Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Les Blogs
Quelque part dans l’écovillage global
« La danse, un élan qui rassemble »

le 10 juin

Contact

ARTICLES
DOSSIER :
Lectures d’annonces de l’écovillage global (6)

Sur un thème choisi, les annonces récemment déposées pour insertion dans la revue Passerelle Eco sont reliées et commentées. À travers ces projets et ces initiatives introduites de manière parfois personnelle se découvre une actualité alternative à laquelle vous êtes conviés à vous joindre.

« La danse, un élan qui rassemble »

Lecture thématique des annonces

« La danse, je n’y pensais même pas. Je n’ai jamais trop su quoi faire de mon corps pendant l’adolescence. J’étais nul en sport et facilement intimidé. J’avais ma playstation. Je me suis fermement raccroché à ma tête. L’école ne m’en demandait pas plus. Le reste de mon corps était pour ainsi dire d’usage : manger, dormir, se rendre d’un point A à un point B, broutilles et galipettes … Sauf que la tête n’a pas suffit. J’ai fini par être mal dans ma peau.

Et puis un jour, la musique s’est mise à jouer, et à la fin, mon corps n’y a plus tenu : j’ai dansé. La musique du corps qui se donne au son m’a donné le goût de l’abandon. Laisser venir et se laisser aller, au rythme et aux harmonies, au battement du corps, à l’audace d’une hanche qui se déhanche pour son propre plaisir, ouverte à ce qui s’apprête à surgir. Quand deux corps se rencontrent, ils parlent un langage qui a son propre alphabet et où le mensonge n’existe pas. Un contact, au plus proche, au plus direct. La peau contre la peau, pour sentir le frisson même de la vie.

L’homme a cédé son corps à l’oubli. Sa tête est devenue une giga factory qui tourne à plein régime sans égards pour son environnement. Nous avons conquis les espaces, ciel terre et mer, et nous y sommes plus que jamais étriqués. Voulant posséder jusqu’à la plus petite ressource de la Terre, nous avons négligé que tout comme elle, le corps nous entoure, nous porte et nous offre son hospitalité.

Mais il n’est pas trop tard pour se souvenir. Sortez vos bêches et vos semoirs ! Ouvrez le dialogue et chantez vos espoirs ! Frappez du pied le sol qui vous soutient et tapez des mains la joie qui vous étreint ! Car les alternatives écologiques sont à nos modes de vie ce que la danse est à nos corps : une redécouverte, et un élan qui nous rassemble.

Pas étonnant qu’on trouve la danse dans les annonces de l’écovillage global !

Êtes vous prêt à découvrir comment ?

Annonce « La Caravane des Rêves »

- Déposée le 13 mai par Virginie All (Association « Le Jeu des Nous »)
- Pour la revue Passerelle Éco n°70
- En rubrique « Arts Vivants »

La danse est à la portée du rêve. Elle est la première transe. Elle est le voyage par-delà les cimes. Elle est acte de magie. Les tribus s’y assemblent. Une caravane passe. Elle danse.

Projet : Réunir une tribu qui crée des Festivals des rêves : pour aller à la rencontre d’autres êtres pour leurs proposer de ressentir et de vibrer leurs rêves les plus profonds . Avec des individus, familles, de tous âges, troubadour(ette)s, magicien(ne)s, conteuses, danseu(se)s, alchimistes, peintres ecoconstructeur-rice-s, cuisinièr(e)s, jardinièr(e)s, amoureu(se)x, animatrices, camera(wo)men, web masters, etc… La caravane voyagera lentement (pour ne pas passer sa vie en transport).

Je ressens que nos rêves profonds sont la clef de notre rêve commun d’un monde heureux, aimant, joyeux, simple, merveilleux, créatif, conscient de l’interconnection du vivant. J’ai l’expérience que rêver et vivre la vibration de notre rêve est le premier pas pour vivre ses rêves et je souhaite transmettre cette expérience.

