Désormais organisés en télétravail, nous continuons à envoyer les revues Passerelle Eco et les livres de permaculture que vous commandez.
Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en vous abonnant à la revue

Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Biomasse et Energies
Extrait du N°9
Biogaz fermier : la méthanisation agricole, c'est possible !

le 1er mai 2003

Biogaz fermier : la méthanisation agricole, c’est possible !

Cet article a été publié dans la revue Passerelle Eco n°9

"Je suis agriculteur bio, j’ai un élevage, une centaine de vaches. On a toujours été en Bio. Elles produisent beaucoup de fumier ! En 1980, après le 2ème choc pétrolier, l’état m’a proposé des subventions pour méthaniser ce fumier : 45% du coût de l’installation...

Alors j’ai lancé le chantier. J’ai construit 5 cuves pour méthaniser le fumier. Chacune est en béton armé, et a un volume de 20 m3. J’ai conçu moi-même un système d’étanchéïté intégrale sans un seul joint en caoutchouc. En plus des cuves, ya le gazomètre : une cloche de métal de 25m3, ouverte en bas, qui flotte dans de l’eau en emprisonnant le gaz produit et qui régule ainsi la pression. J’ai aussi acheté un compresseur pour mettre le gaz sous pression et m’en servir dans mon véhicule, que j’ai fait adapter. Tout cela a coûté 150000F qui devaient être financés à 45% par la subvention.

Puis j’ai voulu rouler avec. Y’avait largement assez de gaz produit. J’aurais même pu faire tourner la voiture avec. Mais l’Etat m’a dit qu’il fallait payer la TIPP : Taxe Intérieure sur les Produits Pétroliers. Comme je voulais pas, (normal, j’ai des vaches, pas un puit de pétrole !) ils m’ont retiré la subvention pour l’installation !

Depuis, l’installation fonctionne au ralenti Je me sers juste du gaz pour la cuisinière et pour le chauffage. ça marche très bien.
Une fois par an, ou plus si je veux, je vide toutes les cuves au tracteur, et je vais épandre le fumier vieux d’un an sur les champs. Comme il a méthanisé, il a une teneur bien plus importante en azote et il a augmenté en vertus fertilisantes ! Je remplis les cuves de nouveau fumier. 100m3, soit un dixième de la production du troupeau seulement. Comme je suis en Agriculture Biologique, je nourris pas mes animaux à la péniciline ou aux antibiotiques, et ya pas de fongicides dans la paille. La vie microbienne est donc respectée et ya une très bonne méthanisation. En dehors du déchargement-chargement, il n’y a pas d’entretien. C’est bien mieux que le système de méthanisation du lisier dans lequel il se forme une croûte qu’il faut casser en permanence. Si le broyeur de croûte tombe en panne, la pression monte, et ça explose ; fatalement ça arrive un jour ou l’autre dans ces installations, alors qu’avec le fumier, pas de problème !

A l’usage, rien de particulier. Le gazomètre fournit du gaz à 18 grammes de pression, comme le gaz de ville. La différence, c’est que c’est un gaz complet, qui comprend l’oxygène nécessaire à sa combustion. Donc faut fermer les trappes d’air pour que ça brûle bien. J’en ai largement assez, j’en jette même, surtout l’été. Si je faisais un roulement entre les cuves et si j’y mettais tout le fumier du troupeau, je pourrais largement faire rouler les véhicules avec.

Changement d’époque

Quand on m’a interdit de rouler au gaz, l’effet de serre était pas vraiment connu. Maintenant la réduction des gaz à effet de serre est une priorité. Le gouvernement devrait tout mettre en oeuvre pour encourager les installations de biogaz. Or en Janvier 99, un fonctionnaire du Ministère à l’Environnement m’a encore contacté pour me dire qu’il fallait payer la TIPP et qu’il allait venir faire mettre un compteur pour ma cuisinière et ma chaudière ! "Oh mon gars si tu viens, toi, tu t’retrouves dans la cuve !".
Il est pas venu.


