Passerelle eco
Actu du Printemps : La revue 83 est parue !
Commandez-la Abonnez-vous

Derniers articles

Nos Livres et revues

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Derniers articles

Réseau éco

20 ans d'écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.

Derniers articles

Thématiques

Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...

Derniers rendez-vous

Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Auto EcoConstruction

le 16 mai 2014

Maisons nomades

Autoconstruire un habitat très confortable tout en étant démontable et nomade, et pour moins de 15000€, c’est possible

Cet article vise à apporter des compléments d’informations sur la construction de la maison nomade dont les plans et indications de construction sont proposés en détail dans Passerelle Eco n°52.

Si vous vous lancez dans cette construction, n’hésitez pas, également, à nous faire part de vos retours ! Consultez les liens, posez vos questions, indiquez nous des liens utiles et postez vos témoignages plus bas. Nous nous efforcerons, avec l’aide de Yves Desarzens, de vous répondre, et nous intégrerons vos témoignages dans le corps de cet article, lorsqu’ils seront d’intérêt général.

Les maisons nomades

Site de Yves Desarzens

Yves est notre partenaire pour ce dossier "Maisons Nomades" puisque c’est lui qui est à l’origine des choix constructifs fait pour cette construction... et de la première Maison Nomade qui implémente ces choix.
Voici son site : http://maisonsnomades.net

Erratas et précisions

Nous posterions ici les erreurs constatées dans les plans, dans les dimensions ou dans les indications... si jamais il s’en trouvait. Signalez-nous une telle erreur si jamais vous en trouvez une ! Pour l’instant, il n’y a rien à corriger.

Si vous trouvez que certaines explications ne sont pas assez claires, nous pourrions aussi apporter les éclaircissements utiles ici.

Numéros de la revue Passerelle Eco présentant la construction d’autres habitats légers

Pour les abonnés de longue date, ou pour ceux qui voudraient acquérir ces revues, voici les n° de Passerelle Eco qui ont déjà présenté la construction facile de maisons peu chères :


Construire une yourte : explications de tous les pas nécessaires pour construire une yourte : les perches, le treillis, la porte, la couronne, la découpe et la couture de la toile, le montage de la structure, dans Passerelle Eco n°30 : un article essentiel pour se lancer !

Détails et variantes pour la construction du chapeau d’une yourte , et présentation d’un autre modèle de yourte, avec une toiture spiralée grâce à une charpente réciproque, dans Passerelle Eco n°41

.


Les plans, schémas et photos des différentes étapes de l’auto-construction d’un habitat léger vraiment écologique et économique : une yourte au murs de paille, dans Passerelle Eco n°37.

Construire une kerterre. Esprit et étapes de construction de ce petit habitat rond fait de braches, de terre et d’herbes, dans Passerelle Eco n°27.

La maison 3E : construction d’une maison Écologique, Économique et avec Entraide, par Patrick Baronnet de la Maison Autonome près de Rennes, dans Passerelle Eco n°19.
Avis : si vous voulez, vous pouvez acquérir un lot de 5 numéros au prix de 20€. Faites votre choix et indiquez-le lors de votre commande.

3 votes

2 messages

  • Maisons nomades

    Le 17 février 2023, par Yves

    Bonjour Hélène, je suis Yves, le concepteur de la MN. Ton message est très intéressant tout en datant de... 2014... Si jamais tu me lis, merci de me contacter pour que tu m’éclaires plus avant afin de changer de licence comme tu m’y invites ! Par chance, je ne connais aucun contributeur pour l’instant. Amitié, Yves

  • Maisons nomades

    Le 27 mai 2014, par Hélène

    Bonjour, abonnée à votre revue, j’ai lu avec intérêt l’article sur les maisons nomades. Je suis en train de construire une maison depuis plus d’un an et demi, donc évidemment le concept m’interpelle. Ce qui m’a interpellé également c’est l’encadré sur les licences Creatives Commons. Je travaille dans le domaine de la formation aux dynamiques collaboratives et à l’animation de réseaux, mais pour des réseaux de personnes qui sont éloignées géographiquement, donc avec des outils informatiques. Or il y a une certaine méfiance voire défiance sur l’outil informatique qui conduit à une méconnaissance mutuelle entre (en caricaturant) le lectorat de Passerelle Eco et les geek libristes or dans ces deux mondes ils se passent des choses intéressantes et je milite pour des passerelles, car nous pédalons dans le même sens ! Bref, je suis très contente si le principe des licences créatives commons, qui peuvent être un outil puissant de mutualisation et d’autonomisation, se diffuse dans d’autres milieux.

    Mais, il y un mais, cela semble être du pinaillage, mais je pense que cela a son importance, la licence citée (CC-BY-NC-SA) celle qui protège le projet Maisons Nomades n’est pas une licence libre mais une licence de libre diffusion. Or comme ce n’est pas une licence libre, elle ne peut être aussi puissante qu’une licence libre. Je vais d’abord aborder le concret et les dangers et limites potentiels de cette licence. Cette licence permet de diffuser librement les plans (cad sans autorisation de son auteur), dans la mesure où l’on cite son auteur, de les modifier, les plans modifiés devant l’être sous la même licence (cad dans les mêmes conditions) mais l’utilisation ne peut en être commerciale (sans en demander l’autorisation à son auteur. Ce qui signifie que dans les faits, il sera très difficile d’avoir un jour une utilisation commerciale des versions ultérieures de ces plans.

