Désormais organisés en télétravail, nous continuons à envoyer les revues Passerelle Eco et les livres de permaculture que vous commandez.
Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en vous abonnant à la revue

Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Les Blogs
2. Reseau Eco
Alsace : Création d'un "écovillage" pour touristes

le 11 novembre 2008

Contact

ARTICLES

Alsace : Création d’un "écovillage" pour touristes

Le site d’implantation de ce lotissement touristique de 500 bungallow sera le site du Carreau Rodolphe : un ancien site minier d’extraction de la potasse.

Je vous recopie ici le communiqué de l’Alsace :

Le groupe de résidences de loisirs Pierre & Vacances construira un « Eco-Village » de 500 maisons à terme dont 350 dès son ouverture à l’été 2012 à Ungersheim (Haut-Rhin) à côté du parc de loisirs Bioscope et de l’Ecomusée de Haute-Alsace, a annoncé sa direction vendredi.

Le projet, dont les travaux démarreront début 2011, représente un investissement de 132 millions d’euros avec son pôle aqualudique, dont 110 millions à la charge de Pierre & Vacances et 22 millions de concours des collectivités locales : conseil régional d’Alsace, conseil général du Haut-Rhin, communauté d’agglomération de Mulhouse-Sud-Alsace, ont indiqué les représentants du groupe privé et des collectivités.

L’Eco-Village, qui créera 75 emplois directs (20 contrats à durée indéterminée et 55 saisonniers) et 84 emplois indirects, apportera aux collectivités 570.000 euros de recettes annuelles de taxes, sans compter 1,5 million d’euros au titre des taxes d’urbanisme durant sa construction, a précisé Gérard Brémond, PDG de Pierre & Vacances, au cours d’un point de presse.

Le protocole d’accord signé vendredi entre le groupe et les collectivités met fin à plusieurs mois de dissensions entre l’opérateur privé et la commune d’Ungersheim. Par rapport au projet initial, celle-ci a obtenu la préservation d’une forêt alluviale voulue non-constructible par le Schéma de cohérence territoriale de la Région mulhousienne. « Nous avons simplement voulu faire respecter les textes », a commenté vendredi le maire Jean-Claude Mensch.

Le caractère écologique du projet résultera de son intégration à son paysage, de la mise en valeur de l’eau et du « respect des normes du Grenelle de l’environnement en matière d’aménagement et de construction (isolation thermique) », a ajouté M. Brémond.

Selon le PDG de Pierre & Vacances, la présence sur place du Bioscope et de l’Ecomusée avec leurs 300.000 visiteurs cette année ainsi que la « proximité des clientèles allemande et suisse » ont emporté la décision de réaliser l’Eco-Village.

Selon un communiqué du conseil général du Haut-Rhin, l’Eco-Village devrait apporter 100.000 visiteurs supplémentaires aux deux parcs voisins exploités par la Compagnie des Alpes, une filiale de la Caisse des dépôts.

En quoi de tels villages méritent ils le nom d’"écovillages" ? Ne sont-ce pas juste des décisions de promoteurs immobiliers adeptes du ’greenwashing’, surfant de plus sur une opportunité locale ?

On voit dans cet article que les promoteurs souhaitaient de raser une forêt alluviale au biotope particulier, abritant des amphibiens inscrits sur la liste rouge des espèces menacées et dûment protégées... et que ce n’est que grâce à la pugnacité des autorités locales que ce saccage écologique a été évité.

Il semble aussi qu’il n’y ait pas d’accés ferrovière grand public pour ce site. Où est l’écologie si les touristes doivent y venir en voiture particulière ?

L’écovillage est tout le contraire d’une vision "par le petit bout de la lorgnette" de lieu de vie. C’est une vision globale et participative du vivre, du travailler, du consommer, de l’habiter, et du décider ensemble. De même, le respect du Grenelle, qui est bien la moindre des choses, ne saurait surtout pas se limiter à une bonne mauvaise raison pour construire n’importe quoi et n’importe où... sous prétexte que les bâtiments sont bien isolés.

A suivre...

Le carreau Rodolphe :
 Journal l’Alsace
 Photo, et quelques autres billets sur ce sujet
 une proposition alternative, poussée par la gauche et les associations environnementales


1 vote
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

1 message

  • Alsace : Création d’un "écovillage" pour touristes

    Le 9 mars 2009, par jeanjean

    Et oui triste réalité ....après le capitalisme néo libérale....les voila débarquer avec le Grenelle de l’environnement , encore du greenwashing (lire"Le Contre-Grenelle de l’environnement , Pour repolitiser l’écologie") , ou la croissance verte...Mensonge , mensonge....


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Accompagnement Création d'Éco-Communauté (Emploi et Entreprise dans le 71)

Projet : [dé]forme et transforme, c'est une structure de facilitateur.trice.s de changement pour plus de paix. Très concrêtement, on accompagne les groupes, qu'ils soient en création ou qu'ils (...)

Aide Jardin contre Partage Maison (Contacts dans le 23)

Projet : Roger, 67 ans, vit dans une petite maison (90m2) en pleine nature avec un potager, un verger, le tout sur 5000m2 ; quelques animaux, poulailler, chienne, chats. À la frontière de la creuse (...)

Bénévolat contre Abri du Linky & Wifi (Recherche location)

Projet : Chèr.e.s ami.e.s solidaires, j'offre des heures de bénévolat contre une chambre à l'abri du linky et de la wifi. F., qui vit par & pour la solidarité et la décroissance, militant pour (...)

A Louer Corps de Ferme300 m² / Terrains / Maison / Grange (Elargissement dans le 15)

Projet : proprietaire souhaite louer corps de ferme 1878 in dependant bon etat 300m2/maison 140 m2/ 4 chambres en partie meublee et amenagee /grange attenante renovee 100m2/ecuries (...)

Rando avec Deux Ânes (EcoNomades dans le 06)

Projet : Rando avec deux ânes de bât a partager Offre : On a deux ânes de bât agueris en rando . je cherche une personne motivée et responsable pour m'accompagner sur une petite rando . j ai 62 ans je (...)

Partenaires Bienvenus (Ecolieux existants dans le 39)

Projet : Projet : lieu de vie intergénérationnel, jardins nourriciers, stages, permaculture. Offre : Propose de partager des terrains, petits vergers, vigne ainsi que des bâtiments situés dans le sud (...)

Propose 2 Habitats à la Ferme en Auvergne (Ecolieux existants dans le 03)

Projet : Auvergne Allier, Partage cadre de vie proche nature et animaux, ferme d agrément pleine campagne, 1 hectare de prés avec dépendances, 2 hébergements: petit chalet bois sous abri( ancienne (...)

Projet Caprin (CoLocation dans le 81)

Projet : je cherche activement a m’installer en milieu rural. Je suis une passionnée du monde de vie paysan, j ai mené pendant 12 ans un troupeaux de chèvres ,ma passion ,transformation fromagère, (...)

Couple avec 2 Enfants Cherche un Lieu de Vie (Habitat Participatif)

Projet : Nous sommes un couple de travailleurs sociaux (35 et 32 ans) avec deux enfants de 7 et 3 ans. Nous sommes de retour en France après 8 ans de vie à l'autre bout du monde ! Nous sommes à la (...)