Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Agenda & Actualité
13 aout : Projection du film "Qui sème le Vent" en Corcellie (71)

le 3 août 2013

ARTICLES

13 aout : Projection du film "Qui sème le Vent" en Corcellie (71)

Un film documentaire de Julien Baroghel et Irene Bailo

En avril 2012, la marche des possibles relia Marseille à Paris. Entre 20 et 50 marcheurs sur les routes, pour interroger le réel, interroger l’époque, partager l’organisation du quotidien, partager la convivialité, les découvertes et les aléas d’une longue marche, et arriver à Paris le jour de l’élection présidentielle.

Passerelle Eco avait accueilli sur son écolieu les marcheurs des Possibles. Il y avait 2 vidéastes dans le groupe. De retour à Paris, ils ont construit le film de la marche, et c’est celui ci qu’ils viennent présenter ce mardi 13 Août, de nouveau à Corcelle : "Qui sème le vent".

Synopsis

« Nous sommes parti le 03 Mars 2012 du Vieux-Port de Marseille, à pied, en direction de Paris. Nous ne nous connaissions pas mais étions animés d’une même envie, d’une même énergie, d’une même folie. Nous voulions changer le monde, réinventer notre rapport aux autres, penser et construire ensemble. Ne plus suivre le rythme, créer une brèche et l’explorer, fissurer nos habitudes. Nous avons pris la route, nous avons dormi dehors, sur les places des villes, dans les campagnes et nous avons marché. Nous avons marché pendant presque deux mois depuis Marseille pour arriver à Paris à la veille des élections présidentielles... »

Le Film « Qui sème le vent »

Le film est un road-movie qui nous guide dans une aventure folle : une vingtaine de personnes se mettent en marche au départ de Marseille pour rejoindre Paris à pied. Ils occuperont les places publiques des villes et villages qu’ils traverseront pendant un mois et demi, pour y dormir et créer des débats politiques.

Nous avons partagé la vie quotidienne du groupe de marcheurs, jours et nuits, dans leurs réussites et leurs difficultés, jusqu’à l’arrivée dans la capitale le 20 Avril, deux jours avant le résultat du premier tour des élections présidentielles.

Comment s’organise, s’invente, s’apprend la vie en collectivité ? Le film exprime les rêves, l’utopie, voire la folie nécessaire qui guident ce groupe tout au long de l’aventure, ainsi que la manière dont évolue le collectif à travers les expérimentations des principes d’organisation démocratique qu’il revendique.

Au fur et à mesure de l’avancé du groupe cette expérience, cette aventure transforme ceux qui y participent et les amène à se poser de nouvelles questions ; comment concrétiser cet apprentissage d’un idéal politique et philosophique ?

Note des réalisateurs

Au départ nous avons fait le choix d’aller filmer cette marche car nous aussi avions besoin d’air, de liberté et de folie. Nous avions participé au mouvement des Indignés à Angoulême et suivi de près ce qui se passait à Madrid et à Barcelone. Comme une partie grandissante de notre génération, nous sentions le besoin de nous approprier les lieux, les pensées, les actions politiques. Faire des films. Changer le monde. Pas changer le monde tel qu’il est mais au moins tel qu’on se l’imagine. Dire notre subjectivité, notre point de vue et faire collectivement.

Alors le 03 Mars, au petit matin, nous étions au rendez-vous sur le Vieux-Port de Marseille. Ils sont arrivés d’abord au compte-goutte, avec des banderoles et des instruments de musique, nous caméra et microphones. La mélodie a envahi les airs, la foule dansait et le vent s’est mis à souffler. Puis nous nous sommes mis en marche, ensemble.

Quelques jours plus tard nous étions un groupe, une vingtaine de personnes tentant de réfléchir ensemble au monde qui nous entoure, à ce contre quoi nous étions, puis à ce que nous voulions. Marcher, se nourrir, échanger, parler devant les autres, dormir, tout pouvait être réinventé. Comment faire groupe ? Comment faire pour que chacun y trouve sa place ? Des gens nous ont rejoint, d’autres sont partis et la marche progressait. Freiné par la police et motivé par les rencontres que nous faisions, le groupe se transformait, s’improvisait chaque jour. A la fois force donnant à chacun une ouverture plus grande et bulle dans laquelle nous divaguions librement hors du monde.

Nous avons répété des tentatives politiques et nous sommes retrouvés seuls quand il a fallu en inventer. L’idée était de se confronter au monde, la pratique nous a confronté à nous-même. Il y a eu de la joie, des engueulades, des horizons qui s’ouvrent et des impasses obscures mais l’aventure était en marche.

 Les réalisateurs font partie du collectif Kinoa : www.kinoacollectif.jimdo.com - 06 12 15 25 06 - mail

Affiche projection du film - mardi 13 aout à Corcelle

Il y a une erreur sur l’affiche : le rendez vous est à 19h57.


6 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.


Contact                    
Recherche sur le site :

Recherche dans la revue :

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Cherche Permaculteur pour Aider à Faire notre Design en Charente (Permaculture dans le 16)

Projet : Bonjour, Nous avons repris une propriété familiale depuis 3 ans et voulons l'inscrire dans une démarche permaculturelle. Sur ce lieu extraordinaire, il y a déjà beaucoup de choses existantes. (...)

Recherche des Gens pour Créer un Collectif / Oasis de Resilience (À l’abordage dans le 91)

Projet : Recherche une communauté existante ou à créer un collectif ds la Nature avec : le "Vivre ensemble' comme SOCLE - Démocratie participative , CNV Autonomie énergétique, alimentaire, écohabitat (...)

Chantier Bassin Février 2020 (Construction dans le 48)

Projet : Depuis 2O11, Le Moulin ,espace agricole partagé, n'a rien fait sur son bassin . Les autres du lieu composantes étant caléés nous entamons Le grand chantier du bassin ! Sortir/Trier terre, (...)

Recherche Associés (Dimension Agricole dans le 31)

Projet : Collectif de trois personnes et avons pour projet de développer des activités agricoles diversifiés (fruits, légumes, œufs, miel, houblon…) en culture biologique. Après de longs mois de (...)

Cherche à Rejoindre une Collectivité Existante. (À l’abordage dans le 84)

Projet : Dans trois mois, je devrai quitter mon domicile et avant de m’acheter un appartement, seul, je passe cette annonce pour tenter de joindre un groupe déjà constitué pour vivre et échanger (...)

Cherche Écolieu (À l’abordage)

Projet : Artiste voyageur la quarantaine, écolo de longue date, je cherche un écolieu pas trop isolé (proche bourg et gare sncf) pour m'y investir et y habiter. Autonomie, respect, partage. Offre : Un (...)

Stage d'Initiation et de Conception en Permaculture (Permaculture dans le 92)

Offre : Bonjour! Inaya Permaculture, l'association Espaces et Alkemi organisent un stage d'initiation et de conception en permaculture aux portes de Paris. L'objectif de ce stage est de (...)

Rencontre (Rencontres amoureuses dans le 61)

Projet : Homme de 32 ans, passionné de nature, écologie, parcourant les chemins à pieds ou en vélo et observateur de la vie sauvage recherche une femme pour vie au calme à la campagne, voyages, (...)

Coloc Écolo Zen à 4 en Hyper Centre (CoLocation dans le 72)

Projet : Grand appartement, nombreux placards, tout confort, dernier étage, belle vue attend personnes de tous âges, nationalité et sexe indifférents mais NF, si possible orientation végétarienne et (...)
twitter

SUR LE WEB