Revue trimestrielle, éditeur associatif, réseau d'éco-acteurs
pour l'Écovillage Global et la Permaculture
Passerelle Éco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...
Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Agenda & Actualité
"Vivre l'utopie", les 11, 12, 13 et 14 oct 2012 à Grenoble

le 13 septembre 2012

Contact


ARTICLES

"Vivre l’utopie", les 11, 12, 13 et 14 oct 2012 à Grenoble

L’événement vivre l’utopie est une manifestation qui a pour ambition de mettre en lumière des expériences sociétales alternatives qui envisagent des rapports plus démocratiques. Cette volonté est née du constat de véritables carences de nos formations universitaires qui nous préparent à nous insérer dans le modèle dominant, mais ne nous proposent pas d’alternatives.

Pendant les trois jours d’événements les 11, 12, 13 et 14 octobre 2012, nous proposerons des conférences de personnes qui viendront témoigner de diverses expériences, (scop autogérée, foyer d’hébergement autogéré, collectif de citoyens...) ainsi que des conférences théoriques sur différentes questions en lien avec le thème central « Utopie et projets de société » (Les faranches, La commune d’Oxaca...). Il y sera aussi proposé des ateliers, notamment sur la prise de décision en groupe et les protocoles de débat, l’ensemble ponctué de projections de documentaires et de films engagés.

Salle Berlioz, campus universitaire à A Grenoble, St Martin d’Hères (38)

L’association Entropie entend défendre et valoriser des valeurs qui nous semble essentielles telles que l’entraide, la collaboration et la solidarité, pour ensemble construire et ’’vivre l’utopie’’. Il s’agit donc non seulement de dénoncer le système capitaliste actuel, source apparemment inépuisable d’injustices et d’inégalités, mais surtout de valoriser des initiatives, des organisations, des mouvements collectifs qui fonctionnent indépendamment de cette logique économique, quitte à aller à contre-courant.

Sur l’ensemble de cette rencontre, nous attendons près de 600 personnes, avec un majorité d’étudiants puisqu’il s’agit d’un public avec lequel nous avons des liens bien établis. Aussi, celui-ci n’étant pas encore entré dans la vie active, il lui est plus facile de faire le choix d’utiliser ses connaissances dans le but construire sa "propre utopie". Cependant, nous souhaitons toucher un public le plus large possible, nous tenons à informer au plus large la population sur les possibilités d’entreprendre "autrement", et sur l’impact positif de telles démarches, tant pour les individus que pour la collectivité et la société en général. La première édition de « Vivre l’utopie » a rassemblé environ 500 personnes (dont une grande majorité d’étudiants) et les retours qui nous ont étés faits étaient très positifs, ce qui motive notre envie de pérenniser cet événement, que nous avons choisit de faire gratuit, toujours dans l’idée de le rendre accessible à tous.

