Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Agenda & Actualité
Petit agenda entre amiEs mars 2014

le 12 mars 2014

ARTICLES

Petit agenda entre amiEs mars 2014

Jusqu’au 16 mars, quinzaine Alimentation citoyenne(75)

village d’alternatives alimentaires, transhumances, déambulations, actions "végétalisantes" de réappropriation de l’espace urbain, Buena Disco Social Soupe, brunch des coopérateurs (bio et participatif), à la mode de l’auberge espagnole, centré sur toutes les actions que les habitants peuvent s’approprier !

Jusqu’au 16 mars, Paris (11e et 13e)
Contact : deborah@les-eco-cooperateurs.fr et partiellement paris11@eelv.fr

18 mars, spectacle "Bienvenue dans l’angle Alpha"(75)

Prolongation du spectacle pour cinq acteurs, une danseuse et une échelle, d’après Capitalisme, désir et servitude. Marx et Spinoza, de Frédéric Lordon (La Fabrique, 2010). Adaptation et mise en scène de Judith Bernard. A quoi carbure le monde du travail ? A la crainte (de manquer), au désir (de consommer), et à ces nouvelles passions : « se réaliser », « s’investir », et finalement épouser le désir maître - celui du patronat. Ainsi le capitalisme a colonisé nos âmes, capturant la quasi-totalité de nos désirs. Mais il reste encore, en chacun, un désir propre, faisant écart aux commandements du désir maître ; cet écart, cette résistance possible, nous l’appellerons : l’angle Alpha. Et nous y danserons...

Mardi 18 mars à 21h, Paris 20e
Réservation : 01 46 36 98 60 resa@menilmontant.info
Tarifs : 14 euros (amis du Lieu-Dit), sinon 20 euros.
Au Théâtre de Ménilmontant, 15, rue du Retrait (Mo Gambetta).

6 mars, débat public « Que pouvons-nous apprendre de Fukushima »(75)

Débat en présence de Naoto Matsumura, agriculteur habitant de la zone interdite de Fukushima, de Béatrice Jaud, productrice du film Tous cobayes, de Janick Magne, militante antinucléaire au Japon, ainsi que Denis Baupin et Pascal Durand (EELV).

Jeudi 6 mars, à 19h, Paris 2e
Salle Jean Dame, 7 rue Léopold-Bellan (Mo Sentier).

Vendredi 7 mars, 19-21h, rencontre-débat « La fabrique de la ville à l’épreuve des projets partagés » (93)

Dans le cadre du cycle Art [espace] public sur la thématique « La fabrique artistique des imaginaires de la métropole parisienne ». Comme tout projet urbain désormais, la naissance de Paris métropole a charrié son lot de réunions publiques avec les habitants et acteurs locaux du territoire.

Sous les termes divers de concertation, de participation ou de gouvernance, l’implication du plus grand nombre dans la fabrique de la cité est en effet devenu un passage obligé de tout aménagement, sans qu’on sache trop s’il s’agit d’un enjeu de démocratie ou un simple moyen de communication. Cette sollicitation des habitants et acteurs locaux, certains artistes l’intègrent volontiers au sein de leur démarche.

D’autres sont amenés à vivre comme une contrainte l’injonction à la participation, souvent invoquée comme un critère de financement ou d’accueil en résidence. Quelle démarche, quels processus mettre en oeuvre pour que les projets artistiques fondés sur la participation aient un réel impact ? En quoi contribuent-ils à faire exister une autre métropole, vécue non comme territoire administré par le politique, mais comme espace sensible et lieu de l’en commun ?

Vendredi 7 mars, 19-21h, Aubervilliers
Retrouvez plus d’informations sur le Cycle art espace public
Théâtre des Frères Poussière, 6, rue des Noyers (Mo Aubervilliers-Pantin-Quatre-Chemins).

8 mars, débat « Que peut-on attendre de l’économie de la fonctionnalité ? »(75)

L’invitation de Rêvolutives, groupe de réflexion sur l’écologie politique. Christian Du Tertre, économiste, cofondateur du Club économie fonctionnalité, viendra introduire le thème. Nombreux sont ceux qui recherchent de nouveaux modes de relations économiques plus respectueux de l’environnement et des hommes.

