Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Agricultiver

le 2 novembre 2008

ARTICLES

Projet d’installation de Sandrine Le Luel et Vincent Caillet sur la ferme de Kerflouz à Gourin

Ferme d’élevage, acceuil public et sensibilation.

Sandrine et Vincent cherche à créer un Groupement Foncier Agricole et des partenaires financiers afin de mener leur projet.

Qui ?

- Sandrine à une formation par alternance dans l’agriculture (BEP et BAC PRO). L’ensemble des stages ont été réalisés dans des fermes agrobiologiques. Par la suite, elle a suivi une formation forestière (BTA et BTS Gestion Forestière). Le débardage à cheval et l’exploitation de bois en zones sensibles ont été les sujets des travaux et études de ces années de formations. Sandrine suit actuellement le parcours d’aide à l’installation de jeunes agriculteurs avec la chambre d’agriculture du Faouët. Elle est engagée depuis trois ans dans un processus d’installation difficile du fait de l’accès restreint au foncier.Dans un premier temps, Sandrine s’occupera seule de la mise en route de l’élevage, Vincent gardera son emploi de commis de coupe en Bretagne.

- Vincent a, également, suivi un parcours dans l’enseignement agricole (BAC D’ Sciences Agronomiques) et une formation forestière (BTS Gestion Forestière, BTS Récolte et Commercialisation des Produits Forestiers, BTS Gestion de Scierie).

- Nous sommes membres de la Confédération Paysanne du Morbihan depuis trois ans.

Lieu

- Nous avons l’opportunité de reprendre une exploitation pédagogique (lycée agricole). L’exploitation est située en centre Bretagne à Gourin au carrefour des trois départements dans les Montagnes Noires.

- Le corps de ferme est composé de bâtiments d’élevage (bergeries) et de stockage fonctionnels, d’un atelier, d’un bureau et sanitaires ainsi qu’une vieille lapinière à rénover pour une diversification possible. Deux bâtiments typiques seront rénovés en gîtes et seront destinés à l’accueil du public. La maison située à l’entrée de la propriété sera rénovée afin de loger notre famille. L’ensemble du corps de ferme est entouré de 28 hectares de surface agricole dont 25 seront utilisables pour la production d’herbe et de céréales. Le paysage et l’environnement de la ferme sont composés de bois, de haies bocagères présentes et à réimplanter, de zones humides avec la présence d’une source et de landes.

Projet agricole

- Notre projet est en accord avec les directives européennes c’est à dire développer : l’agriculture biologique à hauteur de 20% de la SAU nationale, l’agriculture de proximité et favoriser l’installation dans des zones prioritaires (Pays du Roi Morvan pour Gourin).

- La vente directe est également un choix éthique et social qui permet à chacun de reprendre possession de ses pouvoirs économiques, politiques, environnementales…, de plus cela nous permet de nous insérer au mieux dans le tissus économique local. Les agneaux viandes seront vendus directement auprès d’Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne (AMAP) et sur un marché (Lorient) ainsi qu’à une clientèle à la ferme. La commercialisation d’agneau de boucherie concernera une centaine d’individus par an. La viande sera proposée en caissettes de 10 kg et plus et au détail. Le prix moyen du kilo de viande est de 15,00 Euros.

- En ce qui concerne l’étude de marché, nous avons pris des contacts avec l’ensemble des AMAP de la région (11 contacts d’Amap et associations de consommateurs) et nous avons quelques réponses intéressées en échange. Des paysans qui travaillent déjà en vente directe sont prêts à s’associer pour réaliser des paniers et/ou compléter les demandes qu’ils ne pourraient satisfaire. Après les avoir contactés, nous savons que Manger Bio 56 et Bretagne Viande Bio sont demandeurs de moutons. Les marchés locaux, les foires bio et autres manifestations sont aussi de bons débouchés où la demande se fait toujours plus grande. La concurrence locale est faible puisque les éleveurs de moutons en bio et vente directe ont des petits élevages et ils ne souhaitent pas s’agrandir. Ils sont plutôt satisfaits de voir s’installer de nouveaux éleveurs afin de pouvoir s’entraider et développer des marchés plus larges et proposer plus de produits à des consommateurs de plus en plus demandeurs.

