Désormais organisés en télétravail, nous continuons à envoyer les revues Passerelle Eco et les livres de permaculture que vous commandez.

Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > La Lutte Continue
Un drone Superman se crashe sur la piscine radioactive de la centrale nucléaire du Bugey

le 3 juillet 2018

ARTICLES

Un drone Superman se crashe sur la piscine radioactive de la centrale nucléaire du Bugey

La principale production des centrales nucléaires n’est pas l’électricité, puisque son usage est éphémère, mais les déchets radioactifs, dont la durée de nuisance est pratiquement infinie.

Une petite explosion mal placée dans une centrale peut provoquer d’énormes dégâts. Même superman peut se crasher, alors ça peut aussi arriver à une centrale...

Le communiqué de Greenpeace

Superman a survolé ce matin la centrale nucléaire du Bugey, à une trentaine de kilomètres de Lyon, avant de venir s’écraser contre le mur de la piscine d’entreposage de combustible usé, accolée au réacteur 2. Il s’agissait en réalité d’un drone à l’effigie du super héros, piloté par des militant-e-s de Greenpeace France qui l’ont volontairement conduit dans le mur. Quelque temps après, c’était au tour d’un avion radiocommandé de prendre le même chemin. Coup sur coup, deux intrusions symboliques très inquiétantes : elles démontrent une nouvelle fois l’extrême vulnérabilité de bâtiments lourdement chargés en radioactivité.

… suivi d’un avion radiocommandé

Peu après, le crash de Superman, un avion radiocommandé a lui aussi pénétré dans la zone de sécurité interdite de survol, toujours dans la centrale nucléaire du Bugey. Il est également venu se crasher délibérément contre le même mur de la piscine d’entreposage du combustible usé. A nouveau, aucune réaction ni de la part de la protection du site d’EDF ni de la part de la protection aérienne.

Pourquoi ces deux crashes sont inquiétants

Que les fans du super héros se rassurent : Superman n’était en réalité qu’un drone inoffensif. Ce drone comme l’avion radiocommandé qui a pris le même chemin étaient pilotés par des militant-e-s non violents dont le seul but était de dénoncer l’insécurité des installations nucléaires. Aucun des aéronefs de Greenpeace n’a été intercepté. Seuls les « débris » de Superman et de l’avion radiocommandé ont pu être collectés au pied du mur de la piscine d’entreposage de combustible usé. La réalité, mise en lumière par cette action symbolique, n’en est pas moins inquiétante. Le survol et le crash de ce drone ont montré que l’espace aérien n’était pas inviolable. Les piscines d’entreposage de combustible usé, telle que celle visée par ce « Superman » et cet avion, sont très facilement accessibles et extrêmement vulnérables face au risque d’attaques extérieures. Cela a été montré à deux reprises ce matin.

Des bâtiments conçus dans les années 1970

Quand ces bâtiments nucléaires ont été conçus, dans les années 1970, la menace extérieure n’a pas été prise en compte. Les piscines d’entreposage de combustible usé n’ont pas été dotées d’une enceinte de confinement robuste. Contrairement, à ce qu’EDF tente de faire croire, ses installations n’ont pas été conçues pour résister à une chute d’avion de type gros porteur.

Des mesures d’urgence pour la sécurité nucléaire ?

Greenpeace France a lancé de multiples alertes sur les failles de sécurité des installations nucléaires, que ce soit par la remise d’un rapport d’experts indépendants aux autorités ou par de précédentes actions en octobre à la centrale de Cattenom en Moselle et en novembre 2017 à la centrale de Cruas-Meysse en Ardèche. Jusqu’à présent EDF s’est contenté de réagir en engageant des poursuites judiciaires à l’encontre de celles et ceux qui ont donné l’alerte. L’entreprise doit pourtant effectuer d’urgence les travaux indispensables à la sécurisation de ses centrales. Comment ? Notamment par une bunkerisation des piscines d’entreposage de combustible usé qui permettrait de sécuriser ces installations.

Un rapport parlementaire sur la sûreté et la sécurité nucléaire

Alors que la Commission d’enquête parlementaire sur la sûreté et la sécurité des installations nucléaire publiera son rapport dans quelques jours, dans lequel nous plaçons beaucoup d’espoirs, plusieurs questions fondamentales demeureront : quand l’entreprise EDF se décidera-t-elle enfin à répondre aux multiples alertes et à investir dans la sécurité de ses centrales nucléaires ? Et quand fera-t-elle enfin le choix de se passer du nucléaire et de développer les énergies renouvelables, plutôt que d’investir des dizaines de milliards dans le rafistolage de vieux réacteurs ? Il en va de la sécurité des populations françaises et européennes.


PS : Le lendemain de la publication de cette vidéo, le rapport parlementaire de Pompili pointe les lacunes en matière de sécurité des installations nucléaires et les mesures à prendre impérativement. Voir l’article de liberation.fr :

Rapport Pompili pour la sécurité du nucléaire

1 vote
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

1 message


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Habitat Participatif et Inclusif (Projets d’Habitats Participatifs)

Projet : Une formule inédite d'habitat 2 en 1, à la campagne,100km autour de Lyon, pour tous les âges : un habitat inclusif de 5 personnes âgées vulnérables au coeur d'un habitat participatif de 12 à 15 (...)

Habitat Participatif Inter Générationnel Urbain (Projets d’Habitats Participatifs dans le 01)

Projet : Projet interG autour de valeurs partagées : vivre ensemble, solidarité, écologie. Proche gare et centre ville. Terrain arboré de 3300m2 acquis. Permis de construire déposé. 6 foyers (...)

Projet HG Urbain (Terre en Vue dans le 63)

Projet : Raison d'être : "un lieu de vie verdoyant en ville, ouvert sur le quartier, pour vivre autrement chez soi et avec les autres" Foncier identifié à Riom, bât à rénover de 900m2, proche gare et (...)

Projet Habitat Participatif / Coopératif Interg (Projets d’Habitats Participatifs dans le 63)

Projet : Projet HP ou HG interG incluant : couple, professionnel medico-social, personne dépendante jusqu'à Gir 3, professionnel du bâtiment, architecte ou tout corps du métier ; cadre péri-urbain (...)

Cherche Habitants en Zone Péri-Urbaine (Elargissement dans le 07)

Offre : 1 ou 2 logements sur total de 9 foyers : 65m2 + chambre amis + salle commune + garage + jardin = 270k€ ; 50m2 + idem = 105k€

Écoquartier en Milieu Rural (Terre en Vue dans le 26)

Projet : Écoquartier en cours de conception : création d'une coopérative-copropriété InterG, sur parcelle de 12500m2 orientées sud-est pente moyenne et douce, ensoleillement favorable, proche bourg, (...)

Hameau Éco-Chrétien (Graines d’Avenir)

Projet : Lieu de vie post-pétrole sur le chemin de Compostelle. Accueil gratuit des pèlerins. Spiritualité chrétienne. Forêt nourricière permacole. Habitats éco et auto-construits. Zéro raccords aux (...)

Coopérative d'Habitants (Projets d’Habitats Participatifs dans le 42)

Projet : Les habitants sont locataires, c'est la coopérative qui est propriétaire. Les habitants ont acheté des parts sociales, rendues au départ. Pour 20 foyers, recherche de lieu en milieu (...)

Maison Bois Paille Toute Équipée (Elargissement dans le 71)

Offre : Habitat groupé Terre de Possibles recherche habitant(s) pour une maison bois-paille 50m2 toute équipée. Apport financier remboursé en cas de départ.