Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > La Lutte Continue
Evitons leur une vie destructrice et triste
Le 19 mars, "Sauvons les Riches" ...

le 18 mars 2009

ARTICLES

Le 19 mars, "Sauvons les Riches" ...

Rdv jeudi 19 mars 13 heures place de la République, puis sur le défilé

Le Collectif « Sauvons les riches », dans le cadre de la campagne Europe-Ecologie, vise à instaurer un revenu maximal autorisé européen, de l’ordre de 30 fois le revenu médian, au-delà duquel les revenus seraient massivement imposés.

Dans ce but, les jeunes contestataires, militants verts ou juste sympathisants, armés de baguettes de pain et de paquets de spaghettis, interpellent à leur manière nos amis les riches, accros à un mode de vie destructeur, non-généralisable, et finalement tellement triste.

La manifestation syndicale du jeudi 19 mars verra l’apparition d’un tout nouveau collectif d’utilité publique : le collectif « Sauvons les riches », à bord d’un carrosse très simple.

Demander une augmentation du Smic et des minima sociaux pour les pauvres, c’est très bien. Mais n’oublions pas les riches ! Face aux inégalités, ce sont les riches qui sont en première ligne. Eux aussi ont droit à la dignité. Cocktails mondains, clubs privés, week-end aux Bermudes et courses au Bon Marché : la vie des riches et sa litanie de consommations ostentatoires les enferme dans une cage dorée.

Le collectif des sauveurs de riches tire la sonnette d’alarme et met en avant une indéniable expertise trop souvent taboue dans notre société obnubilée par le luxe.

JPEG - 8.9 ko
Une jolie montre

A l’origine de la crise, l’appât du gain sans aucun frein des Madoff et Kerviel de tous les pays a détruit la confiance que nous pouvions (encore) avoir envers les institutions financières, entraînant l’économie mondiale dans leur déchéance.

Des données épidémiologiques constantes montrent une dépendance des riches au foie gras, à la cocaïne et à l’hebdomadaire Valeurs Actuelles.

Ces phénomènes deviennent tellement graves que les gestionnaires de patrimoine proposent désormais des services d’assistance psychologique. « Certains clients se sentent coupables d’avoir hérité de grosses sommes d’argent, peut-on lire sur le site lapresseaffaires.com, d’autres ont des problèmes de couples au sujet de l’argent et d’autres encore se demandent quoi donner à leurs enfants dans un monde où ils peuvent tout acheter. »

Des scientifiques ont même démontré que l’abus de richesse nuisait à… la sympathie !

Le tout nouveau collectif Sauvons les riches affiche une ambition modeste : répartir les richesses et sauver la planète. Mais, pour cela nous avons décidé d’interpeler les riches eux-mêmes, pour les sauver de leur vie clinquante, vulgaire et tellement triste.

JPEG - 21.3 ko
Serge Dassault

Notre mission : ramener sur terre les Bernard Arnault, Serge Dassault (photo) et autres Jacques Séguéla. Parce que personne ne devrait être contraint de vivre la vie de la famille Grimaldi de Monaco.

Aux Etats-Unis, pays le plus touché par ce fléau, Barack Obama a été obligé de plafonner à 500 000 dollars par an (soit 32 000 euros par mois) les revenus des dirigeants d’entreprises aidées par l’Etat. Qu’est-ce qu’on attend pour faire de même ?

La grande majorité des citoyens ont du mal à boucler leurs fins de mois, certes, mais pendant ce temps là les riches roulent en carrosse rongés par la mauvaise conscience. Un carrosse de riches repentis au milieu du cortège de la CGT, arborant une banderole « Je suis riche, mais je me soigne »... Vous pensiez que c’était impossible ? Ce n’est que la première action du collectif « Sauvons les riches » !

Contacts

Rdv jeudi 19 mars 13 heures place de la République puis tout le long du défilé ou sur le site www.sauvonslesriches.fr

Le Collectif « Sauvons les riches », dans le cadre de la campagne Europe-Ecologie, vise à instaurer un revenu maximal autorisé européen, de l’ordre de 30 fois le revenu médian, au-delà duquel les revenus seraient massivement imposés. Dans ce but, les jeunes contestataires, militants verts ou juste sympathisants, armés de baguettes de pain et de paquets de spaghettis, interpellent à leur manière nos amis les riches, accros à un mode de vie destructeur, non-généralisable, et finalement tellement triste.

Contacts mail et téléphoniques

Pour aller plus loin

- Hervé Kempf / "Les riches détruisent la planète"

- Jacques Seguela : Si à 50 ans on n’a pas de Rolex c’est qu’on a raté sa vie

- Thomas Piketty / "Il faut taxer fortement les très hauts revenus"


Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

1 message

  • Jacques Séguéla sur la voie de la guérison… A qui le tour le 22 avril ?

