Revue trimestrielle, éditeur associatif, réseau d'éco-acteurs
pour l'Écovillage Global et la Permaculture
Passerelle Éco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...
Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > La Lutte Continue
Piquette d'ortie ministérielle

le 14 juin 2011

Contacts


ARTICLES

Piquette d’ortie ministérielle

L’arrêté publié le 28 avril [1] pour « autoriser le purin d’’ortie » a pour effet d’interdire la commercialisation de tout purin d’ortie correctement préparé. En effet, les producteurs de purin d’ortie n’utilisent pas le procédé de fabrication rendu obligatoire par cet arrêté, car ce n’est pas le bon procédé de fabrication. Ils ne pourront toujours pas commercialiser leur production.

Voir la recette du purin d’ortie

  De la poudre aux yeux

Cet arrêté est un passe droit ministériel visant uniquement à jeter de la poudre aux yeux des élus de la majorité ou de l’opposition qui sont de plus en plus nombreux à critiquer l’action du Ministère de l’agriculture :

Dans un arrêté du 8 décembre 2009, le Ministre a défini des procédures inadaptées pour l’autorisation des PNPP (Glossaire : Les PNPP sont des "Préparations Naturelles Peu Préoccupantes"). Mais il n’a pas été capable de les appliquer pour le purin d’ortie. En publiant l’arrêté d’autorisation, il ne respecte donc pas la réglementation qu’il a lui-même mis en place, ainsi que l’atteste l’avis de l’ANSES (Glossaire : l’ANSES est l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire) du 27 janvier 2011. Trois mois après et contrairement aux pratiques de l’ANSES, cet avis n’est toujours pas rendu public sur son site !

Tout ceci met en évidence le bien fondé des critiques que nous formulons à l’encontre de la réglementation mise en place par le ministère de l’agriculture

C’est pour ces mêmes raisons que la loi sur l’’eau votée par le parlement le 12 décembre 2006 dit que les PNPP ne relèvent pas de la réglementation des pesticides. Le décret du 23 juin 2009 définissant les PNPP et l’arrêté d’application du 8 décembre 2009 ne respectent pas cette loi ni le vote des parlementaires parce qu’ils situent les PNPP parmi les pesticides.

  Fausse autorisation

Le nouveau décret publié le 28 avril dernier ne respecte pas la loi du 30/12/2006, ni le décret du 23/06/2009, ni l’arrêté du 8/12/2009, avec pour conséquences les tours de passe-passe ministériels pour annoncer une fausse autorisation du purin d’ortie.

  Appel à modifier la loi

En continuant à commercialiser et à utiliser du vrai purin d’ortie, préparé suivant les bons usages en vigueur, nous respectons la loi et ne respectons pas les règlements qui ne respectent pas la loi. Nous demandons au ministre de respecter lui aussi la loi et de modifier en conséquence son décret et son arrêté d’application. Nous lui suggérons de s’inspirer pour cela des réglementations en vigueur en Allemagne, Autriche ou Espagne, pays qui autorisent largement les PNPP tout en respectant la même règlementation européenne que nous.

Le ministre déclare vouloir réduire les pesticides. En même temps il continue de bloquer les alternatives comme nous le voyons avec la nouvelle « Piquette d’Ortie », alors qu’’il a donné 74 dérogations pour autoriser la commercialisation et l’utilisation des pesticides interdits car reconnus très toxiques en 2010.

C’est pourquoi nous invitons le ministre Bruno Le Maire à assister notre prochaine journée d’action en faveur des PNPP le 14 mai à Maclas (Loire) dans une exploitation agricole.

ASPRO PNPP, La Confédération Paysanne, Nature et Progrès, Les Amis de la Terre, Les Amis de l’Ortie, Le Syndicat des Simples, Le Mouvement de l’Agriculture Bio-Dynamique

En savoir plus sur l’ortie, le purin d’ortie et la guerre de l’ortie

Notes

[1] Le seul « purin » autorisé par l’arrêté est une « piquette d’’ortie », recette de Pif le Chien.


10 votes
Partagez cet article sur Facebook Partagez cet article sur Google+
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1

PASSEZ UNE ANNONCE !

Dernière annonces:

  • Coups de mainsProjet : Finition d'une habitation, grange ancienne et petits travaux dans lieu d'accueil de voyageurs et nomades.
    Demande : Coups de mains et bonne humeur.
    Offre : Gites et (...)
  • Rech location alternative écolo 81/31 et envProjet : Couple, maraicher et cuisinier avec 2 enfants 5 ans et 2 mois
    Recherche : habitat alternatif et écolo dans nature. Chalet bois/yourte/maison. 31 ou 81, proche de villes comme Gaillac ou (...)
  • Terrain agricole 2 h en bio. maison à 11 kmsVend : maison de village à Ouroux(69) + jardin 60 m², puits ♦  220 m² sur 3 niveaux, loggia, véranda chauffante, cour intérieure + 2 appts de 50 m² + atelier loués actuellement 660¤ au total. 2ha (...)
  • Projet : Raconter d'une façon amusante et rigoureusement documentée la vie des animaux, des arbres et des fleurs. 2 numéros par an environ. Uniquement par abonnement (26¤ les 6 numéros) (...)
  • Projet : Collectif d'agriculteurs, de salariés et de structures du développement agricole autour de l'autonomie paysanne et la réappropriation des savoirs. Formation autoconstruction matériel (...)