Or des modèles économiques sont déjà à l’œuvre, qui redéfinissent l’objet du contrat entre fournisseur et client. L’économie de la fonctionnalité étudie cette possibilité de substituer à la vente d’un bien la vente d’un service élargi. Cette substitution qui conserve les mêmes fonctions que le bien a pour objet de moins consommer de ressources et d’énergie, de sortir de la logique d’obsolescence programmée et de créer des externalités environnementales et sociales positives.

Appliquée, cette théorie d’échange revisitée se veut un exemple à l’œuvre de développement soutenable. Mais quelles en sont les applications réelles ? Quelle diffusion, quelles extensions sont possibles ?

Samedi 8 mars, à 14h30, Paris 7e
Inscription sur contact@revolutives.fr
Retrouvez plus d’information sur le groupe de réflexion Révolutives
68 rue de Babylone (Mo Saint-François-Xavier).

9 mars, atelier pratique de construction de meubles en palettes (78)

Atelier d’autonomie pratique et d’échange de savoir-faire consacré à la construction de meubles pour le jardin en palettes, avec l’association Dédale, en partenariat avec l’association Saint-Quentin-en-Yvelines en Transition.

Cet atelier s’adresse à tous ceux qui souhaiteraient apprendre ensemble à réemployer des palettes en bois pour en faire des meubles de jardin. Une journée pour profiter du plaisir de bricoler ensemble de façon conviviale en réalisant facilement des meubles d’extérieur de récupération ainsi que des peintures et enduits d’extérieur écologiques. L’atelier est gratuit. Aucun matériel n’est requis, n’hésitez toutefois pas à apporter des outils de travail du bois si vous en disposez (scie, marteaux et clous, ponceuse, rabot, matériel de pyrogravure...).

L’atelier englobant le repas du midi, un repas partagé est organisé, apporter votre spécialité culinaire pour l’occasion.

Durée : 7 heures, indiquer si vous n’êtes pas disponibles toute la journée lors de l’inscription obligatoire (places disponibles limitées).

Dimanche 9 mars, de 10h à 17h, à Magny-les-Hameaux
contact@dedaleasso.org ou sqytransition@gmail.com
Jardin pédagogique à Buloyer, Magny-les-Hameaux.

11 mars, débat « Apocalypse Marx ! Une relecture du Capital » (75)

Débat, proposé par la Société Louise Michel, avec Bruno Pinchard, agrégé de philosophie, chercheur au CNRS...

Mardi 11 mars à 19h, Paris 20e
contact@lelieudit.com
Bar-restaurant Le Lieu Dit, 6, rue Sorbier
01 40 33 26 29

12 mars, conférence sur la fracturation hydraulique(75)

Conférence intitulée "Technique d’exploration et d’exploitation des gaz de schistes", à l’invitation de l’association SPE Mines ParisTech Student Chapter. Cette conférence sera animée par Emmanuel Derbez, directeur opérations de Total Shale Gas Europe. La présentation se concentrera sur les spécificités de l’exploitation des gaz de schistes et notamment de l’importance particulière du forage pour ce type de développement.

Mercredi 12 mars, à 18h30, à Paris 6e
Mines ParisTech, 60, boulevard Saint-Michel, amphi V106A (Mo/RER B Luxembourg).

13 mars, conférence-débat « Le Capital au XXIe siècle »(75)

Conférence-débat à l’invitation des Amis du Monde diplomatique Paris, avec Thomas Piketty, économiste et sociologue.

Jeudi 13 mars, à 20h, Paris 5e
Ecole normale supérieure, amphi Dussane, 45, rue d’Ulm (Mo Luxembourg, Monge).

14 mars, rencontre-débat « Et si la métropole était un rêve collectif ? » (92)

Dernière rencontre-débat dans le cadre du cycle Art [espace] public sur la thématique « La fabrique artistique des imaginaires de la métropole parisienne ». De Mapam (loi de modernisation de l’action publique et d’affirmation des métropoles) en CDT (contrat de développement territorial), la métropole parisienne se construit sans rien changer aux représentations qu’en ont ses habitants. On naît encore Parisien, Pantinois, Dyonisien, pas métropolitain. Si le Grand Paris a accouché d’un projet politique et d’un objet administratif, il peine encore à s’affirmer comme espace symbolique.

