Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Agenda & Actualité
Invitation
Assemblée Générale de Halem, 11 au 13 Novembre à Léognan

le 31 octobre 2016

Contact

ARTICLES

Assemblée Générale de Halem, 11 au 13 Novembre à Léognan

Habitants de Logements Éphémères et Mobiles

Créée en 2005 et face au grand nombre de demandes qui lui sont adressées, l’association Halem est aujourd’hui obligée de s’organiser autrement pour avancer. Après ses premières actions autour des problèmes rencontrés par des personnes en résidence permanente sur des terrains de camping et des terrains privés ou publics, l’association a rapidement élargi son domaine d’intervention.

La lutte contre la "cabanisation" menée par les pouvoirs publics et les collectivités a touché principalement, au-delà des personnes expérimentant des nouvelles formes d’habiter, des ménages modestes. Elle ne tient évidement pas compte des déterminants (crise du logement, vulnérabilité socio-économique...). Les documents d’urbanisme, en excluant ces formes d’habitats et leurs occupantEs les mettent de fait dans l’illégalité partout où ils pourraient s’installer.

Au-delà de ses tentatives auprès des collectivités et celui d’accompagnement de personnes en difficulté par le logement, l’association Halem accompagne quotidiennement des personnes démunies tant financièrement que juridiquement. L’association essaye de mettre à disposition des outils : veille juridique, conseils à l’installation, retours sur expériences, accompagnement des procès, manifestations de soutien.

La permanence téléphonique d’Halem a reçu cette année, en moyenne et par semaine, deux à six appels sur des projets d’installations en habitats légers, trois à quatre appels sur des situations conflictuelles en voie de judiciarisation. Des mails arrivent quotidiennement de personnes en détresse face à la non-reconnaissance de leur habitat, parfois aussi de personnes dites « du voyage » ou d’habitantEs de campings qui vont fermer ou font le ménage... Ces demandes proviennent de l’ensemble du territoire et chacune d’entre elles fait ensuite l’objet d’un suivi plus ou moins long suivant les difficultés rencontrées. Chaque année les sollicitations sont de plus en plus nombreuses. En lien étroit avec ce travail, l’association a pérennisé "la Caravane". Notre association a, depuis 2008, organisé des rencontres au croisement de nombreux réseaux ayant en commun de travailler sur "l’habiter autrement". Ces rencontres ont pris la forme, depuis deux ans, d’une caravane itinérante qui se déroule sur cinq ou six semaines. Elles donnent l’occasion aux habitants de décrire des situations de vulnérabilités, d’organiser des événements, d’élaborer des analyses collectives, d’amener des conseils à des particuliers et à des collectifs ; elles permettent également à des groupes de soutien de se créer localement. En bref, elles permettent d’identifier directement, sur différents territoires, une grande diversité de problèmes.

Au-delà de réunir des personnes isolées, de leur donner des outils pour se solidariser et s’informer, elle essaye de sensibiliser des associations partenaires, des institutions missionnées et parfois même des élus locaux sur les caractéristiques et vécus de ces modes d’habiter souvent invisibilisés.

Cette année encore, le CA de HALEM a essayé d’être le plus efficace possible pour :

 Être en capacité de répondre correctement aux demandes d’aide de plus en plus nombreuses qui sont faites sur les permanences de Halem. Les intervenantEs permettent, régulièrement, de résoudre des problèmes et illes aident aussi à mieux comprendre les phénomènes en jeu et les ressorts de la discrimination par le logement.

 Réussir à coordonner ces demandes pour établir des stratégies judiciaires et juridiques, afin de faire évoluer le droit au logement. Ceci en examinant l’évolution des jurisprudences comme celle qui oblige "l’examen de proportionnalité" (arrêt Winterstein et autres) dans les procès que nous suivons.

 Réaliser des fiches techniques destinées aux usagers d’Habitats Légers avec un format accessible afin que des personnes n’ayant pas de formation spécifique puissent les utiliser directement. En réunissant et organisant les demandes qui reviennent souvent nous souhaitons répondre aux premières questions qui aident souvent à sortir de situations compliquées et permettent parfois d’intervenir sur son propre territoire lors de l’élaboration des documents d’urbanisme.

 Influer sur des documents d’urbanisme afin que ceux-ci tiennent compte des ménages modestes et de la diversité des habitats.

 Partager nos analyses, réunir du monde autour du sujet.

Devant l’ampleur du travail et du phénomène, HALEM ne sera plus en capacité de répondre si elle ne se donne pas des moyens supplémentaires : une meilleure communication par l’organisation d’événements, des outils permettant un meilleur accès au droit et également des permanences locales pour répondre individuellement aux dossiers sur lesquels elle est sollicitée. C’est aussi la raison pour laquelle, certains projets sont parfois un peu longs à démarrer.