Offre : Dans cette caravane il y aura mon atelier R.E.V, j’ai aussi l’envie de réaliser un conte et/ou un spectacle avec d’autres artistes à cocréer ensemble. Je vous propose que nous nous contactions par téléphone pour sentir comment le courant passe puis de se rencontrer en cocréant un premier mini-festival entre les Cévennes et les P.O pour se rencontrer plus profondément dans l’action et voir notre fluidité à cocréer ensemble. J’aimerais bien que cela soit le 21 juin, autour du lac à Bugarach pour célébrer l’été et la musique en même temps mais c’est une possibilité parmi une infinité d’autres.

Demande : Les besoins sont divers, ecoconstruire des structures démontables, aménager nos véhicules, créer un visuel/déco, faire la communication, établir les étapes, harmoniser la vie ensemble avec les enfants, ados, papis/ mamis, créer des stands d’artisanat écologique et de nourriture végétarienne, des espaces ludiques, de repos, des jardins, etc... C’est une cocréation à incarner ensemble !”


La danse ne s’invite pas seulement à nos itinérances, mais nous invite aussi à planter racines pour un moment de féerie. Les arbres nous tendent les bras, et la forêt qui enchante nos sens s’offre une valse avec nos rêves.

Annonce « Les Cèdres du Luberon font guinguette »

- Déposée le 7 mai par Leïla D (Vaucluse)
- Pour la revue Passerelle Éco n°70
- En rubrique « Convergences »

Du 14 au 17 juin, les Cèdres du Luberon feront guinguette pour la 7e année consécutive ! Imaginez… Le public s’enfonce dans une forêt de cèdres majestueux en pleine Provence c’est déjà un ravissement…Silence, odeurs, bruits d’animaux, souffle du vent. Soudain, retentissent trois notes de piano au cœur de la forêt …. Immédiatement, comme tombé du ciel, un artiste glissant le long de son fil jaillit depuis les cimes d’un arbre et commence un numéro d’équilibriste sur un fil tendu en hauteur entre deux arbres. A peine a-t-il terminé, disparu à nouveau dans les hauts feuillages, qu’un autre artiste révèle sa présence, un accordéoniste haut perché sur une branche entame une chanson.

Plus loin, c’est un conteur qui arrête les promeneurs, bouches bées et têtes renversées pour écouter une histoire chuchotée entre les branches. Ailleurs, des artistes plasticiens ont installé dans le paysage des créations d’écorce, de feuilles et de branchages, parant la forêt d’œuvres d’art naturelles. D’autres artistes au détour du chemin et fondus dans le paysage nous font découvrir leurs œuvres, éphémères ou imposantes, en tout cas étonnantes !

Certains y créent même leur œuvre en direct sous les yeux ébahis des promeneurs : c’est un festival des sens ! Mais il ne faudrait pas s’y tromper, ce qui est réellement mis à l’honneur lors de ce festival, c’est la forêt. C’est elle qui demande à être regardée, humée, touchée, arpentée. Les arbres ne sont pas le décor des artistes, ce sont les artistes qui s’efforcent à travers leur savoir-faire de magnifier l’arbre qu’ils se sont choisi.

...


À d’autres encore, la danse est une voie de recueillement. La musique, sous toutes ses formes, lance une prière ; les vieilles structures nous quittent, et de nouveaux espaces s’ouvrent à nous. Comme Raïssa, on cherche à tisser un cocon qui entoure mais n’enferme pas, et où se promet le vol du papillon.

Annonce « Accompagnement »

- Déposée le 29 avril par M
- Pour la revue Passerelle Éco n°70
- En rubrique « Arts de Vie »
Ouvrir la porte de devant, accueillir
Ouvrir la porte de derrière, laisser partir,
C’est établir un courant d’être".
 Yvan Amar

Ce message me porte depuis plusieurs mois, et m’invite à nettoyer. Cette année, la Vie me mène sur un chemin de conscience et un profond désir de justesse dans mon lien au Vivant, sous toutes ses formes. Je vois, les chemins qui s’ouvrent, et les peurs, les non dits, les habitudes de solitude, bagages d’une Vie houleuse, m’encombrent. Toutes les prises de conscience qui s’offrent à moi pour le moment me noient et je cherche une personne qui puisse m’accompagner vers la fleur que je suis dans le Vivant que nous sommes. J’ai peu de moyens financiers, j’ai du temps, une capacité de me mettre à l’oeuvre, au service en échange d’un accompagnement (j’aime et peux cuisiner, jardiner même si j’ai peu de connaissances, décorer, créer, bricoler, chanter, partager, faire des cueillettes, transformer, faire ensemble, etc...)