JPEG - 35.5 ko

  programme

jeudi 11 octobre

10h00 - présentation du Festival
Christophe André // association Entropie. Ce projet est né du constat d’une carence de nos formations. Celles-ci nous préparent uniquement à nous intégrer au système dominant, et ne nous proposent pas d’alternatives aux structures économiques et politiques. L’ambition de cette deuxième édition est de mettre en lumière toute la richesse de ces expériences alternatives et de proposer un panel d’outils dont chacun puisse s’emparer pour construire son alternative. Nous avons voulu, pour cette édition, mettre l’accent sur la question de l’organisation mais aussi sur l’articulation possible entre la construction d’alternatives et les luttes sociales.
11h30 - pause repas
12h30 - projection de film (90 min) : Videografía Zapatista // Promedios prod. (1998 – 2010)
L’histoire est rarement racontée par ceux qui la vivent et qui la font. Projection de 5 films réalisés par des promoteurs de communication au sein d’une pratique vidéo-collective engageant les communes autonomes zapatistes du Mexique.
14h00 - atelier (120 min) : débat en étoile sur les pratiques de débat dans l’autogestion
Hélène Blanchard // Association Virus36. Débattre, c’est construire une intelligence collective. Pour ne pas dissocier nos valeurs de nos pratiques, découvrons une forme de débat coopérative : le débat en étoile.
16h30 - pause café
17h00 - conférence : Un développement alternatif, le cas de l’Asociacion para el Desarrollo Campesino en Colombie
Laura Pérez Medina // Association Entropie. Au milieu de la guerre en Colombie, un collectif de producteurs autochtones et paysans confirme la possibilité de vivre autrement. La solidarité et l’harmonie avec leur communauté et avec leur environnement sont les bases de cette expérience. Découvrons comme un développement alternatif a pu être possible dans un contexte aussi difficile que celui de la Colombie.
18h30 - pause repas
20h00 - projection du film (80 min) : Oaxaca, entre rébellion et utopie // Miriam Fischer, Mexique-Allemagne (2007)
Débat animé par Marc Tomsin (site internet La voie du jaguar et éditions Rue des Cascades). Nous explorerons avec lui comment l’organisation communautaire indigène a influencé le chemin parcouru par l’Assemblée populaire des peuples d’Oaxaca (APPO) en 2006 au Mexique.

vendredi 12 octobre

10h00 - atelier : rencontre autour de l’écriture du Rap // Duval Mc
En atelier, les « auteurs » d’un jour, peuvent transcender leurs quotidiens, nous faire partager leurs humanités et leurs manières d’appréhender les petits et grands problèmes de l’existence (12 participants au maximum). Note : inscriptions par mail entropie.asso@yahoo.fr
10h00 - activités ludiques (beach volley, pétanque, jeux de société)
Tournoi du Beach Volley, sur le terrain de volley face à la Résidence Ouest. Tournoi de pétanque, autour de la salle Berlioz. Jeux de société collaboratifs sur les tables à l’extérieur de la Salle Berlioz, avec la Maison des jeux de Grenoble. Note : inscriptions par mail entropie.asso@yahoo.fr
11h30 - pause repas
12h30 - projection de film (127 min) : The Take // Avi Lewis et Naomi Kleim (2004)
Tourné en Argentine, ce film se penche sur le phénomène des entreprises autogérées par les salariés suite à la crise financière de 2001. John Jordan, un des caméramans du film sera présent lors de la projection.
14h00 - atelier : mouvements citoyens // 5 tables de discussion au tour des expériences d’organisation citoyenne
Un par un, vous les accueillerez pour discuter sur leurs expériences concrètes. Rencontrons ses représentants et découvrons les processus suivis par l’Alliance Citoyenne et Antigone de Grenoble, ReAct, Reclaim the Streets, l’Armée des clowns, le Laboratoire de l’imagination Insurrectionnelle, ainsi que le CEIMSA, le SNESup et les IATOS des Universités grenobloises. Pourquoi se sont-ils organisés ? Comment l’ont-ils fait ? Comment prennent-ils leurs décisions ? Quels sont les bénéfices de cette démarche ?
16h30 - pause café
17h00 - témoignage // Un lieu des co-errances
Collectif d’Action des Sans Abris (CASA) // Avignon. Laetitia Home-Ihry, la coordinatrice de Casa et deux personnes accueillies par le centre confronteront leurs points de vue vis-à-vis de l’expérience de Casa Avignon. En essayant de complexifier les visions, elles tenteront de faire partager la notion de "CO", "avec" qui construit leur quotidien : coorganisation, coresponsabilité, coproduction, cogestion, coordination, ... dans une interdépendance réelle.
18h30 - pause repas
20h00 - projection du film (48 min) : Vi Vil Danse // en présence de sa réalisatrice, Carole Thibaud
Projection sur la ville libre de Christiania, au Danemark. « Vi Vil Danse » est la parole de ceux qui se sont battus et participé à l’organisation d’une ville libre et autogérée, de 40 hectares et 1000 habitants au c½ur d’une capitale européenne : Copenhague. « Vi Vil Danse » montre la fin d’une utopie, pour l’empêcher de sombrer dans l’oubli et donner encore la force de s’indigner et le courage d’en inventer d’autres.

