La revue Passerelle Eco n°74 se prépare. Commandez la ou (ré)abonnez-vous.

Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > La Lutte Continue
Culture locale et démocratie participative : Un article écrit à chaud, suite à un bel exercice de démocratie participative. L'enjeu est le devenir du théâtre du Colombier, dont la Communauté de communes vient de faire l'acquisition.

le 22 février 2012

Contact

DOSSIERS
ARTICLES

Culture locale et démocratie participative

Exercice de démocratie aux Cabannes (près de Cordes)

Un article écrit à chaud, suite à un bel exercice de démocratie participative. L’enjeu est le devenir du théâtre du Colombier, dont la Communauté des communes vient de faire l’acquisition.

Un bâtiment surdimensionné

Ce vendredi 17 février, les associations du Pays Cordais et les habitants étaient invités à se prononcer sur le devenir du théâtre du Colombier, récemment acheté par la Communauté des communes. Cette acquisition brûle les doigts des élus comme une patate chaude que l’on cherche à refiler à qui voudra la saisir ! Ce beau théâtre, surdimensionné au vu de la population locale, a été vendu par Pierre Nicole la moitié du prix estimé (300000€ au lieu des 800000€ de départ). Très bien cette affaire, mais maintenant les élus ne savent plus comment ce lieu va pouvoir se gérer avec ses 25000€ de frais fixent annuels !

L’implication des habitants

M. Quilès (non présent à cette réunion) a une réponse simple digne d’un libéral qu’il est : donnons la gestion à une structure privée qui paiera un loyer et prendra tous les risques. Fort heureusement la veille citoyenne agit et convoque cette fameuse réunion. Marie-Fernande Jacquesson, directrice du Centre social de Cordes-Vaour, et les autres responsables du Centre décident de faire participer les acteurs culturels et citoyens au devenir du lieu. "C’est notre rôle", nous dit Marie-Fé, de joindre les populations à ce qui se décide ici. Le succès est au rendez-vous, la salle Pégourié est bondée et la parole va très bien circuler. Pourtant, exceptés quelques initiés, personne ne comprend très bien les tenants et aboutissants de cette réunion. On nous demande de proposer nos services, nos savoir-faire, exprimer nos demandes sans que l’on comprenne sur quoi cela doit déboucher, et qui va en faire quoi ?

La vraie raison de leur présence

Il nous faudra un peu de temps pour deviner ce qui se joue réellement, dont ces fameuses candidatures de « structures privées » pour louer le lieu. Mais alors nous, le peuple, quel est notre place dans ce dispositif ? Le maire des Cabannes, Patrick Lavagnes, rappelle qu’il lui paraît indispensable d’ancrer la future programmation dans le territoire, faute de quoi le projet est voué à l’échec... Au bout d’un certain temps, on comprend que le véritable décideur est la Communauté des Communes, propriétaire du lieu et dont le président n’est autre que Paul Quilès. Mais qu’une commission a été désignée pour donner un avis et faire des propositions, que cette commission est composée d’une partie d’élus et d’une autre partie de citoyens cooptés (vive la démocratie !) et que ce n’est pas cette commission qui a décidé de nous réunir mais le Centre social, parce qu’il estimait que c’était son rôle. Autant dire, la population est consultée, amen !

Les citoyens pensent...

Le conseiller général Henri Narbonne fait une intervention remarquée. Tel un extra-errestre, il découvre au cours de cette soirée que les citoyens ont des idées, qu’ils pensent et qu’ils ont des envies ! Je le cite : "Je suis agréablement surpris ! Je ne pensais pas trouver un tel enthousiasme, je ne regrette pas d’être venu ! Je ne pensais pas". Elu depuis 2004, il découvre aujourd’hui l’existence des citoyens, il n’est jamais trop tard M. Narbonne... La salle s’échauffe, après les interventions de Jérôme Cabot, missionné à l’université Champolion, Patrick Alfano de radio CFM à Cordes, des acteurs-organisateurs de l’été de Vaour, on comprend que l’affaire n’est pas pliée, que d’autres solutions existent, qu’une reprise de la gestion par une structure associative est possible, encore faut-il lui laisser le temps de monter un projet, or la Communauté des communes ne se donne qu’un petit mois pour décider.

