Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Les Blogs
3. Thématiques
Irradiation des Aliments :

le 18 avril 2007

Contact

ARTICLES

Irradiation des Aliments

Depuis quelques années, l’usage de l’irradiation se généralise pour assurer une conservation plus longue de certains aliments, notamment dans les grandes surfaces, ou pour des produits faisant de longs trajets. Les incidences pour la santé ne sont toutefois pas évaluées.

IRRADIATION DES ALIMENTS : COMBIEN DE FRAUDES EN FRANCE ?

L’irradiation des aliments consiste à soumettre les produits à un rayonnement gamma de très haute énergie (généralement issu du Cobalt 60) ou à un faisceau d’électrons de très haute énergie.

Malgré des risques sanitaires non négligeables liés à la consommation d’aliments irradiés, le contrôle des denrées commercialisées en France est quasiment inexistant.

Le Collectif français contre l’irradiation des aliments dénonce cet état de fait et interpelle les candidats aux élections sur ce laxisme dans l’application de la loi. Il questionne par ailleurs la réglementation existante, en particulier les dérogations françaises et l’absence de recherches quant aux risques sanitaires.

Cadre législatif

Deux directives européennes déterminent la liste de produits pour lesquels l’irradiation est autorisée (herbes aromatiques, épices, condiments alimentaires) et l’obligation d’étiquetage.

La France, a obtenu des dérogations pour de nombreux produits supplémentaires : oignon, ail, échalote, légumes et fruits secs, flocons et germes de céréales pour produits laitiers, farine de riz, gomme arabique, volaille, cuisses de grenouilles congelées, sang séché et plasma, crevettes, ovalbumine, caséine et caséinates (additifs alimentaires).

Risques sanitaires

Sur le plan sanitaire, des risques non négligeables ont été démontrés  :
 l’irradiation provoque une perte de vitamines importante dans les aliments (notamment les vitamines A, B1, C et E),
 l’irradiation provoque des risques de cancérogénèse et de mutagénèse dus à la prolifération de radicaux libres et de molécules nouvelles au sein de l’aliment irradié.

Des scientifiques ont par ailleurs souligné le manque de données fiables pour évaluer le risque réel lié à la consommation d’aliments irradiés [1].

Malgré ces risques patents pour la santé des consommateurs, il est aujourd’hui impossible de connaître la quantité d’aliments irradiés commercialisés dans l’Union européenne, et notamment en France.

Selon le dernier rapport de la Commission européenne, le pourcentage des produits irradiés non étiquetés a globalement augmenté. Seuls 16 Etats membres sur 25 ont déclaré avoir réalisé des contrôles. La France, en 2004, a effectué seulement 60 contrôles tandis que l’Allemagne avait analysé plus de 4000 échantillons. En 2006, 105 échantillons ont été analysés en France, dont 10% étaient frauduleux [2].

Irradiation mondiale croissante

A ce constat s’ajoute une véritable explosion du nombre d’unités d’irradiation au niveau mondial, particulièrement dans des pays à forte capacité d’exportation.

 Par exemple, en Chine, le nombre d’installations en capacité d’irradier les aliments est passé de 7 en 2003 à 50 en 2006.
 L’Inde a l’objectif de construire 25 unités d’ici 2012.
 Le Mexique en 2008 se dotera de la plus grande installation d’irradiation du monde pour exporter goyaves, pamplemousses, mandarines …

Conséquences sociales et environnementales

L’usage de cette technologie a également des conséquences environnementales et socio-économiques. Grâce à son efficacité multi-usages (conservation, décontamination, ralentissement du mûrissement, inhibition de la germination) et parce qu’elle permet un traitement de long terme de très nombreux produits, des déplacements sur longue distance et des stockages de longue durée, l’irradiation des aliments favorise les approvisionnements lointains, au détriment de l’économie locale (dumping, délocalisations, pertes d’emplois) et de la souveraineté alimentaire, au Nord comme au Sud.

Par ailleurs, l’augmentation des transports due à la circulation inutile de produits contribue de façon non négligeable à la pollution, au gaspillage de carburant et au réchauffement climatique à travers la production de gaz à effet de serre. [3]

Négligence administrative coupable

La négligence de l’administration française quant au contrôle des règles d’autorisation et d’étiquetage est par conséquent incompréhensible.

La Commission européenne, pour sa part, " attend des États membres qu’ils augmentent le nombre de contrôles effectués sur ces produits et qu’ils prennent les mesures appropriées " [4].

Contre l’irradiation des aliments

Le Collectif français contre l’irradiation des aliments a interpelé les douze candidats à l’élection présidentielle sur leurs engagements concernant la réglementation sur les aliments irradiés et le contrôle de son application en France.

Les positions des candidats seront prochainement rendues publiques.

Nous nous adresserons également aux candidats aux élections législatives.

Nous attendrons avec intérêt et détermination que des mesures rigoureuses soient prises par les prochaines équipes élues par les Français pour remédier à cette situation.