    Le 21 avril 2009, par JLuc (Passerelle Eco)

    Nouvelle action du collectif Sauvons les riches Mercredi 22 avril à midi

    Rdv à la sortie du métro Victor Hugo (ligne 2)

    Encouragés par leur première action de sauvetage d’un homme à la dérive, Jacques Séguéla, les sauveurs de riches visent encore plus haut pour leur nouvelle action

    Le 2 avril dernier, le jeune collectif qui était sorti de l’ombre lors de la dernière manifestation intersyndicale à bord d’un carrosse, est allé interpeler le triste Jacques Séguéla, publicitaire pathétique et richissime. Celui qui avait qualifié de « raisonnable » un salaire de annuel de trois millions d’euros (lui-même en gagne déjà deux…) a pris conscience de la vacuité de sa carrière et a accepté de monter sur le brancard (voir ici enfin !) des grands brûlés de l’argent. L’auteur de la phrase « Si à 50 ans on n’a pas une Rolex, on a quand même raté sa vie », s’était vu offrir une magnifique montre Casio d’une valeur de 7 euros. La première cure de retour sur terre pour millionnaire a porté ses fruits, puisque cet homme, qui s’était enrichi grâce à l’argent de dictateurs africains (Eyadéma, Bongo, Biya…), a fait amende honorable : il arbore sa nouvelle montre symbole de sobriété et promet désormais : « Le bling-bling c’est fini » (c’est ici !).

    Enhardi par cette victoire sans appel sur la consommation ostentatoire, Sauvons les riches, pour son prochain rendez-vous, s’invite, à ses risques et périls, à une cérémonie secrète, réservée ordinairement aux plus riches de ce pays, qui, dans l’intimité de leur palais, adouberont l’un des leurs. Et pas n’importe lequel !

    Vous voulez en savoir plus ? Rejoignez-nous le mercredi 22 avril à 12h à la sortie du métro Victor Hugo, pour une action qui marquera les esprits !

    Voir en ligne : Sauvons les Riches


Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

NOUVEAU SITE

Découvrez ecovillageglobal.fr le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Colocation Saint Affrique ou à Proximité (CoLocation dans le 12)

Projet : Coline p'tite soixantaine, habituée au collectif, cherche une colocation en maison, maxi 3/4 occupants, une maison avec petit terrain ou grand jardin à partir de Mars/Avril, à Saint Affrique (...)

La Fontaine aux Loups (Contacts dans le 18)

Projet : Bonjour, Je vous présente mon lieu appelé la fontaine aux loups. C’est un espace de 3000m2, constitué d’un verger (pommier, poirier, cerisier) de haute tige ainsi que de petit fruits rouges (...)

Recherche Foyers pour Habitat Participatif (Un Groupe Existe dans le 81)

Projet : Création d'un habitat participatif de 5 à 6 logements à Cuxac Bas 81700 Appelle sur une propriété de 5000 m² en privilégiant les actions collectives, le vivre ensemble et la culture dans un (...)

Résidence Service St Marc sur Mer (Terre en Vue dans le 44)

Offre : Vous recherchez une solution pour habiter et investir avec vos amis Vous recherchez un ou plusieurs appartements associés à des espaces communs sur le principe de la mutualisation des (...)

Lieu de Partage en Corse (CoLocation dans le 2A)

Projet : J'offre mon univers de simplicité et nature en Corse avec une personne souhaitant s'investir dans un projet "vert" en coopération, et à définir ensemble selon envie et compétences. Ma (...)

Loue Atelier Fermé (Artisanat dans le 4)

Projet : Atelier en ossature bois , semi aménagé :13 m de long par 10 de large + coin sanitaire. Possibilité d’extension. A 20 mn de Manosque au cœur d’un massif forestier. 380V / eau de ville / fosse (...)

Cherche Agriculteur de Montagne (Elargissement dans le 06)

Projet : Faire vivre une ferme et passer le flambeau d’une activité pérenne déjà en place. ♦  Installer des personnes motivées et les introduire dans le réseau local de maintien d’une petite agriculture (...)

Envie de Création d'un Lieu Agricole et Spirituel Partagé (Elargissement dans le 43)

Projet : Partager des temps de repas, de célébration, de jeu, de travail,
Offre : Une ferme d'une 15 aine d'hectare avec une production de savons au lait d'ânesse existante, pouvant accueillir (...)

Activité Agricole Collective et Militante (Dimension Agricole)

Projet : Je m’appelle Christophe, j’ai 25 ans avec diverses expériences agricoles et collectives, je cherche à rejoindre ou créer un groupe dans lequel je me sentirai en Confiance. Mes préférences sont (...)