Une décision collégiale possible ?

Là, nous nous sentons pris au piège, on nous demande notre avis, mais on ne nous laisse pas le temps, on ne nous donne pas les moyens de poursuivre ce qui s’ébauche ce soir. Le Pays des Bastides est là aussi, il nous offre ses services, mais pour quoi faire ? Recueillir nos propositions, et décider finalement sans nous ! Pour enthousiasmante que fut cette assemblée, elle laisse un goût d’inachevé, on nous consulte un peu tardivement, dans la précipitation, pour dire que les habitants n’ont pas été laissés sur la touche, mais ensuite ? Les élus continueront à faire leur salade entre eux, avec quelques habitants qui auront eu la chance d’être cooptés, mais l’essentiel des citoyens continueront d’être absents des tractations de couloirs ou des salles réunions bien gardées, c’est ce qu’on appelle la démocratie...

Cela donne à réfléchir...

Cette belle soirée d’échange citoyen nous a donné envie de rêver, pourquoi devrait-on en rester là, pourquoi ne pourrions-nous pas nous retrouver régulièrement et donner notre avis sur ce qui se passe sur le territoire, pas seulement pour nous demander notre avis, mais participer réellement aux prises décisions ! Y have a dream...


2 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Vend Maison Autonome Durable avec 1ha de Forêt Jardin dans le Perche (Ventes Immobilier dans le 61)

Projet : Nous cherchons un repreneur pour la maison forestière (220m2) et le terrain permacole (1ha) que mes parents ont aménagés dans un objectif d'autonomie alimentaire et énergétique. La propriété (...)

Recherche Propriétaire Ouvert. (Recherche location dans le 26)

Projet : Bonjour Je recherche une location de maison type 3/4 Avec terrain sur lequel je pourrais installer et pratiquer mon activité de bar à jus et soupe. En campagne Dromoise ou Ardéchoise. Loyer (...)

Vivre dans le Bonheur (Rencontres amoureuses)

Projet : bonjour je suis a la recherche de ma moitié qui aime la nature animaux je suis une personne calme sociable avec beaucoup d'humour. j'ai 52 ans Offre : je suis actuellement électricien (...)

Lieu Ouvert à Toutes Énergies Joyeuse (en Émergence) (Ecolieux existants dans le 19)

Projet  : coopération simple et joyeuse sur un terrain de loisirs 1ha avec forêt dont j'ai démarré l'aménagement. Partage  : partie du terrain + chalet commun 17m² pour un temps plus ou moins long, (...)

Facilitatrice en Réenchantement: Accompagnement Individuel-Collectif (Accompagnement dans le 26)

Projet : Faciliter la co-création de projet ♦  perma humaine, chamanisme quantique, éduc. pop., écopsychologie. Offre : Accompagnemt perso : quête de sens, retraite, coaching, soins ♦  Ou collectif : (...)

«J'Adopte un Lieu de Vie» (Graines d’Avenir)

Projet : Partenariat locatif en co-création, intelligence écolog. collective embellissement, accompagnemt avc les couleurs, lieu-ressource innovant et convivial Demande : Je suis artiste-coloriste (...)

Ouverture de la Pépinière les Jardins de Peyreladas (Permaculture dans le 23)

Projet : sauvegarde de la biodiversité et du patrimoine fruitier local par la permaculture depuis 2001 ♦  symbiose et abondance des jardins, vergers et haie fruitières Propose  : arbres et arbustes (...)

Portes Ouvertes de la Pépinière les Jardins de Peyreladas (Permaculture dans le 23)

Portes ouvertes  : les 10,11 et 17 octobre à 14h. Projet : sauvegarde de la biodiversité et du patrimoine fruitier local par la permaculture Propose  : symbiose végétale et abondance dans vos (...)

Stage de Construction de Zome Fibonacci (Construction dans le 12)

Projet : Les zomes-hélices, dits aussi "zomes féminins", à la différence des zomes classiques sont faits à partir de tiges ou tubes mis en flexion, et permettent la réalisation de structures démontables (...)