Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Agricultiver

le 30 juin 2016

ARTICLES

Les annonces d’installation agricole

Zoom sur la "Dimension agricole" de l’Ecovillageglobal

Nombreux sont les porteurs de projets collectifs et/ou d’autonomie qui se tournent en premier lieu vers le travail agricole. Parce que toute démarche d’autonomie passe par une production alimentaire, parce qu’il est urgent de se réapproprier les manières de nous nourrir, parce que le rapport à la terre est ce qui réaffirme notre humanité.

Passerelle Eco consacre une rubrique spécifique à cette "Dimension agricole". Voyons ce qu’elle recouvre, qui sont ceux qui s’en emparent et dans quel but. En un mot, qu’est-ce qui motive ces retours à la terre ?

Dans certains cas, l’objectif est avant tout l’installation collective, en ce qu’elle est un formidable levier pour résister aux pressions monstrueuses exercées sur les petits exploitants agricoles. On trouve donc de nombreux profils d’agriculteurs ou d’éleveurs professionnels qui choisissent de se tourner vers le collectif pour pouvoir maintenir leur activité.

>Pour une installation collective sans militantisme.

>Offre :

  • Mes compétences en soin de la Terre, de soi et des autres, en soin du Vivant.
  • Mon statut de maraîchère bio, financement.

>Cherche : des agriculteurs en petits fruits, en verger haute tige, en médicinales, en osiériculture qui sont végétariens ou végétaliens.

On constate ici qu’il s’agit d’une personne expérimentée, qui cherche des compétences précises chez d’autres et non pas un certain militantisme a priori.

On trouve néanmoins ce même professionnalisme chez d’autres, qui pourtant sont animés par des valeurs militantes quant à l’économie générée, l’éducation des enfants et le mode d’organisation et de régulation du collectif.

>Projet : Création d’un collectif en Ariège, pour faire une ferme vivrière. Maraîchage, élevage, transformation, accueil... Économie commune.

Si ce projet raisonne en vous...

Nous sommes une famille avec 3 enfants de 9, 6 et 3 ans faisant l’IEF.

Recherchons des personnes motivées par ce projet, bienveillantes, ouvertes à la discussion et à l’échange. Nous cherchons des paysans dans l’âme, pas de beaux parleurs. Nous sommes des rêveurs mais les pieds sur terre. Apport financier indispensable.

Des rêveurs les pieds sur terre, on en trouve des tas dans les pages de Passerelle Eco ! Pourtant, avoir une âme de paysan n’empêche pas non plus d’entrer en agriculture pour des raisons d’ordre social et sociétal. Par exemple, une installation agricole peut s’envisager sous l’angle du projet social d’insertion :

Projet de création d’une ferme agroécologique d’insertion dans l’Hérault.

Nous recherchons un site d’implantation : nous avons besoin a minima de 6 hectares de terres arables (SAU de 4 ha), avec notamment possibilité d’implantation de serres (environ 4 000 m²) et accès à une ressource en eau destinée à l’irrigation (forage envisageable).

Présentation du projet

Face aux enjeux sociaux (près de 55 000 allocataires du RSA dans l’Hérault, taux de chômage de près de 15%), agricoles et environnementaux, notre association porte le projet de création d’une exploitation maraîchère agroécologique à vocation d’insertion sociale et professionnelle qui accueille des hommes et des femmes de tous âges, en situation précaire (allocataires du RSA, sans qualification ni formation, chômeurs de longue durée) et qui rencontrent des difficultés d’ordre professionnel, social ou personnel. A travers la production de légumes biologiques, distribués en priorité sous forme de paniers hebdomadaires à des adhérents consommateurs, ces jardins permettent à des adultes de retrouver un emploi et de construire un projet personnel.

Au-delà de sa vocation principale d’insertion, notre jardin contribuera au dynamisme et au développement durable du territoire par différents aspects :

  • la création de 15 emplois non délocalisables dès 2017 et 15 autres d’ici 2019 ;
  • la production de légumes frais et biologiques distribués localement, en circuits courts, principalement sous la forme de paniers à des adhérents consommateurs. D’ici 2019, 250 paniers seront produits chaque semaine (60 tonnes à l’année) pour les habitants du territoire ;
  • des itinéraires techniques permettant de limiter les émissions de gaz à effet de serre, de préserver la qualité du sol et d’utiliser efficacement les ressources naturelles. Nous souhaitons notamment développer une production en agroforesterie (cultures combinées à des plantations d’arbres) ;
  • la volonté de développer des collaborations étroites avec les agriculteurs locaux (échanges de service, l’achat et/ou l’échange de plants et de légumes, réflexion partagée sur les niveaux de prix pratiqués, prêt de notre matériel, écoulement des productions locales à travers notre réseau d’adhérents consommateurs...) ;
  • la création d’un lieu d’accueil convivial et généreux où la population sera amenée à participer lors de manifestations visant l’embellissement du site, le partage de savoir-faire (ateliers autour du potager, échanges de semences) ;
  • la vocation pédagogique du jardin pour sensibiliser les citoyens aux enjeux de préservation d’une agriculture périurbaine de proximité et de qualité.

Nous recherchons aujourd’hui un nouveau site d’implantation pour y faire aboutir notre projet.

