Revue trimestrielle, éditeur associatif, réseau d'éco-acteurs
pour l'Écovillage Global et la Permaculture
Passerelle Éco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...
Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Agenda & Actualité
A l’occasion de la Journée Sans Achat
Samedi 27 Novembre, Fête de la Décroissance

le 22 novembre 2004


ARTICLES

Samedi 27 Novembre, Fête de la Décroissance

(avec le programme et les photos de la fête sur Montpellier)

La Journée sans achat est une campagne internationale de sensibilisation à la nécessité d’adopter des modes de consommation compatibles avec un développement durable. Lancée en 1991 par les "Adbusters", des activistes anti-publicitaires canadiens, la Journée sans achat est aujourd’hui célébrée dans plus de 20 pays.

Le samedi 27/11 donc, chaque consommateur est invité à célébrer à sa façon cette journée mondiale de la simplicité de la vie, et de la prise de conscience des limites des ressources de la planète. C’est une occasion de réfléchir à son mode de consommation, et de choisir de changer une petite habitude de vie. Par exemple, on peut veiller à mieux utiliser certains appareils, plutôt qu’à les renouveler au premier accroc.

  Pourquoi ?

La société de consommation est aveugle, il n’est pas de croissance infinie possible sur une planète dont les ressources sont limitées. Nous risquons d’avoir épuisé la majeure partie des ressources de la Terre avant 2050. Les pollutions déséquilibrent le climat, et la biodiversité s’effondre.

La société de consommation engendre un pillage : 20% de la population de la planète, les pays riches,consomment 80 % des ressources planétaires. Notre niveau de consommation a un coût : l’esclavage économique de populations entières.

La société de consommation est mortifère, elle réduit l’humain à une seule dimension : consommateur. Elle nie nos dimensions politique, culturelle, philosophique, poétique ou spirituelle qui sont l’essence même de notre humanité.

Nous devons nous libérer de l’obscurantisme qui consiste à croire dans la toute-puissance de la science et à nous déresponsabiliser en espérant en la technique. La science repose sur le doute et non sur la foi. L’espoir est de réanimer notre conscience et de traduire nos idées au quotidien dans nos actions.

Alors, faisons un geste. Pour un jour, le 27 novembre... Cessons d’acheter. Annoncez-le autour de vous. Dites-le à vos amis. Impliquez votre famille. Simplifiez votre vie.

Copiez l’affiche de la Journée sans achat. Placardez-la à votre travail, chez vos voisins, partout autour de vous. Fêtons la Journée sans achat.

JPEG - 15 ko

  Sur Montpellier, par exemple ...

Comme la formulation "Journée sans Achat" est d’un esprit trop privatif, nous préférons appeler à une Fête de la Décroissance ce jour là !!

La première Fête de la Décroissance programmée sur Montpellier est confirmée. Elle aura lieu, de 10 heures jusqu’à 19 heures, sur la place de la comédie.

Ce que vous pouvez apporter : des livres à partager pendant le temps de l’espace lecture, des objets à donner pour participer à l’espace de gratuité (prévoir de remporter ce qui n’aura pas trouvé preneur-heuse-s, vos verres-couverts et assiettes (on sera peut-être juste côté vaisselle et pis c’est chouette l’autogestion, non ?), de la nourriture à partager pour le repas collectif, vos vélos à réparer, vos instruments de musique, vos ami-e-s musicien-ne-s, vos ateliers et ce que vous avez préparé sur le thème de la décroissance (même si ce n’est pas complètement fini, ça sera l’occasion de le faire) et tout ce qui peut servir pour passer une bonne journée sans achats superflus...

Ce sera l’occasion de nous retrouver / rencontrer pour échanger sur ce qu’est la décroissance dans notre quotidien tout en partageant un bon moment. Venez avec des choses concrètes, par exemple un cuiseur solaire, un témoignage d’action décroissante au quotidien, un savoir-faire à transmettre, un atelier....Même si ça vous paraît peu. Si chacun-e apporte un petit quelque chose, au final ça fait beaucoup !

L’esprit proposé est plus de partager et de témoigner que de vouloir convaincre. Les gens n’ont plus envie de lire des tracts. Mais ils apprécieront certainement de découvrir des personnes en action qui leur proposent des solutions et des idées à leur portée et qui elles-mêmes le vivent dans la bonne humeur !

Voici les activités proposées pour l’instant :

- Réparation de vélos : Olivier
- Jardinage citadin de balcon : Nelly
- Cuiseur solaire caisson : Vincent
- Cuiseur solaire caisson (un autre) : Brigitte
- Dessin : Mattt
- Espace de gratuité : Marie (chacun-e est invité-e à apporter ce qu’ille veut donner et à le reprendre à la fin si ça n’a pas été emporté)
- Présentation de dentifrices maison : Elisa
- Fichier de recettes d’autoproduction : Gilles
- Musicobal : Olivier (accordéon/guitare), Clémence (accordéon), Gilles (guitare), Jean-Luc (violon)
- Espace de lecture : Claire (chacun-e apporte les ouvrages qu’ille souhaite faire découvrir aux autres)
- Atelier de peinture magique : Clémence
- Graines germées (sous réserves) : Clémence
- Atelier lacto-fermentation : quelques membres des Radis Noir-e-s (je n’ai pas les prénoms)

Désolé si j’en ai oublié. Dans ce cas signalez-le nous. Si vous voulez ajouter vos coordonnées pour pouvoir vous joindre directement faîtes-nous le savoir.

