] Passerelle Eco n°70 : l’alimentation sans pétrole, du jardin à (...) - Juillet 2019 - Revue & Livres
Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Revue & Livres
Juillet 2019
Passerelle Eco n°70 : l'alimentation sans pétrole, du jardin à l'humain :

le 23 juin 2019

ARTICLES

Le numéro courant de la revue Passerelle Eco est le n°75 (Février 2021).

Le bouclage du prochain n°76 est prévu aux environs du 15 mai. Vous pouvez vous abonner ou passer une éco-annonce.

Passerelle Eco n°70 : l’alimentation sans pétrole, du jardin à l’humain

Jardiner pour produire nos calories vitales, en vue d’une meilleure autonomie alimentaire. Conserves et recettes de fin de saison. Groupements d’achats locaux et relocalisation solidaire du lien paysan-consommateur. La cueillette et sa place dans nos vies. Recettes sauvages. Imaginons une société végan.

Produire nos calories vitales

- Pour nombre des habitants de notre occident, une préoc­cupation est de moins consom­mer de calories pour perdre du poids. En situation d’effon­dre­ment ou tout sim­plement sans carburant fossile, c’est dif­férent car l’humain ne dispose plus des milliers d’es­claves méca­ni­ques au­jour­d’hui animés par la ma­gie mor­­­ti­fère du pétrole.

Dans Passerelle Éco n°69, on a vu comment Claire et Gildas Véret réalisent l’amé­na­gement de leur lieu de vie et la conception de leur mode de vie selon les principes de la per­maculture et en faisant face à l’effon­dre­ment plutôt que dans le déni. Après l’évo­lution chiffrée de leur autonomisation progressive, ils pré­sen­tent dans ce n°70 comment cultiver avec l’objectif de satis­­faire nos besoins ali­men­tai­res en calories  : plus de 2200 kilo-ca­lo­ries par jour. Car loin de l’envie de mincir, simplement ali­menter nos organes est un besoin vital critique dans une société décar­bonnée.

Avec un tableau pour déterminer quelles cultures et en quelle quantité fournissent la quantité vitale de calories.

 Parfois, le jardin est très généreux

 Que faire de ces récoltes abon­dantes à la fin de l’été, alors que l’hiver appro­che  ? Géraldine Roc­quin par­ta­ge ses recettes de délices de fin de saison et de conserves.

  Et si l’humain aussi se montrait gé­né­reux et respectait la vie animale  ? Oli­vier Rognon, imagine l’agriculture et l’ali­mentation dans une société végane ou les animaux sont à l’égal des humains.

Liens paysan-consommateur vers des collectifs locavores

 En pratique il est difficile de sub­venir individuellement par le jardi­nage à l’entièreté de nos be­soins ali­mentaires toute l’année. De même que les plantes s’asso­cient pour se renforcer, il est néces­saire de créer des liens pay­sans-con­som­mateurs. Nous pré­sentons donc une palette de magasins autogérés, grou­pe­ments d’achats, marchés citoyens, can­tines populaires.

Tous les collectifs présentés ne sont pas locavores, mais leur organisation pratique et leur fonctionnement est de nature à nous inspirer, car ces reprises en main de notre approvisionnement por­tent en elles des germes de résilience.

 Avec Barnabé Chaillot, éco-youtubeur aux 10 mil­lions de vues, nous proposons la mise en rela­tion de pay­sans céréaliers (bio ou bientôt bio grâce à cette initiative) avec des con­som­mateurs intéressés par leur pro­duction bru­te vendue dès la récolte.

La cueillette

 L’agri­cul­ture n’est pas la seule origine de notre alimentation. Pendant longtemps, c’est la cueillette qui a nourri les humains. Caroline Garnier, auteure et co-animatrice de l’A­ven­ture au Coin du Bois, partage les clés de cette pratique immémoriale et intro­duit le changement de paradigme qui permet d’intégrer la cueillette à notre vie : au lieu de programmer et chiffrer nos cultures, elle invite à s’ouvrir à la richesse insaisissable de "ce qui est" dans la nature.

Caroline présente les com­plé­men­ta­rités de la cueillette avec le jardinage, présente des plantes pour cha­que saison, leurs remplaçantes selon le bio­tope, leurs apports nutritifs et décrit des recettes variées pour les consommer et les con­ser­ver.

Annuaire vivant de l’écovillage global et de la permaculture

L’actualité des écolieux et habitat participatifs existants. 252 annonces, projets d’installations, chantiers participatifs, partenariats permaculturels ou autres contacts pour vivre ensemble sur une même planète.


