Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Agricultiver

le 18 mai 2003

ARTICLES

Agriculture biodynamique et vers de terre en Bretagne

De l’Australie à la Bretagne, ,..

Une quarantaine d’agriculteurs, éleveurs et maraîchers du Finistère, du Morbihan et des Côtes d’Armor, sont venus le 31 janvier écouter Manfred, un agriculteur allemand, et Ulrich Schreier, le co-fondateur de l’association Soin de la Terre, qui militent pour le travail de la terre en biodynamie. Ils se sont inspirés d’une expérience de plusieurs années en terre australienne par A. Podolowski.

La présentation, avec diapos à l’appui, montre l’évolution du sol travaillé de manière conventionnelle puis en bio selon la méthode Kemink et enfin en biodynamie [1]

Manfred a travaillé 54 ha dans la vallée du Rhin en GAEC avec 3 autres agriculteurs pendant 40 ans. Au bout de 15 ans de culture conventionnelle, il a remarqué que les terres n’absorbaient plus l’eau et que la structure du sol s’était dégradée. Il a pu déterminer que la charrue était en partie responsable de cette dégradation. En labourant la terre la charrue enfouit en effet les déchets de surface (paille, un engrais vert...), qui fermentent en anaérobie, ce qui produit des toxines, autant d’obstacles pour les racines et pour les vers de terre.

Des vers de terre bien nourris

Principaux acteurs de l’amélioration du sol, les vers de terre ne supportent pas la végétation putride. Cette dernière donne naissance à des champignons dont se nourrissent les chardons. On se rend compte alors que chaque " mauvaise herbe " a un rôle bien spécifique et se développe pour rétablir la structure du sol.

En 1979, Manfred décide d’arrêter les labours et entame une nouvelle étape avec la méthode Kemink. Il s’agit d’un travail de la terre en surface - avec un outil à dents et socs buteurs fabriqué artisanalement - pour préparer la terre avant les semis en faisant plusieurs passages. A chaque passage seule une bande de terre est nettoyée. Ensuite, plus rien entre le semis et la récolte en dehors d’un nettoyage à la main pour enlever une dizaine de rumex à l’hectare. Assurer un couvert permanent avec du trèfle blanc, que l’on détruira en partie avant de semer le blé et très peu de fumier épandu tous les trois ans ! voilà une des expériences de Manfred qui est à adapter en fonction des sols et surtout du climat...

Il constata avec satisfaction qu’une nouvelle couche de 27 cm d’humus s’était formée en 18 ans grâce aux vers de terre. Or cette terre n’est pas lessivable car elle est de structure coloïdale, issue de la digestion des vers de terre. Manfred et Ulrich nous ont confirmé que le lisier devrait être épandu en été, en période sèche, pour rester en surface et ainsi épargner les vers de terre qui se trouvent en profondeur. Ils font d’ailleurs remonter le calcaire du sous sol dans la couche arable.

Si le ver de terre est le principal allié de l’agriculteur en biodynamie, il y a aussi les racines. L’action conjuguée des vers de terre et des racines dissout la pierre et la transforme en nourriture pour la plante. Ils ont pu ainsi constater qu’en nourrissant les vers de terre et en favorisant l’enracinement , les rendements sont alors passés de 23 quintaux à l’hectare à 43, et le PH de 6,1 à 7,2.

Remède homéopathique pour la terre

Depuis 4 ans, Manfred a ajouté un troisième élément à son système de culture avec la pulvérisation de préparations biodynamiques, élaborées à partir d’un mélange de bouse (80-100g de bouse/ha) de vache ayant reposé plusieurs mois dans une corne de vache et de la silice. Le tout est mélangé dans un dynamiseur qui alterne tourbillons et chaos. Le produit ainsi obtenu est dilué avec de l’eau et pulvérisé au lever du soleil à raison de 30 à 40 litres par hectare sous forme de gouttelettes et de brumisation.

Cette application a encore amélioré les rendements. En faisant progresser son compte en terre, il a du même coup amélioré son compte en banque !