Nous demandons en particulier
 une application stricte de la loi en matière de contrôles des aliments et des sanctions correspondantes ;
 une modification de la liste des aliments autorisés en France de telle façon à être conforme à la liste de référence européenne ;
 la mise en place d’une enquête sur les fraudes (défauts d’étiquetage des aliments irradiés et vente d’aliments irradiés non autorisés) ;
 le déblocage de fonds pour une recherche indépendante sur les effets pour la santé et dans l’attente de résultats, application du principe de précaution.

Nous appelons par ailleurs les parlementaires européens à agir pour que les pays de l’Union européenne respectent leurs engagements.


Le Collectif français contre l’irradiation des aliments : Action Consommation - Adéquations - Agir Pour l’Environnement - Les Amis de la Terre - Association Léo Lagrange pour la Défense des Consommateurs - Association pour l’Information sur la Dénaturation des Aliments et de la Santé (AIDAS) - ATTAC - Biocoop - Collectifs Bure-Stop - Confédération Paysanne - CRiiRAD - Ecoforum - Ekwo - Fédération Nature et Progrès - Food and Water Watch Europe - Mouvement pour les Droits et le Respect des Générations Futures (MDRGF) - RECit (Réseau des écoles de citoyens) - Réseau Sortir du Nucléaire

Contact : Collectif français contre l’irradiation des aliments c/o Action Consommation - 21ter rue Voltaire - 75011 Paris mailto:irradaliments@actionconsomma...

Notes

[1Burnouf D., Delincée H., Hartwig A.,Marchioni E. Miesch M., Raul F. et Werner D., Etude toxicologique transfrontalière destinée à évaluer le risque encouru lors de la consommation d’aliments gras ionisés, Rapport final 2001

[2Contrôle des denrées alimentaires susceptibles d’être décontaminées par traitement ionisant, DGCCRF, 28.03.2007

[3Cf. analyses du Collectif français contre l’irradiation des aliments :
 Risques sanitaires, environnementaux et économiques liés à l’irradiation des aliments http://www.actionconsommation.org/p...
 Irradiation des aliments : une technologie de la mondialisation http://www.actionconsommation.org/p...

[4Rapport de la Commission sur le traitement des denrées alimentaires par ionisation pour l’année 2004 (2006/C 230/08) : http://lex.europa.eu/LexUriServ/sit...


Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Vente Propriété Idéale pour un Projet à Plusieurs (Ventes Immobilier dans le 34)

Offre : Nous vendons notre lieu, composé de notre maison d'habitation, 7 gîtes, piscine, exploitation agricole 23 ha, reprise fermages possible. Actuellement lieu axé sur une activité de tourisme, (...)

Rejoindre un Éco Hameau (Un Groupe Existe dans le 44)

Projet : éco hameau Demande : bonsoir Notre projet est de rejoindre un éco hameau existant ou en création ( multi-générationnel ) en région Nantaise ou Bretagne à Lorient. Nous aimerions pouvoir trouver (...)

Coup de Main pour Création d'un Jardin Aromatique et Médicinal (Vouloir Agricole dans le 81)

Projet : Bonjour, Mon projet est de créer un jardin aromatique et médicinal Offre : Je propose aux personnes du coin de venir me donner un coup de main à la journée en échange des repas. Les personnes (...)

Co Financement Eco Residence Respectant l'Electrosensibilite (Ventes Immobilier dans le 05)

projet : projet eco d'habitat participatif pour personnes électrosensibles https://www.asso-quietude.fr/residence-ehs une résidence dans un lieu magnifique avec plusieurs logement , dans une (...)

Recherche Colocataires / Colocation Sud Seine et Marne (CoLocation dans le 77)

Projet : Je suis célibataire. 2 enfants. garde classique. musicien & créatif. J’aime le calme. j’ai la culture des choses bien faites, je sais faire pousser des légumes, faire des images, j’aime lire, (...)

Gîte en Mouvement (Elargissement dans le 01)

Projet : Créer un collectif pour co-construire la nouvelle vie d'un gîte au centre d'un village et en faire naitre un tiers lieu où favoriser les rencontres, le partage, l'ouverture des esprits et (...)

Partenariat à Porteur de Projet Agricole (Vouloir Agricole dans le 12)

Projet : Mutualiser achat d’une propriété, d’un hameau, d’une ferme ou autre avec forêt, prairies et sources d’eau, rivière – Initier projet d’habitat écologique – Développer notre autonomie alimentaire (...)

Cherche Habitat Passif dans le 09-Achat (Graines d’Avenir dans le 09)

Projet : Acheter un bien. En quête d'un milieu sauvage naturel et d'un habitat autonome, passif, sans vie communautaire de proximité, mais plutôt immergée dans un réseau de troc intensif. 1h max de (...)

Habiter Ensemble à Chambéry ? (À l’abordage dans le 73)

Projet : Nous cherchons à rejoindre ou constituer un petit groupe d’habitat partagé à (ou proche de) Chambéry, proche d'une gare, des écoles, des commerces (nous ne souhaitons pas être dépendants de la (...)