Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Les Blogs
3. Thématiques
La Lozère passe à l'Eolien

le 28 juin 2004

Contact

ARTICLES

La Lozère passe à l’Eolien

Éole apportera le courant avec sept grandes hélices

Le Slogan publicitaire imaginé il y a quelques années par l’EDF "Je me chauffe au nucléaire" n’est plus vrai. Pour la Lozère du moins. Désormais, elle se chauffera au courant d’air puisque c’est à dame nature que le département confie sa destinée en matière de production électrique.

Dans les bois de la Boulaine, sur les communes de Servières, Rieutort-de-Randon et le Chastel-Nouvel seront installées sept éoliennes dernières générations.

Le préfet de la Lozère a signé mardi le permis de construire de ces hélices de 120 mètres de haut. La production générée par ces bêtes de technologie sera de 10,5 Mégawatts, pouvant alimenter 19 000 foyers en électricité.

Depuis 2000, la Bête suit le dossier. Depuis 2000, elle compte les dossiers plus ou moins sérieux qui ont été avancés - on parlait à l’époque de l’installation de 25 pylônes.

Lors de la dernière session du conseil général, jeudi dernier, une commission de réflexion sur l’éolien a même été créée. Une obligation. C’est que la Lozère intéresse du monde en matière d’installation, on parle même d’un millier de demandes. Mais est-ce bien sérieux quand on sait que pour le seul dossier de la Boulaine, il aura fallu quatre années d’études de dossiers, d’enquête publiques, de refus de travaux de défrichement par le maire de Rieutort, Francis Saint Léger, qui n’avait trouvé que cette solution pour gagner du temps et consulter tous les habitants de sa commune. Lors de l’enquête publique, il a émis des observations sur la perception environnementale de ces ouvrages.

Jean-Jacques Delmas et Charles Denicourt, les responsables de la commission éolienne au conseil général, pourront, eux, donner leur avis au nom de l’institution départementale. On sait toutefois déjà que, récemment, Jean-Jacques Delmas s’est dit opposé aux éoliennes qui, selon lui, «  défigureront le paysage lozérien ». Pourtant, il y a bien d’autres projets qui pourraient un tant soit peu perturber le paysage. On se tournera tout de suite vers le viaduc de Romardiès ou celui de Rieucros. Oui, la pollution visuelle perturbe toujours ceux qui vivent autour des grands projets architecturaux. C’est, comme l’affirment certains, les mentalités qu’il faut changer.

D’autres, jaloux peut-être, affirment que ces trois communes vont s’enrichir inconsidérément grâce à ces sept mas. Et c’est la seule raison qui a poussé les trois élus à dire oui au projet. Encore une fois, c’est raté. Seul le préfet, en matière de production d’énergie, donne son accord sur des projets de construction. Et en matière d’enrichissement, ce n’est toujours pas ça. Les taxes professionnelles issues de cette implantation sont minimes et ne sont pas susceptibles d’apporter des gains inimaginables à ces petites communes. Une seule certitude dans ce dossier, l’électricité produite dans le département sera renvoyée sur l’ensemble du maillage de l’EDF. L’énergie renouvelable va permettre de limiter la production de gaz à effet de serre puisque l’apport tiré du courant d’air lozérien permettra de ne pas allumer en priorité des centrales thermique quand la consommation augmente.

On peut donc le dire, avec les éoliennes, la Lozère sera dans le vent et gardera encore longtemps son image de département vert. Car la pollution visuelle reste bien tout ce qu’il y a de plus subjectif.

J.-P. A., LE MIDI LIBRE, 27/06/04

sélection de liens et rumeurs d’éolien

 Forum

 Photos

 Humeur


2 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

4 messages

  • > La Lozère passe à l’Eolien

    Le 29 août 2006, par Oscar

    La france à toujours 8 à 10 ans de retard sur TOUT ; quand elle s’en rend compte, elle essaye par n’importe quels moyens de rattraper son retard. Tout moyens et n’importe quoi surtout ; quand les pays précurseurs en matières d’éoliennes privilègient l’implantation en mer, nous on saccage des endroits jusqu’a préservés de la co...rie humaine.

