Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

Derniers articles

Nos Livres et revues

Derniers articles

Réseau éco

20 ans d'écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.

Derniers articles

Thématiques

Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...

Derniers rendez-vous

Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...

Derniers articles

Pratique

- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Revue & Livres
Partie essentielle de la revue Passerelle Eco
Pages Annonces : le Réseau d'Echanges Eco :

le 18 septembre 2008

ARTICLES

Le numéro courant de la revue Passerelle Eco est le n°77 (Novembre 2021).

Le bouclage du prochain n°78 est prévu aux environs du 10 avril 2022. Vous pouvez vous abonner ou passer une éco-annonce.

Pages Annonces : le Réseau d’Echanges Eco

Transformer nos vies et le monde

A l’origine de Passerelle Eco, il y a la volonté de relier les personnes, les écovillageois, les alternatifs, les écolos, mais surtout tous ceux qui ont l’envie de traduire concrètement leur envie d’un monde meilleur, dans le quotidien.

En effet l’écologie pratique ne se trouve pas au supermarché, ni même, encore, à l’épicerie prés de chez vous : Il faut la créer.

Et comme on a chacun nos limites, nos contraintes, nos obligations, on ne peut pas tout inventer, tout faire.
Il y a donc la nécessité pour chacun d’échanger pour mieux avancer, de se former aux alternatives concrètes, de faire connaître ses propres projets éco pour trouver l’aide, et ses propres forces et savoirs pour les utiliser constructivement ...

C’est ainsi que depuis 1999 le journal Passerelle Eco diffuse les annonces et textes pratiques des lecteurs et participants au réseau. Loin des discours politiques ou de bon aloi concernant l’écologie ou l’économie solidaire, c’est un véritable réseau d’échange et de solidarité qui se tisse à travers ces pages de Passerelle Eco, participant à la création de modes de vies véritablement différents, plus respectueux de la planète et de notre avenir commun.

Depuis 2005, il est possible de déposer les annonces par internet. Actuellement, sur http://www.ecovillageglobal.fr.

Connaître et se faire connaître

Le principe est simple : les participants, individus, groupes ou associations, décrivent leur projet et les relations qu’ils souhaitent établir avec leur environnement humain : les services, savoirs ou biens qu’ils veulent échanger, dans leur dynamique vers une meilleure qualité de vie, vers plus d’écologie, voire vers un écovillage.

—  Quels est mon projet ? Quels sont mes annonces d’offre ? de demande ? de partage ?

Vos réponses ou celles de votre association sont diffusées dans le journal Passerelle Eco.

Rencontrer, échanger, évoluer

Les échanges de biens ou de services sont le résultat de la mise en rapport des projets et des annonces. Ils participent à votre projet, le font avancer, aident les autres également, et construisent une dynamique globale.

Les échanges intègrent de nombreux aspects de la vie : contact, négociation, travail, convivialité, concrétisation, coopération, réciprocité ...

Les annonces mettent en relation des personnes ayant des approches diverses et complémentaires : personnes sensibles à l’écologie et à une autre manière de vivre, porteurs de projet à la recherche d’un lieu, de partenaires, de financements, de participants, ... ou habitants dans un écosite, écoentrepreneurs, propriétaires, artisans, agriculteurs bio, associations, etc... Après un échange concret, les participants apprécient mieux leurs affinités et leurs différences. Ils sont également à même de mieux formuler leur projet.

Comment rédiger son annonce ?

Comme il est parfois difficile de formuler clairement ses annonces et projet, ne vous sentez pas obligé de donner des énoncés parfaits. Notez votre annonce de la manière avec laquelle vous pouvez l’écrire au jour dit, et envoyez la telle quelle.

Les réponses que vous recevrez seront l’expression de l’adéquation entre l’avancée de votre projet et des possibiltiés actuelles.

Si vous de l’expérience et que votre projet est mur, alors votre annonce sera claire et les réponses pertinentes et fort utiles.

Si votre projet n’est pas bien cerné, les réponses des lecteurs vous aideront néanmoins à découvrir une partie de ce que vous cherchez, et vous complèterez et actualiserez votre annonce plus tard, pour une prochaine parution du bulletin des annonces.

Nous ne publions jamais 2 fois de suite une annonce identique : faites d’abord progresser votre projet ! Ainsi, la mise à jour dans chaque nouvelle édition accompagne la progression de votre démarche.

Développer les pratiques écologiques :

Agriculture, AMAP, permaculture, éco-construction, énergie renouvelables, juridique, organisation non violente, communication, santé, covoiturage, écovillages...

Les écovillages ou écosites existants sont l’occasion de nombreux chantiers école. On trouve souvent des annonces qui permettent de vivre et travailler dans des fermes bio et d’y apprendre par la pratique. Du côté des agriculteurs, ces échanges concourent à la viabilité d’une agriculture biologique non industrielle.