Quelques idées possibles pour celleux qui seraient en panne (vous pouvez peut-être aussi contacter celleux qui se sont déjà annoncé-e-s pour les rejoindre) :

- atelier jonglage (et toutes activités du même style pour passer de bons moments sans nécessairement consommer)
- cercles de parole
- présentation de l’AMAP ( je ne me souviens plus si quelqu’un-e s’en occupe..?)
- comment j’ai réduit ma consommation d’électricité (et ma facture aussi) de...
- lombricompost d’appartement
- comment je fais pour réduire le volume de mes déchets
- comment je suis passé à ma mi-temps et pourquoi
- fabriquer soi-même une chasse d’eau économe avec des bouteilles d’eau minérale...récupérées
- pourquoi j’ai choisi de faire mes courses sur le marché
- etc...

Pour le miam, c’est "fallait pas !" : Chacun-e apporte quelques légumes pour réaliser ensemble une méga salade ou une giga soupe selon l’inspiration du moment. On peut aussi préparer des choses à l’avance (tartes,...) et des autoproductions à déguster (boissons, pains,...)

Il y a de la vaisselle sur place mais ça sera peut-être juste, donc n’hésitez pas à apporter votre assiette, couverts et gobelet.

Il y a aussi une cuisine pour la cuisson et la vaisselle.

Voilà pour l’essentiel. Pour le reste n’hésitez pas à nous joindre.

Bons préparatifs et à tout bientôt...
Mattt et Gilles

P.S. : C’est quoi la décroissance ?
C’est moins de travail inutile et plus de temps pour vivre.
C’est moins de publicité et plus d’informations authentiques.
C’est moins de gaspillage et plus de satisfaction.
C’est moins de pollution et plus de santé.
C’est moins de guerres et plus de partage.
Etc...

  Quelques commentaires

Raoul Anvélaut, antipub.org : La Journée sans achat est la dernière fête pour célébrer l’humain. On s’arrête vingt-quatre heures, on réfléchit. On constate le caractère absurde et aberrant d’une civilisation qui voudrait une croissance infinie alors qu’elle touche aux limites de la planète.

Guy Debord  : « La Révolution ne montre pas la vie aux gens mais les rend vivants. »

JPEG - 43.9 ko

Pour nous joindre sur Montpellier :
Mattt (04 67 92 99 56) ou Gilles (babagilles@yahoo.fr)
ou bien le jeudi 25 à la Librairie Scrupule, Place Salengro, lors de la journée conviviale autour du vernissage de la revue Passerelle Eco n°16.

Consulter aussi :
- Eglise de la Sainte Consommation
- Casseurs de pub

Le Diaporama de cette rencontre

Cette journée a été une sympathique réussite, avec le soleil et de nombreux participants sur la Place de la Comédie par ailleurs consacrée au Dieu Commerce. Atelier de réparation de vélo, fabrication de dentifrice , peinteures au jus de choux, fabrication de papier mâché recyclé, musique, interview avec un jeu enregistreur, massages, chansons avec l’intervention de la chorale à main nue, exposition du cuiseur solaire, d’une marmitte norvégienne, d’un lombricompost, de l’AMAP locale, des panneaux d’affichages illustrés, un infokiosq, une zone de gratuité, le repas permanent partagé : tels ont été les temps forts et supports de discussion lors de cette journée.

Un diaporama souvenir de cette rencontre est désormais accessible en suivant ce lien.


Partagez cet article sur Facebook Partagez cet article sur Google+
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

2 messages

  • > Samedi 27 Novembre, Fête de la Décroissance

    22 décembre 2005Â 17:17 , par PaysanPerverti

    Fêtez la décroissance chaque dimanche en mangeant des croissants.

  • Mise à jour avec un diaporama de la rencontre

    28 novembre 2004Â 00:50 , par JLuc (Passerelle Eco)

    Cette journée a été une sympathique réussite, avec le soleil et de nombreux participants sur la Place de la Comédie par ailleurs consacrée au Dieu Commerce.

    Atelier de réparation de vélo, fabrication de dentifrice , peinteures au jus de choux, fabrication de papier mâché recyclé, musique, interview avec un jeu enregistreur, massages, chansons avec l’intervention de la chorale à main nue, exposition du cuiseur solaire, d’une marmitte norvégienne, d’un lombricompost, des panneaux d’affichages illustrés, un infokiosq, une zone de gratuité, le repas permanent partagé : tels ont été les temps forts et supports de discussion lors de cette journée.

    Un diaporama souvenir de cette rencontre est désormais accessible (y accéder via le lien en fin d’article).

    Voir en ligne : Diaporama de la Fête de la Décroissance Montpellier


Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1

PASSEZ UNE ANNONCE !

Dernière annonces:

  • Recherche stageProjet : Réorientation pro - obtention du bac agricole pour projet futur d'installation en permaculture.
    Demande : RECHERCHE STAGE NON RÉMUNÉRÉ - 91 ou sud-ouest 77 Dans une FERME AGRICOLE bio ou (...)
  • yourteProjet : nous avons vécu dans 2 yourtes pendant 2.5 années avec nos 2 enfants. Avec l'arrivée du 3ème, nous avons eu envie de déménager dans une maison. Alors nous recherchons des gens ayant envie (...)
  • Mas catalan ; situation privilégiéeProjet : Mas catalan restauré dans le vallespir de 180m2 habitable dont une possibilite d'un gite de 56 m2.Chauffage au bois, 8 hectares de terrasses cultivables certifiees bio, d'anciens vergers (...)
  • Et pourquoi pas un écovillage dans l’Essonne ?Projet : Partager nos idées et nos réalisations personnelles pour élaborer ensemble un projet de construction d'un écovillage dans l'Essonne.
    Offre : Du temps, des idées, une expérience de deux ans (...)
  • Projet : lieu convivial en périgord vert depuis 1983. actuellement avec une dizaine d'habitants à l'année (5600m2), vivant tout d'abord dans un "voisinage intelligent" où déjà chacun peut cheminer (...)