  • > La Lozère passe à l’Eolien

    Le 9 juillet 2004, par Un angoissé de la prolifération éolienne

    Il est regrettable que votre journaliste évoque avec autant de légèreté la dégradation visuelle d’un paysage exceptionnel par les éoliennes. On peut à la fois défendre le principe de l’énergie renouvelable contre l’effet de serre et demander des garde-fous contre des projets non contrôlés. Dans le seul département du Pas-de-Calais, ce sont 100 projets d’éolienne qui sont à l’étude : depuis chaque point du département, des pales seraient visibles... Faut-il accepter de la même façon sans rien dire que le plateau de l’Aubrac soit défiguré, ou que le littoral français soit jalonné de ces moulins à vent new look ? A-t-on également pris en compte avec sérieux la menace que ferait peser l’implantation de ces éoliennes en lozère sur des espèces très menacées comme le milan royal ou le Circaète Jean-le-blanc ? Le biotope en Gévaudan est exceptionnel, d’ailleurs consacré par plusieurs classements Znieff sans compter les parcs naturels. Votre journaliste évoque aussi la production d’électricité envisagée, soit l’équivalent de 19.000 habitants. Dans un département de 73.000 habitants, quel est le niveau idoine de production ? Et ne devrait-on pas s’interroger sur une autre technologie totalement sous-utilisée dans la région et la Lozère en particulier, alors que le gisement est inépuisable, l’énergie solaire ? Il serait temps que Monsieur Frêche montre sa différence avec Jacques Blanc sur cette thématique vitale pour le devenir énergétique de la planète et de la région, plutôt que de régler des comptes sur le dos de la politique culturelle.

    Voir en ligne : Eole apportera le courant avec sept grandes hélices

    • > La Lozère passe à l’Eolien

      Le 25 septembre 2004, par X

      La pollution visuelle, face à la production d’énergie propre....Que serait le puy de dôme sans son antenne, le pic du midi sans son observatoire ? Par exemple. D’accord pour ne pas dire oui à n’importe quel projet sous prétexte que l’œil s’habitue à tout. Mais imaginons un champ d’éolienne (une 20aine ?) en lozère. Serait-ce vraiment grave face à l’économie de plutonium ?

      Non, même si il faut rester vigilant devant la dégradation des paysages, le plus important il me semble pour, quelques fois, dire NON aux éoliennes, c’est la manière dont sont menées les études, et l’intérêt qu’y ont les investisseurs. L’Europe doit produire tant de % d’énergie propre. Alors il y a des subventions et donc de gros bénéfices à faire. Et maintenant, la production intéresse du monde qui ne fait pas de différence entre la production d’énergie naturelle, la fabrication de fenêtres en bois exotiques ou encore des engrais chimiques, pourvu qu’il y ait du pognon à faire ! C’est pour cette raison, et uniquement pour celle là, que je suis vigilant face à cette vague éolienne. Quand le pognon dirige, les données sont forcément faussées. Il n’y a aucune réflexion sur la réduction de consommation, bien au contraire ! les communautés accueillantes (souvent rurales et en manque de moyens) disent facilement oui devant le miroir aux alouettes des retombés financières… Mais s’il vous plait, arrêtons de parler de pollutions visuelles, de perturbation des milieux naturels…. Une éolienne du 21ème siècle ne s’entend plus à 400m, et les piafs, quoi qu’on en dise, sont moins effrayés par cinq éoliennes que par des mirage 2000 qui passent en rase-motte sur nos sommets ! Et si ils pouvaient s’en prendre une au passage, ça les calmeraient tiens ! Cordialement, claude

