Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Les Blogs
3. Thématiques
A qui appartient la prêle ? 15 petits producteurs lancent un appel à solidarité !

le 20 décembre 2005

Contact

ARTICLES

A qui appartient la prêle ? 15 petits producteurs lancent un appel à solidarité !

Biotope des Montagnes
F30460 SOUDORGUES
(33) 04 66 85 44 59
biotope@biotope-fr.com

Bonjour,

Nous sommes un groupe de 15 petits producteurs français de plantes aromatiques et médicinales en agriculture biologique, installés depuis 1985, dans différentes zones de montagne (Cévennes, Limousin, Corse et Alpes. Nous produisons et pratiquons la vente directe dans le circuit des boutiques spécialisées (biocoops, diététiques, vente par correspondance,…) d’une cinquantaines de plantes pour les infusions et la cuisine et d’une gamme d’huiles essentielles, d’eau florales et de cosmétiques simples.

Aujourd’hui nous sommes CONDAMNES par la Justice française pour avoir vendu de la Prêle des Champs (Equisetum arvense L.), en sachet pour les infusions, en dehors du circuit pharmaceutique. Aussi incroyable que cela puisse peut être vous paraître pour cette plante, qui sous cette forme traditionnelle est commercialisée à peu près partout en France par de multiples acteurs, elle appartiendrait, au vu du jugement prononcé au Tribunal de Nîmes du 29 novembre 2005, soit au monopole de la pharmacie, soit à la catégorie des nouveaux aliments (???) pour lesquels il est nécessaire d’obtenir une autorisation de mise sur le marché !

Nous devons verser une amende de 3000 euros pour la Sica, et 2000 euros avec sursis pour Jean louis FINE, son représentant !!! Cette sanction et ses conséquences prévisibles mettent notre existence même en danger, la dimension économique et le caractère particulier de notre activité, ne nous permettant pas de faire face à une telle somme à laquelle s’ajoute environ dore et déjà 10 000 euros de frais de défense, et de probables autres tentatives d’interdictions futures.

Aussi nous appelons à l’aide les producteurs, transformateurs, distributeurs ou consommateurs européens afin de nous aider à assumer notre volonté de défense qui se traduit aujourd’hui par notre décision de faire appel de ce jugement, afin de contester cette « injuste » décision et de conserver l’intégrité de notre gamme.

Vous pouvez nous aider en :

 Faisant un don de soutien directement à Biotope des Montagnes
Biotope des montagnes, Village Actif, 30 460 SOUDORGUES - email : biotope@biotope-fr.com

 ou bien en achetant des cartes postales (photos de plantes médicinales bien sûr !!!) de soutien (prix des cartes : 1 euro ou 6 euros la série de 8) à :
Secretariat du Syndicat SIMPLES, Patrick DESFORGES Champ-long F 06470 Guillaumes, email : champ-long@wanadoo.fr


Pour plus d’infos

 Sur la situation et le contexte de ce mauvais procés voir l’article d’introduction complet Sauvons la prele et les plantes de bien être ainsi que les explications suite aux résultats du procés de la prele, avec les raisons de faire appel

 Voir la présentation de la situation juridique de l’herboristerie en France et la liste des plantes médicinales libérées = dont la commercialisation est autorisée

 Sur les vertus de la prêle, tant médicinales que non médicinales, voir l’article paru dans Passerelle Eco n°20


4 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

1 message

  • > A qui appartient la prêle ? 15 petits producteurs lancent un appel à solidarité !

    Le 14 juin 2006, par AMAPOLA

    Je suis abasourdie par cette histoire ! Sur mon terrain poussent énormément de prêles, naturellement. Pas besoin de les cultiver. Ce qui me dégoûte c’est cette condamnation (alors que mon voisin agriculteur répand régulièrement ses poisons sur les champs près de chez nous et que parfois on est incommodés par l’odeur !) et que l’herboristerie soit si mal représentée en France maintenant, les laboratoires pharmaceutiques sont tout puissants, les médecins ouverts à d’autres pratiques que celles qui sont liées à ces gros labos sont rares. Il faudrait défendre aussi la liberté des personnes qui tiennent à se soigner le plus naturellement possible, d’autant plus que ceci ne grève pas le budget de la Sécurité sociale. En tout cas si j’ai l’occasion de le faire j’utiliserai les vertus des prêles qui sont chez moi ! J’ajoute que j’ai bientôt 68 ans et que je suis en bonne santé en général, d’ailleurs je n’ai pas encore de médecin traitant. Seule ma tension oculaire nécessite des gouttes, que je remplacerai bien si je le pouvais par des tisanes si elles étaient efficaces !


Contact                    
Recherche sur le site :

Recherche dans la revue :

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Projet Recherche un Lieu en Montagne (Un Groupe Existe dans le 39)

Projet : écovillage Art-Terre : Création d'un lieu collectif en montagne proposant un accueil intergénérationnel avec des activités en lien avec la nature et les arts. Offre : Un projet solide avec (...)

Projet d'Éco-Lieu Habitat Collectif (À l’abordage dans le 12)

Projet : Création éco-lieu en Aveyron, près de Saint Affrique: – Mutualiser pour l’achat d’une propriété avec forêt, prairies, sources d’eau, rivière… – Développer un projet d’habitat écologique (...)

Ferme Légère Cherche Fermiers Légers (Elargissement dans le 64)

Projet : Ferme Légère, collectif rural vivant dans un cocon bioclimatique et visant l'autonomie depuis une colline de 10 hectares dans le nord Béarn, cherche de nouveaux fermiers. Offre : L'annonce (...)

O Mitakuye Oyasin (Ecolieux existants dans le 06)

Projet : Holà toi homme de la terre, tu cherches un éco lieu en pleine création et tu as de l'or dans les mains, compétences en taille d'oliviers si possible, en jardin absolument,en éco construction (...)

Noël Autrement (Vacances dans le 73)

Projet : Partager les fêtes de fin d Année dans la Simplicité et l Essentiel en louant un gîte en pleine nature à plusieurs régions Drôme , Ardèche , Hautes Alpes, Alpes de Haute-Provence , Hérault...... (...)

Ensemble Immobilier 185 m² , 10 Pièces sur Terrain Plat (Ventes Immobilier dans le 34)

Projet : Joli patrimoine à rénover pour amoureux des pierres, 185 m2, 10 pièces sur un étage, au rez de chaussée: 5 caves dont 2 voutées situé en limite d'un petit village, au coeur du PNR du Haut (...)

Un Premier pas . . . (Graines d’Avenir dans le 27)

Projet : Gaëtan, 29 ans, cherche individu ou groupe ayant projet ou étant installé dans le cadre d'un projet autonome et ouvert. Se lancer dans la recherche et la mise en place d'un tel lieu ou venir (...)

Une Rencontre Joyeuse (Contacts dans le 34)

Projet : Une rencontre joyeuse, voilà mon souhait! Pour: découvrir, échanger, marcher, rire, savourer. Et peut-être voir naître une complicité. Mon fonctionnement: sobriété heureuse grâce au luxe d'être (...)

Colocation Alternative (Elargissement dans le 45)

Projet : Notre colocation fait partie d'un lieu de vie et de projets collectifs, nous sommes une 10aine à vivre à l'année sur le lieu. Nous avons pour intention de créer un lieu alternatif de vie (...)