] Sauvez les bébés ! - 3 Thématiques - Les Blogs
Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Les Blogs
3. Thématiques
Sauvez les bébés ! :

le 9 mai 2003

Contact

ARTICLES

Sauvez les bébés !

LA NAISSANCE EST EN DANGER !

Toutes les sages-femmes (ordre, coordination, syndicats), la revue Que Choisir, l’association des maires des petites villes de France, de nombreux directeurs de cliniques, des gynécologues, des médecins, des hommes politiques et les associations de parents, dénoncent la politique insensée du gouvernement qui consiste à fermer les petites maternités pour regrouper les naissances dans de grosses structures soi-disant plus sûres (Objectif un CHU par département).

Ce qui signifie que :
 il vous faudra parcourir jusqu’à 50 kms et plus pour aller accoucher, vous serez accueillie dans une structure où vous ne connaîtrez personne et où personne ne vous connaîtra,
 la naissance de votre enfant sera systématiquement médicalisée même dans le cas d’un accouchement physiologique comme dans 80% des cas. Vous serez programmée, déclenchée, perfusée, soumise aux péridurales, aux forceps donc aux épisiotomies, aux césariennes, etc. pour satisfaire à des impératifs de « rentabilité »,
 vous serez réexpédiée le lendemain même dans un centre de périnatalité (à 50 ou 100 kms) sans aucun accompagnement,

Cette centralisation des accouchements met :
 les sages-femmes hospitalières dans l’impossibilité d’assurer les préparations et les suivis de la grossesse,
 en danger la santé psychique de la mère et de l’enfant, compromettant gravement le lien d’attachement et induisant la violence. A l’insu de tous, ces protocoles fonctionnent déjà dans certains hôpitaux.

La nocivité de cette politique a été largement démontrée. La France, en effet, fait partie des pays d’Europe ayant obtenu les plus mauvais résultats et, au contraire, ce sont des pays comme l’Allemagne ou les Pays-Bas qui favorisent le rôle des sages-femmes, les plateaux techniques, les maisons de naissance, les accouchements à domicile, … qui arrivent en tête pour la qualité et la sécurité des naissances.

Aucun citoyen libre et responsable ne doit accepter une telle politique.

Nous vous invitons à réagir massivement avant qu’il ne soit trop tard en :
 envoyant ce texte à 5 personnes et une association en leur demandant de diffuser cette note le plus largement possible.
 adressant une copie avec vos nom et adresse à 2 élu(e)s de votre région (député, sénateur, conseiller régional ou général, maire…),
 participant massivement à la manifestation nationale du 24 mai prochain à Paris.
 Prenant contact avec le site de la coordination : www.coordination-sf.com

*Coordination nationale des sages-femmes, BP 392, 75526 Paris Cedex 11, Tel / Fax : 01 47 00 79 5

Voir aussi  : Des Sages Femmes pour Naître Libre


Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

2 messages

  • > Sauvez les bébés !

    Le 20 mai 2003, par manuelle winter

    Vouloir sauver les bébés est une noble cause.

    C’est d’ailleurs le discours des ministères et des chefs d’hopitaux, c’est bien toujours dans la recherche de la sécurité dans la naissance qu’on en est arrivé là.

    Et les Sages-Femmes qui ont médicalisé un peu plus leurs études ont beau jeu de dénoncer la sur-médicalisation de la naissance.

    Si l’on donnait aux parents les infos qui leur permettraient de pouvoir par eux-même prendre les décisions qui leur sembleraient adequates pour sauver leur enfants ?

    Pourquoi ne parle-t-on pas dans cet article de l’accouchement à domicile comme d’une alternative ?

    Quand cessera-t-on de prendre les parents en otage des conflits de pouvoir entre médecins et sages-femmes ?

    Quand les parents cesseront-ils de tomber dans le panneau ?

    Voici un lien pour réflechir à la naissance autrement que par la pauvre dialectique des conflits entre professionnels de santé.

    Voir en ligne : perinatalité info

    • > Sauvez les bébés !

      Le 22 janvier 2004, par dominique

      De quel "panneau" parlez-vous ? J’avoue que je ne saisis pas le sens du texte... Est-ce une critique des sages-femmes ? Il est urgent de prendre soin des bébés car ils sont actuellement traités dans une grande majorité des cas avec bien moins de souci qu’on en aurait pour des animaux ! Si votre chienne accouchait et que vous mêliez d’intervenir intempestivement, elle vous mordrait. J’ai hâte que les femmes en fassent autant. La sécurité n’est pas où l’on pense et la multiplication des interventions a des répercussions à long terme que nous refusons de voir ! Et pourtant, ce n’est pas les études qui manquent pour le démonter ! Mais la société est rendue à un point où chacun vit pour soi sans se soucier du lendemain (il suffit de voir ce que l’on fait inconsidérément pour détruire la planète et les peuples qui l’habitent) et nos dirigeants nous entraînent sans cesse dans la peur (mais sans doute pas dans la bonne direction, puisqu’on continue à faire des choses de plus en plus ridicules). Le besoin de pouvoir est devenu tellement grand qu’on s’imagine pouvoir gérer la vie et la mort avec quelques appareils qui font "bip".

