] Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants ! - Ces écohameaux évovillages ou - Réseau
Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Réseau
Coup de projecteur sur quelques annonces de Passerelle Eco n°59
Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants ! :

le 21 janvier 2016

DOSSIER :
Lectures d’annonces de l’écovillage global (1)

Lectures thématiques de certaines annonces de la revue Passerelle Eco.

Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

Ces écohameaux, évovillages ou habitats groupés grandissent et cherchent de nouveaux habitants ou partenaires

Que sont ces écolieux dont Passerelle éco parle tant ? Qui les habite ? Quelles sont les motivations de celles et ceux qui les fondent et les font perdurer dans le temps ?

Voici un rapide tour d’horizon, à travers quelques annonces choisies dans la revue Passerelle Eco n°59, de toute la diversité des raisons qui poussent certains à choisir un mode de vie plus écolo et plus solidaire.

Rq : Depuis leur parution dans la revue Passerelle Eco en 2016, ces annonces ont souvent trouvé satisfaction et ne sont plus d’actualité. Mais dans chaque numéro, il y a entre 200 et 400 contacts, annonces, projets, initiatives et opportunités pour créer ou rejoindre un écolieu ou un habitat groupé. Le n°72, en particulier, est entièrement consacré à la création d’un écolieu ou d’un habitat particuipatif. Pour rester informé à l’avenir, abonnez vous !.

Exemple de la ferme des Baume Rousse, dans le Sud-Est de la France (Contact sur le site ecovillageglobal.fr) :

Après 28 ans sur ce lieu, où nous sommes arrivés à 28 ans, nous souhaitons transmettre l’activité agricole et vendre le domaine à des personnes qui partageraient les valeurs de sobriété heureuse, d’harmonie, de diversité et d’autonomie et seraient attachées à la biodynamie.

Nous pensons qu’ici peuvent vivre et travailler plusieurs familles et qu’un éco-hameau inter-générationnel pourrait naître.

Nous mettons donc en vente notre ferme de polyculture-élevage en biodynamie depuis 1990 située en Drôme sur les contreforts sud du Vercors, sur le territoire de la Bio-Vallée.

Le domaine comprend une trentaine d’hectares, répartis en bois, parcours, prairies et terres cultivées, quatre logements (150, 90, 30 et 30 m²), une fromagerie aux normes européennes, un espace restauration de 80 m², des bâtiments d’élevage, de stockage et de transformation, un four à pain, une mare, un rucher, un verger de 20 ares, un jardin de 40 ares et 50 ares de lavande fine. La ferme est alimentée par une belle source et reliée au réseau d’eau communal. Tous les produits de la ferme ont la marque Demeter depuis 1993.

N’étant pas encore à l’âge de la retraite nous serions donc voisins dans ce hameau, sur une parcelle excentrée de 4000 m² où se situent un gîte de séjour, une salle d’activité et où nous construirions notre future maison : nous nous recentrerions alors sur l’accueil de groupes en résidence, en tant qu’hôtes mais aussi en tant que formateurs, principalement en lien avec le vivant, entre autres à travers l’approche globale, sensible et artistique de la biodynamie.

Les activités que nous conserverions représentent un débouché pour les produits de la ferme (repas,boutique). L’activité actuelle de restauration peut également être transmise aux repreneurs.

L’idée est que, dans l’esprit de « Terre de Liens », la propriété de la terre et de ce qui s’y attache , ne soit pas un poids pour ceux qui travaillent la terre. L’objectif pourrait donc être de créer une forme sociétaire qui permettrait la transmission de la ferme à travers les générations.

Partager un lieu et l’ouvrir à d’autres, c’est ici synonyme de transmission, et de la terre, et des valeurs, techniques et outils qui l’accompagnent. Vivre en collectif, c’est créer des ponts entre les générations, c’est s’assurer que le travail d’une vie trouvera sa suite dans un état d’esprit similaire. C’est avancer ensemble au delà des seuls parcours individuels.

Un arme contre la dépossession de la terre et de la capacité de la travailler.

Passerelle Eco n°72 : Créer un Écolieu ou un Habitat Participatif
L’habitat participatif, les écolieux, les écovillages et leur parcours de création : organisation, financement par l’emprunt participatif, juridique pour le foncier et pour les activités, étapes des (...)

Chez d’autres, cette volonté de transmission est présente au delà du simple passage de flambeau : il s’agit, comme pour Véronique, de permettre à d’autres de se tester à un mode de vie véritablement différent (Contact sur le site ecovillageglobal.fr) :

Famille paysanne avec 3 enfants, cultures et élevage pour son autonomie alimentaire (chèvres, brebis, vaches, abeilles, poules, chien de troupeau) sur 17 ha, avec en parallèle l’instruction en famille et une activité pro orientée laine (filage, feutrage, article de laine avec la laine de nos brebis).

