Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

Derniers articles

Nos Livres et revues

Derniers articles

Réseau éco

20 ans d'écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.

Derniers articles

Thématiques

Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...

Derniers rendez-vous

Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...

Derniers articles

Pratique

- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Pratique > Auto EcoConstruction
Historique de la construction en paille :

le 17 février 2019

DOSSIER :
Maison paille, construction en paille (1)

Historique de la construction en paille

Issue de techniques ancestrales à base de terre et de paille

Sur tous les continents existent d’anciennes traditions de constructions à base de terre et, dans des proportions variables, de paille .

La bauge : Traditionnellement utilisée dans de nombreux pays du monde, la bauge est un épais mélange de terre, d’argile, de sable et en moindre mesure de paille. Construire à partir de bauge ne nécessite ni ossature ni coffrage. On empile simplement des boulettes façonnées à la main afin de construire murs et voûtes. Elle a particulièrement été utilisée dans le Sud-ouest de l’Anglerre et en Arabie.

L’adobe : Sans doute l’un des plus vieux et des plus répandus des principes de constructions. L’adobe, tiré de l’arabe El toub, qui signifie brique, est effectivement une brique de terre argileuse crue séchée au soleil. Dans les régions qui s’y sont prêtées, la paille entre, en petite proportion, dans sa composition.

Les torchis : Le torchis sur clayonnage, consiste à couvrir des claies en roseau, en bambou ou en bois, selon les régions, d’un mélange de paille et de terre. Le torchis allégé, en Europe du Nord et dans certains pays d’Asie, repose sur une solide ossature en bois, sur lequel on viendra tasser un mélange de paille et de barbotine d’argile. Elle est ensuite revêtue d’un enduit à base de chaux. Les maisons à colombages en sont la meilleure illustration.

Les premières maisons en paille

La plus vieille construction en paille, la maison historique Burke, dans la petite ville d’Alliance dans le Nebraska, a fêté ses 100 ans en 2003. Si cette modeste habitation, n’avait pas survécu, à l’instar de beaucoup de ses semblables, la construction en paille n’aurait sans doute jamais soulevé autant d’intérêt, tant pour les bâtisseurs que pour un plus large public.
Les premières constructions en paille ont été réalisées aux Etats Unis dès le milieux du 19 ème siècle, dans la region du Sand Hills dans le Nebraska. A leur arrivée sur ce territoire de prairies et de sols sableux, les colons européens avaient à leur disposition peu de pierres ou de ciment, une terre souvent trop sableuse pour être façonnée ou réservée aux cultures, et le rare bois disponible était celui des chariots dans lesquels ils étaient arrivés. Il leur a donc fallu trouver un matériau de construction alternatif abondant et bon marché. L’invention de la botteleuse (une ramasseuse-presse tractee par un cheval) a donné le jour aux premières bottes de graminées. Ils les ont alors empilées, pour former des murs qu’ils recouvraient de boue, à l’intérieur comme à l’extérieur. Plusieurs dizaines de bâtiments furent ainsi construits maisons, églises et granges. Tous étaient porteurs, sans autres structures que les ballots, parfois sans enduits. C’était la naissance d’une technique de construction nouvelle et prometteuse.
Pourtant, à mesure que la révolution industrielle s’est intensifiée, et notamment avec le développement des voies ferrées, l’arrivée de nouveaux matériaux a considérablement diminué l’intérêt pour la paille. Ce type de construction sera progressivement délaissé jusqu’à la fin du 20 ème siècle.

En France, c’est la Maison Feuilliette qui est le plus viel édifice en paille connu. Elle a été construite en 1920, prototype pour la reconstruction de fermes et bâtiments agricoles au lendemain de la guerre. Elle est aujourd’hui en parfait état.

Un renouveau depuis les années 1980

Ces trentes dernières années l’expression "construction écologique" s’est progressivement banalisée. Elle désigne la conception, la réalisation et la maintenance de bâtiments qui utilisent de façon raisonnée les ressources matérielles, énergétiques et humaines, pour créer un abri dans le respect de ses habitant, mais aussi pour l’environnement local et global dont il dépend. Ce regain d’intérêt pour les constructions "naturelles" a poussé de nombreux concepeturs à se tourner de nouveau vers la construction de maisons en paille. Elles en représentent sans doute la part la plus visible aujourd’hui.

Aux Etats-Unis, la méthode "Nebraska" réapparait vers la fin des années 1980, avec MacDonald et Myhrman. Elle correspond à la technique du ballot de paille monté à sec, avec ou sans ossature bois.
Parallèlement, Louis Gagné développait au Québec, la technique du ballot de paille maçonné, avec des joints de mortier, supportant des charges verticales et horizontales. Mais de ces maçonneries qui créent des ponts thermiques et des zones de condenstions, la technique n’a pas perdurée.
En France, la construction en paille a repris en 1979 avec un bâtiment d’habitation au CUN du Larzac, dans le cadre de rassemblements anti-militaires. Les québécois Louis Gagné et François Tanguay ont largement participé au développement et à la promotion de cette technique depuis les années 80.


4 votes
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

DOSSIER
Maison paille, construction en paille
1

3 messages

Contact --- Mentions légales

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Ecolieu Recherche Famille avec Projet Accueil / Animation (Ecolieux existant dans le 49)

Projet : Ecolieu,11 ha dans un village de Loire, très touristique.Forêt et prairie.3 familles et une activité touristique. Offre : Un cadre de vie,un outil de travail dans le tourisme. Une passation (...)

Cherche Fermette ou Collectif à Rejoindre Sud Morvan (Graines d’Avenir dans le 71)

Projet : Recherche d'une petite fermette dans la région Sud Morvan afin d'y créer une activité professionnelle de culture de plantes aromatiques et médicinales. Demande : avec un terrain de 2500 à 3000 (...)

Recherche Nouvel. le Habitant⋅e pour Collectif (Elargissement dans le 56)

Offre : Le collectif du Ty groin situé à Allaire 56350, souhaite accueillir un.e nouvel.le habitant.e possédant déjà son habitat léger (type caravane ou yourte). On a hâte de vous rencontrer ! Belle (...)

Cherche Logement (Recherche location dans le 46)

Demande : Bonjour tout le monde! Je m'appelle Lucille et je suis à la recherche d'un logement ( collocation, grand logement pour créer une colloc, petit logement pour y vivre seule ou bout de (...)

Formation à la Communication Non-Violente avec Thomas d'Ansembourg (Ecolieux existant dans le 38)

Projet : Quelques clés d’intériorité citoyenne. L’intention de cette formation d’introduction à la CNV est de nous inviter à prendre davantage conscience de soi, de notre être profond souvent masqué par (...)