Collecté par Jean Luc Girard et publié dans Passerelle Eco n°9
Illustrations : Greg

Pour en savoir plus :
 Cet agriculteur était très âgé au moment de cet article en 2003. Il faisait volontiers visiter son installation à l’époque, mais il n’est désormais plus joignable.
 La revue Passerelle Eco a commencé une série d’articles sur le biogaz fermier à partir de son n° 40. Voyez les thèmes des articles et commandez les revues de votre choix


138 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

199 messages

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 25 |

  • Biogaz fermier : la méthanisation agricole, c’est possible !

    Le 22 décembre 2010, par X

    tournez vous vers la cogénération. vous allez chauffer votre maison ou autres...et produire votre electricité.

  • Biogaz fermier : la méthanisation agricole, c’est possible !

    Le 19 octobre 2010, par coach

    est il possible de faire de la méthanisation avec les excréments humains ? par exemple avec les toilettes seches ! si oui,comment le fabriquer ?

    • Biogaz fermier : la méthanisation agricole, c’est possible !

      Le 19 octobre 2010, par JLuc (Passerelle Eco)

      Oui bien sur c’est possible, mais à moins d’être une cinquantaine ou au minimum une vingtaine, vous ne pourrez pas produire grand chose d’utilisable...

  • Biogaz fermier : la méthanisation agricole, c’est possible !

    Le 23 septembre 2010, par antoine

    bonjour, serait-il possible d’avoir l’adresse de l’exploitant de biogaz fermier ? merci d’avance

    • Biogaz fermier : la méthanisation agricole, c’est possible !

      Le 19 octobre 2010, par JLuc (Passerelle Eco)

      Désolé, cette installation n’existe plus.

      • Biogaz fermier : la méthanisation agricole, c’est possible !

        Le 5 décembre 2010, par mnizet

        CQFD ; il est un-peu bête d’avoir refusé les subventions pour rouler avec. Faut jamais se braquer avec l’administration ; on laisse couler, et quand ils nous laissent tranquille, on fait ce qu’on veut. Il aurait payé la TIPP un an et dit après qu’il n’utilisait plus l’installation routière, il aurait tout gagné, et tournerait encore à plein régime. Pour les installations, il y en a plusieurs en France ; vous habitez dans quelle région ?

        • Biogaz fermier : la méthanisation agricole, c’est possible !

          Le 18 mai 2011, par radabra

          A l’attention de MINZET

          Bonjour,

          Je suis dans la région IDF mais je suis pret à me déplacer dans toute la France pour visiter une installatiion de Méthanisation. Si vous en connaissez une, je vous serai reconnaissant de m’en informer. Je vous écris celà,en reponse à votre message du 05/12 /2010. Je vous remercie d’avance.

          Radabra

  • Biogaz fermier : la méthanisation agricole, c’est possible !

    Le 31 août 2010, par Henri

    bonjour j’ai du mal à estimer la quantité de méthane produite et je me pose la question suivante : imaginons une remorque de 750 kg où la méthanisation de 500 kgs de déchets du marché (il n’en manque pas) est brassée par les mouvements de la route ou un dispositif rotatif (la méthanisation est accélérée par le soleil, on doit pouvoir monter à 60 degrés un tiers de la journée ici au maroc). Cette remorque a un m3 de stockage qui se remplit au fur et à mesure sans surpression. Cette remorque peut-elle permettre à une petite voiture (4L) de rouler ? Merci, amis agriculteurs et autres, de répondre à la question, selon vos estimations, même si c’est approximatif.

    • Biogaz fermier : la méthanisation agricole, c’est possible !

      Le 5 décembre 2010, par mnizet

      Houlà ; si j’ai bien compris, vous voulez rouler au méthane en faisant rouler la cuve avec ce qu’elle produit ?! Si c’est ça ; on peut rêver ; mais même avec du lactosérum (très bon rendement en gaz), la production sera trop faible ; il faut rester à des cuves statiques, je pense ; et compresser le gaz pour le transporter avec le véhicule. A moins que vous ne rouliez qu’une heure par semaine, bien sur ; mais sinon, il faudrait tirer quelque chose comme 10 mètres cube de masse pour pouvoir faire avancer une 2cv... Assez improbable, en fait.

