] Idrissa, bénéficiaire de la Spiruline - Nutrition et humanitaire - La Lutte Continue
Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > La Lutte Continue
Nutrition et humanitaire
Idrissa, bénéficiaire de la Spiruline :

le 30 avril 2010

DOSSIERS
ARTICLES

Idrissa, bénéficiaire de la Spiruline

Il s’agit de l’histoire d’un petit enfant nommé Idrissa. La scène se passe dans le Centre Nutritionnel de Koupela à l’ouest de Ouagadougou.

Entre la vie et la mort, dans un état de dénutrition extrêmement avancé, Idrissa est dans les bras de sa maman, où il est suspendu à un sein flétri qui depuis longtemps ne le nourrit plus.

Comme des centaines d’enfants qui passent tous les ans dans ce centre, Idrissa est pris en charge par l’infirmière. Il va recevoir les compléments nutritifs conventionnels : d’abord du lait enrichi Nutriset F4, et puis viendra le Plumpy Nuts.

Voyez aussi :


Livre "La spiruline pour tous", manuel de culture familiale..

Ce manuel pratique rend accessible à tous la culture de la spiruline au jardin, dans la serre ou dans la véranda.

Mais le destin de cet enfant sera tout autre : il a été choisi pour témoigner des bienfaits de la Spiruline, un aliment qui nourrit vraiment.

Par une providence bienfaisante, le centre reçoit aujourd’hui la visite d’un toubab (un blanc) , accompagné de Dieudonné, le représentant local de l’association « Les Baobabs de Sapaga ». Ils viennent y présenter les bienfaits de la Spiruline.

La Spiruline est déjà bien connue au Burkina-Faso ; à une époque, le ministère de la santé en a fait une grande promotion, et a même financé une culture industrielle afin de fournir les Centres Nutritionnels du pays. Des intérêts qui nous dépassent leur on fait oublier ce beau projet, les laboratoires pharmaceutiques ayant certainement des propositions plus attrayantes pour eux.

Les jours d’Idrissa sont comptés.

Sous ses yeux, dans lesquels demeure une lueur d’espoir, la Spiruline est présentée :
 « La Spiruline est très digeste, bla, bla,bla...
 Son efficacité a été démontrée et validée par le ministère de la santé... sa composition est exceptionnelle... aliment le plus riche en protéines, fer, et bétacaroténe, calcium, et de plus, riche en zinc, si important pour ces enfants....
 Elle augmente les défenses immunitaires, permet de reconstituer la flore intestinale, et redonne rapidement l’appétit aux enfants qui ne peuvent plus manger... »

A ces mots, les yeux d’Idrissa se mirent à briller de plus en plus, comme si à lui seul il incarnait l’espoir de tous les enfants du monde pour qui la Spiruline est la solution. « Vous n’avez rien a perdre ; la Spiruline vous est offerte par l’association française « Les Baobabs de Sapaga », et puis vous pouvez donner la Spiruline comme nourriture avec vos compléments nutritionnels ».

Sur ce, l’infirmière s’empressa d’introduire dans la sonde d’Idrissa, mélangés à du lait, 2 grammes de Spiruline.

On s’est ensuite entretenus longuement avec le directeur de l’hôpital pour le persuader qu’il accepte officiellement la Spiruline comme partie des traitements nutritionnels dans son centre. Comme souvent, la peur d’aller à l’encontre des courants officiels se fit entendre ; il demanda de lui prouver que le ministère de la santé était toujours bien en accord avec le fait de distribuer la Spiruline aux enfants dénutris, ce qui n’est pas difficile au Burkina.

Après 10 jours, la spiruline est un succés

Finalement, c’est Idrissa qui le convaincra : 10 jours après l’entretien, l’infirmière en chef, forte d’une expérience de plus de dix ans dans l’utilisation des compléments nutritionnels conventionnels, vint lui témoigner avec enthousiasme de la récupération miraculeuse (selon ses termes) de l’enfant : « il a récupéré beaucoup plus vite qu’avec uniquement les Nutrisets et Plumpy Nuts, c’est une évidence ; son état s’est amélioré beaucoup plus rapidement.

Il a pris 100g par jour ; il est passé de 4,4 Kgs a 5,5 Kgs en 11 jours ; il se tient debout, et puis ses yeux parlent ; il est plein de vitalité, il a repris le chemin de la vie. » Les résultats allant au-delà de toute espérance, l’infirmière a même pris l’initiative d’arrêter Nutriset, et de l’alimenter uniquement avec la Spiruline.