Et s’il lui manquait pour cela d’avoir su mobiliser les forces conjuguées du rêve, de la fiction, sinon de l’utopie ? Et si faire exister la métropole nécessitait d’en nourrir puissamment les imaginaires grâce à l’art et la fantaisie ? En guise d’épilogue au 8e cycle art [espace] public, ce sixième volet va à la rencontre d’artistes et d’initiatives qui ont fait du rêve et de l’imagination les leviers indispensables de tout grand projet urbain et politique. En écho à un contexte marqué par les élections municipales, il propose d’imaginer ensemble les formes et les contours d’une métropole désirable et entend dresser un véritable programme de projets culturels dans l’espace public à destination des futurs élus et de tous ceux qui font l’urbain métropolitain !

Vendredi 14 mars, 19-21h, à Nanterre (92)
Retrouvez plus d’informations sur le Cycle art espace public
Ferme du Bonheur, 220, avenue de la République (RER A, Nanterre-Université, sortie 1, traverser la fac en direction des chapiteaux).

14 mars, Ateliers découverte de l’expérience de permaculture des fermiers de la Ville de Paris(75)

Ateliers pratiques d’aménagement pour découvrir l’expérience de permaculture mise en place par les fermiers de la ville de Paris. Pour s’y rendre, un bus nature assurera la navette du métro Château-de-Vincennes à la Ferme de Paris. Rendez-vous à 9h30, devant le bus nature, qui sera garé côté château de Vincennes. Possibilité de rejoindre le groupe sur place à 10h ou en cours de journée. Pique-nique sur place à partir de nos victuailles sorties du sac.

Vendredi 14 mars, 10-16h, bois de Vincennes
Ferme de Paris

21 mars, conférence-rencontre Main verte(75)

Conférence-rencontre avec Steve Read, fondateur de l’université de la permaculture, et visite de la Ferme de Paris.

Vendredi 21 mars, 14h-16h30
Ferme de Paris

22 mars, rencontre avec Steve Read(75)

Samedi 22 mars (horaires communiqués ultérieurement), à Paris 4e
Maison des acteurs du Paris durable, 21, rue des Blancs-Manteaux.
Contact : Nathalie Daclon, cabinet de Fabienne Giboudeaux, adjointe au maire de Paris chargée des espaces verts et de la biodiversité, 01 42 76 57 58.

16 mars, formation à la greffe(94)

Formation proposée par l’association Relocalisons, avec Thierry Renier, professeur à l’école du Breuil (Joinville)

  • 1re partie : explications et démonstration dans la grange,
  • 2e partie : séance pratique sur le terrain de Relocalisons.

Participation : 10 euros (5 euros pour les adhérents), envoyer chèque à l’ordre de Relocalisons, adressé à Relocalisons, 148, rue de Verdun, esc. 4, 94500 Champigny, inscription validée à réception du chèque.

L’inscription est obligatoire (25 places au maximum). Merci de remplir le sondage
Dimanche 16 mars de 15h à 18h, à Chennevières (94)
A la Plaine des Bordes.

16 mars, deuxième grande journée de travail sur Alternatiba IDF

La Coordination européenne des Alternatiba a été créée ce samedi 22 février à Nantes, en présence de 90 personnes provenant de 34 villes ou territoires différents.

Alternatiba est le nom des villages des alternatives au changement climatique organisés dans la perspective de la COP21, l’important sommet de l’ONU sur le climat qui se tiendra à Paris fin 2015. Cela désigne également les processus participatifs par lesquels ils sont organisés.

Le premier d’entre eux a eu lieu le 6 octobre 2013 à Bayonne, quelques jours après la publication du premier volet du 5ème rapport du GIEC. Il a été organisé par plus de 500 bénévoles et a rassemblé plus de 12 000 personnes. Un appel « Ensemble, construisons un monde meilleur en relevant le défi climatique » à été signé par 98 organisations à cette occasion.

