Désormais organisés en télétravail, nous continuons à envoyer les revues Passerelle Eco et les livres de permaculture que vous commandez.

Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > La Lutte Continue
HOP : Halte à l'Obsolescence Programmée

le 8 janvier 2016

ARTICLES

HOP : Halte à l’Obsolescence Programmée

L’iPhone 6S, un cas d’école ?

L’association HOP// Halte à l’Obsolescence Programmée réagit à la sortie de l’iPhone 6S d’Apple.

HOP : de nouveaux moyens pour de nouvelles actions

HOP// Halte à l’obsolescence programmée est une association 1901 dont la mission est d’agir pour construire une société sans obsolescence programmée. Pratique courante, l’obsolescence programmée désigne les techniques visant à réduire délibérément la durée de vie d’un produit pour en augmenter son taux de remplacement. Elle peut prendre plusieurs formes : un produit cesse de fonctionner quelques jours après la fin de la garantie, les pièces détachées sont indisponibles ou encore les nouveaux logiciels sont incompatibles.

HOP a été créée à un moment historique dans la lutte contre cette pratique, nuisible à la fois à l’environnement et aux droits des consommateurs : l’inscription, dans la loi, d’un délit d’obsolescence programmée. Grâce à cette disposition, HOP pourra mener des actions de classe, c’est-à-dire des recours collectifs en justice, à partir d’enquêtes sur les cas répétés, en collectant les informations sur les produits défaillants auprès des consommateurs. Pensée comme une plateforme de crowdsourcing, HOP se met au service des citoyens dans une démarche collaborative et constructive.

Au-delà des actions en justice, HOP a pour missions de :

  • Sensibiliser et informer les citoyens et décideurs à travers une expertise législative et scientifique,
  • Dénoncer les pratiques frauduleuses par le biais d’actions médiatiques et citoyennes,
  • Être force de proposition grâce à des actions de plaidoyer et de conseils,
  • Fédérer autour d’initiatives innovantes en proposant des modèles alternatifs.

« L’obsolescence programmée est le symbole d’une surconsommation et surproduction tout simplement insoutenable : c’est un modèle qui creuse les inégalités, dégrade l’environnement et augmente le prix des matières premières. La bonne nouvelle, c’est qu’on peut faire autrement ! », affirme Laetitia Vasseur, présidente et co-fondatrice de l’association.

HOP// Halte à l’obsolescence programmée représente ainsi le nouvel acteur de référence sur l’obsolescence programmée et les modes de consommation et production responsables.

HOP est composé de membres actifs, de sympathisants et d’un Comité d’Orientation Stratégique, qui compte notamment Anne-Sophie Novel (journaliste et auteur), Thierry Libaert (ancien membre de CESE) et Frédéric Bordage (GreenIT). L’association est présidée par Laetitia Vasseur, spécialiste des modes de consommation et production responsables et innovants, ancienne collaboratrice parlementaire au Sénat. Elle regroupe juristes, entrepreneurs, techniciens, économistes, experts en relations publiques et citoyens engagés, tous regroupés autour d’un manifeste.

 
Twitter @HalteOP
 

L’iPhone 6S : un cas typique d’obsolescence programmée ?

La sortie ce jour du nouvel iPhone 6S est emblématique. Comme nombre de smartphones, l’iPhone est conçu pour limiter sa durée d’usage et renouveler l’achat. Tout le monde en fait l’amère expérience : la batterie ou la mémoire interne inchangeable, la nouvelle mise à jour logicielle trop gourmande pour le téléphone qui ralentit tellement qu’on ne peut plus l’utiliser, l’ancien câble dont le connecteur n’est plus adapté...

A l’obsolescence technique et logicielle, s’ajoutent également l’obsolescence esthétique qui jouent sur les effets de mode pour accélérer la consommation d’un produit neuf. Or, cette course au renouvellement pose des problèmes écologiques graves. Recyclés, revendus ou tout simplement jetés, l’accumulation des téléphones contribuent à la raréfaction des terres rares, la surconsommation d’énergie et la pollution des sols, des eaux, de l’air. Les téléphones portables peuvent contenir jusqu’à 12 métaux différents à hauteur de 25 % du poids total des appareils. A ce rythme, nous pourrions voir les réserves de cuivre, plomb, nickel, argent, étain et zinc s’épuiser d’ici 30 ans.

HOP s’engage à lutter contre cette pratique, mais propose aussi des modèles économiques alternatifs basés sur la circularité et le recyclage. L’association informe ainsi les citoyens sur les initiatives existantes, les bonnes pratiques et les actions innovantes à portée de tous.