Lire ce numéro de la revue Passerelle Eco et s'abonner

Paiements : Toutes les commandes peuvent être payées par chèque, par carte bancaire ou au moyen d'un compte paypal.
Délais de livraison : nous sommes une petite association et nous ne faisons les envois qu'une seule fois par semaine, le mardi ou le mercredi généralement. Merci d'avance pour votre compréhension ! Si jamais votre livraison doit impérativement avoir lieu plus rapidement, svp contactez nous par mail.

Pour lire la revue

Règlement


Adressez vos réglements :

- par chèque à l'ordre de Association Passerelle Eco, avec, sur papier libre : vos coordonnées, l'objet de votre commande ou abonnement, et vos annonces éventuellement ; adressé à :
2 rue du Dr Alcide Maurin, 26400 Crest

- ou par CB via paypal

Ce numéro 70


Été 2019
Vous pouvez commander le n°70 au prix de 6€ port compris

Prix port compris : 6€

Vous abonner


L'abonnement coûte 20€ pour 4 n° de la revue (1 an) ou 40€ pour 8 n° (2 ans)

En vous abonnant tout de suite, votre abonnement commencera avec le n° courant (75) que nous vous enverrons dans les meilleurs délais.
Si vous préférez plutôt attendre la parution du prochain n° 76 pour commencer à recevoir la revue, svp indiquez le nous par un petit message
- Dans le cas d'un réabonnement, indiquez-le nous par un petit message pour vous assurer de ne pas recevoir 2 fois le numéro courant... surtout si vous utilisez plusieurs adresses email ou si vous avez changé d'adresse email ou postale !
- Pour une expédition à l'étranger ou DOMTOM, il y a un supplément postal.




Sans publicité ni subvention mais au plus proche du terrain et des alternatives écologiques, l’engagement de Passerelle Eco a besoin d’être soutenu.
Aidez-nous dans notre action !

Anciens n°


Vous pouvez commander
- un lot de 5 anciens numéros récents au prix de 20 € tout compris
- ou bien le lot de 11 anciens n° à 40€
- ou bien le lot de 17 n° à 60€ :
Un lot d'anciens numéros assure un panorama bien complet des éco-initiatives et des thématiques abordées.
- Nous choisissons les anciens n° les plus récents que nous ne vous avons pas déjà envoyé
- Si vous voulez un ou des n° particuliers (sans inclure le n° courant), exprimez précisément votre souhait dans votre courrier ou sur paypal en validant votre commande ou par un mail à part.
Commander 5 anciens n° :

Commander 11 anciens n° :

Commander 17 anciens n° :

Pour DOMTOM et pour l'étranger

Pour la commande d'un lot d'anciens numéros, SVP ajoutez un supplément

- de 5€ si vous habitez en DOMTOM ou hors France en Europe,

- de 10€ pour le reste du monde :

Egalement

Passerelle Eco est une revue (papier), mais Passerelle Eco est aussi une association !

L'association édite la revue, réalise l'animation du réseau éco, assure en France l'information sur les écovillages, collecte et diffuse les pratiques écologiques, édite ce site internet et plusieurs autres par l'intermédiaire des ateliers OuHPla.net de création internet éthique pour l'écologie .

L'association Passerelle Eco organise également des ateliers d'écologie pratique : réalisation de cuiseurs solaires, randonnées gustatives de découverte des plantes sauvages comestibles, divers ateliers pour les salons et écofestivals tels que le calcul de votre empreinte écologique, ...

Vous pouvez soutenir notre fonctionnement et être tenu informé de nos activités en souscrivant une adhésion !

Votre adhésion est un support moral et financier pour notre action associative et pour l'animation du réseau éco. En tant qu'adhérant, vous recevrez une lettre de liaison chaque trimestre, entre 2 parutions de la revue, qui vous informera de nos actions associatives et ateliers, et de l'actualité...

Téléchargez

Une présentation de la revue et de l'association Passerelle Eco, avec un bulletin d'abonnement et d'annonce. À lire, imprimer et nous renvoyer

Adhérez

Adhérez à l'association Passerelle Eco. C'est un support moral et financier pour notre action associative et pour l'animation du réseau écovillage global.
Pour adhérer, adressez vos coordonnées accompagnées du montant de votre adhésion : 20€ ou bien règlez par paypal :

Annoncez vos écoprojets !

