Passerelle eco
Actu du Printemps : La revue 83 est parue !
Commandez-la Abonnez-vous

Derniers articles

Nos Livres et revues

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Derniers articles

Réseau éco

20 ans d'écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.

Derniers articles

Thématiques

Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...

Derniers rendez-vous

Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
Vous êtes ici > Accueil > Réseau
Coup de projecteur sur quelques annonces de Passerelle Eco n°59

le 21 janvier 2016

Réseau
DOSSIER :
Lectures d’annonces de l’écovillage global (1)

Lectures thématiques de certaines annonces de la revue Passerelle Eco.

Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

Ces écohameaux, évovillages ou habitats groupés grandissent et cherchent de nouveaux habitants ou partenaires

Que sont ces écolieux dont Passerelle éco parle tant ? Qui les habite ? Quelles sont les motivations de celles et ceux qui les fondent et les font perdurer dans le temps ?

Voici un rapide tour d’horizon, à travers quelques annonces choisies dans la revue Passerelle Eco n°59, de toute la diversité des raisons qui poussent certains à choisir un mode de vie plus écolo et plus solidaire. Chaque revue paraît entre 200 à 400 annonces, donc voyez les plus récentes !

Rq : Depuis leur parution dans la revue Passerelle Eco en 2016, ces annonces ont souvent trouvé satisfaction et ne sont plus d’actualité. Mais dans chaque numéro, il y a entre 200 et 400 contacts, annonces, projets, initiatives et opportunités pour créer ou rejoindre un écolieu ou un habitat groupé. La revue Passerelle Eco n°72, en particulier, est entièrement consacré à la création d’un écolieu ou d’un habitat participatif, mais aussi la revue Passerelle Eco N°74 et Passerelle Eco N°67} parmi les parutions les plus récentes.

Passerelle Eco n°74 : Résilience et Autonomie d’un Écolieu

Comment concrètement la recherche de résilience et d’autonomie se met elle en place sur un écolieu ? Dans ses dimensions énergétiques, dans l’accès à l’eau, à l’alimentation, le rapport à la (…)

Pour rester informé à l’avenir, abonnez vous !.

Exemple de la ferme des Baume Rousse, dans le Sud-Est de la France (Contact sur le site ecovillageglobal.fr) :

Après 28 ans sur ce lieu, où nous sommes arrivés à 28 ans, nous souhaitons transmettre l’activité agricole et vendre le domaine à des personnes qui partageraient les valeurs de sobriété heureuse, d’harmonie, de diversité et d’autonomie et seraient attachées à la biodynamie.

Nous pensons qu’ici peuvent vivre et travailler plusieurs familles et qu’un éco-hameau inter-générationnel pourrait naître.

Nous mettons donc en vente notre ferme de polyculture-élevage en biodynamie depuis 1990 située en Drôme sur les contreforts sud du Vercors, sur le territoire de la Bio-Vallée.

Le domaine comprend une trentaine d’hectares, répartis en bois, parcours, prairies et terres cultivées, quatre logements (150, 90, 30 et 30 m²), une fromagerie aux normes européennes, un espace restauration de 80 m², des bâtiments d’élevage, de stockage et de transformation, un four à pain, une mare, un rucher, un verger de 20 ares, un jardin de 40 ares et 50 ares de lavande fine. La ferme est alimentée par une belle source et reliée au réseau d’eau communal. Tous les produits de la ferme ont la marque Demeter depuis 1993.

JPEG - 112.6 kio

N’étant pas encore à l’âge de la retraite nous serions donc voisins dans ce hameau, sur une parcelle excentrée de 4000 m² où se situent un gîte de séjour, une salle d’activité et où nous construirions notre future maison : nous nous recentrerions alors sur l’accueil de groupes en résidence, en tant qu’hôtes mais aussi en tant que formateurs, principalement en lien avec le vivant, entre autres à travers l’approche globale, sensible et artistique de la biodynamie.

Les activités que nous conserverions représentent un débouché pour les produits de la ferme (repas,boutique). L’activité actuelle de restauration peut également être transmise aux repreneurs.

L’idée est que, dans l’esprit de « Terre de Liens », la propriété de la terre et de ce qui s’y attache , ne soit pas un poids pour ceux qui travaillent la terre. L’objectif pourrait donc être de créer une forme sociétaire qui permettrait la transmission de la ferme à travers les générations.

Partager un lieu et l’ouvrir à d’autres, c’est ici synonyme de transmission, et de la terre, et des valeurs, techniques et outils qui l’accompagnent. Vivre en collectif, c’est créer des ponts entre les générations, c’est s’assurer que le travail d’une vie trouvera sa suite dans un état d’esprit similaire. C’est avancer ensemble au delà des seuls parcours individuels.