samedi 13 octobre

10h00 - témoignage // Ardelaine, une coopérative de développement local
Beatrice Barras // SCOP Ardelaine. Béatrice Barras, la directrice, nous explique comment une filière de laine restructurée est devenue un nouveau modèle socio-économique. Une cinquantaine de personnes y réalisent des activités très diversifiées concernant le développement rural, la coopération, l’écologie et réinterrogeant l’organisation du travail, la hiérarchie, les salaires, le rapport au territoire, le mode de développement, le rapport ville/campagne et globalement, le rapport au « vivant ».
11h30 - pause repas
12h30 - projection de film (85 min) The Yes Men Fix the World // Andy Bichlbaum et Mike Bonanno (2009)
Qui aurait pensé réparer le monde pourrait être aussi amusant ? Une histoire vraie au sujet de deux militants politiques qui, se faisant passer pour des cadres supérieurs de sociétés géantes, se trouvent dans les conférences des grandes entreprises et y réalisent les bouffonneries les plus extravagantes.
14h00 - atelier (150 min) // Que proposer quand on est contre les élections ?
Les Faranches. Le collectif autogéré Les Faranches propose un atelier participatif sur les alternatives à la démocratie représentative. Il traitera le cas de La Catalogne de 1936 et des conseils communaux au Venezuela. Les bases théoriques de leur intervention seront le municipalisme libertaire de Bookchin, les contributions de Shalom sur le participalisme politique et celles d’Adamovski sur l’Assemblée des mouvements sociaux.
17h00 - pause café
17h30 - témoignage // 25 ans d’autogestion dans une scierie.
Marc Bourgeois // Ambiance Bois. A travers leur présentation nous découvrirons qu’on peut gérer une usine autrement. Polyvalence, partage des tâches et des responsabilités, absence de hiérarchie, salaires égaux, choix du temps de travail, décisions collectives sont les éléments principaux qui caractérisent leur approche pratique de l’autogestion.
18h30 - pause repas
20h00 - soirée musicale
La chorale les Barricades ouvrira la scène. Profitons de leurs chants révolutionnaires venus du monde entier et soutenons avec eux les luttes d’aujourd’hui ! Ensuite, les Contratakerz, groupe de Hip-Hop grenoblois, viendront nous injecter de l’énergie pure. Laissons nous emporter par le flow de leurs textes et partageons l’univers de chacun des six MC, leur vision de la musique et l’énergie qu’ils déploient.

dimanche 14 octobre

10h00 - témoignage // Comment l’utopie est devenue réalité à Eybens.
Laure Taraud // Zeybu. Découvrons le principe du Zeybu Marché et Zeybu Solidaire. Comment la disparition d’une épicerie de quartier a donné naissance à une utopie où se mêle solidarité, produits locaux, développement durable, faire ensemble, citoyenneté, mixité sociale et intergénérationnelle, témoignant d’une volonté commune de vivre ensemble !
11h30 - pause repas
12h30 - débat : Le projet institutionnel peut rêver, de l’institué à l’instituant et vice-versa, comme une valse
Vincent Delahaye // association Le Village (Cavaillon). Le Village est un lieu de vie qui accueille sur du logement collectif 28 personnes et sur un chantier d’insertion comptant 36 personnes. Dans cet endroit on explore et déconstruit les formats. La stratégie : rester à bonne distance des dispositifs institutionnels pour pouvoir les réinterroger. Les valeurs : construire mieux que réparer, émanciper mieux qu’autonomiser et vivre mieux que survivre.
14h00 - atelier 1 : partager la parole et éviter les prises de pouvoir dans les collectifs
Adeline DL et Benjamin Koskas // Alternative Libertaire. Explorons à travers cet atelier le rapport entre la prise de parole dans un collectif et les enjeux de pouvoir qui peuvent émerger : soumission/domination, autorité exercée ou consentie, (auto) censure... Note : inscriptions par mail entropie.asso@yahoo.fr
14h00 - atelier 2 // La co-formation
Christophe André // Association Entropie et Francis Feeley // Université Stendhal 3. Une co-formation c’est un temps pour apprendre et partager ses connaissances à travers un dispositif pédagogique et des documentations de référence. Chaque participant occupe tour à tour une position d’apprentissage puis d’échange de ses découvertes. A cette occasion nous nous intéressons aux sociétés alternatives aussi qu’aux idées d’un des fondateurs du « community organizing » aux Etats-Unis après le second guerre mondiale, Saul Alinsky (1909-1972).
16h30 - pause café
17h00 - Témoignage // Boulangerie La conquête du Pain.
Leur nom fait référence à la théorie du communisme libertaire de Pierre Kropotkine. Autogérés, ils veulent “mettre en commun” et partager. Libertaire, parce qu’ils refusent l’idéologie autoritaire et pensent que l’égalité sans la liberté n’est rien. Et du pain parce que ils sont boulangers !
18h30 - pause repas
20h00 - clôture
22h00 - fin du festival

