Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Agricultiver
Une autre agriculture est possible
Une agriculture durable qui favorise le développement rural

le 1er septembre 2010

ARTICLES
DOSSIER :
Pour une autre PAC, propositions d’avenir. (6)
Pour une autre PAC, propositions d'avenir.

Une agriculture durable qui favorise le développement rural

Vers une autre PAC pour 2013

Depuis 1999, le renforcement du second pilier du développement rural (mesures co-financées à 50% par les États membres) s’est opéré par un prélèvement sur les paiements directs du 1er pilier (aides couplées et découplées). [1] Cependant, le développement rural n’a pas réussi à s’imposer pour incarner un renouveau de la politique agricole en faveur de l’emploi, de la cohésion territoriale et de l’environnement.

L’emploi agricole continue de fondre

Actuellement, le second pilier de la PAC possède trois fois moins de ressources budgétaires que le premier pilier, et demeure plus complexe dans sa gestion. Le « siphonnage » financier du 2nd pilier sur le 1er pilier de la PAC ne nous semble pas sain, car au lieu de renforcer leur complémentarité, il les place en concurrence pour le financement (l’un est co-financé, l’autre non).

Le modèle agricole dominant, essentiellement productiviste et largement financé par les aides de la PAC, a des impacts lourds non seulement sur les ressources naturelles mais aussi sur l’emploi. Ainsi la main d’œuvre agricole continue inexorablement de fondre dans l’UE, perdant encore 11,5% entre 2005 et 2009. L’enjeu aujourd’hui n’est plus d’améliorer la productivité par heure de travail, mais la productivité par rapport aux ressources naturelles, en développant une agriculture écologiquement productive qui mobilise davantage de main d’œuvre. Dans certaines régions du Sud et de l’Est de l’UE, où l’agriculture représente encore un quart de l’économie rurale, le rôle des petites exploitations et des fermes dites de « semi-subsistance » [2] y est crucial sur le plan économique, social mais aussi environnemental (maintien des systèmes agricoles à haute valeur naturelle).

Valoriser l’emploi agricole nécessite une ambition politique forte en faveur d’une agriculture d’avenir créatrice d’emploi et de valeur ajoutée, ce qui implique un renouvellement des générations plus important dans les prochaines années. Actuellement, moins de 8 % des exploitants agricoles dans l’UE ont moins de 35 ans et plus de 25 % ont plus de 65 ans [3]. C’est dire l’ampleur du défi générationnel pour l’avenir de l’agriculture européenne.

Redynamiser l’emploi agricole

Dans l’optique de soutenir une agriculture durable, il est nécessaire de recentrer les objectifs de la politique de développement rural sur le maintien et la création d’emplois ainsi que sur la cohésion territoriale. Néanmoins, de tels engagements supposent au préalable de tourner la page des deux piliers (déséquilibrés) de la PAC pour aller vers une programmation stratégique pluriannuelle de la PAC disposant de financements sécurisés. Ceci pour éviter tout effet de siphon qui favoriserait un objectif au détriment d’un autre (1er pilier vs 2nd pilier).

La cohésion territoriale constitue l’autre priorité du développement rural. Les zones défavorisées (montagne, intermédiaire et à handicap spécifique) couvrant la majorité de la SAU de l’UE à hauteur de 57%, l’objectif de la PAC doit être de pérenniser les systèmes agricoles durables et à Haute Valeur Naturelle en soutenant le revenu des agriculteurs dans ces zones. Des paiements compensatoires de handicaps naturels sont ainsi nécessaires pour prévenir l’abandon des terres, le recul de l’activité agricole dans les zones particulièrement exposées au risque de marginalisation, mais aussi pour éviter le déplacement de certaines productions vers les zones de plaine.