La démonstration fut très convaincante. Il reste à l’adapter aux sols bretons et à la forte pluviométrie locale. Quelques agriculteurs du Finistère se sont d’ailleurs proposés d’expérimenter les principes de culture biodynamique et de confronter leurs expériences.

Notes

[1] biodynamie : en 1924 Rudolf Steiner, philosophe fondateur d’une science de l’esprit, a jeté les bases d’une compréhension qualitative globale tenant compte des influences cosmiques et phénomènes supra-sensibles pour une agriculture qui prend en considération les découvertes de la recherche moderne, l’acquis de la tradition et le savoir-faire pratique de toute agronomie.

Contact : ²²²
- Association Soins de la Terre - Vieux Serrant - 49370 Savennières .
- Patrick Gouez 02 98 78 09 49


13 votes
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

1 message

  • > Agriculture biodynamique et vers de terre en Bretagne

    Le 7 janvier 2006, par sawayoch

    JE VOUDRAIS AVOIR DES INFORMATIONS SUR LA CULTURE ET LE DEVELOPPEMENT DES VERS DE TERRE MERCI
    MON MAIL:a_salih@menara.ma


SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

NOUVEAU SITE

Découvrez ecovillageglobal.fr le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Marché aux Plantes (Contacts dans le 18)

Projet : qui m'accompagne au marché de La Bégude de Mazenc drome en combi ww "peace and love" début mai retour vers le 15. Site superbe et plants d'espèce ancienne...tomates,poivrons etc...rigolade (...)

Colocation Habitat Communautaire dans la Nature (Elargissement dans le 39)

Projet : Habitat communautaire dans une propriété arborée. ♦  Échanges, sobriété volontaire et heureuse, consommation en conscience, respect de la vie et de la terre, entraide et solidarité. >Cherchons (...)

Echange (Ecovolontariat dans le 85)

Projet : Nous sommes un couple avec 3 enfants dans maison tout confort de 250 ma carré , , nous recherchons une personne pour en autre, nous aider à s occuper du jardin, fini un tout petit peu (...)

Un Emploi dans un Univers Écologique (Emploi et Entreprise dans le 12)

Offre : Ferme en Agro-Ecologie,avec activités d'agro tourisme,visites de la ferme,randonnée accompagnée.En surcharge de travail,nous recherchons jeune femme pour aider a s'occuper des brebis, (...)

Recherche Petite Maison ou Chambre en Éco Lieux (Recherche location)

Projet : Bonjour, Je suis professeur de chante et auteur de théâtre, je cherche un lieu ou venir écrire dans la nature : une chambre ou maison en éco-lieux, en échange de quoi je donnerai des stages (...)

Partage et Aide (Ecolieux existants dans le 07)

Projet : Nous sommes un couple avec 1 enfant de 3 ans vivant en yourte en pleine foret, avec panneaux solaire et eau de source, nous recherchons une personne avec plein d énergie pour en autre, (...)

Prendre Soin de vos Arbres Fruitiers (Agricultiver dans le 69)

Projet : Les croqueurs de pomme vous proposent un atelier gratuit sur la taille, la greffe, le soin de vos arbres fruitiers dans le verger de la ferme permacole de La Source dorée.
Propose : venez (...)

Chantier Participatif en Isère Juillet / Août 2018 (Construction dans le 38)

Projet : Nous sommes un habitat groupé en Isère, à Tullins. Nous sommes 6 adultes et 6 enfants à vivre ensemble et nous rénovons plusieurs bâtiments pour en faire nos maisons! Du 9 au 15 juillet et du (...)

Eco Hameau Près d'Angers, Recherche Familles Écologiques (Elargissement dans le 49)

Projet : Micro éco hameau HG en création (maisons bois, passives) proche école Freinet
propose : Terrain acheté à repartager entre Cholet et Angers
Demande : 2 familles ou retraités avec 200 k€ ♦  (...)
twitter

SUR LE WEB