Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Réseau
Ecolieu en construction
Le Tiocan Objectif Gaïa

le 9 septembre 2004

Le Tiocan Objectif Gaïa

Objectif Gaïa a planté ses racines non loin de Genève

le Tiocan, Objectif Gaïa est un lieu en formation, destiné à l’éveil du grand public, dans l’Ain.

En 2003, nous présentions sur ce site le projet Objectif Gaia, puis début 2004, alors que le lieu venait tout juste d’être créé, nous annoncions les chantiers festifs de l’été.

Voici la première présentation entière du site du Tiocan et du projet accueilli.

Contexte et environnement, terrain et bâti

Le projet le Tiocan-Objectif Gaïa se veut d’abord un projet d’information, ouvert sur l’extérieur. De fait, le choix de racheter une ancienne discothèque posée sur un parking en goudron massif n’est que moyennement bucolique. Même si tout autour c’est la forêt sur des kilomètres et que le parking en question est l’entrée de la réserve naturelle de la haute chaîne du Jura. Proche de Genève et haut lieu de passage touristique, le lieu est idéal pour l’information au grand public... Même si, on s’en est rendu compte, le fait d’aller se balader dans la réserve ne rime pas forcément avec conscience écolo... Ca, c’est pour le lieu public. Vue sur les Alpes et le Mont Blanc, et la ville de Genève, 800 mètres d’altitude.

Pour le lieu privé, un champ de huit hectares à dix minutes de marche de là, nettement plus bucolique, où l’on pourrait poser des yourtes et faire des cultures. Six clairières, forêt tout autour ; orienté différemment, la vue ne donne pas sur la ville, séparant d’autant plus l’ambiance des deux lieux.

Projet (court et long terme)

Déjà, mettre le bâtiment du Tiocan aux normes pour accueillir du public va nous prendre quelques années, gros travaux avec l’asso "chantiers festifs" deux fois l’an. Ensuite, l’idée pour le bâtiment est d’accueillir des stages et séminaires -écologie, médecines douces, etc...

D’avoir une bibliothèque sur le sujet et un lieu de restauration légère (tartes, etc), un cybercafé, bref, de créer un lieu de contacts et de discutions autour du projet. A noter aussi notre volonté de promouvoir l’APIC (le mouvement qui se crée autour de Pierre Rahbi). Ainsi qu’une AMAP, pour laquelle nous recherchons encore un ou des agriculteurs, avis aux intérressés.

l’équipe sur place

Une équipe de gardiens est en train de se constituer. Pas vraiment d’habitants pour le moment, mais un tournus...

La solution juridique finalement retenue pour l’achat Une SCI pour l’achat du Tiocan, propriétaires à part égales au final, la moitié des membres auront mis de l’argent, l’autre moitié des membres, du travail, construction ou administratif. Le champ, lui , est loué on devrait signer le bail cet hiver

Récit des premiers mois

Le mois de juin 04, nous avons nettoyé le lieu, remis des vitres et des portes ("sécurisé le bâtiment, comme on dit chez les affreux"). Après, on a été un peu essoufflé, et on s’est dit que l’on avait vu grand, très grand. Le reste de l’été a donc servi à des travaux plus administratifs, à compléter l’équipe et à harmoniser les volontés et les envies... Et à reprendre notre souffle. Comme ce n’est pas encore vraiment un lieu d’habitation, s’investir dans ce projet relève vraiment d’une volonté quasi désintéressée ou d’une vision à long terme....

Perspectives de développement, théorie sociale

Notre théorie (et ce n’est qu’une théorie pour le moment) : A l’heure actuelle, nos nouvelles structures sociales et la volonté de consommer moins appellent à un nouveau type d’espace. Pour des raisons d’économie, les "structures lourdes et gourmandes" (eau chaude, informatique) sont rassemblées sur un même lieu, le lieu "social".

Personnellement je crois pouvoir être heureux avec juste une yourte comme salon et chambre, lieu personnel pour moi, mon amie et parfois des invités. Un lieu sans trop d’électronique, au calme dans un champ. Ce champ comporte des clairières séparées les unes des autres par des haies, on peut donc envisager une série de lieux tout à fait privés. Pour ceux que la simplicité matérielle attire.

Pour le lieu public, nous avons un grand bâtiment avec une chaudière, qui générera non seulement le chauffage, mais aussi l’électricité et la vapeur pour le hammam. Se laver est un moment social, de partage, dans énormément de civilisations (bains publics, hammams, saunas...). Ca se justifie par ce que on n’arrive pas à se gratter le dos tout seul, par ce que ce moment de détente en commun est une saine façon de se rencontrer, et par ce que l’eau chaude est une infrastructure lourde, qui n a pas de raison d’être personnelle...

Bon, vous le voyez, tout cela c’est encore de la théorie. On papote, on a le lieu, mais on est encore scotchés en ville... La moitié du temps... Voire plus. Mais ça s’organise gentiment dans notre tête, et dans les faits... Il y a la place dans ce projet pour plus de monde, avis aux amateurs. Ce que j’aimerais surtout éviter, c’est que ce projet génère du trafic automobile supplémentaire. Le mien d’abord, mais celui des visiteurs aussi. Le lieu est à 5 km. du village, à 15 km. de Genève. En principe, je n’y monte pas pour moins de deux jours.

les rendez vous

 tous les premiers samedis du mois dès 11h, pour rencontrer l’équipe Objectif Gaïa, nous organisons une Mingardenparty.

Qu’est ce que c’est et d’où vient ce mot ?

