fruitier conforté par la naturaliste revue la Hulotte. Dans sauvage PNR ou (...)

Colocation à Quatre? (CoLocation dans le 49)

Projet : Nous sommes un couple de 64 ans et nous recherchons une location avec un jardin et une dépendance pour y installer un petit atelier. Notre budget étant modeste ,nous pensons proposer à un (...)