Deux personnes en service civique sont actuellement à disposition de l’association nationale. Leur aide est précieuse depuis leur arrivée en juillet 2016. Au delà de leurs compétences et leur investissement incontestable, nous avons aujourd’hui deux militants efficaces qui travaillent avec nous. Agnès, toujours avec discrétion et efficacité, a collaboré activement au travail de représentation auprès des institutions et à la quincaillerie administrative indispensable (on remercie toujours les cuisiniers et jamais celles et ceux qui se tapent la vaisselle). À partir de l’automne 2016 la fondation Abbé Pierre attribue une aide financière pour appuyer l’embauche de trois personnes dans plusieurs territoires sur lesquels des comités locaux se sont constitués devant la prégnance des besoins recensés. Nous comptons sur cette AG pour déterminer quels seront les profils de poste et les secteurs géographiques sur lesquels ceux-ci seront employés. En effet, le travail de soutien et d’accompagnement demandé devra se faire avec les animateuristes de l’association, des temps devront être prévus pour compléter leur formation. L’examen des situations des personnes les plus précarisées nécessite des heures d’analyses, d’échanges d’informations, de mises en relations et de propositions d’actions, parfois même, une ou plusieurs visites sur les lieux est indispensable. En amont des situations conflictuelles, il s’agira aussi de former les habitants (et leurs avocats) sur les droits et dérogations applicables, les outils existants et les risques encourus, afin de renforcer la capacité individuelle et collective. Nous avons également pensé qu’une partie du travail devrait également être dédiée à la collecte de données auprès des usagers, du Conseil d’Animation de l’association et des comités locaux pour contribuer à l’élaboration du modèle d’intervention approprié à chaque situation. Ces éléments seront mis en commun pour envisager des stratégies collectives et des outils à mettre à disposition des usagers d’HL. Dans la liste des projets en cours, nous avons également projeté de travailler sur un projet de publication et de travailler une plateforme entre des personnes ayant un terrain à mettre à disposition et d’autres étant en recherche....

Cette AG sera, nous l’espérons, un tournant et nous comptons sur vous tous pour bien l’amorcer.

Voir
 le programme de l’AG dans le document ci dessous
 la tombola de soutien à HALEM


4 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, simplement insérez une ligne vide entre eux.


ecovillage global et permaculture

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Recherche Colocataire (Terre en Vue dans le 56)

Projet : Vivre en colocation dans une maison à Allaire (voir sur le bon coin maison à 490€) ou les environs , dans le 56 avec un loyer d’environ 250 à 300€ Chacun. Offre : Partage de loyer, de (...)

Le Festival des Possibles (Convergences dans le 89)

Projet : "le Festival des Possibles" Le festival des optimistes, des entrepreneurs de l’environnement, des rénovateurs de la biodiversité, des acteurs du « vivre ensemble ». Festival de films sur des (...)

Colocation entre Foix et Saint Girons a la Campagne (CoLocation dans le 09)

Projet : bonjour une chambre dispo en colocation. Offre : bonjour une chambre dispo a 20min de foix et saint girons dans le village de castelnau durban. 4 pers dans la colocation, 170 euros de (...)

Recherche Partenaire Financier: Eco Lieu (Graines d’Avenir)

Projet : Femme électrosensible recherche partenaire ( financier et amical ) ayant à cœur un projet identique pour l’achat d’un lieu . l’ idéal serait / Un grand terrain (minimum 1 hectare ) avec habitat (...)

Habitat Participatif de Montmartel (Saillans, Drome) (Elargissement dans le 26)

Projet : Groupe de 6 foyers avec une bonne mixité intergénérationnelle, ayant acquis un terrain de 7500m2 plein sud face au massif des 3 becs, à 5mn du cœur de Saillans. Cadre de vie convivial, (...)

La Lanterne-Financement Participatif (Terre en Vue)

Projet : Je viens d'acheter un corps de ferme à GENOD que je rénove pour en faire un lieu de retraites "méditation et nature". Je lance un financement participatif et fait appel à tout aide spontanée (...)

Co-Location en Sud Aveyron Petit Projet Agricole Possible (CoLocation dans le 12)

Projet : revitaliser le village . permettre a des gens d'acceder au foncier . Offre : maison en pierre dans un hameau du sud aveyron . 2 chambre de 30 m2 ( 1 deja louee ) , grande cuisine , sdb . (...)

Petit Écolieu en Auvergne Cherche à Grandir! (Elargissement dans le 43)

Projet : Mon nom: En chemin Né en 2008 Je suis implanté dans une petite commune des Gorges du Haut-Allier (43), 750m d'alt. Mon territoire: 15ha, une maison écologique autonome (2 logements), une (...)

Échange Écolieux pour 2 Ans (Autres Terres dans le 974)

Projet : Ecolieu de 2ha à la Réunion avec 1 maison et 1 gîte à côté de la forêt primaire des hauts (1500m). Nous cherchons à échanger avec un lieu similaire en France pour 2 ans. [Accueil écotouristique, (...)