Exemples :
 demande conseils et coups de main pour installer un capteur solaire,
 demande aide pour commencer un jardin en permaculture,
 propose stage de cuisine végétarienne,
 propose de tout découvrir sur l’isolation en béton de chanvre.
 Pour projet écovillage dans le Gers, propose terrain à construire.

Comme les SELs ?

Comme les SELs, le Réseau d’Echange Eco diffuse les annonces des participants et développe un nouveau tissu social solidaire.

Toutefois, alors que la localité des SELs est géographique, la localité du Réseau Eco est thématique : c’est l’écologie pratique.

Alors que les SELs imposent le grain de sel comme moyen pour équilibrer les échanges, Passerelle Eco ne souhaite que faciliter les échanges, et tous les moyens sont possibles pour favoriser les projets éco : euros, grains de sel, trocs, dons, ...

Les questions habituelles posées lors de l’entrée dans un SEL sont :
 Quelles sont vos annonces d’offres ? : Ce sont vos ressources, ce que vous proposez, ce que vous savez, ce que vous savez faire
 Quelles sont vos annonces de demandes ?

Avec Passerelle Eco, deux questions supplémentaires permettent de mieux réaliser une dimension écologique profonde :
 Quel est votre projet ?
 Quelles sont vos annonces de partage ?

Quel est votre projet ? Quels sont vos projets ?

Chaque participant s’inscrit avec sa propre manière dans une dynamique “éco”, et décrit pour cela son projet.

Cette description précise le cadre dans lequel s’inscrivent les offres et les demandes associées... Elle permet de mieux apprécier les annonces et les particularités de chacun, et facilite des coopérations durables.

Comme il n’y a que 4 ou 5 lignes, cette description va à l’essentiel : ce qui correspond à votre volonté profonde, qui motivera les lecteurs à vous contacter et débouchera sur de fructueux échanges.

Quelles sont vos annonces de Partage ?

En général, partager une ressource en divise le coût économique et écologique. On peut partager la recherche d’un site, un jardin, un tracteur, des bureaux, une machine à laver, les repas, les vacances ou un travail, de la documentation etc.

Les habitants d’un village partagent une proximité d’habitat. Dans un écovillage, on partage par exemple une charte, des terrains, des outils, des constructions, des structures juridiques,... Les coopératives, les SCI, les colocations, le covoiturage sont des formes diverses, plus ou moins codifiées, de partage.

Comme chacun a des souhaits de partage différents, c’est utile d’y réfléchir, de les expliciter, de définir leurs limites, de tester des moyens de les réaliser.

des projets éco perso insérés dans un écovillage global

La transformation d’un mode de vie, de consummériste à écologique, est progressive.

Lorsqu’elles décrivent un projet professionel ou un projet de vie, ou lorsqu’elles correspondent à des ressources ou besoins essentiels pour la personne, les annonces génèrent des synergies directement opérationnelles.

Les éco-annonces vous accompagnent et vous permettent de rencontrer les partenaires utiles. Pas à pas, vous pouvez tester vos idées, vos envies, vos affinités, vos rêves, et vous préparer à des projets plus complexes, plus importants dans la vie, dans la société ...

Comme le réseau est à l’échelle du lectorat de la revue, c’est aussi un écovillage global qui se construit...

 Les bases de cet article ont été rédigées dans la Passerelle Eco n°2, à la fin de l’année 1999, et elles sont toujours valables !

 Vous pouvez accéder aux page de saisie des éco-annonces.


7 votes

5 messages


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Bien Immobilier Espagne (Autres Terres)

Offre : vente d,une maison bio climatique a terminer vallee de l,ebro nord de burgos lieu preservee autonome en eau (fontaine) et en energie electrique polution electromagnetique tres faible prix (...)

Recherche 09 un Petit Terrain Chez Privé (Un Groupe Existe dans le 09)

Projet : Aux ariégeois 09 : Au nom de 3 jeunes de 22 ans en recherche d'un petit terrain. A des personnes partageuses qui leur vendraient un morceau de leur bien et deviendraient leurs voisins A (...)

Se Grouper pour Liberer un Lieu (Projets d’Habitats Participatifs dans le 12)

Projet : Se grouper dans le but d'acheter un lieu convivale basé sur l entraide transmission du savoir ,l art musique et l autonomie alimentaire, énergétique,l experimentation dans une région (...)

Jolie Sorcière pour Charmant Magicien (Rencontres amoureuses)

Projet : Si comme moi, du haut de la quarantaine, tu es en démarche pour te créer un petit royaume pour être autonome en énergie, en eau en fruits et légumes, que tu veux construire ta cabane au milieu (...)

Yourte en Recherche d'une Piste d'Atterissage (Graines d’Avenir)

Projet : Bonjour, Je suis en recherche d’un terrain avec du bâti cadastré pour y installer temporairement une yourte de 54m2. Je suis de nature débrouillarde et adaptable, ayant déjà vécu dans des (...)