Le délit d’obsolescence programmée

Le délit d’obsolescence programmée a été défini par la loi du 22 juillet 2015 sur la transition énergétique par un nouvel article L.213-4-1 du Code de la consommation qui dispose que :

  • L’obsolescence programmée se définit par l’ensemble des techniques par lesquelles un metteur sur le marché vise à réduire délibérément la durée de vie d’un produit pour en augmenter le taux de remplacement.
  • L’obsolescence programmée est punie d’une peine de deux ans d’emprisonnement et de 300 000 € d’amende.
  • Le montant de l’amende peut être porté, de manière proportionnée aux avantages tirés du manquement, à 5% du chiffre d’affaires moyen annuel, calculé sur les trois derniers chiffres d’affaires annuels connus à la date des faits.

Illustration tirée du site de l’association HOP


17 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

1 message

  • HOP : Halte à l’Obsolescence Programmée

    Le 17 janvier 2016, par eric morata

    UNE EMBROUILLE DES FABRICANTS : le sourcing produit. A savoir qu’une même référence peut être fabriquée en Asie (trés souvent Chine) ou en Europe (Espagne, Irlande, Hongrie Pologne etc..) selon le réseau de distribution (grande surfaces et grandes surfaces spécialisées basiques type BUT, Conforama) OU spécialistes genre FNAC, DARTY (grande surface spécialisée > GSS) la différence de prix provient du sérieux de fabrication et des gains de productique et de productivité. C’est ainsi qu’un TV de marque SONY vendu dans le réseau des spécialiste n’a jamais eu la moindre panne au bout de 12 ans alors qu’à contrario le même TV de référence identique vendu chez Auchan ou Carrefour connait ses premiers problémes au bout de 4 ans. D’où l’importance de souscrire un complément de garantie pour les achats réalisés en grande distribution le sourcing n’étant pas le même. Cela explique aussi la différence de prix ! Donc conseil demander à voir derriere l’appareil son origine de fabrication.


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Habitat Participatif et Inclusif (Projets d’Habitats Participatifs)

Projet : Une formule inédite d'habitat 2 en 1, à la campagne,100km autour de Lyon, pour tous les âges : un habitat inclusif de 5 personnes âgées vulnérables au coeur d'un habitat participatif de 12 à 15 (...)

Habitat Participatif Inter Générationnel Urbain (Projets d’Habitats Participatifs dans le 01)

Projet : Projet interG autour de valeurs partagées : vivre ensemble, solidarité, écologie. Proche gare et centre ville. Terrain arboré de 3300m2 acquis. Permis de construire déposé. 6 foyers (...)

Projet HG Urbain (Terre en Vue dans le 63)

Projet : Raison d'être : "un lieu de vie verdoyant en ville, ouvert sur le quartier, pour vivre autrement chez soi et avec les autres" Foncier identifié à Riom, bât à rénover de 900m2, proche gare et (...)

Projet Habitat Participatif / Coopératif Interg (Projets d’Habitats Participatifs dans le 63)

Projet : Projet HP ou HG interG incluant : couple, professionnel medico-social, personne dépendante jusqu'à Gir 3, professionnel du bâtiment, architecte ou tout corps du métier ; cadre péri-urbain (...)

Cherche Habitants en Zone Péri-Urbaine (Elargissement dans le 07)

Offre : 1 ou 2 logements sur total de 9 foyers : 65m2 + chambre amis + salle commune + garage + jardin = 270k€ ; 50m2 + idem = 105k€

Écoquartier en Milieu Rural (Terre en Vue dans le 26)

Projet : Écoquartier en cours de conception : création d'une coopérative-copropriété InterG, sur parcelle de 12500m2 orientées sud-est pente moyenne et douce, ensoleillement favorable, proche bourg, (...)

Hameau Éco-Chrétien (Graines d’Avenir)

Projet : Lieu de vie post-pétrole sur le chemin de Compostelle. Accueil gratuit des pèlerins. Spiritualité chrétienne. Forêt nourricière permacole. Habitats éco et auto-construits. Zéro raccords aux (...)

Coopérative d'Habitants (Projets d’Habitats Participatifs dans le 42)

Projet : Les habitants sont locataires, c'est la coopérative qui est propriétaire. Les habitants ont acheté des parts sociales, rendues au départ. Pour 20 foyers, recherche de lieu en milieu (...)

Maison Bois Paille Toute Équipée (Elargissement dans le 71)

Offre : Habitat groupé Terre de Possibles recherche habitant(s) pour une maison bois-paille 50m2 toute équipée. Apport financier remboursé en cas de départ.