Passerelle eco
Actu du Printemps : La revue 83 est parue !
Commandez-la Abonnez-vous

Derniers articles

Nos Livres et revues

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Derniers articles

Réseau éco

20 ans d'écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.

Derniers articles

Thématiques

Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...

Derniers rendez-vous

Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Agricultiver

le 22 avril 2003

Contact

Agricultiver

Semences Paysanes et Droit des Paysans

Déclaration d’Auzeville

Nous, plus de 350 personnes, dont de nombreux représentants de mouvements et syndicats paysans, d’associations de la culture biologique et bio dynamique, d’ONG de France et de 10 autres pays, réunis à Auzeville, France, aux Premières « Rencontres sur les Semences Paysannes » les 27 et 28 février 2003, déclarons :

La semence est la première ressource des paysans

La semence est un produit vivant de la nature que les paysans utilisent, multiplient et reproduisent dans leurs champs depuis que l’agriculture existe ; pouvoir la ressemer est un droit inaliénable des paysans premier qui doit être reconnu et respecté.

JPEG - 52.6 kio
Paysan berrichon, 1416
selon "les Riches Heures du Duc de Berry"

La maîtrise paysanne de la semence

La semence paysanne est source de diversité et d’autonomie. Cela permet d’adapter aux terroirs et aux conditions pédo-climatiques chaque génération. Elle produit des variétés qui s’adaptent aux terroirs, après plusieurs générations de de plantes que les paysans sélectionnent. La semence paysanne n’est ni homogène ni stable, elle évolue avec la vie. Sa dynamique la fait mieux correspondre aux besoins d’une agriculture diversifiée et elle offre la qualité et la diversité de produits que recherchent les consommateurs.

Les graines que le paysan produit dans son champ à partir de variétés anciennes ou d’aujourd’hui, de variétés oubliées ou orphelines, permettent aussi de conserver vivant, « in- situ », un patrimoine génétique et culturel d’une région. La plupart de ces variété n’ont aucun intérêt économique, mais par plaisir et pour sécuriser leurs conservations les paysans échangent entre eux leurs semences.

La plupart de ces variétés n’ont aucune valeur sur le marché mondial, s’échangent au niveau local et peuvent être une ressource génétique pour renouveler la diversité du patrimoine génétique d’autres terroirs.

L’échange de semences paysannes est une nécessité pour maintenir la possibilité de l’évolution des variétés et leur capacité d’adaptation aux conditions spécifiques des fermes et des cultures..

La semence paysanne est menacée

La semence paysanne est menacée lorsque l’agriculture industrielle réduit la diversité et le nombre de paysans et remplace les variétés de pays par des variétés homogènes et stables.

L’agriculture industrielle façonne les paysages, l’alimentation, la vie, selon des critères, des normes, des législations que nous ne partageons pas. Elle tente d’imposer des variétés hybrides non reproductibles, bientôt des variétés OGM, et des droits de propriété intellectuelle privée sur la semence, que nous refusons.

Aujourd’hui, les semences paysanes

Le paysan soucieux de la relation entre ce qu’il cultive, l’endroit où il le cultive et les besoins alimentaires et culturels des communautés, poursuit l’amélioration des variétés grâce aux semences paysannes, solution d’avenir incontournable.


9 votes

1 message

  • Semences Paysanes et Droit des Paysans

    Le 3 octobre 2013, par Ehab

    La plupart de ces variétés n’ont aucune valeur sur le marché mondial, s’échangent au niveau local et peuvent être une ressource génétique pour renouveler la diversité du patrimoine génétique d’autres terroirs.

    L’échange de semences paysannes est une nécessité pour maintenir la possibilité de l’évolution des variétés et leur capacité d’adaptation aux conditions spécifiques des fermes et des cultures..

Contact --- Mentions légales

ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Gd Maison à Vendre pour Ferme Partagée (Ventes Immobilier dans le 01)

Nous  : propriétaires du corps de ferme voisin, avec espaces communs en construction et 5ha prairie à partager Projet : co-construire notre ré-empaysanement et un écosystème vivrier durablepar des (...)

Expérimenter les Styles de Vie dans les Écovillages (Ecovolontariat dans le 50)

Projet : m'autoformer à l'autonomie en écovillage Offre : aide pour buttes et lasagnes de culture, ramassage de bois, récolte des fruits et légumes, accueil des visiteurs, permanence à la (...)

Partage d'un Petit Lieu de Vie (Terre en Vue dans le 07)

Projet : créer un lieu décroissant, autonome, ouvert, Sel, entraide Offre : studio à aménager, parties commune à partager dans ancienne ferme à rénover, source, 3ha, rivière, à 700m d'altitude (...)

Cherche Autres Personnes pour Partager Achat (Un Groupe Existe dans le 31)

Projet : cohabitation ♦  nous sommes 2 couples (+de 65a) et cherchons d'autres personnes pour partager l'achat et la vie dans une propriété de qq hectares à la campagne pas trop loin d'une petite (...)

Urgent, Cherchons Habitants Avant Octobre! (Terre en Vue dans le 61)

projet : 4460m2 de terrain nous ont été offert par la mairie. C'est un projet interG ouvert à toutes les bourses, car développé avec un bailleur social, Orne habitat, qui se chargera de la construction (...)