La spiruline : un aliment local pour l’humanitaire en Afrique

Le Centre Nutritionnel accepte de donner dorénavant la Spiruline provenant d’une ferme burkinabée et financée par l’association « Les Baobabs de Sapaga ». Ils ont estimé que le coût pour le traitement d’un enfant reviendrait à 3 euros par enfant pour 20 jours.

Il faut espérer que ce témoignage, qui s’adresse moins au scientifique qu’à l’humain en nous, contribue lui aussi à la prise de conscience des extraordinaires bienfaits de la Spiruline, et qu’avec toujours plus d’enthousiasme encore, nous puissions concrètement en faire bénéficier ceux qui en ont le plus besoin. Rêvons ensemble du jour où Nutriset et Plumpy Nut, conscients des extraordinaires qualités de la Spiruline, l’intégreront à leurs programmes qui touchent des millions d’enfants de par le monde. Pas vrai, Idrissa ?

Après 11 jours d’alimentation à la spiruline : 5,5 kgs. Prise de poids : 100 grammes par jour. A 19 mois, Idrissa peut enfin se tenir assis.
 
Idrissa après 26 jours d’alimentation à la spiruline : 7 kgs.

Livre "La spiruline pour tous", manuel de culture familiale..

Ce manuel pratique rend accessible à tous la culture de la spiruline au jardin, dans la serre ou dans la véranda.

Dans la revue :

 La revue Passerelle Eco n°34 présente la production de spiruline entièrement bio à La Ferme du Collet. (Même lorsqu’on la trouve en magasin bio, la spiruline est généralement issue de culture à base d’engrais de synthèse).

 La revue Passerelle Eco régulièrement les annonces de paysans artisans producteurs de spiruline en France (notamment l’AMAP spiruline de La Ferme des Balmes).


8 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

1 message

  • Idrissa, bénéficiaire de la Spiruline

    Le 4 avril 2012, par X

    Que voulez-vous dire par :

    "à une époque, le ministère de la santé en a fait une grande promotion, et a même financé une culture industrielle afin de fournir les Centres Nutritionnels du pays. Des intérêts qui nous dépassent leur on fait oublier ce beau projet, les laboratoires pharmaceutiques ayant certainement des propositions plus attrayantes pour eux." ?


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Murs Bottes de Paille / Enduits Terre And co (Construction dans le 86)

Projet : Accueil de volontaires Après une première expérience heureuse de chantier participatif de juin à septembre 2017, nous renouvelons ! Nous vous proposons 2 temps d’accueil : à partir d’avril et (...)

Cherche Familles pour Création d un Écolieu Intergénérationnel (À l’abordage dans le 24)

Projet : Maman d un petit bout de 18 mois, non fumeuse et écolo, je recherche des personnes motivées à l'idée de partager un espace de vie dans le respect des besoins de chacun et en toute (...)

Bénévolat dans un Écolieu (Ecolieux existant dans le 43)

Projet : Chêne Rouge est une communauté & un centre de formation en devenir qui s'inspire des sagesses ancestrales pour soutenir l'émergence de projets collectifs. Nous habitons en yourte en (...)

Partage de Voiture (EcoNomades dans le 43)

Projet : Je viens d'arriver en auvergne. J'ai 71 ans et comme j'ai peine à conduire Je désire partager ma voiture

Cherche un Terrain à Acheter en Occitanie, Svp! (Vouloir Agricole dans le 34)

Projet : Bonjour ! Je cherche à acheter un terrain d’au moins 1,1 hectare, avec (de préférence) eau de source, avec, ou bien une petite habitation, ou le permis d’habitation. Un endroit isolé mais (...)

Colocation Éphémère (CoLocation dans le 11)

Projet : Petit écolieu familial dans les Corbières Maritimes, comportant 3 habitats légers (yourte, roulotte, cabane perchée) Offre : Colocation éphémère à la semaine (un mois max), pour prendre du recul, (...)

Recherchons un Écolieu Écohameau où nous Installer (À l’abordage dans le 31)

Projet : Vivre en milieu rural dans un espace naturel, avec potager collectif, verger, poulailler... ateliers pour fabriquer et réparer en autonomie. Disposer d'une maison bioclimatique privative (...)

Vends Yourte Contemporaine 20 m² (Habitat Léger dans le 11)

Projet : Cette yourte, construite avec soin et amour, nous a abrités (dortoir 4 places) pendant notre chantier (2018-2020). Nous nous en séparons avec gratitude. Offre : Vendue en l'état, sans le (...)

Rencontre entre Jeunes (Contacts)

Projet : Bonjour =) J'habite en Ardèche depuis 3 ans maintenant, mais j'ai bien du mal à rencontrer des gens de mon âge, et avec qui je partagerais certaines valeurs. Mon profil en bref : Hélène, 30 (...)