Aujourd’hui plus d’une vingtaine d’Alternatiba sont d’ores et déjà en cours d’organisation, et se caractérisent par une forte participation citoyenne et militante. On y constate également l’arrivée de nombreux jeunes militant-e-s, et l’émergence de nouveaux acteurs de la mobilisation sur le climat.

Il est extrêmement important que nous soyons nombreux-euses lors de cette journée, avec un maximum, de structures, de lieux franciliens, présents. Bref de la diversité.

Pour que tout le monde ait le même niveau d’information, il est quasi indispensable que chaque participantE de la journée ait pris connaissance du kit méthodologique d’Alternatiba

Dimanche 16 mars
Horaires et lieu à préciser

18 mars, hommage aux morts de la rue(75

La rue n’est pas une fatalité. Leur vie devait-elle s’achever là ? le Collectif les Morts de la rue, amis, familles, voisins, maraudeurs, associations, ont la peine de vous annoncer les décès de 453 morts de la rue à 50 ans en moyenne, recensés en 2013. Nous vous invitons à leur rendre hommage. Leurs noms sont publiés sur le « livre des morts de la rue » que vous trouverez sur le site du Collectif ou sur le lieu de l’hommage. - De 13h à 18h30, toutes les demi-heures : lectures et témoignages, lecture des noms des personnes décédées et témoignages de personnes sorties de la rue, qui font entendre avec force que la rue n’est pas une fatalité.

A 19h : rassemblement. Une collation prolongera l’hommage.

Mardi 18 mars, à partir de 13h, place de la République, Paris 10e
Collectif Les Morts de la rue
72 rue Orfila, 75020 Paris
01 42 45 08 01
mortsdelarue@free.fr

21 mars, concert de soutien aux inculpéEs du Collectif francilien de lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes(75

Concert organisé au Lycée autogéré de Paris (LAP). Les portes du LAP se sont ouvertes en septembre 1982, sous l’égide du Ministère Savary. Il s’agissait pour le groupe d’enseignants et d’élèves rassemblés autour de Jean Lévi de mettre en œuvre, à l’échelle d’un établissement, un projet inspiré de l’Ecole autogérée de Marly et du Lycée expérimental d’Oslo (Norvège).

Vendredi 21 mars
Lycée autogéré de Paris (LAP)
393 Rue de Vaugirard, 75015 Paris

24 mars, journée d’action STOP TAFTA

Journée d’action STOP TAFTA – le grand marché transatlantique ne se fera pas !

TAFTA, l’accord commercial trans-atlantique ou Trans-Atlantic Free Trade Agreement (aussi connu sous le nom de TTIP, Transatlantic Trade and Investment Partnership ou Partenariat Transatlantique de Commerce et d’Investissement) est un projet d’accord commercial entre l’Union européenne et les États-Unis. Il concerne des domaines aussi variés que l’accès aux médicaments, la sécurité alimentaire ou le règlement des différents privés-publics. Les négociations, menées par un petit groupe de fonctionnaires non élus, sont censées durer au moins jusqu’à fin 2014.

Malgré le rejet de l’accord commercial ACTA en 2012 et les mises en garde de la société civile, les membres du Parlement européen se sont exprimés en faveur du renforcement de la protection des droits d’auteur, des brevets et des marques dans le mandat autorisant la Commission européenne à négocier TAFTA. En outre, ils ne se sont pas opposés à la tenue de ces négociations dans l’opacité, et n’ont pas exigé leur suspension en réaction à l’espionnage par la NSA des négociateurs européens.

Tous ces éléments laissent craindre que les négociateurs pourraient profiter de TAFTA pour tenter une nouvelle fois d’imposer des mesures répressives au nom de la protection des intérêts de l’industrie du divertissement, ou d’autres mesures attaquant nos libertés sur Internet. Dès maintenant et jusqu’à la fin des négociations, il est donc essentiel que les citoyens fassent entendre leur voix et se mobilisent pour éviter que ce nouvel accord commercial puisse porter atteinte à nos libertés fondamentales et à un Internet libre.

Lundi 24 mars
Renseignements sur la journée d’action STOP TAFTA
contact@collectif-lesengraineurs.com.

