Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Agenda & Actualité
Du mercredi 27 avril au dimanche 1er mai 2005
Place des Résistances et des Alternatives

le 27 février 2005

ARTICLES

Place des Résistances et des Alternatives

Un village autogéré dresse ses chapiteaux militants près de Nantes

En organisant "Place des résistances", un village autogéré et anticapitaliste à Gruellau (entre Nantes et Rennes), le collectif "Place des résistances" situe son initiative dans le prolongement des luttes de ces dernières années.

L’écologie est une alternative. Comment le village "Place des Resistances" l’intègre-t-il ? Voyez sur ce point le dernier champitre de cette page, que Passerelle Eco a ajouté à la présentation de cette initiative.

Contexte

En organisant "Place des résistances", un village autogéré et anticapitaliste à Gruellau (entre Nantes et Rennes), le collectif "Place des résistances" situe son initiative dans le prolongement des luttes de ces dernières années.

- mobilisations contre les mesures ultra-libérales et sécuritaires des gouvernements successifs (Intermittent-e-s, Retraites, RMA, lois Chevénement, loi de sécurité quotidienne (LSQ), loi Perben I et II, lois Sarkozy, etc.), initiatives de désobéissance (faucheurs volontaires, sans-papier-e-s, transports gratuits, etc.) ;

- Village anticapitaliste, anti-guerre et alternatif (VAAAG) qui s’est déroulé pendant le Sommet du G8 à Evian en 2003, la marche Larzac-Paris "Marcher vers d’autres mondes possibles" parti du grand rassemblement du Larzac le 12 août et arrivé le 6 septembre 2003 à Paris à la manifestation contre l’OMC ;

Parce que l’Utopie, la création et la réalisation de projets émancipateurs sont toujours à l’ordre du jour, nous inscrivons ce Village comme un moment d’expérimentations sociales avec la rencontre des acteurs et actrices issus de multiples associations et collectifs.

S’installer à Gruellau pour cette initiative n’est pas anodin. C’est en effet dans cet espace que depuis vingt ans se déroule une grande manifestation de solidarité internationale avec le Nicaragua organisée par l’association Solidarités 44.

Contenant

Par la construction d’un village de résistance au capitalisme, notre propos est d’échanger ensemble sur toutes les formes possibles de résistances en allant au-delà des simples constats de nos impuissances à contrer l’idéologie libérale mondiale.

Situé à Gruellau (50km au nord de Nantes) en campagne, ce lieu éphémère sous chapiteaux appliquera des principes alternatifs dans sa construction, son organisation et son fonctionnement en rupture avec le système capitaliste :

Collectif organisé en commissions de travail associant les individus, associations et structures militantes, autogestion, billetterie à prix libre, intégration des artistes dans les débats ou ateliers, cuisines autogérées, tri des ordures, respect de l’environnement.

Espace de vie, de discussions/débats /réflexions et de fête, la " Place des Résistances " proposera de se rencontrer autour d’ateliers, de projections de films et diffusions de spectacles ayant un contenu, une forme et/ou une éthique de fonctionnement portant une résistance et une alternative face à l’idéologie libérale. Ce sera l’occasion de promouvoir un autre type de société au sein duquel les rapports ne seront pas fondés sur une logique de profit et de dominations mais de solidarité et d’égalité économique, sociale, culturelle et politique.

L’idée est de vivre ensemble, se rencontrer, se former, s’informer, générer des liens et des réseaux pour continuer à lutter ailleurs en sortant d’un rapport de consommation militant et culturel. En ce sens "Place des Résistances" n’est ni un meeting politique ni un festival, mais un lieu de vie.

Thématiques

Quelques thématiques se dégagent que nous pourrions organiser comme suit :

- Mercredi : La mobilité dans la société capitaliste (Mobilité du travail, mobilité des flux financiers, migrations, OMCŠ)

- Jeudi : Le recours à la loi et contrôle social dans la société capitaliste (Propriété intellectuelle, Lois Sarkozy, Lois Chevénement, Loi de Sécurité Quotidienne, lois Perben I et II, prisons ; glissements sémantiques, image et médias,...)

- Vendredi et samedi : Les différentes formes d’alternatives, de luttes et de résistances au modèle capitaliste (médias alternatifs, grèves, coopératives, réseaux, actions, expériences de lutte des anciens, désobéissance civile, de la résistance individuelle à la résistance collective dans le milieu professionnel, énergies alternatives, agricultures alternatives)

La rencontre se clôturera en rejoignant la manifestation du 1er mai en centre ville de Nantes, en ces temps de transformation de la notion de travail dans notre société, il nous paraît important d’investir ce moment symbolique fort. Pour cela un atelier quotidien permettra de préparer cette manifestation.

Et l’écologie dans tout ça ?

Note : Ce dernier chapitre est issu de la plume de Passerelle Eco.

Cette action est issue d’une initiative libertaire principalement urbaine et de la volonté de la mettre en oeuvre en vivant l’autogestion.

Cela laisse une large place pour des choix écologiques portés par les participants.

Montage et organisation du village

- toilettes sèches

- réflexion sur l’usage de l’eau et l’assainissement : est-ce qu’on fait 10 douches à se gaver d’eau ou est-ce qu’on se douche avec un petit seau (sachant qu’on est à côté d’un étang et qu’on ne peut pas se permettre de le polluer)

- utilisation de vaisselle non jetable et réutilisation maximum des verres plastiques du bar

- covoiturage ou navettes de Nantes ou de Rennes (à proposer ou discutter) ?

- récupération et recyclage : les cuisines vont être fabriquées en bois recyclé, la moquette des chapiteaux proviendra de la cité du Palais des Congrés de Nantes,...

