Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Agricultiver

le 18 mai 2003

ARTICLES

Agriculture biodynamique et vers de terre en Bretagne

De l’Australie à la Bretagne, ,..

Une quarantaine d’agriculteurs, éleveurs et maraîchers du Finistère, du Morbihan et des Côtes d’Armor, sont venus le 31 janvier écouter Manfred, un agriculteur allemand, et Ulrich Schreier, le co-fondateur de l’association Soin de la Terre, qui militent pour le travail de la terre en biodynamie. Ils se sont inspirés d’une expérience de plusieurs années en terre australienne par A. Podolowski.

La présentation, avec diapos à l’appui, montre l’évolution du sol travaillé de manière conventionnelle puis en bio selon la méthode Kemink et enfin en biodynamie [1]

Manfred a travaillé 54 ha dans la vallée du Rhin en GAEC avec 3 autres agriculteurs pendant 40 ans. Au bout de 15 ans de culture conventionnelle, il a remarqué que les terres n’absorbaient plus l’eau et que la structure du sol s’était dégradée. Il a pu déterminer que la charrue était en partie responsable de cette dégradation. En labourant la terre la charrue enfouit en effet les déchets de surface (paille, un engrais vert...), qui fermentent en anaérobie, ce qui produit des toxines, autant d’obstacles pour les racines et pour les vers de terre.

Des vers de terre bien nourris

Principaux acteurs de l’amélioration du sol, les vers de terre ne supportent pas la végétation putride. Cette dernière donne naissance à des champignons dont se nourrissent les chardons. On se rend compte alors que chaque " mauvaise herbe " a un rôle bien spécifique et se développe pour rétablir la structure du sol.

En 1979, Manfred décide d’arrêter les labours et entame une nouvelle étape avec la méthode Kemink. Il s’agit d’un travail de la terre en surface - avec un outil à dents et socs buteurs fabriqué artisanalement - pour préparer la terre avant les semis en faisant plusieurs passages. A chaque passage seule une bande de terre est nettoyée. Ensuite, plus rien entre le semis et la récolte en dehors d’un nettoyage à la main pour enlever une dizaine de rumex à l’hectare. Assurer un couvert permanent avec du trèfle blanc, que l’on détruira en partie avant de semer le blé et très peu de fumier épandu tous les trois ans ! voilà une des expériences de Manfred qui est à adapter en fonction des sols et surtout du climat...

Il constata avec satisfaction qu’une nouvelle couche de 27 cm d’humus s’était formée en 18 ans grâce aux vers de terre. Or cette terre n’est pas lessivable car elle est de structure coloïdale, issue de la digestion des vers de terre. Manfred et Ulrich nous ont confirmé que le lisier devrait être épandu en été, en période sèche, pour rester en surface et ainsi épargner les vers de terre qui se trouvent en profondeur. Ils font d’ailleurs remonter le calcaire du sous sol dans la couche arable.

Si le ver de terre est le principal allié de l’agriculteur en biodynamie, il y a aussi les racines. L’action conjuguée des vers de terre et des racines dissout la pierre et la transforme en nourriture pour la plante. Ils ont pu ainsi constater qu’en nourrissant les vers de terre et en favorisant l’enracinement , les rendements sont alors passés de 23 quintaux à l’hectare à 43, et le PH de 6,1 à 7,2.

Remède homéopathique pour la terre

Depuis 4 ans, Manfred a ajouté un troisième élément à son système de culture avec la pulvérisation de préparations biodynamiques, élaborées à partir d’un mélange de bouse (80-100g de bouse/ha) de vache ayant reposé plusieurs mois dans une corne de vache et de la silice. Le tout est mélangé dans un dynamiseur qui alterne tourbillons et chaos. Le produit ainsi obtenu est dilué avec de l’eau et pulvérisé au lever du soleil à raison de 30 à 40 litres par hectare sous forme de gouttelettes et de brumisation.

Cette application a encore amélioré les rendements. En faisant progresser son compte en terre, il a du même coup amélioré son compte en banque !