- Le choix des races Suffolk et Charollais est une opportunité qui s’est présentée. En cherchant, au départ, un troupeau Suffolk, pour la viande et la qualité de sa laine que nous aimerions valoriser par la suite, un technicien ovins nous a proposé le troupeau d’un éleveur partant a la retraite. Cet éleveur faisait de la sélection avec ces deux races et nous garderons donc également cette activité. Il nous transmettra son carnet d’adresse pour l’achat des reproducteurs femelles (130 euros) et mâles (350 à 400 euros). Il nous gratifiera, également, de ses connaissances techniques car il habite à un quart d’heure de l’exploitation et il est d’accord pour nous passer le relais « en douceur ».

- Il n’existe pas de bilan ni de compte de résultat car la ferme n’est plus exploitée depuis une dizaine d’années. La remise en état des surfaces demandera du temps et de l’énergie, mais plus vite nous pourrons aller sur les parcelles les plus intéressantes (environ 8 ha pâturés par une ferme voisine jusqu’en 2005) et mieux nous pourrons gérer le temps et la qualité de nos premières interventions.

contact

Sandrine, Vincent et Suzanne

06.64.77.60.07 ou 02.97.26.88.60

Le prix d’achat de la ferme est de 115 000 euros frais compris. Nous avons rencontré plusieurs banques qui ne veulent pas financer notre projet agricole pour des raisons obscures. En effet, ils ne nous reprochent ni l’étude économique ni le manque de garanties personnelles. Les arguments le plus souvent avancés sont le manque de visibilité des filières courtes (et notamment ovine), le manque de confiance accordée à la gente féminine malgré l’expérience de Sandrine validée par la Chambre d’Agriculture. Il existe, également, des pressions locales fortes pour l’agrandissement de structures déjà existantes. A l’heure actuelle, nous avons réuni 80 000 euros, il nous manque donc 35 000 euros. C’est pourquoi nous vous sollicitons pour la création d’un Groupement Foncier Agricole afin d’acquérir cette ferme. L’acte de vente doit avoir lieu au plus tard le 30 juin 2008.

Souhaitant que notre demande face écho auprès de vous, nous serions heureux de vous avoir comme partenaires financiers pour tout ou partie de notre projet de vie et d’avenir, projet qui nous tient particulièrement à coeur.


4 votes
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

6 messages

  • Projet d’installation de Sandrine Le Luel et Vincent Caillet sur la ferme de Kerflouz à Gourin

    Le 26 novembre 2016, par la cangaille

    vous en etes ou, depuis 2008 ???

  • Projet d’installation de Sandrine Le Luel et Vincent Caillet sur la ferme de Kerflouz à Gourin

    Le 17 février 2009, par ylf

    Qu’en est il de l’avancée de ce projet ??

    • Projet d’installation de Sandrine Le Luel et Vincent Caillet sur la ferme de Kerflouz à Gourin

      26 avril 2013, par mmmtou

      Le projet avance. Même en bonne voie de réussite professionnelle et financière ..
      L’animal, on a beau dire, permet, par son sacrifice, à certains humains de vivre une existence heureuse et paisible.
      Ce qui est à dire du Front de Gauche ... auquel appartient Sandrine le Luel il en est autre chose ...
      Les revendications de liberté du Tibet sont insupportables selon le Front de Gauche !!
      Imaginez la Chine perdre 1/4 de son territoire !!
      Un reportage proposé ce soir sur une chaine européeenne détaillait la répression chinoise ... les tibétains prisonniers contraints de boire leur urine et manger leurs excréments ainsi que leurs semblables morts dans leurs cellules ...
      Longue vie au Front de Gauche ....
      Sandrine le Luel fait la grève de faim pour le projet d’aéroport de Notre-Dame des Landes ...
      Cela lui évite au moins de consommer de son semblable et du reste ...
      Faut-il en rire ou en pleurer ... ???
      Des vrais Bobos à Gourin ... !! Une certitude : le mouton nourrit son homme et lui laisse du temps libre pour ce genre d’attraction ...
      Triste réalité ... et quelle image de la gauche réactionnaire selon elle ...
      N’appelons surtout pas ces actes ’RESISTANCE’ ... n’entachons pas la mémoire des vrais combattants des temps anciens.
      Opportunistes .. sans aucun doute ?
      Peuple de France réagissez !!
      Vous êtes floués par ce genre d’individus.