- les cuisines autogérées seront présentes : No Pasaran de Paris, La Tambouille de La Rochelle et Le Radical Citron de Nantes. Toutes les 3 seront bio, et les produits issus de petits producteurs le plus locaux possible. Une des cuisines autogérée sera végétarienne par principe, la cuisine autogérée de Nantes sera végétarienne par soucis pratique.

Il y encore besoin de tout le monde pour réaliser cela. N’hésitez pas à participer à l’organisation et en particulier à la semaine de montage sur place juste avant l’ouverture.

Quelqu’un viendrait-il aussi avec un chauffe eau solaire ?

Débats et ateliers spontanés

Une partie des débats et ateliers est déjà programmée. D’autres pourront être proposés par les participants.

Selon les intérêts, on peut envisager les thèmes suivants :

- L’écologie comme alternative radicale

- Végétarisme, choix écologique et politique ?

- Hygiène féminine naturelle

- Quelle autogestion alimentaire en ville ? Quelle autonomie vivrière ?

- La décroissance

en relation avec les thématiques des 3 jours

en vrac voici ce à quoi spontanément penser :

- Mercredi : "La mobilité". La fin du pétrole. Les nuisances de la voiture. Les alternatives. Le local et le convivial...

- Jeudi : "la loi et le contrôle social". Permis de construire, permis de vivre ? Quel statut pour les décroissants pluriactifs ? Légalisation des solutions écologiques (phytoépurations, ...). Consommation : a-t-on le droit d’y échapper ? Publicité : illégale ? Protection du paysage : des éoliennes ou des lignes THT ? Que valent le principe de précaution et la charte de l’environnement ?

- Vendredi et samedi : "les alternatives". Toutes les thématiques de Passerelle Eco ! L’écologie pratique au quotidien, les écoquartiers, les écovillages, la démocratie profonde,...

... N’hésitez pas à proposer vos idées sur place ou à l’avance auprès du contact indiqué ci-dessous, ou sur le forum de cet article.

Affiche de Place des Résistances

Contacts

- Place des résistances, Chavagnes, 44119 Tréillières
- mail : placedesresistances at samizdat.net
- http://placedesresistances.samizdat.net


1 vote
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

1 message

  • > Place des Résistances et des Alternatives : cherche co-voiturage

    Le 15 avril 2005, par X

    Bonjour !
    Je suis lycéenne et j’aimerais beaucoup participer à ce village autogéré, mais je ne sais pas comment y aller, je n’ai pas mon permis et les bus qui pourraient me rapprocher du site sont très chers et ne vont pas jusqu’au village.
    Serait-il possible de s’arranger en co-voiturage ?
    Si cela intéresse quelqu’un, n’hésitez pas à répondre.

    Mon mail : huulk_lol@hotmail.com

    Merci !


Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

NOUVEAU SITE

Découvrez ecovillageglobal.fr le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Gérez le Stress et les Émotions au Quotidien (Arts de Vie dans le 49)

Offre : Venez apprendre la relaxation, la respiration, la visualisation et les affirmations positives à pratiquer au quotidien pour gérer stress, anxiété, phobies et aussi pour atteindre des objectifs (...)

Échange Chambre Proche Genève contre Construction (Troc et éco-monnaies)

Projet : j’aménage un Jumpy youhou!!
Offre : échange chambre proche de Genève dans grande éco maison avec gentil labrador contre
Demande : aménagement de mon van (construction des meubles uniquement) (...)

Vivre dans un Éco Lieu (Ecolieux existants dans le 16)

Projet : Choeur de Grolles c'est une association qui participe à la restauration, harmonisation d'un logis et de ses 5 hectares et qui organise des événements festifs. Le but est de créer des espaces (...)

Roze et Mathieu Cherchent Coloc, Collectif, Collectif Agricole . . . (À l’abordage dans le 26)

Demande : Bonjour à toutes et tous ! Nous sommes Roze et Mathieu, hollandaise et français, en couple. Nous cherchons à nous installer dans la vallée de la Drôme ou le Diois, dès janvier 2018. Nous (...)

Colocation à Créer Autour de Besançon (CoLocation dans le 25)

Projet : Cette colocation serait un lieu idéal de partage de valeurs, telles que la joie, l'authenticité, la confiance et la bienveillance et bien sûr l'amour de la Nature.
Offre : Partage d'un loyer (...)

Rch Associés, Partenaires, Lieux . . . . (Graines d’Avenir dans le 34)

Projet : Création d'un lieu de vie et d'activités proche de la nature dans le respect l'harmonie,l'echange,l'entraide...Dans un premier temps c'est de trouver ce lieu où le créé...des personnes motivé (...)

Cherche Location (Recherche location dans le 30)

Demande : Je cherche pour un jeune couple sans abri (lui Seb, 31 ans et elle Justine 26 ans), un logement, bungalow, caravane, ou appart/maison à retaper. Seb a travaillé dans la bâtiment : (...)

Magnifique Terrain au Cœur de la Forêt Noir (Ventes Immobilier dans le 29)

Offre : Magnifique terrain au cœur de la forêt noire à vendre. 30 000 euros à débattre. C 'est un petit havre de paix, une clairière au fond des bois, un lieux idéal pour des habitats légés ou un (...)

Cherchons Volontaires, Futurs co-Résidents et / ou Benevoles (Elargissement dans le 58)

Projet : L’Oasis « Le Moulin de Grandry » est niché dans le Parc Naturel Régional du Morvan. Le projet est un écolieu de vie et de ressources, lieu de mise en œuvre d'expériences diverses de solidarité, (...)