La démonstration fut très convaincante. Il reste à l’adapter aux sols bretons et à la forte pluviométrie locale. Quelques agriculteurs du Finistère se sont d’ailleurs proposés d’expérimenter les principes de culture biodynamique et de confronter leurs expériences.

Notes

[1biodynamie : en 1924 Rudolf Steiner, philosophe fondateur d’une science de l’esprit, a jeté les bases d’une compréhension qualitative globale tenant compte des influences cosmiques et phénomènes supra-sensibles pour une agriculture qui prend en considération les découvertes de la recherche moderne, l’acquis de la tradition et le savoir-faire pratique de toute agronomie.

Contact : ²²²
 Association Soins de la Terre - Vieux Serrant - 49370 Savennières .
 Patrick Gouez 02 98 78 09 49


15 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

1 message

  • > Agriculture biodynamique et vers de terre en Bretagne

    Le 7 janvier 2006, par sawayoch

    JE VOUDRAIS AVOIR DES INFORMATIONS SUR LA CULTURE ET LE DEVELOPPEMENT DES VERS DE TERRE MERCI MON MAIL:a_salih@menara.ma


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

En Salle Actuellement: Permaculture, la Voie de l'Autonomie (Convergences dans le 77)

Projet : Julien Lenoir, éducateur à l'environnement et moi-même, réalisatrice, avons alliés nos passions dans un documentaire où nous partons à la rencontre des personnes qui mettent en pratique la (...)

Eco Hameau 63 (Terre en Vue dans le 63)

Projet : Bonjour, Mon projet est de créé un lieu ou des personnes eco conscient peut vivre à bas coûts. Le hameau est situé à 1km de St.Gervais d'Auvergne. Sur un terrain de 1,2ha il y a 4 emplacements (...)

Cherche Colocaterre (Ecolieux existants dans le 974)

Projet : Je loue une case sur un terrain de 2000m2dans le cirque de Cilaos . Le terrain est planté ( bananes, goyaves, bibasse, pêche, abricot, raisin, café, mûrier, citron, bigarade) j'y vit avec (...)

Tourisme (Vacances dans le 61)

Offre : Je propose un hébergement type chambre  en Normandie entre la Suisse normande et la forêt des Andaines. Il y a un lit pour une ou deux personnes et éventuellement un lit d'appoint pour un ou (...)

Projet Naissant dans le Tregor (Graines d’Avenir dans le 22)

Projet : Bjr ! Ici Se Ko, cherchant à m’établir en oasis-ressource, Lieu à vocation d'accueil, de transmission par formations ou stages... Basée sur l’approche non-directive créatrice, l’agro-écologie, (...)

Dernier Appel: a Créer Mini-Collectif Vivre-Ensemble au Vert ! (CoLocation dans le 38)

Projet : Mon idée de départ est de constituer une colocation dans l'esprit du vivre-ensemble avec des temps collectifs tout en étant chacun très indépendant et autonome. Tout ça dans une ambiance (...)

Vend Propriété Rurale 260 m²-13Ha, Loin et Près de Tout (Elargissement dans le 34)

Projet : L’écolieu a 5 ans, nous avons bien expérimenté avec joie et remous, puis chacun a repris sa route - ma santé exige la vente je rêve qu'il vive Offre : Potentiel écolieu, agroécologie (...)

Pelerine de la Vie Cherche Oasis de Lumière (Graines d’Avenir)

Projet : Nomade pleine de talents cherche sens et ancrage et un lieu où être au service du Vivant. Participer à une oasis d'humanité et de biodiversité. Réaprendre le vivre ensemble et la coopération! (...)

Écolieu Cherche «Woofers» Dynamiques! (Ecolieux existants dans le 87)

Projet : éco-lieu sur 20 hectares de prés, bois, étangs, sources. Jardin collectif. Partiellement autonome en énergies. Scierie mobile. Très calme. Ambiance familiale. Offre : Partage du repas du midi, (...)