J’imagine un temps en immersion, plusieurs jours, semaines, un accompagnement non directif, un regard bienveillant qui reformule, des feuilles, des mots, des rituels, un temps chrysalide. C’est important pour moi que cet accompagnement soit profondément ancré dans la conscience du Tout Autre. Ce qui me porte, la poésie, le sufisme, le chant, la danse, un lien très fort à la nature. J’ai à coeur d’être accompagnée par une femme. Je suis actuellement sans logement, plus souvent dans la Drôme, mais très mobile. Je suis prête à faire le Chemin, quel que soit la distance...

Au plaisir de vous lire, rencontrer, cheminer avec vous. Que ce printemps vous porte dans la grâce de son inspiration,


Danser, c’est aussi choisir la voie active. Le corps qui acte de sa propre présence, et de toutes les présences alentours. Le corps qui veut saisir de rencontrer, et offrir le rythme à la joie. Danser pour aller de l’avant, vers l’autre. Soin à soi et soin à l’autre, lieu d’accueil et havre de paix : Sylvie cherche un écolieu où la musique pourra retentir à tous les coeurs, des plus isolés au plus démunis.

Annonce « Go Métamorphose »

- Déposée le 27 mars par Sylvie S ( Val-d'Oise)
- Pour la revue Passerelle Éco n°70
- En rubrique « À l’abordage »

Projet : La roue qui entrave mes journées pourtant ensoleillées tient au froid de l’isolement rassurant grâce à Kachou le chien chanteur qui éduque avec moi, 2 chatons, Lulu et Lilith, trouvés le 12 novembre 2018 dans une boite en carton, agés d’une semaine.

Le piano, le chant, l’harmonica, l’accordéon, l’écriture, le slam, la danse, le kinomichi, la pratique du bouddhisme de Nichiren, l’envie de rire et de partager Professeur des écoles en retraite pour invalidité, spécialisée enfants refusant d’être élèves ayant théâtralisé l’apprentissage.

Comédienne un trop court temps, j’ai craqué en espérant trouver leur bonté, je cherche un havre de paix où mes journées sont ponctuées par la cocréation d’un repas, d’une yourte, d’un spectacle, d’un lieu de vie réunissant et réjouissant Apprendre à soigner notre Terre Mère, accueillir les plus démunis, soucieux de cocréer, soigner par les plantes et les massages, éduquer les exclus du rêve collectif de haine qui n’est le rêve d’aucun humain

Et que sais je encore que vous vivez déjà mes prochains frères et soeurs....

Offre : Location lieu 30m2, 500euros >> Toute participation à un projet pour le lieu >> Musique, théâtre, écriture, philosophie, méditation, kinomichi

Demande : Location lieu 30m2, 500euros sur ecolieu musical


Une autre forêt, un autre rêve. Dans le Tarn, Claire et Emmanuel convient les arts à plus de résilience,à une subsistance plus directe, plus substantielle, et invitent sur leur terrain qui voudra bien avec eux faire danser la paysannerie. Une bohême en sabots, ouverte à votre venue :

Annonce « Partage d’un Lieu Collectif en forêt de Sivens »

- Déposée le 18 avril par Claire H (Association « Le Faon des Barrières ») (Tarn)
- Pour la revue Passerelle Éco n°70
- En rubrique « Elargissement »

Projet  : Nous vivons sur un terrain de 6000m2 (prés et forêt) sur lequel nous tentons de créer une relative autonomie alimentaire (potager, fruitiers, poulailler…) dans un esprit décroissant et de partage. Mais on a assez de contradictions pour pas s’enfermer dans une extrémité : on aime le vin, les clopes et les blagues cyniques, tout autant que le yoga, la méditation et la communication non violente.

On a tous les deux passé une quinzaine d’années à Toulouse en tant qu’artiste plasticien, danseur, comédien, metteur en scène (Emmanuel), comédienne, chanteuse, metteuse en scène (Claire).