Nous restructurons notre vie et notre façon de travailler et j’ai besoin d’aide régulière pour conduire le soin des troupeaux (traite, surveillance des troupeaux, soins quotidien, clôture, fumier).

Nous offrons le partage du fruit du travail commun (produit laitier, viande, laine), un lieu et des outils de travail (troupeaux) pour se tester en agriculture vivrière, un logement rustique à habiter le temps de faire connaissance, un terrain pour construire une cabane, poser une yourte ou autre habitat mobile, du bois pour se chauffer et cuisinier, de l’eau de source, nos savoirs faire et expérience depuis 17 ans sur le lieu (transformation des produits de culture, d’élevage, de la laine...).

Nous demandons de l’aide sur une base wwoofing à long terme pour débuter cette aventure, les engagements mutuels sont possible ensuite.

Transmettre des savoirs faire et un mode de vie qu’on a soi-même expérimenté et maîtrisé, tout en permettant une potentielle installation collective et une des manières qu’ont les écolieux de naître et de se constituer.

Chez d’autres, c’est avant tout le désir de "faire ensemble" qui demeure le moteur de l’installation collective (Contact sur le site ecovillageglobal.fr) :

Dans un village alsacien proche de Bâle, il existe depuis maintenant quatre ans un petit habitat groupé constitué de 3 familles (6 adultes et 9 enfants). Notre lieu de vie se situe au centre du village où nous avons aménagé trois appartements, dans une ancienne ferme, et une salle commune, un studio d’amis et un atelier de poterie dans un bâtiment annexe.

Par cette annonce, nous aimerions faire part de la vente d’une maison alsacienne juste à coté de la nôtre ! Il y aurait le potentiel d’installer deux ou trois familles.

En cas d’acquisition de ce bien par vous, nous serions intéressés à réfléchir à la manière de développer et d’enrichir éventuellement ce que nous avons commencé ici... c’est-à-dire une vie axée sur la sobriété, le partage et l’entraide !

Habiter en collectif, ce peut être enfin une manière de parvenir à accéder à la propriété, et ainsi être en mesure d’établir sur l’écolieu des règles et des valeurs portées par le groupe. Ainsi, comme aux Colibres, le collectif est fondé avant l’acquisition du foncier, et choisit de partager un lieu de vie en fonction d’envies partagées (Contact sur le site ecovillageglobal.fr) :

L’association Les Colibres, habitat groupé intergénérationnel écologique, construit en autopromotion 10 logements sur 4000m².

Le début des travaux est prévu pour le printemps 2016.

A ce jour, deux logements de 100m² et 63m² sont encore disponibles à l’achat pour accueillir des nouveaux habitants qui partagent nos valeurs :

 plaisir et élan de faire ensemble, pour échanger, participer à une vie de groupe, partager des connaissances, des expériences, des moments de convivialité, d’échanges de services, des travaux communs ;

 habitat écologique tendant vers une faible empreinte carbone ;

 relations humaines harmonieuses ;

 prise de décision participative et équitable basée sur la prise en compte des aspirations de chacun ;

 respect de l’intimité de chacun, dans son logement et dans ses choix de vie.

Cherchons des personnes en capacité de financer leur habitat.

Les raisons qui poussent certains à se fonder en collectif et à construire des écolieux sont diverses, mais elles demeurent dans leur substance un formidable moyen de (re)faire société, par le bas, par petites touches et selon la manière qui nous ressemble le plus.

En cette période de transition difficile, c’est un des plus beaux actes de vie...

Dans chaque numéro de la revue Passerelle Eco, il y a entre 200 et 400 contacts, annonces, projets, initiatives et opportunités pour créer ou rejoindre un écolieu ou un habitat groupé. Le n°72, en particulier, est entièrement consacré à la création d’un écolieu ou d’un habitat particuipatif. Pour rester informé à l’avenir, abonnez vous !.

Revue Passerelle Eco n°59 de l’hiver 2016
Ces annonces ont été déposées pour la revue n°59, qui les a publié en compagnie de 200 à 300 autres éco-annonces, recherches ou propositions pour des écovillages, habitats coopératifs, chantiers participatifs, installations en agriculture paysanne, permaculture, ou autres projets alternatifs.