La minga est un mot amerindien qui dit qu’on invite ses voisins à manger, se rencontrer et papoter et qu’après, on va bosser ensemble. La garden-party est un mot anglais très chic qui dit qu’on va manger des petits fours sur le gazon avant d’aller jouer au croquet. La mingardenparty est le mélange des deux. Donc, on ne va pas seulement manger des petits fours, on va aussi bosser, et si vous venez, on vous proposeras de saines activités champêtres telles que porter du bois, ou des pierres, ou d’autres trucs utiles pour nos travaux en cours, tels que labourer un champ, creuser des trous pour planter des arbres, etc. histoire que vous rentriez chez vous plein de boue et avec au coeur la joie secrète que confère le devoir accompli et la lutte contre les éléments sauvages.

Pour avoir des nouvelles régulières, s’inscrire à : objectifgaia-subscribe@yahoogroupes.fr

Prairie du Tiocan L'équipe, pendant les rencontres de Juin le tiocan, son parking ...
2 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

7 messages

| 1 | 2 |

  • Chantier Tiocan et rencontre Objectif Gaïa, du 15 au 18 octobre 04

    Le 9 octobre 2004, par JLuc (Passerelle Eco)

    Chantier et rencontre, du 15 au 18 octobre 04

    l’occasion de se retrouver au vert quelques jours et de participer à la naissance de notre projet, près de Genève au lieu dit « Le Tiocan, dans les haut de Thoiry

    En octobre

    L’association objectif gaïa gère quelques jours de chantier pour rendre le lieu plus confortable (ramasser du bois pour l’hiver, installer un poêlle à bois (d’ailleurs, si vous avez un poëlle à bois a donner, ou à vendre pas trop chèr...)

    Travailler pourquoi ?

    On peut venir donner un coup de main pour aider à construire ce centre si on est soucieux de l’avenir de la planète. L’objectif de ce lieu sera de promouvoir des techniques plus propres, un mode de vie non destructeur pour l’individu et pour la planète... L’autre objectif de ce lieu est l’autoproduction des besoins essentiels dans le respect de la biosphère. Parce que c’est une manière de savoir ce que l’on consomme, d’où ça vient et comment c’est fait... Et que les derniers savoirs-faire traditionnels se perdent au profit de l’industrialisation, générant toujours plus de dépendances à un système inquiétant...

    Renseignements :

    Téléphones : 0041 22 344 14 20 Arthur - 0041 78 660 80 88 Arthur

    NB : les téléphones sont en Suisse, mais le lieu de rencontre est bien en France, au tiocan, dans les hauts de Thoiry.

    • > Chantier Tiocan et rencontre Objectif Gaïa, du 15 au 18 octobre 04

      Le 16 mars 2006, par Fabien Thubert de Montpellier

      bonjour Arthur,

      nous sommes en mars 2006 et j’aimerais savoir où en est votre projet depuis octobre 2004 ? Pouvez vous me répondre à fab.thubert@free.fr J’aimerais participer à votre beau projet si celà est possible ? merci et à tout bientôt j’espère. Fabien. PS : je n’ai pas trouvé votre mail direct et le lien vers votre site pointe sur une page web dédié à vos livres mais pas au projet Gaia...où alors je n’ai rien compris !! :-)

| 1 | 2 |


Contact                    
Recherche sur le site :

Recherche dans la revue :

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Cherchons un Village (À l’abordage dans le 81)

Projet : Nous sommes un couple de retraités, autonomes financièrement. Nous rentrons de 11 ans passés loin de la France. Nous cherchons où habiter. Nous aurions envie d’un village, pas trop isolé et (...)

Jeunes Cherchent Avenir (À l’abordage dans le 17)

Projet : Bonjour, j'ai 21 ans et mon copain 22. nous cherchons à intégrer durablement une ferme, un écolieu...). Nous avons quelques connaissances que nous ne demandons qu'à approfondir. Offre : Nous (...)

Huiles Essentielles (Agricultiver dans le 10)

Projet : Bonjour Je propose des huiles essentielles naturelles dont les vertus sont aujourd hui reconnues pour le corps et l'esprit Offre : Des huiles essentielles de qualité et bienfaitrices (...)

Initiation à la Fabrication de Pain au Levain Cuit au Feu de Bois (Arts de Vie dans le 07)

projet : pédagogie, transmission, solidarité sur le temps d'un weekend,le fournil des buis vous propose cette initiation : comment fabriquer un bon pain bio au levain. de la pétrie à la cuisson, (...)

Groupe Cherche Hébergement (CoLocation dans le 67)

Projet : Trouver 4 couchages Offre : Bonne humeur et chants Demande : Groupe polyphonique (4 personnes) cherche hébergement une nuit à Strasbourg dans le cadre d'un déplacement en (...)

Création ou Rejoindre un Collectif (Graines d’Avenir)

Projet : Je m'appelle Morgane, j'ai 29 ans, je suis AMP et je recherche soit un collectif/écolieu où je pourrais m'établir soit des personnes qui ont envie de construire un collectif autonome et (...)

Projet Collectif Ferme Rangarnaud (Elargissement dans le 86)

Projet : Une ferme collective en agroécologie: intergénérationnelle, multiactivité, décroissante, artistique développer notre autonomie alimentaire et énergétique (permaculture, Négawatt) Offre : 7 ha de (...)

Renouveau dans ma Vie (Rencontres amoureuses)

Demande : Je suis une femme de 56 ans et je souhaite retrouver un compagnon après un long "travail" sur moi-même. Je souhaite une rencontre avec un homme entre 50 et 60 ans. Une personne équilibrée (...)

Découvrir et Construire sa Légende de Vie (Arts de Vie dans le 71)

Projet : Stage Résilience en Bourgogne. 4 jours pour transformer sa vie. C'est ce que nous appelons "Créer sa légende de Vie". " Offre : 4 jours pour reprendre son souffle, dépasser ses émotions et se (...)