Claire organise des repas mensuels végétarien et plantes sauvages et Emmanuel a un atelier dans lequel il fait de l’artisanat d’art. Nous tentons dans tous les cas d’apporter un esprit créatif, joyeux et esthétique à ce lieu.

Offre : Un appart de 40 m2 non meublé, bien isolé et avec entrée indépendante. Possibilité de rajouter une caravane ou un habitat léger pour avoir une pièce en plus. Possibilité de stockage et d’activités dans un petit hangar. L’appartement se libère entre le 30 avril et le 1er juin.

L’utilisation du terrain pour vos activités. Un partage des outils, des connaissances et de nos affinités.

Demande : Nous cherchons des personnes avec qui partager la vie collective du lieu. C’est à dire l’entretien du potager, des installations diverses (poulailler, clôtures, etc…),du terrain en général (fruitier, tonte, etc...) et de nos rapports humains. Il est important pour nous d’avoir assez d’espace dans sa vie pour cela. Le fait d’avoir des activités personnelles relativement précises à développer sur place est également important. Loyer : 250€ + charges (internet, élec, ordures ménagères, eau) estimées environ à 100€/mois pour 2 personnes. Droit aux APL. Caution 250€. Pour le contrat, prévoit un garant. Un petit mail serait super pour vous présenter un peu avant qu’on se rencontre.


La danse, c’est aussi un outil d’apprentissage. Elle enseigne ce que ne peuvent raconter les mots. Sous une guidance bienveillante, la voie corporelle est capable de nous révéler aussi bien à nous-mêmes qu’à ce qui nous entoure : elle est une voie universelle, et organique. Quelques écoles veulent lui laisser la part noble. Comment ne pas soutenir ces pédagogies encore trop rares, qui veulent redonner de la fraîcheur à nos instructions éculées ? Le village d’Eourre a rejoint l’audace des pionniers, et elle recherche ses enseignants-aventuriers !

Annonce « Village d’Eourres Recherche Professeur⋅e des Écoles »

- Déposée le 8 mai par Gwenaëlle SB (Association « École, Éveil et Loisirs ») (Hautes-Alpes)
- Pour la revue Passerelle Éco n°70
- En rubrique « Emploi et Entreprise »

Offre : L’école Primaire privée sous contrat (classe unique) de 6 à 11 enfants du Cp au Cm2 Recherche un(e) professeur(e) niveau Bac +4 obligatoire. Axé(e) sur les pédagogies alternatives et coopératives (Freinet, Steiner, Montessori …), intérêt certain pour toutes les formes d’art (musique, danse, yoga...) et pour la Nature Une expérience (antérieure) auprès d’enfants indispensable (école, éducateur...) Travail à mi-temps en collaboration avec une aide pédagogique (service civique), des intervenants, l’autre professeur et au sein d’une association collégiale avec les parents. (et en milieu rural)


Avant toute chose peut-être, la danse est une affaire de simplicité. Elle est le socle d’un vivre-ensemble joyeux et spontané. Comme ici dans le Loiret, le partage s’orne de mille couleurs, le quotidien devient une fête, et tous les âges y sont conviés à construire le monde de demain :

Annonce « Colocation Communautaire et Écolo à la Campagne »

- Déposée le 12 mai par Cyrille C (Loiret)
- Pour la revue Passerelle Éco n°70
- En rubrique « CoLocation »

Projet  : Nous sommes quatre, un couple et deux célibataires, nous avons entre 46 et 61 ans. Notre projet est de créer une colocation communautaire et écolo. Une colocation où on prend soin les uns des autres, où on créé des liens, où on apprend à se connaître chaque jour. Nous souhaitons faire de la préparation des repas, de l’entretien de la maison et du jardin des moments sympas partagés.

On aime beaucoup : lire, danser, jouer, chanter, bricoler, cuisiner végétarien, jardiner, dessiner, écouter de la musique... Militer et refaire le monde ensemble ! On a envie de mettre en commun nos courses alimentaires, on n’est pas du genre à compartimenter le frigo par personne !