      Qu’en est-il de l’individu, qu’en est-il de l’Amour, qu’en est-il de la tendresse ? Les bébés sont accueillis dans la violence, dans l’ignorance de qui ils sont et dans le déni total de leurs besoins. Les psychiatres et psychologues de demain auront du travail, c’est certain ! Car au delà des besoins du bébé, ce sont ceux de la mère qu’on bafoue, sans compter ceux du père et de la famille.

      Regardez quelques émissions, quelques films sur la naissance et les gestes qui sont faits sur le bébé. Admettriez-vous qu’on vous traite de cette manière ? De quoi un bébé a-t-il besoin sinon qu’on lui laisse le temps d’intégrer son nouvel état. Vous rendez-vous compte des changements rien qu’au niveau physiologique ? Quand on fait des processus de naissance avec des adultes, tous disent combien ils ont besoin d’être laissés tranquilles ! De quoi un bébé a-t-il besoin après ce grand moment sinon d’être en sécurité dans les bras de sa maman ! Mais au lieu de cela, on l’attrape, l’aspire, le décape, le manipule comme un objet que l’on nettoie, débarrasse de ses saletés... Mais le bébé est dans ce liquide précieux depuis 9 mois !!!!! Il doit avoir chaud, mais ce n’est pas une lampe qui va lui donner ce dont il a besoin ! Le corps de sa maman est à la parfaite température, avec l’Amour en plus ! Je vais m’arrêter là car j’en aurais trop à dire.

      Je suis sage-femme depuis 20 ans et me dis depuis de nombreuses années qu’il faudrait créer une "Association pour la défense des bébés naissants". Je crois que je vais devoir passer à l’acte ! Je souhaite à tous ceux qui critiquent ce mouvement des sages-femmes françaises de voir leur conscience s’éveiller avant qu’il ne soit trop tard !

      Dominique


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Murs Bottes de Paille / Enduits Terre And co (Construction dans le 86)

Projet : Accueil de volontaires Après une première expérience heureuse de chantier participatif de juin à septembre 2017, nous renouvelons ! Nous vous proposons 2 temps d’accueil : à partir d’avril et (...)

Cherche Familles pour Création d un Écolieu Intergénérationnel (À l’abordage dans le 24)

Projet : Maman d un petit bout de 18 mois, non fumeuse et écolo, je recherche des personnes motivées à l'idée de partager un espace de vie dans le respect des besoins de chacun et en toute (...)

Bénévolat dans un Écolieu (Ecolieux existant dans le 43)

Projet : Chêne Rouge est une communauté & un centre de formation en devenir qui s'inspire des sagesses ancestrales pour soutenir l'émergence de projets collectifs. Nous habitons en yourte en (...)

Partage de Voiture (EcoNomades dans le 43)

Projet : Je viens d'arriver en auvergne. J'ai 71 ans et comme j'ai peine à conduire Je désire partager ma voiture

Cherche un Terrain à Acheter en Occitanie, Svp! (Vouloir Agricole dans le 34)

Projet : Bonjour ! Je cherche à acheter un terrain d’au moins 1,1 hectare, avec (de préférence) eau de source, avec, ou bien une petite habitation, ou le permis d’habitation. Un endroit isolé mais (...)

Colocation Éphémère (CoLocation dans le 11)

Projet : Petit écolieu familial dans les Corbières Maritimes, comportant 3 habitats légers (yourte, roulotte, cabane perchée) Offre : Colocation éphémère à la semaine (un mois max), pour prendre du recul, (...)

Recherchons un Écolieu Écohameau où nous Installer (À l’abordage dans le 31)

Projet : Vivre en milieu rural dans un espace naturel, avec potager collectif, verger, poulailler... ateliers pour fabriquer et réparer en autonomie. Disposer d'une maison bioclimatique privative (...)

Vends Yourte Contemporaine 20 m² (Habitat Léger dans le 11)

Projet : Cette yourte, construite avec soin et amour, nous a abrités (dortoir 4 places) pendant notre chantier (2018-2020). Nous nous en séparons avec gratitude. Offre : Vendue en l'état, sans le (...)

Rencontre entre Jeunes (Contacts)

Projet : Bonjour =) J'habite en Ardèche depuis 3 ans maintenant, mais j'ai bien du mal à rencontrer des gens de mon âge, et avec qui je partagerais certaines valeurs. Mon profil en bref : Hélène, 30 (...)