] A la découverte des écovillages et des écolieux, jusqu’à la Ferme de (...) - Une ferme un accueil une propriété - Réseau
Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Réseau
Démarche personnelle vers un écolieu de vie
A la découverte des écovillages et des écolieux, jusqu'à la Ferme de Pauliane : La démarche pour aboutir à la vie en écovillage est parsemée de projets, de rencontres, de visites et d'expériences diverses permettant de mûrir le projet et de rencontrer les partenaires et le lieu adequat ... Ameline et Daniel racontent leur trajet...

le 6 avril 2007

A la découverte des écovillages et des écolieux, jusqu’à la Ferme de Pauliane

Une ferme, un accueil, une propriété collective...

La démarche pour aboutir à la vie en écovillage est parsemée de projets, de rencontres, de visites et d’expériences diverses permettant de mûrir le projet et de rencontrer les partenaires et le lieu adequat ... Ameline et Daniel présentent leur trajet... et notamment la visite de la ferme Pauliane

Cet extrait d’article a été initialement publié dans Passerelle Eco n°14, revue pour l’écologie pratique et la démarche écovillage

Une longue préparation

Daniel et moi sommes belges d’origine, vivant en France depuis 14 ans. Pendant plus d’un an, nous avons "animé" un groupe de 20 personnes sur le thème "comment créer un éco-village". Il y eut beaucoup de discussions, de beaux partages (dont trois jours de vie collective sur un eco-lieu), Mais au fil des mois, nous avons réalisé que la majorité d’entre nous étaient plutôt préoccupée par la recherche d’un lieu que par la communication entre nous. De ce fait, le groupe a fini par se disloquer faute de vision commune.

Cette expérience nous a néanmoins appris à communiquer en groupe avec le bâton de parole, et nous a fait ressentir l’importance d’apprendre à mieux se connaître (soi-même et l’autre) avant de se lancer dans un projet à plusieurs. Il en est résulté aussi des amitiés, chacun ayant repris sa route, peu étant partis.

Avec un autre groupe, nous avons vécu un projet d’éco-village qui s’est terminé de façon spéciale : le porteur de projet, autour duquel nous nous réunissions, disait disposer d’un capital fabuleux pour acheter un lieu extraordinaire en Bretagne. Après quelques réunions dans une ambiance très conviviale, il a disparu et il s’est avéré que le lieu n’était pas à vendre…

Echec, regrets ? Non, car cette expérience a généré des amitiés solides, tout en développant notre discernement et en mettant l’accent sur les difficultés à monter un projet en groupe, qui aille jusqu’au bout, c’est à dire vivre et partager ensemble sur le terrain. (Peut-être n’étions nous pas prêts ?)

Evolution personnelle

Rendus prudents, nous avons pris distance par rapport aux "projets éco-village", choisissant de développer les valeurs que nous portions en nous, en vivant "autrement" en couple et avec nos amis.

Nous avons appris à mieux nous connaître, à nous accepter et à nous écouter mutuellement.

Nous avons choisi de développer notre créativité et de vivre la simplicité volontaire - pas de (voiture, télévision, portable…), consommation réduite, tri, non-gaspillage, recyclage, troc de savoirs et services - compte à la NEF etc.

Nous avons aussi participé à des chantiers/trocs à divers endroits (jardinage, nettoyage et travaux de bricolage et construction).

L’expérience du chômage et la perte d’êtres chers nous ont également appris à vivre dans l’instant présent et à partager.

En août 2003, Daniel et moi avons visité des éco-lieux fonctionnant déjà depuis plusieurs années dans le but de les découvrir et de nous joindre à eux, le cas échéant.

La Ferme de Pauliane

Nos pas nous ont guidé vers la ferme de Paulianne, à Luc-en-Diois (Drôme) où vit un couple d’anglais Pam et Robin avec leur petit garçon Danny.

Site magnifique, en bordure de la rivière Drôme, sur 89 ha dont plus de 50 de bois et 20 en agriculture biologique. Pam et Robin vivent principalement de l’accueil des vacanciers, amis et Woofers, et de la vente de leurs céréales, conserves de légumes, de fruits et de certains produits bio.

Ils louent à bas prix des cabanes, bus, ou caravanes au confort rustique disséminés dans les bois, et plus cher des appartements confortables qu’ils ont aménagés dans une vieille maison jouxtant la leur.