Leviers mobilisable pour relancer l’emploi agricole

- pérenniser le soutien aux exploitations agricoles durables et à Haute Valeur Naturelle dans les régions à handicap naturel pour éviter l’abandon de l’activité agricole, la déprise de terres agricoles et la désertification des territoires ruraux ;

- soutenir plus activement l’installation des jeunes et des nouveaux agriculteurs, afin de renouveler les générations sur des types d’agriculture transmissibles et respectueux de l’environnement ; inviter les institutions communautaires à se pencher sur la question foncière (accès, installation...)au niveau européen ;

- appuyer les petits agriculteurs et reconnaître le rôle clé de l’agriculture de « semi-subsistance » dans la mise en place de systèmes de production qui assurent simultanément la sécurité alimentaire, préservent les ressources naturelles, procurent des sources de revenus, contribuent au développement rural et luttent contre le changement climatique ;

- encourager la formation, l’ingénierie de projets, le transfert de méthodes et de savoir-faire, ainsi que l’échange d’expériences.


- Contacter le Groupe PAC 2013
- Visiter le site du groupe PAC 2013
- Agricultiver dans Passerelle Eco
- Lire aussi les articles de Claude et Lydia Bourguignon
- Lire la lettre des CIVAM adressée au président de la FNSEA

Notes

[1] Facultative dès son introduction en 1999, la modulation des aides est devenue obligatoire après la réforme de 2003 à hauteur de 5%, pour parvenir à 10% en 2012 suite au bilan de santé de la PAC.

[2] Selon la terminologie de la Commission européenne

[3] Rapport sur le développement rural, DG Agri, 2009


Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

NOUVEAU SITE

Découvrez ecovillageglobal.fr le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Colocation Saint Affrique ou à Proximité (CoLocation dans le 12)

Projet : Coline p'tite soixantaine, habituée au collectif, cherche une colocation en maison, maxi 3/4 occupants, une maison avec petit terrain ou grand jardin à partir de Mars/Avril, à Saint Affrique (...)

La Fontaine aux Loups (Contacts dans le 18)

Projet : Bonjour, Je vous présente mon lieu appelé la fontaine aux loups. C’est un espace de 3000m2, constitué d’un verger (pommier, poirier, cerisier) de haute tige ainsi que de petit fruits rouges (...)

Recherche Foyers pour Habitat Participatif (Un Groupe Existe dans le 81)

Projet : Création d'un habitat participatif de 5 à 6 logements à Cuxac Bas 81700 Appelle sur une propriété de 5000 m² en privilégiant les actions collectives, le vivre ensemble et la culture dans un (...)

Résidence Service St Marc sur Mer (Terre en Vue dans le 44)

Offre : Vous recherchez une solution pour habiter et investir avec vos amis Vous recherchez un ou plusieurs appartements associés à des espaces communs sur le principe de la mutualisation des (...)

Lieu de Partage en Corse (CoLocation dans le 2A)

Projet : J'offre mon univers de simplicité et nature en Corse avec une personne souhaitant s'investir dans un projet "vert" en coopération, et à définir ensemble selon envie et compétences. Ma (...)

Loue Atelier Fermé (Artisanat dans le 4)

Projet : Atelier en ossature bois , semi aménagé :13 m de long par 10 de large + coin sanitaire. Possibilité d’extension. A 20 mn de Manosque au cœur d’un massif forestier. 380V / eau de ville / fosse (...)

Cherche Agriculteur de Montagne (Elargissement dans le 06)

Projet : Faire vivre une ferme et passer le flambeau d’une activité pérenne déjà en place. ♦  Installer des personnes motivées et les introduire dans le réseau local de maintien d’une petite agriculture (...)

Envie de Création d'un Lieu Agricole et Spirituel Partagé (Elargissement dans le 43)

Projet : Partager des temps de repas, de célébration, de jeu, de travail,
Offre : Une ferme d'une 15 aine d'hectare avec une production de savons au lait d'ânesse existante, pouvant accueillir (...)

Activité Agricole Collective et Militante (Dimension Agricole)

Projet : Je m’appelle Christophe, j’ai 25 ans avec diverses expériences agricoles et collectives, je cherche à rejoindre ou créer un groupe dans lequel je me sentirai en Confiance. Mes préférences sont (...)