      • Projet d’installation de Sandrine Le Luel et Vincent Caillet sur la ferme de Kerflouz à Gourin

        12 juin 2014, par X

        Holà brave inconnu car pas de nom derrière ce message, vous voilà bien informé, à vomir vos informations, réjouissez vous, Sandrine est morte d’avoir trop aimé ses bêtes et ces lieux, vive l’aéroport de notre dame des landes et vive le bitume !
        c’est vrai quoi tout ces paresseux à squatter ils ferait mieux d’aller bosser à l’usine ou chez Monsanto ils cherchent des commerciaux !.
        les combattants, non je n’en suis pas désolé de vous décevoir et ne le revendique d’ailleurs pas non plus. je fonctionne avec mes tripes et mon cœur tout simplement. Et pour vous réjouir, je vais vendre la ferme peut être à un type qui aura de beau projets à un prix très proche de l’investissement de départ, pour qu’il puisse vivre du fruit de son travail et du respect de son environnement animal (vous en faite parti même si vous l’ignoré !) et végétal et avoir la joie de voir ces enfants grandirent ailleurs que devant une télé ou une tablette je crois que c’est cela les nouveaux joujoux, pour faire court, ou bien à un gros conventionnel qui sera là pour tout péter mais qui va la payer chère et très chère cette ferme magnifique.. mais franchement, il y a un moment ou l’espèce humaine moi j’ai vraiment du mal à la supporter alors chao et un petit mot pour passerelle eco félicitation, pour la qualité intellectuel de vos accolytes... bonne continuation. j’ai fait plein de fautes et je m’en F...
        Sandrine LE LUEL.

  • Projet d’installation de Sandrine Le Luel et Vincent Caillet sur la ferme de Kerflouz à Gourin

    Le 27 décembre 2008, par X

    Pourquoi ne contactez vous pas Terre de liens ?
    http://www.terredeliens.org
    Françoise

  • Projet d’installation de Sandrine Le Luel et Vincent Caillet sur la ferme de Kerflouz à Gourin

    Le 3 novembre 2008, par bakhalek

    je suis un jeune morocain qui est passionné par ce métier, je ne paeux malheureusement vous aider mais je vous encourage vivement à y continuer. j’ai une ferme de 3 hectars et une vingtaine de vaches, c’est super, et il y a de l’argent à gagner


Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

NOUVEAU SITE

Découvrez ecovillageglobal.fr le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Nouveau Café Associatif (Arts Vivants dans le 12)

Projet : Nous sommes un petit collectif qui a créé une association culturelle, ayant pour objectif l'organisation d'événements autour d'un café associatif, volontairement en milieu rural et tout au (...)

Roulotte de Marché pour Création Activité (Emploi et Entreprise dans le 87)

Projet : Bonjour, Femme 58 ans cherche une personne pour développer activité sur marchés, festivals etc...Nourriture bio vegan et sans gluten. Autres propositions possibles.
Offre : Je dispose d'une (...)

En Attendant Terre de Providence , Cherche Lieu de Vie (À l’abordage dans le 26)

Projet : Ma petite femme et moi sommes des amoureux de la Vie volontaires qui n'attendons qu'une chose, c'est de pouvoir œuvrer;( 40 ans et 35 ans ) Nous nous contenterons de peu pourvu que la (...)

La Rêverie du Loupier Cherche ses Habitants-Partenaires (Elargissement dans le 89)

Projet : Une belle maison de 230m2, environ 140m2 de dépendance plus ou moins aménageables, 3,5 ha de terrain, 60 jeunes fruitiers, le tout à 1h15 de Paris, de la place pour 3 grandes yourtes. Aux (...)

Permaculture et Écovillages: Apprentissage Holistique (Permaculture)

Projet : À travers des exemples concrets et un riche partage d'expérience, nous cheminerons ensemble au sein de ce nouveau monde qui émerge.
Offre : Conférence théâtrale, discussions, forum... (...)

Permaculture et Écocommunautés (Permaculture)

Projet : les sociétés au service de l'Humain et de la Nature Dans un monde qui change de plus en plus rapidement et nous soumet à des défis intenses, qu’est-ce qui peut bien apporter de la stabilité et (...)

Dialogue avec la Nature (Permaculture)

Projet : Développer son intuition
Offre : Atelier communication authentique et écriture intuitive, suivi d'un dialogue avec un arbre.
Demande : inscriptions en ligne : (...)

Amoureux de la Vie Cherche Terre de Providence (Graines d’Avenir dans le 26)

Projet : nous sommes un groupe d'humains, accompagnés de 6 enfants de 2 ,5, 8,8,11,15 . Nous sommes Rastas ( sauf ma femme :-) ) donc pour expliquer brièvement à ceux qui n'ont qu'une trop vague (...)

Volontariat de Longue Durée (Ecovolontariat dans le 88)

Projet : bonjour ! Je cherche une famille pour venir en long séjour chez nous (plusieurs mois) Nous sommes une famille de 4 personnes : Christophe le papa qui travaille beaucoup (cuisinier dans une (...)