Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > La Lutte Continue
C’est gonflé...

le 22 septembre 2005

ARTICLES

4x4 en ville

Ils veulent établir un « dialogue » avec les propriétaires de ces véhicules pollueurs.

Un groupe, "les dégonflés" dégonfle les roues des 4x4 dans le 6° arrondissement parisien...

les Dégonflés.

Le nom s’imposait pour ce nouveau groupuscule parisien, spécialisé dans des opérations commandos d’un type inédit : le dégonflage de pneus des 4 x 4 vivant dans la capitale. « On ne les crève pas, on les vide seulement de leur air. Comme ça, pénalement, on ne risque presque rien », précise son porte-parole, qui préfère garder l’anonymat : « Je suis actuellement soumis à des travaux d’intérêt général, à cause de mes actions antipub. » L’histoire part d’un constat simple, effectué par un groupe d’amis d’une vingtaine d’années. « On considère que le conducteur de 4 x 4 sait qu’il pollue deux fois plus que les autres véhicules, mais qu’il s’en fout. Et les politiques de la ville sont impuissantes à lutter, étant donné la force des lobbies automobiles. »

Ces anciens activistes du métro ont donc décidé de reprendre du service, sur le bitume. « On s’en prend directement au consommateur, mais on l’assume, poursuit leur représentant. Notre attitude va sans doute déclencher des réactions de haine. Mais nous recherchons avant tout le débat citoyen, le dialogue, pour rappeler qu’en ville le 4 x 4 est nocif. » La première virée a eu lieu lundi soir, dans le VIe arrondissement. « On était cinq. Entre 22 heures et minuit, on a dégonflé six 4 x 4. » Sur chaque véhicule, deux pneus sont manipulés. Le plus difficile restait de « trouver un moyen de ne pas déclencher l’alarme, qui sonne dès que le véhicule perd un peu de son équilibre ». La parade : les adaptateurs de pompes à vélo. « Leurs grosses valves nous permettent de dégonfler les pneus en douceur. On installe la valve, on s’en va un quart d’heure, le temps que les pneus se dégonflent. Ensuite on récupère le matos et direction le prochain 4 x 4. » Sur chaque voiture touchée, un petit tract est déposé, sans contact téléphonique, et signé : « A peu près n’importe qui avec un appareil respiratoire. »

Le groupe s’affirme « convaincu du succès futur de cette action. Pendant la prochaine action, le mois prochain, on fera un film à diffuser sur Internet. De toute façon, à part le thème de la propriété privée, on n’a jamais entendu d’argument négatif ». Les Dégonflés veulent maintenir la pression. Et ils espèrent faire des petits dans les autres villes.

Par Gilles WALLON
jeudi 01 septembre 2005 (Liberation - 06:00)
http://www.liberation.fr/page.php?A... © Libération


Conseil de Paris - Séances des 24 et 25 novembre 2003

QOC N°2003-837 : Question de Mme Geneviève BERTRAND et des membres du groupe Union pour la démocratie française à M. le Préfet de Police sur les statistiques relatives aux dommages corporels et matériels impliquant les véhicules de forte cylindrée et de type "4X4".

Réponse (M. LE PRÉFET DE POLICE)  : "Le Ministère de l’Equipement, des Transports, du Logement, du Tourisme et de la Mer en réponse à une question parlementaire du 1er mars 1999 avait rappelé les dispositions du Code de la route (article R. 317-23) imposant l’aménagement des véhicules automobiles de manière à réduire autant que possible, en cas de collision, les risques d’accidents corporels, tant pour les personnes occupant le véhicule que pour les autres usagers de la route. Les personnes faisant installer a posteriori ces équipements sont donc susceptibles, étant en infraction permanente, d’être verbalisées par une amende de troisième classe.

Les statistiques dont dispose la Préfecture de police ne font pas la distinction du pourcentage de cette catégorie de véhicules impliqués dans des accidents corporels et matériels.

Néanmoins mes services exercent des surveillances soutenues et sanctionnent les infractions au Code de la route commises par les conducteurs de grosses cylindrées et des 4 x 4 notamment à l’encontre des véhicules munis de pare-chocs de type "pare-buffle" ajoutés et non homologués. Ainsi depuis les neuf premiers mois de l’année 2003, 663 procès-verbaux ont été dressés pour ce motif, tous types de véhicules confondus circulant sur l’ensemble des voies de la Capitale.

J’ai appelé l’attention de la DRIRE sur l’intérêt de pouvoir disposer de la notice descriptive remise par le constructeur ou l’importateur pour l’obtention du certificat de conformité pour les véhicules tout-terrain et, si les pare-chocs n’étaient pas décrits dans cette notice, les conditions et références de leur homologation. La connaissance de ces éléments permettrait de définir le cadre d’une action juridique incontestable."


Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

NOUVEAU SITE

Découvrez ecovillageglobal.fr le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Hébergement contre Service (CoLocation dans le 48)

Projet : Logement contre service. (cuisine, un brin de ménage et veiller sur les animaux.) Chiens et chats dans la maison. Entre Aubrac, Margeride et Gevaudan.
Offre : Chambre dans petite maison (...)

Autonomie Énergétique (Permaculture dans le 15)

Projet : Prise de Terre élargi son domaine de compétence et vous propose une formation de 2 jours dédiée à l’autonomie énergétique : économies, solutions alternatives, bricolage, DIY. Alternant théorie et (...)

Débuter son Potager en Permaculture (Permaculture dans le 15)

Projet : Les derniers frimas de l’hiver sont derrière nous, les bourgeons éclatent et le soleil commence à réchauffer le sol. Le potager nous appelle de ses vœux, plein d’espoir pour cette nouvelle (...)

Concevoir sa Forêt Fruitière par le Greffage Sauvage (Permaculture dans le 15)

Projet : Nous vous invitons les 17 et 18 mars à 2 jours exceptionnels : une cession de formation sur la création de forêt-jardin couplée avec un stage de greffage orientée « sauvage » aura lieue à (...)

Loue T3 et Studio dans Peti Ecolieu (Recherche location dans le 35)

Projet : sur un terrain de 1000metre carré , harmonise en géobiologie, grande maison en bois de mélèze, organisée en 3appartements meubles,indépendants, je souhaite partager mon espace de vie avec des (...)

La Cité des Roches (Elargissement dans le 43)

Projet : Lieu de vie alternative où la yourte accueille l'humain, en harmonie avec la nature et en lien avec les arts.... Donner la possibilité à ceux qui le souhaitent, de vivre ensemble une vie (...)

Dévper un Habitat Groupé, Enfants IEF, en Pleine Nature (Elargissement dans le 88)

Projet : bonjour ! Je cherche une famille pour partager notre lieu de vie. Je suis maman au foyer avec 2 garçons Timéo 6 ans, Yanaël 4 ans. Mon projet a démarré il y a 5 ans (avec mon mari mais (...)

Colocation Saint Affrique ou à Proximité (CoLocation dans le 12)

Projet : Coline p'tite soixantaine, habituée au collectif, cherche une colocation en maison, maxi 3/4 occupants, une maison avec petit terrain ou grand jardin à partir de Mars/Avril, à Saint Affrique (...)

La Fontaine aux Loups (Contacts dans le 18)

Projet : Bonjour, Je vous présente mon lieu appelé la fontaine aux loups. C’est un espace de 3000m2, constitué d’un verger (pommier, poirier, cerisier) de haute tige ainsi que de petit fruits rouges (...)