      • Biogaz fermier : la méthanisation agricole, c’est possible !

        Le 23 juin 2011, par Sevy

        il y a déja longtemps que les agriculteurs Belges sont maitre en la matière ; je me souviens d’un reportage qui avait été réalisé dans une de ces fermes : l’agriculteur utilisait le méthane pour se chauffer et possédait un moteur de Dauphine qui tournait en permanence pour fournir de l’électricité grace a un alternateur de 18 kg/W et cela fonctionnait parfaitement.

    • Biogaz fermier : la méthanisation agricole, c’est possible !

      Le 23 décembre 2010, par rouger

      jl faut compter, pour le rendement, 1 m3 à la pression atmosphérique pour 1 kg de matière sèche. ceci dit je ne pense pas que votre production puisse se faire dans une remorque tractée. même si c’était le cas il faut debarasser le gaz du gaz carbonique qu’il contient et il faut aussi le filtrer, autrement le résultat ne serait pas terrible. et ensuite avoir une remorque en permanence à ses trousses... il faut compter que la méthanisation se fait en 60 jours dans le meilleurs des cas. il me vient trop de choses en tête pour vous laissez croire que la chose et possible.

  • Biogaz fermier : la méthanisation agricole, c’est possible !

    Le 14 août 2010, par GILLES

    JE SUIS ELEVEUR DE CHEVAUX EN CORSE ET JE VOUDRAIS UN PLAN DETAILLER DU SYSTEME MERCI D AVANCE

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 25 |


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

On Cherche un Terrain pour Construir notre Reve (Graines d’Avenir dans le 85)

Projet : Nous sommes un couple à la recherche d'un coin de paradis où construire notre rêve, un habitat, un lieu tendant vers l'autonomie, et de rencontres. Au jour d'aujourd'hui nous visons le (...)

Maison contre Services (Vacances dans le 74)

Projet : Je cherche 1 personne ou 1 couple intéressés pour passer une semaine de vacances dans ma maison, en échange nourrir 3 chats et 1 cochon d inde et arroser quelques fleurs et pieds de tomates, (...)

Si Vous Avez Besoin d'un Menuisier… (Artisanat dans le 65)

Offre : compétences en menuiserie pour la construction d'un éco lieu ♦  compétences en élevage ovin et caprin . Demande : petite place sur un éco lieu.

Un Air Deux Familles (Graines d’Avenir)

Projet : Bonjour, Passionnés de botanique, de jardin, d'écologie, d'art, de parentalité positive. Nos deux familles se rassemblent pour créer un lieu de vie participatif avec le souhait de produire (...)

Recherche mon Lieux de Vie Coopératif (Emploi et Entreprise)

Projet : Recherche un lieu de vie en coopération. Créer son Jardin, promouvoir les sciences. Offre : J'offre des idées, du courage et de la motivation. Je suis curieux et j'aimerais vraiment apprendre (...)

Cherche Logement ds Parc du Périgord Vert (Recherche location dans le 87)

Projet : Je cherche logement dans le Périgord Vert pour sept 2020 Je suis facilitatrice en Intelligence collective , thérapeute holistique, coach et suis ouverte à des échanges de compétences ou à (...)

Recherche Habitat Participatif Region Rhone Alpe et Autour (À l’abordage dans le 7)

Demande : Recherche habitat participatif avec des valeurs d alimentation vivante et respect de la nature et des 4 éléments. Mes passions sont la vannerie sauvage, les arbres fruitiers et les (...)

Lieu d'Étape pour Voyageurs à Cheval (Habitat Léger)

Projet : Voyage à cheval France-Portugal avec escales dans des écolieux. Offre : Échanges, coups de main, histoires de voyages à cheval et connaissance techniques dans ce domaine et aussi jardinage, (...)

Voyage à Cheval France-Portugal (Habitat Léger)

Projet : Aller au Portugal avec des chevaux en partant d'Ariège pour un voyage de plusieurs mois. Faire des rencontres alternatives, découvrir des lieux, bivouaquer dans des coins sauvages, se (...)