Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

Derniers articles

Nos Livres et revues

Derniers articles

Réseau éco

20 ans d'écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.

Derniers articles

Thématiques

Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...

Derniers rendez-vous

Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...

Derniers articles

Pratiques

- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > La Lutte Continue
Expression citoyenne
Entre amis, contre la Tauromachie :

le 26 février 2004

DOSSIERS
ARTICLES

Entre amis, contre la Tauromachie

Militance de proximité

Vendredi 30 janvier 2004, 18 h : le tristement célèbre chroniqueur taurin, pigiste au journal Le Monde, Francis Marmande, vient assurer la promotion de la sortie de son dernier livre « Rocío » dans les locaux de la librairie « Ombres Blanches » à Toulouse.

Forts de cette nouvelle, nous décidons d’assister à l’entretien qu’il a avec un compère , histoire de rendre la promo un peu moins ennuyeuse .

Notre objectif est de lui signifie, à lui, aux personnes présentes et aux employés de la librairie, qu’il existe sur Toulouse une opposition déterminée à la tauromachie que l’on est ici en train de nous présenter comme nécessaire et évidente, indispensable à notre culture du sud. Nous( c’est-à-dire huit personnes) nous disséminons dans toute la salle en tenant devant nous une reproduction du tableau de Thierry Hély intitulé « Pourquoi ? » ainsi qu’une petite banderole apostrophant l’auteur en lui donnant à lire une citation. La journaliste de « OLE », émission tauromachique sur TLT, est accompagnée d’un caméraman.

Immédiatement, Francis Marmande se trouve interpellé et s’échangent alors dans le public quelques phrases ping-pong, échanges conclus par les paroles de Marmande qui veut bien nous tolérer dans la salle et puis, de toutes façons, dit-il, il est inutile que nous restions puisque son livre ne parle pas de tauromachie, donc il n’abordera pas le sujet ! Nous restons malgré tout et nous sommes très concentrés sur cette action silencieuse, prenant bien soin de ne répondre à aucune parole ni à aucun geste provocateur... et il y en a eu !

Nous constatons la perturbation de l’auteur par ses quelques remarques acides qui se veulent humoristiques ...humour goûté par quatre personnes juste devant lui dont les rires appuyés le desservent plus qu’autre chose . Enfin, on sent l’atmosphère très tendue et électrique jusqu’à ce que le patron de la librairie arrive et nous demande très énergiquement de sortir de la salle qui, (je le rappelle est à entrée libre) sinon il appellera la police municipale. Nous ne bougeons pas. On essaie à part d’expliquer que cette action est dirigée non pas contre la librairie mais contre Francis Marmande et que pour nous, étant persona non grata dans les media toulousains, il nous faut bien trouver des moyens pour nous faire entendre. Peine perdue, on nous répond qu’on sait bien qu’il y a une opposition à la tauromachie à Toulouse ! Quelques paroles vigoureuses s’échangent en fond de salle : une personne s’énerve seule en nous traitant d’intolérants et proclame qu’après l’interdiction du voile, maintenant on va interdire les corridas !!!!! Nous ne voyons pas du tout le lien entre les deux faits, et nous la laissons déblatérer.

Entre-temps plusieurs clients de la librairie ont pointé leur nez à cette conférence et après avoir réalisé la situation sont venus nous apporter leur soutien en nous félicitant pour la forme donnée à cette manifestation silencieuse.

La police arrive enfin, très étonnée de ne pas avoir affaire à une agitation avérée. Le patron leur demande de constater le « délit ». Ils sont obligés d’en rendre compte à leur supérieur ne sachant quelle mesure prendre puisque visiblement tout le monde est très attentif aux paroles de Marmande. Le patron vient se plaindre auprès d’eux en leur disant : « vous comprenez, à cause d’eux, on n’a pas pu parler tauromachie. » Ah, bon ? Il nous avait pourtant semblé qu’elle n’était pas prévue au programme de cette causerie. Renseignements pris, la plainte du patron est irrecevable puisque le lieu est ouvert à tous et ce n’est non pas sur invitation seulement. Les personnes qui ont demandé de prendre en compte leur témoignage indiquant qu’il n’y avait eu depuis le début ni perturbation, ni insulte, ni blessure, ni interruption, ce sont vu refuser cette demande.

Quelques cartes d’identité ont été relevées et puis nous sommes allés dans la rue où nous nous sommes attardés en commentant ce que nous venions de vivre. Là une personne qui sortait elle aussi de la librairie a tenu à nous dire que tout cela était très positif mais qu’il fallait faire attention à ne pas faire d’amalgame. Cette andalouse est venue car elle connaît bien le sujet abordé par Francis Marmande. Elle se dit contre les corridas et nous félicite pour notre courage, elle qui, n’a pas osé, dit-elle, s’élever contre l’auteur qui dénonce dans son livre des faits erronés. Elle se demande même si l’auteur est allé assister à un "Rocío" en Andalousie ! Mais, de cela n’a pour nous que peu d’importance car un homme qui trouve une sublime inspiration dans la barbarie n’en est pas à un mensonge près !

Conclusion : A ce jour, la déléguée du Comité F.L.A.C Toulouse n’a reçu aucun courrier en provenance de la police et nous pensons par ailleurs que ces actions silencieuses où on laisse les autres s’énerver sont réellement payantes. Une précision : TLT (Télé Toulouse) n’a strictement rien filmé de notre présence et nous n’avons rien donc vu transparaître de notre action dans la presse. Mais, à Ombres Blanches , ils étaient très très énervés ! Vous comprenez bien que perturber le grand Francis Marmande, cela ne se fait pas !

Comité F.L.A.C Toulouse


1 vote
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

32 messages


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Coloc en Campagne (Offres de CoLocation dans le 81)

Projet : Je cherche une coloc pour partager une maison qui est séparée en trois logements indépendants et la coloc en occupe un. Offre : Les espaces extérieurs sont partagés avec tous les habitants (...)

La Main à la Pâte (Artisanat dans le 38)

Projet : Venez découvrir la fabrication du pain artisanal au levain et la pizza au levain ! Trois jours d’immersion dans l’atelier boulangerie de l’Arche de Saint Antoine pour commencer à mettre la (...)

Création Écolieu en Midi-Pyrénées (Vouloir Agricole dans le 12)

Projet : Autonomie et bien vivre ensemble dans le cadre d’un projet d’habitat participatif jumelé avec projet(s) d’installation agricole bio. Offre : Vous avez un projet d’installation agricole bio, (...)

Co Location (Recherche CoLocation dans le 71)

Projet : lieu de vie dev. personnel, spirituel, fraternel, convivialité maison partagé à paray le monial 71600 à pers. indépendante et responsable, oeuvrant sur soi-même en conscience autonomie (...)

Lieu Pleine Nature (Elargissement dans le 66)

Couple cherche H 35-55a aimant la nature et la simplicité pour micro communauté en montagne nature. Offre : Pied à terre avec chambre ou caravane