Bercés par le chant des grenouilles et… par le train de nuit qui passe à 20m de là. (voie ferrée peu fréquentée), nous avons dormi dans une cabane au bord de l’étang.

Tous les soirs, dans une ambiance internationale, nous avons partagé les repas en devisant et chantant. Au début, à Paulianne ils étaient tout un groupe. Pam et Robin sont restés les seuls permanents, heureusement aidés par les nombreux Woofers qui reviennent chaque année. Ils recherchent des agriculteurs biologiques et des bûcherons qui les aident à gérer les 50 hectares de bois.

Nous leur avons demandé si, souhaitant entre autre, développer nos créativités (sculpture, peinture, sons…) nous pourrions nous joindre à eux, en créant notre activité propre. « Ce n’est pas si simple, car pour pouvoir s’établir et auto-construire sur un site agricole, il faut être agriculteur ou similaire » nous a répondu Robin.

 Ce texte a été initialement publié dans Passerelle Eco n°14, revue pour l’écologie pratique et la démarche écovillage

 Site de la ferme de Pauliane : http://paulianne.free.fr/


12 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

2 messages

  • A la découverte des écovillages et des écolieux, jusqu’à la Ferme de Pauliane

    Le 20 février 2014, par serge garbasi

    bonjour ,j’aimerai participer à l’élaboration d’un nouvel éco village,dans le drôme je dispose pour cela d’un petit capital (60000 euros )avec l’idée d’autoconstruction d’une petite demeure avec atelier(voir "barbaroscope.org"), pour mes réalisations personnelles.merci de m’aiguiller ! serge Garbasi

  • A la découverte des écovillages et des écolieux, jusqu’à la Ferme de Pauliane

    Le 25 janvier 2011, par X


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Rejoindre et Œuvrer Ensemble pour et avec la Nature (À l’abordage dans le 1)

Projet : rejoindre un ecolieu en permaculture ,transmettre partager mes compétences ,nature social et reconnexion en concsience Offre : mes compétences ,horticultrice a la base , connaissance en (...)

Une Bouteille à la Mer (Contacts)

Projet : Bonjour, Je recherche un petit coin de paradis près de la Nature,qui est déjà habité par une ou plusieurs personnes pour se reconnecter à la Terre, à soi qui devient nécessaire pour moi, le (...)

En Quête d'un Petit Paradis (Recherche location)

Demande : Éducatrice de jeunes enfants et menuisier (en formation) cherchent un logement avec jardin à louer dans un périmètre de 30-40 km autour de Lyon. Nous cherchons un logement avec deux ou trois (...)

Où es tu (Rencontres amoureuses dans le 30)

Demande : H 50 ans cherche F.je vis avec un collectif. Nous construisons des yourtes et des cabanes insolites dans le Gard.1 mois ou 2 par saison, nous sommes en marche. A pied ou à vélo, tirant les (...)

Espaces d'Accueil Temps Courts (Arts Vivants dans le 07)

Projet : Structure associative, Nomade autonome, souhaite se déplacer à la rencontre de nos belles régions et d’y échanger la diversité des choix de vie, nomade/sédentaire. Offre : Ateliers pour adultes (...)

Terre d'Accueil (Zone Autonome Temporaire - TAZ dans le 46)

Projet : Partager un lieu de vie en pleine nature. Offre : Pour un jour ou plus si affinités, propose emplacement pour tente, gratuitement. En vacances dans la région ou avec l'envie de tester un (...)

Recherche Lieu Accueil de Stage (Arts de Vie)

Projet : Animer un stage chamanaclown proche du Mans en mai 2021 Demande : Je souhaite animer un stage "chamanaclown" proche du Mans et je suis donc à la recherche d'un lieu dans la nature avec (...)

Co Location la Réunion (CoLocation dans le 86)

Demande : J'aimerais pouvoir rentrer en contact avec Fati Mokrani Fati suite à son annonce du 14 avril 2020 revue 73 qui recherchait une dame retraitée sénior pour partager une maison dans le Sud de (...)

Recherche Terrain Louer Yourte Tarn 81 (Contacts dans le 81)

Projet : Bonjour, je suis Marina, j'ai 31 ans, je suis orthophoniste, je recherche un terrain à louer dans le Tarn(Rabastens, Grazac, Lisle sur Tarn, puycelsi, salvagnac, tauriac...) où poser ma (...)