Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

Derniers articles

Nos Livres et revues

Derniers articles

Réseau éco

20 ans d'écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.

Derniers articles

Thématiques

Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...

Derniers rendez-vous

Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...

Derniers articles

Pratique

- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Les Blogs
3. Thématiques

le 12 décembre 2003

Les Blogs

Protocole de Kyoto : les Inuits en justice contre les Etats-Unis

Hier soir, la Présidente de la Conférence Circumpolaire des Inuits (ICC), Sheila Watt-Cloutier, s’est exprimée à Milan sur l’implication des Droits de l’Homme dans la question du changement climatique. Au nom des 155 000 Inuits qui vivent en Alaska, au Canada, en Scandinavie (Islande, Finlande, Norvège, Suède), au Groenland et en Russie, elle a estimé que les droit humains des Inuits sont menacés par le changement climatique provoqué par l’homme.

Pour défendre les droit humains des Inuits, nous explorons la meilleure voie légale, probablement via le système inter-américain, en invoquant la déclaration des Droits de l’Homme de 1948, a indiqué Mme Watt-Cloutier. La Commission Inter-Américaine des Droits de l’Homme est en effet une institution associée à l’Organisation des Etats Américains. Cette plainte serait portée contre les Etats-Unis, le plus important pollueur du monde. La Commission n’a pas le pouvoir d’obliger ce pays à réduire ses émissions, ni de faire compenser les dommages subis par les populations de l’Arctique ; mais elle pourra produire un jugement précisant les droits des Inuits, de même qu’une attribution de la violation de ces droits par les Etats-Unis.

Mme Watt-Cloutier a décrit l’impact qu’a déjà le changement climatique sur le mode de vie traditionnel de son peuple. Les chasseurs Inuits comprennent les rythmes et les cycles de la nature. Leur connaissance du milieu est précise et détaillée, et elle se passe de génération en génération. Mais beaucoup d’Inuits découvrent que le temps devient imprévisible, et les déplacements sur la banquise sont dangereux. Des chasseurs se sont engloutis à travers la glace dans des endroits qui traditionnellement étaient sûrs.

Hier ont été présentés des résultats préliminaires d’une étude d’évaluation d’impact sur l’arctique, un travail considérable de recherche qui sortira en septembre prochain sous l’égide de l’ICC. Les habitats naturels seront altérés au point que si le changement climatique n’est pas ralenti, les ours polaires, les morses et certains phoques vont disparaître. Où iront-nous chercher notre nourriture ?, demande Madame Watt-Cloutier. Que deviendront les Inuits ?

La représentante des populations arctiques enjoint les gouvernements à réduire leurs émissions, en particulier les Etats-Unis. On n’a plus le temps, nous avons besoin d’engagements drastiques de long terme visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre si nous voulons protéger l’Arctique et si nos droits en tant qu’Humains doivent être respectés.

Aujourd’hui 11 décembre, le Protocole de Kyoto a six ans. Nous aurions tous aimé qu’il soit déjà en vigueur, mais après tout, pour la prochaine COP, le Protocole aura sept ans, l’âge de raison ! Espérons-le, l’âge aussi de sa première COP/MOP !

Voir le site du Réseau Action Climat France


Septembre 2004 : L’administration de Bush essaye d’enterrer un rapport international qui contient des recommandations concernant l’impact du réchauffement global sur les peuples de l’Arctique, selon les déclarations d’un responsable arctique a une commission du sénat hier.

Les fonctionnaires du département d’état bloquent la publication d’un des deux rapports qui devaient être présentés aux ministres des gouvernement de huit nations arctiques lors d’une réunion le 9 novembre à Reykjavik, Islande, a déclaré Sheila Watt-Cloutier du Québec devant la Commission du commerce de sénat. Elle est présidente de la conférence circumpolaire Inuit, représentant les peuples indigènes.

Il y a quatre ans, les Etats-Unis et d’autres nations ont lancé l’évaluation arctique d’impact du climat. Plus de 300 scientifiques y ont participé. Les résultats sont contenus dans deux rapports - une analyse scientifique et un rapport décrivant des recommandations de politique qui devaient être présenté lors de la réunion de novembre.

Le rapport scientifique sera présenté, mais les Etats-Unis ont réussi à bloquer la parution du rapport de politique lors de la réunion et essayent d’enterrer ses recommandations dans un rapport "bureaucratique" qui sera envoyé aux gouvernements des pays impliqués à une date ultérieure, déclare Watt-Cloutier.

Sous sa forme provisoire, le rapport de politique note que l’Arctique est sensible au réchauffement global et qu’il y a une limite à l’adaptation des peuples indigènes au changement climatique, a dit Terry Fenge, un représentant canadien à la conférence.

Le document de politique encourage une réduction des émissions de gaz à effet de serre, selon lui. "c’est politique," dit Watt-Cloutier. Si les Etats-Unis suivaient les recommandations, ils devraient signer le protocole de Kyoto. C’est de la pensée à court terme sous la pression de l’industrie " a t’elle dit.

Les autres nations participant à l’évaluation de climat - Canada, Russie, Islande, Norvège, Finlande, Danemark et Suède veulent que les recommandations de politique soient rendues publiques, mais subissent les pressions des Etats-Unis, dit Watt-Cloutier. Sally Brandel, le représentant arctique des ETATS-UNIS, n’a pas répondu à une demande de commentaire...

Traduction partielle : François VEILLERETTE

Source : SCRIPPS HOWARD NEWS SERVICE

voir aussi : acia uad edu


0 vote
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

1 message

Contact --- Mentions légales

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Festival Autonom ' (Agenda des Convergences dans le 29)

Projet : Sendependeco organise la 5ème édition de son festival Autonom' à prix libre - les 23 et 23 juillet à Motreff (29). Au programme des ateliers (vannerie, yoga, forge,...), un marché artisanal, (...)

Vacances Haute-Savoie (Vacances dans le 74)

Projet : Du 1er au 21 Août propose ma maison en échange me nourrir 2 chats et m'arroser le potager Offre : La maison se situe à coté d'Annemasse au pieds du Massif des Voirons , le lac Léman est à 15 (...)

Cherche Garde de Maison et Animaux (Vacances dans le 10)

Projet : cherche personne de confiance pour veiller sur mes animaux du 19 au 28 juillet (département de l'Aube) Offre : dans un hameau du sud de l'Aube, au milieu des prés, grande maison calme et (...)

Cherche une ou Plusieurs Femmes (Elargissement dans le 58)

Projet : Aide pour l’été. Et élargissement à une compagne ou +. Offre : Ma petite fermette sortie du 19ième siècle, avec jardin sauvage, fruitiers, puits, source à 20 mètres, forêt à 100 m, vue (...)

🏕 Chez vous, avec ma Participation Active ? (Recherche location)

Projet : 💫 Dans un Espace de Vie, si simple, il est fonctionnel, propre, en éco habitat, écolieu, maison éco, en loc ou co’loc, en habitat léger sur place (kerterre,yourte, chalet poële à bois) 💫 (...)