retrouvez tout au long du festival les associations partenaires du Laboratoire Entropie

Antigone
Antigone, qui tiendra un stand avec ses livres, est une association/café autogéré défendant l’édition indépendante et la presse alternative, c’est un trait d’union entre la culture et le politique.
Les Renseignements Généreux
Les Renseignements Généreux auront un stand avec ses textes pédagogiques sur des sujets essentiels ! Constitués en association, ils contribuent à forger des outils d’autodéfense intellectuelle, imaginer, construire et faire découvrir des actions politiques ou des alternatives pertinentes.
Repérages
Repérages, qui proposera une bourse aux vélos, est une association qui fait du recyclage de vélo un objet d’insertion et de coopération avec des associations en Afrique.

  informations pratiques

nom
l’évènement s’intitule vivre l’utopie
dates
les 11, 12, 13 et 14 octobre 2012
adresse
salle culturelle Berlioz - 361 allée Hector Berlioz - campus universitaire de Grenoble - Saint Martin d’Hères (38)
programme
vous pouvez consulter le programme de l’évènement ci-dessus ou bien télécharger le tract présentant le programme de l’évènement
prix
évènement à prix libre
partenaires
Antigone, Les Renseignements Généreux, Repérages
contact
pour tous renseignements adressez un mail à entropie.asso [at] yahoo.fr

Association Entropie | entropie.asso [at] yahoo.fr | http://vivrelutopie.free.fr/


3 votes
Partagez cet article sur Facebook Partagez cet article sur Google+
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1

PASSEZ UNE ANNONCE !

Dernière annonces:

  • Projet : TERRAIN PERMACULTURE, ANDALOUSIE ESPAGNE : Terrain à exploiter, projet de permaculture à développer sur 1 à 3 hectares 'mis à disposition'. Terrain vierge. La propriété au total comprend (...)
  • OFFRES D’EMPLOIProjet : Le Loubatas, asso d'éducation à l'environnement gère un écogite et accueil des groupes (classes de la maternelle au lycée, centres de loisirs, associations...) animation, repas bio et de (...)
  • Appel au bras, 3°éditionProjet : Journée bénévole pour bichonner notre jardn pédagogique
    Offre : SAMEDI 8 NOVEMBRE On bichonnera notre jardin pour lui redonner force et vigueur ! et toujours un peu de bricolage au (...)
  • Marché bio et équitableProjet : Marché bio et équitable - samedi 13 juin de 10h à 18h Consommer mieux et permettre à chacun d'acheter au meilleur prix, sans condamner les producteurs à une course effrénée au rendement (...)
  • Stage de deux jours : Jardinage - Sol VivantProjet : À l'Ecocentre Le Bouchot, nous proposons un stage de deux jours pour les jardiniers amateurs pour apprendre le jardinage écologique sur la ferme tricentenaire du Bouchot, en Sologne. Une (...)
twitter

SUR LE WEB