Nous avons prévu de nous installer courant juillet dans une maison spacieuse avec du terrain à une distance maxi de 30km d’Orléans. La participation au loyer et charges dépend de la situation de chacun, entre 250 et 500E.

Nous recherchons un(e) célibataire ou un couple, peu importe l’âge qui serait enthousiaste pour vivre ça avec nous. Pour des raisons pratiques, justifier d’un revenu fixe (peu importe le montant mais CDI, à son compte depuis plus de deux ans, retraite ou AAH) est indispensable. Si cela t’intéresse, n’hésite pas à nous contacter. Amicalement,


À chacun sa danse - puisse-t-elle nous mettre en lien !



 Cette lecture thématique des annonces a été proposée par Valma
 Vous aussi, choisissez un thème et proposez-nous une lecture thématique des annonces

1 vote
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

DOSSIER
Lectures d’annonces de l’écovillage global
Article précédent : Séniors : et si on cohabitait ?

Sur un thème choisi, les annonces récemment déposées pour insertion dans la revue Passerelle Eco sont reliées et commentées. À travers ces projets et ces initiatives introduites de manière parfois personnelle se découvre une actualité alternative à laquelle vous êtes conviés à vous joindre.

Vous aussi, choisissez un thème — écologie, militance, alternatives, permaculture, vivre ensemble, effondrement, arts de vie : les possibilités sont nombreuses — et proposez nous une lecture des annonces de l’écovillageglobal


Contact                    
Recherche sur le site :

Recherche dans la revue :

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Recherche Logement (Habitat Léger dans le 29)

Demande : Bonjour, Je cherche un logement dans le Finistère sud ( ouest et sud de Quimper ). Personne seule et tranquille, sans animaux ni alcool ni tabac. Merci pour votre réponse. MICHEL 06 81 72 (...)

Recherche une Yourte (Habitat Léger dans le 29)

Demande : Bonjour, je recherche une yourte pour y faire mon habitation à l'année. J'ai un emplacement pour la mettre en Bretagne, Finistère nord. Toutes propositions est bonne à prendre, alors (...)

Habitat Partagé ou Écolieu (Graines d’Avenir dans le 76)

Projet  : HG sur qq ha proche Serqueux. ♦  espaces naturels préservés, autonomie de chacun et partage d'espaces réfléchis collectivement cherchons  : co-investisseurs

Demande Concernant une Future Installation en Éco-Village (Graines d’Avenir dans le 94)

Projet : Bonjour, propriétaire d un T2 à Vitry-sur-Seine j envisage à moyen terme d'aller m installer en province en France (je ne sais pas encore où exactement) Je souhaite acheter un terrain de (...)

Se Libérer des Jugements, Renforcer la Confiance en ses Capacités (Arts de Vie dans le 35)

Projet : Stage de développement personnel, alliant apports théoriques, temps pour soi, balades en forêt, et exercices pratico-pratiques, sur 3 jours, en groupe jusqu'à 10 personnes. Le stage se (...)

Invitation à un Week-End Jardinage (Ecolieux existants dans le 60)

Projet : Du 25 au 29 octobre nous vous invitons à participer à la préparation du Jardin de l’association ChezNous Mareuil, lieu d’hospitalité, de création et qui a comme objectif de servir au (...)

Vivre de Manière Choisie, sur une Même Planète (Arts de Vie dans le 30)

Projet  : retour aux sources, à la vie campagnarde, Cherche  : lieu d’accueil gracieusement au travers d’un site naturel à ré-animer par échange de ma présence, 2h de route maxi à la ronde de Nîmes. ♦  (...)

Noël Autrement ? (Contacts)

Projet : Bonjour, je suis un homme de 45 ans, j'habite dans l'Essonne... je me demandais si d'autres personnes éloignées de la sur-consommation ambiante seraient intéressées pour partager un "Noël (...)

Cherche Logement Sud Toulouse (Recherche location dans le 31)

Projet : Bonjour, Nous déménageons dans la région sud toulousaine à la fin octobre. Nous sommes un couple avec un enfant, qui venons par ici pour nous rapprocher de nos deux grands loulous. Nous (...)