Penser une installation agricole péri-urbaine en termes de liens avec les autres producteurs, les structures d’accueil et d’insertion et les acteurs du territoire, c’est remettre la production agricole au coeur de notre fonctionnement sociétal, là où est sa place, même en ville.

D’autres envisagent aussi des installations de ce type, qui mêlent travail de construction, énergie, artisanat, travail agricole en une même démarche pleine de cohérence.

>Projet d’exploitation bio à Issamoulenc (en vente).

Il s’agit d’une immense surface dont un bloc de 50 hectares actuellement non exploité, à 700-900 m d’altitude. La maison en belles pierres non isolée peut accueillir 2 logements de (2 grandes pièces + un coin cuisine), 2 étages + grenier. Il y a une grange qui sera aménagée ultérieurement.

En vue de quitter mon emploi actuel et de me retirer à la montagne suite à une expérience de mise en route de ferme abandonnée avec ânes.

Le projet se décompose en plusieurs pôles (pas de monoculture de plaine !).

Pôle bois J’envisage une exploitation du bois avec un petit travail du bois (poteau, planche), débroussaillage méthode "Jean Pain" avec valorisation des broussailles.

Pôle culture Culture sur l’adret en forte pente verger,petits fruits, légumes, aromatiques avec haie coupe-vent. Mais il y a de la place plus plate pour foin et céréales sur la partie ouest.

Pôle élevage (et débroussaillage) Avec camélidés, équidés, oies (expérience maraîchage avec âne qui tracte un outil), basse cour...

Pôle reconstruction Pour les pierres et doublage naturel (terre-paille si possible), chalet temporaire, phytoépuration par bassins plantés.

Pôle énergie Récupération eau de pluie, solaire, exploitation de l’énergie éolienne (plutôt moulin).

Ferme-école sur culture et énergie, randonnées avec ânes et lamas.

>Offre :

  • un cadre tranquille à flanc de montagne, pas d’eau (mais avec résidence secondaire proche)
  • des emplois en bois, culture, animaux mais qui peuvent être mélangés pour entraide (exemple en cas de pointe agricole)
  • si possible partage des taches communes avec un barème de points
  • soin énergétique

>Cherche :

  • partenaires avec apport financier 50k€ (structure juridique non définie)
  • des bras pour se réaliser par le travail et du courage
  • partage d’idées, échange de savoir et bonne humeur

Culture bio obligatoire.

Comme quoi les fermes sont appelées à devenir des lieux collectifs d’auto-organisation sur tous les domaines de nos vies que nous pouvons reprendre en main, dans l’entraide et la bonne humeur !


4 votes
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

NOUVEAU SITE

Découvrez ecovillageglobal.fr le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Amoureux de la Vie Cherche Terre de Providence (Graines d’Avenir dans le 26)

Projet : nous sommes un groupe d'humains, accompagnés de 6 enfants de 2 ,5, 8,8,11,15 . Nous sommes Rastas ( sauf ma femme :-) ) donc pour expliquer brièvement à ceux qui n'ont qu'une trop vague (...)

Volontariat de Longue Durée (Ecovolontariat dans le 88)

Projet : bonjour ! Je cherche une famille pour venir en long séjour chez nous (plusieurs mois) Nous sommes une famille de 4 personnes : Christophe le papa qui travaille beaucoup (cuisinier dans une (...)

Volontariat de Longue Durée (Ecolieux existants dans le 88)

Projet : bonjour ! Je cherche une famille pour venir en long séjour chez nous (plusieurs mois) Nous sommes une famille de 4 personnes : Christophe le papa qui travaille beaucoup (cuisinier dans (...)

Co-Location en Maison en Campagne (CoLocation dans le 87)

Projet : Femme seule 58 ans, calme, non fumeuse et plutôt végétarienne, cherche une ou deux personne pour partager mon lieu. Grand terrain, potager bio, verger, toilettes sèches... Possibilité pour (...)

Maison en Limousin-Périgord (Elargissement dans le 87)

Projet : Femme seule de 58 ans, non fumeuse, plutôt végétarienne dans l'ensemble vivant seule à la campagne cherche à partager le lieu où j'habite car trop grand pour moi toute seule. Beaucoup de (...)

Vente Fermette de 2ha au Sud de l'Aisne à 85km de Paris (Ventes Immobilier dans le 02)

Offre : Ferme à vendre avec jardin,verger, prairie, bois, four à pain , sources (...)

Du Terrain, des Personnes Motivées, des Animaux . . . (Arts de Vie dans le 17)

Projet : Bonjour à toutes et à tous, j ai 52 ans, et je suis consciente du nouvel ordre mondiale ( vaccins obligatoires, chemtrails = avions deversent des produits chimiques depuis 1940 = trainées (...)

Rencontre pour Celibataire, Relaxation, Poesie et Musique (Rencontres amoureuses dans le 81)

Projet : Bonjour, voici le projet. Il ne s'agit pas de rencontre libertine, mais à travers un moment de convivialité et d'amitié, donner un petit coup de pouce à la vie. Ce qui se passera après vous (...)

Égologie (Publications dans le 38)

Résumé : Développement personnel, habitats groupés, jardins partagés... : face au désastre capitaliste, l'écologie se présente comme une réponse globale et positive, un changement de rapport au monde (...)