Un arme contre la dépossession de la terre et de la capacité de la travailler.

Passerelle Eco n°72 : Créer un Écolieu ou un Habitat Participatif

L’habitat participatif, les écolieux, les écovillages et leur parcours de création : organisation, financement par l’emprunt participatif, juridique pour le foncier et pour les activités, étapes (…)

Chez d’autres, cette volonté de transmission est présente au delà du simple passage de flambeau : il s’agit, comme pour Véronique, de permettre à d’autres de se tester à un mode de vie véritablement différent (photo en haut de la colonne gauche) :

Famille paysanne avec 3 enfants, cultures et élevage pour son autonomie alimentaire (chèvres, brebis, vaches, abeilles, poules, chien de troupeau) sur 17 ha, avec en parallèle l’instruction en famille et une activité pro orientée laine (filage, feutrage, article de laine avec la laine de nos brebis).

Nous restructurons notre vie et notre façon de travailler et j’ai besoin d’aide régulière pour conduire le soin des troupeaux (traite, surveillance des troupeaux, soins quotidien, clôture, fumier).

Nous offrons le partage du fruit du travail commun (produit laitier, viande, laine), un lieu et des outils de travail (troupeaux) pour se tester en agriculture vivrière, un logement rustique à habiter le temps de faire connaissance, un terrain pour construire une cabane, poser une yourte ou autre habitat mobile, du bois pour se chauffer et cuisinier, de l’eau de source, nos savoirs faire et expérience depuis 17 ans sur le lieu (transformation des produits de culture, d’élevage, de la laine...).

Nous demandons de l’aide sur une base wwoofing à long terme pour débuter cette aventure, les engagements mutuels sont possible ensuite.

Transmettre des savoirs faire et un mode de vie qu’on a soi-même expérimenté et maîtrisé, tout en permettant une potentielle installation collective et une des manières qu’ont les écolieux de naître et de se constituer.

Passerelle Eco 67 spécial « Ça se passe comme ça à Écolectif »

Ce n° a été entièrement élaboré sur un même écolieu, Écolectif, un écohameau prés de Toulouse à partir de l’expérience et des savoir faire de ses habitants qui ont ainsi alimenté les 2 grandes (…)

Chez d’autres, c’est avant tout le désir de "faire ensemble" qui demeure le moteur de l’installation collective (Contact sur le site ecovillageglobal.fr) :

Dans un village alsacien proche de Bâle, il existe depuis maintenant quatre ans un petit habitat groupé constitué de 3 familles (6 adultes et 9 enfants). Notre lieu de vie se situe au centre du village où nous avons aménagé trois appartements, dans une ancienne ferme, et une salle commune, un studio d’amis et un atelier de poterie dans un bâtiment annexe.

Par cette annonce, nous aimerions faire part de la vente d’une maison alsacienne juste à coté de la nôtre ! Il y aurait le potentiel d’installer deux ou trois familles.

JPEG - 241.8 kio

En cas d’acquisition de ce bien par vous, nous serions intéressés à réfléchir à la manière de développer et d’enrichir éventuellement ce que nous avons commencé ici... c’est-à-dire une vie axée sur la sobriété, le partage et l’entraide !

Habiter en collectif, ce peut être enfin une manière de parvenir à accéder à la propriété, et ainsi être en mesure d’établir sur l’écolieu des règles et des valeurs portées par le groupe. Ainsi, comme aux Colibres, le collectif est fondé avant l’acquisition du foncier, et choisit de partager un lieu de vie en fonction d’envies partagées (Contact sur le site ecovillageglobal.fr) :

L’association Les Colibres, habitat groupé intergénérationnel écologique, construit en autopromotion 10 logements sur 4000m².

Le début des travaux est prévu pour le printemps 2016.

A ce jour, deux logements de 100m² et 63m² sont encore disponibles à l’achat pour accueillir des nouveaux habitants qui partagent nos valeurs :

 plaisir et élan de faire ensemble, pour échanger, participer à une vie de groupe, partager des connaissances, des expériences, des moments de convivialité, d’échanges de services, des travaux communs ;

 habitat écologique tendant vers une faible empreinte carbone ;

 relations humaines harmonieuses ;

 prise de décision participative et équitable basée sur la prise en compte des aspirations de chacun ;

 respect de l’intimité de chacun, dans son logement et dans ses choix de vie.

Cherchons des personnes en capacité de financer leur habitat.

Les raisons qui poussent certains à se fonder en collectif et à construire des écolieux sont diverses, mais elles demeurent dans leur substance un formidable moyen de (re)faire société, par le bas, par petites touches et selon la manière qui nous ressemble le plus.