Vous pouvez diffuser vos éco-annonces dans la revue directement à partir du site www.ecovillageglobal.fr
C'est gratuit pour les projets sans dimension monétaire ou commerciale

Ecrivez-nous

Adressez nous vos propositions d'articles ou la description de savoir-faire ou témoignages d'écologie pratique.
Notez bien notre adresse : Passerelle Eco, Corcelle, 71190 La Chapelle sous Uchon


16 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

1 message

  • Passerelle Eco n°70 : l’alimentation sans pétrole, du jardin à l’humain

    Le 19 mars, par JLuc (Passerelle Eco)

    Dans les cantines, le poulet intensif pourra être considéré comme durable

    Un arrêté a discrètement introduit, fin janvier, le poulet industriel dans la liste des aliments considérés comme « durables » dans les cantines.

    La loi #Egalim prévoit qu’à partir de 2022, les menus de la restauration collective comportent 50 % de produits bio ou « durables ». Tout est donc dans la définition de ces aliments durables. Techniquement, la loi prévoit que les produits bénéficiant de la certification environnementale de niveau 2 puissent être intégrés jusqu’en 2030 dans ces 50 %.

    Or, la charte « EVA-environnement », qui certifie les volailles quel que soit le type d’élevage, a été reconnue comme bénéficiant de cette certification par un arrêté fin janvier. « Or cette charte qui sert de "socle minimum" selon les termes de la filière elle-même, comporte de nombreuses limites : aucun critère environnemental, rien sur la provenance des aliments [donnés aux poulets], et aucun critère de bien-être animal », conteste l’association de défense des animaux d’élevage CIWF France (Compassion in world farming).

    Résultat : des volailles élevées à une densité de vingt-deux animaux au mètre carré, et nourries avec des aliments importés (comme du soja OGM cultivé en Amazonie) peuvent désormais être considérées comme un aliment « durable » dans la restauration collective.

    https://reporterre.net/22545


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Murs Bottes de Paille / Enduits Terre And co (Construction dans le 86)

Projet : Accueil de volontaires Après une première expérience heureuse de chantier participatif de juin à septembre 2017, nous renouvelons ! Nous vous proposons 2 temps d’accueil : à partir d’avril et (...)

Cherche Familles pour Création d un Écolieu Intergénérationnel (À l’abordage dans le 24)

Projet : Maman d un petit bout de 18 mois, non fumeuse et écolo, je recherche des personnes motivées à l'idée de partager un espace de vie dans le respect des besoins de chacun et en toute (...)

Bénévolat dans un Écolieu (Ecolieux existant dans le 43)

Projet : Chêne Rouge est une communauté & un centre de formation en devenir qui s'inspire des sagesses ancestrales pour soutenir l'émergence de projets collectifs. Nous habitons en yourte en (...)

Partage de Voiture (EcoNomades dans le 43)

Projet : Je viens d'arriver en auvergne. J'ai 71 ans et comme j'ai peine à conduire Je désire partager ma voiture

Cherche un Terrain à Acheter en Occitanie, Svp! (Vouloir Agricole dans le 34)

Projet : Bonjour ! Je cherche à acheter un terrain d’au moins 1,1 hectare, avec (de préférence) eau de source, avec, ou bien une petite habitation, ou le permis d’habitation. Un endroit isolé mais (...)

Colocation Éphémère (CoLocation dans le 11)

Projet : Petit écolieu familial dans les Corbières Maritimes, comportant 3 habitats légers (yourte, roulotte, cabane perchée) Offre : Colocation éphémère à la semaine (un mois max), pour prendre du recul, (...)

Recherchons un Écolieu Écohameau où nous Installer (À l’abordage dans le 31)

Projet : Vivre en milieu rural dans un espace naturel, avec potager collectif, verger, poulailler... ateliers pour fabriquer et réparer en autonomie. Disposer d'une maison bioclimatique privative (...)

Vends Yourte Contemporaine 20 m² (Habitat Léger dans le 11)

Projet : Cette yourte, construite avec soin et amour, nous a abrités (dortoir 4 places) pendant notre chantier (2018-2020). Nous nous en séparons avec gratitude. Offre : Vendue en l'état, sans le (...)

Rencontre entre Jeunes (Contacts)

Projet : Bonjour =) J'habite en Ardèche depuis 3 ans maintenant, mais j'ai bien du mal à rencontrer des gens de mon âge, et avec qui je partagerais certaines valeurs. Mon profil en bref : Hélène, 30 (...)