28 mars, projection-débat autour du film Gens de Gaza

Gens de Gaza est un documentaire de 52 minutes en HD, tourné à Gaza en janvier 2013, accessible à qui ne connaît pas grand chose de Gaza. Il est structuré autour de témoignages de Gazaouis, jeunes, adultes ou plus âgés, faisant état de leur vie au quotidien sous l’occupation et le blocus, ainsi que de la légitimité de leur résistance et du nécessaire combat pour les droits humains, chez eux comme partout.

Les versions arabe et anglophone sont en cours de réalisation. Une version néerlandaise est prévue. Nous cherchons toujours une société de distribution-diffusion qui pourrait notamment assurer la diffusion nationale et internationale, notamment anglophone et arabe. Si quelqu’un a de bons conseils à donner pour trouver les relais de diffusion adéquates, qu’il ou elle n’hésite pas à nous en informer.

Vendredi 28 mars, à partir de 19h30 repas à 19h30, projection à 21h et débat à 22h, à Paris 12e,
Contact :
Franck
foumonde@gmail.com
01 40 27 81 16
Café associatif de la Commune d’Aligre, 3 rue d’Aligre.

Crédit photos : En-tête de l’article : Site art espace public (Tous droits réservés)

Fauteuil en palettes par Leonora Enking (CC BY-SA 2.0)

Site de la Ferme de Paris (Tous droits réservés)


1 vote
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

NOUVEAU SITE

Découvrez ecovillageglobal.fr le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Nouveau Café Associatif (Arts Vivants dans le 12)

Projet : Nous sommes un petit collectif qui a créé une association culturelle, ayant pour objectif l'organisation d'événements autour d'un café associatif, volontairement en milieu rural et tout au (...)

Roulotte de Marché pour Création Activité (Emploi et Entreprise dans le 87)

Projet : Bonjour, Femme 58 ans cherche une personne pour développer activité sur marchés, festivals etc...Nourriture bio vegan et sans gluten. Autres propositions possibles.
Offre : Je dispose d'une (...)

En Attendant Terre de Providence , Cherche Lieu de Vie (À l’abordage dans le 26)

Projet : Ma petite femme et moi sommes des amoureux de la Vie volontaires qui n'attendons qu'une chose, c'est de pouvoir œuvrer;( 40 ans et 35 ans ) Nous nous contenterons de peu pourvu que la (...)

La Rêverie du Loupier Cherche ses Habitants-Partenaires (Elargissement dans le 89)

Projet : Une belle maison de 230m2, environ 140m2 de dépendance plus ou moins aménageables, 3,5 ha de terrain, 60 jeunes fruitiers, le tout à 1h15 de Paris, de la place pour 3 grandes yourtes. Aux (...)

Permaculture et Écovillages: Apprentissage Holistique (Permaculture)

Projet : À travers des exemples concrets et un riche partage d'expérience, nous cheminerons ensemble au sein de ce nouveau monde qui émerge.
Offre : Conférence théâtrale, discussions, forum... (...)

Permaculture et Écocommunautés (Permaculture)

Projet : les sociétés au service de l'Humain et de la Nature Dans un monde qui change de plus en plus rapidement et nous soumet à des défis intenses, qu’est-ce qui peut bien apporter de la stabilité et (...)

Dialogue avec la Nature (Permaculture)

Projet : Développer son intuition
Offre : Atelier communication authentique et écriture intuitive, suivi d'un dialogue avec un arbre.
Demande : inscriptions en ligne : (...)

Amoureux de la Vie Cherche Terre de Providence (Graines d’Avenir dans le 26)

Projet : nous sommes un groupe d'humains, accompagnés de 6 enfants de 2 ,5, 8,8,11,15 . Nous sommes Rastas ( sauf ma femme :-) ) donc pour expliquer brièvement à ceux qui n'ont qu'une trop vague (...)

Volontariat de Longue Durée (Ecovolontariat dans le 88)

Projet : bonjour ! Je cherche une famille pour venir en long séjour chez nous (plusieurs mois) Nous sommes une famille de 4 personnes : Christophe le papa qui travaille beaucoup (cuisinier dans une (...)