En cette période de transition difficile, c’est un des plus beaux actes de vie...

Dans chaque numéro de la revue Passerelle Eco, il y a entre 200 et 400 contacts, annonces, projets, initiatives et opportunités pour créer ou rejoindre un écolieu ou un habitat groupé. Le n°72, en particulier, est entièrement consacré à la création d’un écolieu ou d’un habitat particuipatif. Pour rester informé à l’avenir, abonnez vous !.

Revue Passerelle Eco n°59 de l’hiver 2016

Ces annonces ont été déposées pour la revue n°59, qui les a publié en compagnie de 200 à 300 autres éco-annonces, recherches ou propositions pour des écovillages, habitats coopératifs, chantiers participatifs, installations en agriculture paysanne, permaculture, ou autres projets alternatifs.

Si vous êtes intéressé

Dans chaque numéro de la revue Passerelle Eco, il y a entre 200 et 400 nouveaux contacts, annonces, projets, initiatives et opportunités pour créer ou rejoindre un écolieu ou un habitat groupé.
 Dans le n°72, les articles (en plus des annonces) sont entièrement consacrés à la création d’un écolieu ou d’un habitat participatif.
 Le numéro de ce trimestre est la revue Passerelle Eco n°83. Voir le sommaire et commander cette revue Passerelle Eco n°83. Vous pouvez aussi commander le futur prochain numéro 84.
 Et pour rester informé à l’avenir, vous pouvez vous abonner.


143 votes
DOSSIER
Lectures d’annonces de l’écovillage global
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Lectures thématiques de certaines annonces de la revue Passerelle Eco. À travers ces projets et ces initiatives se découvre une actualité alternative à laquelle vous êtes conviés à vous joindre. Vous aussi, choisissez un thème et proposez nous une lecture commentée des annonces de la revue.

377 messages

  • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

    Le 13 avril, par Ludovic LESDOS

    Bonjour à tous,j’ai laissé une nouvelle annonce toujours dans la rubrique"écovolontariat",avec pour titre Expérimenter le styles de vie dans les écovillages.Celle ci est plus précise et plus détaillé que la précédente.

  • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

    Le 17 novembre 2023, par Ludovic LESDOS

    Bonjour à tous,j’ai récemment laissé un nouvelle dans le site:ecovillageglobal.fr,dans la rubrique :écovolontariat,qui a pour titre"Aller expérimenter la vie dans un écovillage".Je projette donc de partir faire de l’écovolontariat d’écovillages en en écovillages,pour y expérimenter leur style de vie,pour avoir enfin en tremplin,pour en intégrer un.Pour aller vivre dans un écovillage cela demande beaucoup de préparations,d’intelligences et de consience.

  • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

    Le 12 septembre 2023, par Ludovic LESDOS

    J’ai maintenant 52 ans et je cherche un écolieu collectif intergénérationnel qui peut m’accueillir situé dans les Alpes de Haute-Provence.

  • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

    Le 3 août 2023, par Tamina

    Je vais avoir 58 ans, vie d’artiste, bohème, ma passion est l’écriture et la musique, je recherche des personnes seules ou seuls, sans enfants (ou enfants déjà partis) ayant envie de construire un lieu pour des jours tranquilles, soit en france, italie, espagne...(j’avoue que la France pose plein de problèmes, les lois empechent la vie en yourte etc alors qu’aà l’étranger il n’y a pas tous ces soucis. Bref, je recherche des personnes qui sont plutot intellectuelles ou artistes, universitaires ou d’un certain niveau d’étude ou bourgeois déchus pour un projet simple sur un très grand terrain, avec des yourtes ou autre habitat naturel (en france c’est compliqué). Non alcooliques non drogués (je précise). Merci

    • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

      Le 3 août 2023, par Tamina

      quand je dis "bourgeois déchus" il s’agit d’humour bien sûr, venant d’une famille bourgeoise, suite à un drame j’ai pu comprendre que tout n’était qu’imposture chez les bourgeois justement, mais je suis tout de même à la recherche de personnes intellectuellement et sprituellement compatibles et ce n’est pas si simple.Car tout projet de vie communautaire tel qu’il soit ne repose que sur les personnes et la compatibilité entre eux, c’est ce que j’ai retenu de mon expérience de vie, peu importe le lieu, les conditions, si les gens ne s’entendent pas suffisamment ça ne marche pas.

      • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

        Le 26 février, par Stéphanie

        Bonjour Tamina, j’ai le même âge, je suis artiste plasticienne et comédienne, je suis seule et sans enfants, je me projette plutôt en collectif pour ma vie plus en âge, alors je veux bien discutre plus avec toi, Stéphanie.

        • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

          Le 26 février, par Tamina

          Voici mon mail que j’avais déjà çndiqué elevatora97@yahoo.fr pour en discuter A bientôt

        • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

          Le 28 février, par Tamina

          bonjour Stéphanie vous avez eu ma réponse ? on pourra s’échanger nos tel et parler de vive voix merci de me contacter d’abord sur elevatora97@yahoo.fr

    • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

      Le 14 août 2023, par gutierrez

      bonjour Tamina, j’ai un an de plus que vous, et je suis interèssé par votre projet de vivre autrement, je suis seule, sans enfants, et prête à apprendre et travailler pour une communauté libre et égalitaire. Je ne sais pas encore ce que vous proposez en terme de travail, car j’ai toujours vécue en ville, mais je suis volontaire et enthousiaste pour apprendre et créer ainsi ce que j’ai toujours souhaité, vivre enfin en autonomie, avec des personnes qui ont la même vision que j’ai de la vraie vie. Merci à vous

      • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

        Le 28 février, par Tamina

        bonjour pouvez vous e joindre sur elevatora97@yahoo.fr on pourra se donner nos numéros de tel et parler bien à vous

    • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

      Le 26 août 2023, par Olivier

      Bonjour, j’ai 62 ans et je viens juste d’étre a la retraite , artiste amateur are plastique peinture guitare chant un peut compositeur , je m’intéresse à la méditation, philosophie orientale et occidentale ,et celle qui n’a pas de mots, la connaissance du silence . . ça fait quelques temps que je cherche un endroit où il y aurait un partage culturel ,artistique ,agricole , médical et philosophique ect... Je suis intéressé à ton projet, tiens-moi au courant de la suite, quel terrain à quel endroit ,je suis ouvert à une participation pour acquérir un terrain suffisamment grand pour avoir une liberté d’espace et de projets futures et pouvoir accueillir si nécessaire . Amicalement respectueusement Olivier tel 06.44.967078

  • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

    Le 15 décembre 2022, par Ludovic LESDOS

    Bonjour à Tous,je laisse ce message pour vous faire part de mes raison d’aller,dans un écolieu de vie.C’est de pouvoir devenir autonome en alimentation,et eau et en électricité,mais aussi je veux être dans un endroit où je suis actif.

    • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

      Le 12 septembre 2023, par Jean Pierre

      Bonjour 72 ans aussi moi je cherche, car cela devient grave quand on perd la liberté de parole meme chez soi. J’aime le jardinage la nature et suis bricoleur depuis toujours. Je veu surtout retouver ma liberté, ma souveraineté. Dans l’attente je vais me chercher un wan ou autre. Merci d’avance pour vos commentaires

    • Des écolieux existants cherchent de nouveaux habitants !

      Le 22 janvier, par franck

      Bonjour, étant en développement d’un écolieu en Indre-et-Loire sur un terrain de 2 hectares et 1600 m2 bâti, si tu es intéressé, contacte moi.

Contact --- Mentions légales

ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Cherche Colocataires (Offres de CoHabitation dans le 50)

Projet : Cherche 1 ou 2 colocataires dans grande maison en terre sur 1000 m2 de bois et pré dans la Manche. Les personnes qui viendront vivre sur le lieu pourraient développer des activités en lien (...)

Habillage en Structure Bois-Chaux-Chanvre d'un Dôme Géodésique (Construction dans le 11)

Projet  : Habillage d'un dôme géodésique en ossature bois-chaux-chanvre (technique Philibert Delorme) sur la montagne de Quillan, pour 2 personnes max. Offre  : Couchage en tente ou dortoir, repas (...)

Cherche a Louer (Recherche location dans le 42)

Projet : je voudrais vivre a la campagne dans un logement independant avec petit bout de terrain secteur roanne 20 km autour 42 loyer max 400 euros . j ai 62 ans retraite . j ai un vehicule je (...)

Chambre en Colocation, dans une Chouette Maison avec Jardin (Offres de CoLocation dans le 86)

Offre : Chambre dispo ds coloc rurale où on prend soin ensemble d’une chouette maison, on se lie ds une dynamique commune, le tt ds le respect et la bonne humeur ! Et à proximité d’un réseau de gens (...)

Projet Lieu de Vie (Projets de Création dans le 23)

Projet : Recherche un lieu en Lot ou lot et Garonne ou Dordogne avec une belle vue pour créer ou rejoindre une association partageant les mêmes valeurs de respect, d’entraide, de partage ; de renouer (...)