    • > La Lozère passe à l’Eolien

      Le 15 décembre 2007, par Don Quichotte 37

      Si vous pensez que les éoliennes détruisent nos paysages, ruinent la santé de ceux qui habitent à côté des parcs éoliens, et que ces machines ne sont que des ventilateurs pour pousser notre argent dans la poche des promoteurs alors réagissez :

      ENVOYEZ DES VOEUX EOLIENS A NOTRE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE en vous rendant sur le site de la FED Fédération Environnement Durable Cliquez sur le lien suivant :

      http://eolien.info/

      Téléchargez une carte postale au format PDF, elle est sympathique Placez votre nom et adresse Pas de commentaires SVP soyez respectueux Le but est de faire parvenir le maximum de cartes au président pour lui faire comprendre qu’il faut agir avant que nos campagnes soient détruites par plus de 10 000 éoliennes géantes(Loiret 300 éoliennes en projet, Indre et Loire près de 250 machines en prévision) Cette carte vous pouvez la remplir à l’écran, imprimez la en couleur ou Net B , Pliage en trois, placez la dans une enveloppe à Fenêtre et indiquez FP Dispense Présidentielle à la place du timbre. Envoi Gratuit (rassurez vous c’est nous qui payons avec nos Impôts). Passez le message à vos amis vos voisins, REAGISSEZ de façon Humoristique.


Contact                    
Recherche sur le site :

Recherche dans la revue :

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Cherche Permaculteur pour Aider à Faire notre Design en Charente (Permaculture dans le 16)

Projet : Bonjour, Nous avons repris une propriété familiale depuis 3 ans et voulons l'inscrire dans une démarche permaculturelle. Sur ce lieu extraordinaire, il y a déjà beaucoup de choses existantes. (...)

Recherche des Gens pour Créer un Collectif / Oasis de Resilience (À l’abordage dans le 91)

Projet : Recherche une communauté existante ou à créer un collectif ds la Nature avec : le "Vivre ensemble' comme SOCLE - Démocratie participative , CNV Autonomie énergétique, alimentaire, écohabitat (...)

Chantier Bassin Février 2020 (Construction dans le 48)

Projet : Depuis 2O11, Le Moulin ,espace agricole partagé, n'a rien fait sur son bassin . Les autres du lieu composantes étant caléés nous entamons Le grand chantier du bassin ! Sortir/Trier terre, (...)

Recherche Associés (Dimension Agricole dans le 31)

Projet : Collectif de trois personnes et avons pour projet de développer des activités agricoles diversifiés (fruits, légumes, œufs, miel, houblon…) en culture biologique. Après de longs mois de (...)

Cherche à Rejoindre une Collectivité Existante. (À l’abordage dans le 84)

Projet : Dans trois mois, je devrai quitter mon domicile et avant de m’acheter un appartement, seul, je passe cette annonce pour tenter de joindre un groupe déjà constitué pour vivre et échanger (...)

Cherche Écolieu (À l’abordage)

Projet : Artiste voyageur la quarantaine, écolo de longue date, je cherche un écolieu pas trop isolé (proche bourg et gare sncf) pour m'y investir et y habiter. Autonomie, respect, partage. Offre : Un (...)

Stage d'Initiation et de Conception en Permaculture (Permaculture dans le 92)

Offre : Bonjour! Inaya Permaculture, l'association Espaces et Alkemi organisent un stage d'initiation et de conception en permaculture aux portes de Paris. L'objectif de ce stage est de (...)

Rencontre (Rencontres amoureuses dans le 61)

Projet : Homme de 32 ans, passionné de nature, écologie, parcourant les chemins à pieds ou en vélo et observateur de la vie sauvage recherche une femme pour vie au calme à la campagne, voyages, (...)

Coloc Écolo Zen à 4 en Hyper Centre (CoLocation dans le 72)

Projet : Grand appartement, nombreux placards, tout confort, dernier étage, belle vue attend personnes de tous âges, nationalité et sexe indifférents mais NF, si possible orientation végétarienne et (...)
twitter

SUR LE WEB