    Je m’explique : A modifie, améliore, adapte les plans et donc les met sous la même licence, il sont alors repris par B, qui les améliore, puis par C, etc... Ce qui est très bien car cela permet aux plans d’évoluer, de s’adapter à d’autres situations, d’être améliorés, etc... Mais si E ou F, veut organiser un stage pour expliquer comment monter cette maison, ou G veut pouvoir offrir ses services (rémunérés) pour le montage d’une telle maison, il devra demander l’autorisation à TOUS les auteurs : A, B, C, D, E, F, s’il arrive à tous les identifier et s’ils tous sont d’accord. Dans les faits il a plutôt intérêt à repartir de zéro pour proposer son propre plan, ce qui n’est pas l’objectif de cette licence. En fait, même cette licence ne devrait pas exister car elle pose, à terme, plus de problème qu’elle n’en règle. Si l’on en souhaite pas d’utilisation commerciale (Commerciale ne signifie pas lucrative d’ailleurs), il vaut mieux interdire les modification et prendre une licence CC-BY-NC-ND.

    Ensuite ma remarque vient du choix de la licence Creatives Commons, qui n’est pas la plus adaptée pour ce genre de projet. La licence Creatives Commons (qui ne sont pas prévue pour les logiciels comme vous l’écrivez), sont prévues pour des textes, des images et de l’image animée. D’autres licences libres existent spécifiquement pour les logiciels, d’autres pour les bases de données, et d’autres pour les plans et objets. C’est une licence de ce type qui irait le mieux pour ce projet car il s’agit de plans. On les appelle génériquement Open Source Hardware. Le problème d’une licence mal choisie au début d’un projet, c’est qu’elle peut devenir un frein au projet quand il se développe alors qu’elle devait être un carburant ! Ainsi sur le projet OpenStreetMap qui consiste à cartographier le monde entier en le mettant en licence libre, le projet a commencé en Creatives Commons, ce qui a posé des problèmes quand le projet s’est développé car la licence convenait mal pour des bases de données, il a fallu changer les licences, donc retrouver TOUS les contributeurs (il y a en a des centaines de milliers) pour leur demander leur autorisation. Quand on n’a pas pu retrouver les contributeurs, les infos qu’ils avaient rentré ont été perdues. En France on a perdu 10% des infos et en Italie 40% !

    Voilà, je ne suis pas une juriste, je n’ai pas de solutions toutes prêtes, pour ma part et pour les gens autour de moi, nous utilisons (presque) systématiquement la CC-BY-SA pour protéger nos cours ou nos supports de formation, ce qui permet à une association de pouvoir monter un stage payant en utilisant nos cours. Le choix d’une licence est vraiment un choix personnel, personnellement je n’ai rien contre le NC, qui se justifie en fonction du contexte, mais faut-il que cela soit un choix éclairé, c’était le sens de mon message.

    Et pour contredire ce que je viens d’écrire, un projet de maison libre (open source) mais ayant fait le choix d’outils plus techniques (machines à commandes numériques) a mis son projet en Creatives Commons ;-) : c’est WikiHouse (http://www.wikihouse.cc)

    Et pour conclure mon (trop ?) long message, je terminerai sur le fait que l’objectif fondamental du Libre et d’autonomiser et et de désaliéner l’homme de la machine, un discours qui trouvera sans doute un écho auprès de vos lecteurs-trices, dont je fais partie !

    Très amicalement

Contact --- Mentions légales

ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Gd Maison à Vendre pour Ferme Partagée (Ventes Immobilier dans le 01)

Nous  : propriétaires du corps de ferme voisin, avec espaces communs en construction et 5ha prairie à partager Projet : co-construire notre ré-empaysanement et un écosystème vivrier durablepar des (...)

Expérimenter les Styles de Vie dans les Écovillages (Ecovolontariat dans le 50)

Projet : m'autoformer à l'autonomie en écovillage Offre : aide pour buttes et lasagnes de culture, ramassage de bois, récolte des fruits et légumes, accueil des visiteurs, permanence à la (...)

Partage d'un Petit Lieu de Vie (Terre en Vue dans le 07)

Projet : créer un lieu décroissant, autonome, ouvert, Sel, entraide Offre : studio à aménager, parties commune à partager dans ancienne ferme à rénover, source, 3ha, rivière, à 700m d'altitude (...)

Cherche Autres Personnes pour Partager Achat (Un Groupe Existe dans le 31)

Projet : cohabitation ♦  nous sommes 2 couples (+de 65a) et cherchons d'autres personnes pour partager l'achat et la vie dans une propriété de qq hectares à la campagne pas trop loin d'une petite (...)

Urgent, Cherchons Habitants Avant Octobre! (Terre en Vue dans le 61)

projet : 4460m2 de terrain nous ont été offert par la mairie. C'est un projet interG ouvert à toutes les bourses, car développé avec un bailleur social, Orne habitat, qui se chargera de la construction (...)