Si vous êtes intéressé

Dans chaque numéro de la revue Passerelle Eco, il y a entre 200 et 400 nouveaux contacts, annonces, projets, initiatives et opportunités pour créer ou rejoindre un écolieu ou un habitat groupé.
 Dans le n°72, les articles (en plus des annonces) sont entièrement consacrés à la création d’un écolieu ou d’un habitat participatif.
 Le numéro de ce trimestre est la revue Passerelle Eco n°75. Voir le sommaire et commander cette revue Passerelle Eco n°75. Vous pouvez aussi commander le futur prochain numéro 75.
 Et pour rester informé à l’avenir, abonnez vous..


133 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

DOSSIER
Lectures d’annonces de l’écovillage global

Article suivant : Et si on s’aimait ? À vous qui vous demandez...

Lectures thématiques de certaines annonces de la revue Passerelle Eco. À travers ces projets et ces initiatives se découvre une actualité alternative à laquelle vous êtes conviés à vous joindre. Vous aussi, choisissez un thème et proposez nous une lecture commentée des annonces de la revue.

285 messages

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 |

  • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

    Le 3 mars, par Ludo Taquin

    Bonjour, Un CV trop long à détailler ici , un refus des valeurs de la société actuelle, une volonté farouche d’être consommACTEUR depuis très longtemps...

    Bientôt 55 ans mais de l’énergie... Et l ’envie de changer la manière de vivre.

    Voilà pourquoi ce contact.

    Ludo

    • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

      Le 6 mars, par Ludovic LESDOS

      Bonjour Ludo,je vous remercie pour votre message,et moi je suis dans la même direction que vous.J’ai avoir 50 ans en septembre prochain,et je souhaite pouvoir trouver un écovillage qui correspond à mes affinités et mes aspirations avant.

      • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

        Le 8 avril, par Stephane

        Bonjour,j’ai vu vos écrits à toi et à Ludo, j’ai 47ans et j’ai envie de vivre en autonomie et pourquoi pas en autosuffisance, mais seul très difficile,par contre à plusieurs en se rencontrant pour en discuter, et trouver des solutions à plusieurs c’est mieux que seul. J’ai pas mal bouger à l’étranger, depuis quelques années je suis ancré et quitte à s’ancrer autant que se soit utile et récompensant, j’ai très envie de concrétiser un projet. Stéphane.

        • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

          Le 8 avril, par Ludovic LESDOS

          Bonjour Stéphane,je vous remercie pour votre message.Je souhaite d’abord rejoindre un écolieu de vie existant,et après me lancer dans la création d’un écovillage.

  • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

    Le 2 décembre 2020, par Ludovic LESDOS

    Mais ce que recherche vraiment,c’est bien un écovillage situé proche de la Nature sauvage,et non un habitat groupé situé dans le bourg dune commune.J’ai laissé récemment une annonce qui s’intitule"Faite de l’écovolontariat dans un écovillage"dans le site:ecovillageglobale.fr,dont l’objectif est un tremplin que mon intégration.

    • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

      Le 8 janvier, par Alexandra M

      [Bordeaux] Bonjour, Nous sommes un couple de trentenaires intéressés pour habiter dans un Eco-lieu proche de Bordeaux, en location. Nous souhaitons rejoindre un groupe existant ou chaque personne ou famille a son logement indépendant mais partage le terrain, le potager et la même philosophie de vie ! Si vous avez des contacts, merci pour le partage ! Naturellement vôtre, Alexandra.

  • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

    Le 23 septembre 2020, par Assia

    Bonjour, je tombe sur ce témoignage ce 23/09/2020, Je suis en Belgique mais je suis depuis longtemps d’un nouveau mode de vie saine et naturel. Comment puis-je commence des démarche et trouver un endroit ?

    • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

      Le 24 septembre 2020, par JLuc (Passerelle Eco)

      Une piste est suggérée à la fin de l’article : vous abonner à la revue pour recevoir les nouvelles annonces. Puis répondez à celles qui vous correspondent !

      • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

        Le 12 novembre 2020, par Sabrina

        Bonjour, Pourriez-vous me conseiller pour trouver un village autonome hors de la système. Un endroit ou je pourrais aider de quelque façon que ce soit. Le seul problème c’est que suis une femme célibataire de 48 ans et souvent les villages recherchent des familles. Je ne sais pas trop comment m’y prendre et comment chercher, cela dit je veux éviter la vaccination de forcée et tout ce monde de fou avec ses dérives dans lequel nous vivons. En vous remerciant.

        • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

          Le 21 novembre 2020, par robin

          Bonjour Sabrina nous aussi voulons éviter la vaccination et la dictature mortifère qui s’en viens... il vous faut trouver un "refuge" si vous pouvez aider quelles sont vos compétences ? au plaisir

    • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

      Le 13 octobre 2020, par legrand odile

      en octobre 2020 à vendre maison près de Limoux (-Aude secteur Carcassonne) où vivent déjà plusieurs belges. Voir : Le Cammas Blanc. Annonce paru dans Bio-contact d’octobre 2020. Tel 09.53.16.69 .69. Vous souhaitant de trouver vore "lieu".

  • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

    Le 6 septembre 2020, par Ludovic LESDOS

    Me revoilà dans l’incertitude quant à mon installation,mais ce que je veux c’est trouvé une coopérative d’habitants à la campagne,et être autonome en alimentation et en énergie.Pouvoir faire de cultures de plein air en me passant de serre,de tunnel et de châssis,en semer les graines en pleine terre,sans de semis dans des pots,développer un verger naturel sans faire de greffe,et ne pas avoir recourt à un système d’arrosage et d’irrigation.Et puis je suis plus un homme de la plaine que de la montagne.

    • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

      Le 23 novembre 2020, par robin

      Bonjour, l’homme de la plaine tu as trouvé ton bonheur ? nous sommes en contact par email....good luck

      • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

        Le 23 novembre 2020, par Ludovic LESDOS

        Eh bien non,je n’ai toujours pas trouvé,mais espère pouvoir enfin trouver,ce que je recherche.

  • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

    Le 25 août 2020, par Ludovic LESDOS

    Je vais surement m’installer dans l’écohameau solidaire de Draguignan,au hameau Saint François qui géré par Habitat et humanisme.Ce sera pour moi un lieu de transition.Ensuite j’envisagerai de rejoindre le groupe de projet"Un Coin Pour Tous".

    • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

      Le 5 septembre 2020, par Ludovic LESDOS

      Pour finir je ne vais pas m’installer à Draguignan,car ceux est situé en ville et moi je préfère être à la campagne.Je viens d’effectué un séjour du 13 août au 3 septembre dans le Var,je ne me suis pas senti saisi ni accueilli par la région,et je trouve le climat méditerranéen trop sec.Je vais entreprendre des recherches dans d’autres régions.Mais je suis ouvert aux écolieux périurbains.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 |


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Murs Bottes de Paille / Enduits Terre And co (Construction dans le 86)

Projet : Accueil de volontaires Après une première expérience heureuse de chantier participatif de juin à septembre 2017, nous renouvelons ! Nous vous proposons 2 temps d’accueil : à partir d’avril et (...)

Cherche Familles pour Création d un Écolieu Intergénérationnel (À l’abordage dans le 24)

Projet : Maman d un petit bout de 18 mois, non fumeuse et écolo, je recherche des personnes motivées à l'idée de partager un espace de vie dans le respect des besoins de chacun et en toute (...)

Bénévolat dans un Écolieu (Ecolieux existant dans le 43)

Projet : Chêne Rouge est une communauté & un centre de formation en devenir qui s'inspire des sagesses ancestrales pour soutenir l'émergence de projets collectifs. Nous habitons en yourte en (...)

Partage de Voiture (EcoNomades dans le 43)

Projet : Je viens d'arriver en auvergne. J'ai 71 ans et comme j'ai peine à conduire Je désire partager ma voiture

Cherche un Terrain à Acheter en Occitanie, Svp! (Vouloir Agricole dans le 34)

Projet : Bonjour ! Je cherche à acheter un terrain d’au moins 1,1 hectare, avec (de préférence) eau de source, avec, ou bien une petite habitation, ou le permis d’habitation. Un endroit isolé mais (...)

Colocation Éphémère (CoLocation dans le 11)

Projet : Petit écolieu familial dans les Corbières Maritimes, comportant 3 habitats légers (yourte, roulotte, cabane perchée) Offre : Colocation éphémère à la semaine (un mois max), pour prendre du recul, (...)

Recherchons un Écolieu Écohameau où nous Installer (À l’abordage dans le 31)

Projet : Vivre en milieu rural dans un espace naturel, avec potager collectif, verger, poulailler... ateliers pour fabriquer et réparer en autonomie. Disposer d'une maison bioclimatique privative (...)

Vends Yourte Contemporaine 20 m² (Habitat Léger dans le 11)

Projet : Cette yourte, construite avec soin et amour, nous a abrités (dortoir 4 places) pendant notre chantier (2018-2020). Nous nous en séparons avec gratitude. Offre : Vendue en l'état, sans le (...)

Rencontre entre Jeunes (Contacts)

Projet : Bonjour =) J'habite en Ardèche depuis 3 ans maintenant, mais j'ai bien du mal à rencontrer des gens de mon âge, et avec qui je partagerais certaines valeurs. Mon profil en bref : Hélène, 30 (...)