Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Biomasse et Energies
En Australie, une usine d'électricité à la noix

le 23 mai 2003

En Australie, une usine d’électricité à la noix

MELBOURNE (d’après Reuters) - ... En Australie doit commencer cette semaine la construction de la première usine électrique au monde à utiliser comme combustible les débris de coquilles de noix de macadamia.

L’usine de biomasse, située dans l’Etat du Queensland, dans le nord de l’île-continent, recyclera chaque année dans son générateur de 1,5 mégawatt 5.000 tonnes de coquilles de ces noix produites en Australie.

L’usine, une coentreprise entre la compagnie publique d’électricité Ergon Energy et le producteur de noix Suncoast Gold Macadamias, générera 9,5 gigawatts/heure d’électricité, une quantité suffisante pour alimenter toute l’année l’équivalent de plus de 1.200 maisons.

Le producteur de noix compte utiliser 1,4 gigawatt/heures par an, le reste de la production étant vendu sur le marché national d’électricité.

La centrale devrait être opérationnelle en août et réduira les émissions australiennes de gaz à effet de serre d’environ 9.500 tonnes par an, soit l’équivalent du retrait de plus de 2.000 voitures, a expliqué la directrice générale d’Ergon Energy, Kate Skilleter.

"Ce projet (...) peut être répété dans toute une gamme d’industries, dont celles des cacahuètes, du bois, de la viande, du maïs et du blé, où les déchets peuvent générer de la chaleur, de l’électricité et de l’argent", a-t-elle ajouté

D’après


10 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

11 messages

| 1 | 2 |

  • En Australie, une usine d’électricité à la noix

    Le 10 juin 2008, par X

    bonjour, je reside en Australie,mais je n’ai jamai entendu parler d’un tel projet. Il faut dire aussi que tout ce qui peut faire marcher des projets ecolos face au lobby des pollueurs est "black-outed"systematiquement par les medias(r murdoch).L’australie a de grosse reserves de charbon....Quelle honte ! Cependant,je reviens d’un sejour au Vanuatu et la bas on projette de faire tourner les voitures et produire de l’electricite avec de l’huile de coco. Il y aurait bcp d’avantages a cela.

    • En Australie, une usine d’électricité à la noix

      Le 16 septembre 2009, par VAUTRIN

      Madame,Monsieur,

      Etant en licence agronomie,option aménagement durable des territoires, je dois réaliser un stage de 16 semaines dans le but de monter un projet en environnement durable. Le projet de "l’usine à noix" en Australie m’interesse beaucoup. Auriez-vous une adresse ou un numéro de téléphone à me communiquer ? Si vous avez entendu parler d’un futur projet de parc à éoliennes,de panneaux photo-voltaÏques ou autre, merci de m’en faire part. Avec mes remerciements. Veuillez agreer,Madame,Monsieur, mes sincères salutations.

      Mme.VAUTRIN

    • En Australie, une usine d’électricité à la noix

      Le 4 janvier 2010, par rol06

      c’est de tomber de charyde en scyla tout simplement.on en revient a la meme infamie que les eco carburant tu peux etre sure qu’en ecoutant ces parasites de la finance tu seras toujours dans le faux cqfd.tu peux imaginer de la nourriture pour faire tourner des bagnoles ou de l’electricite !je te laisse reflechir tout simplement et tu auras la reponse !

  • En Australie, une usine d’électricité à la noix

    Le 2 mai 2007, par Moomin

    Bonjour,

    je fais actuellement mes études en France et la possibilité d’utiliser de telles noix pour réduire les effets de serre m’intéresse énormément. En réalité je viens de Tahiti où la pollution ne cesse d’augmenter, notamment à cause du nombre considérable de voiture par foyer ! Bien que nous n’ayions pas ce type de noix chez nous, il me semble intéressant d’en connaître les coûts et les structures nécessaires pour mettre en place ce type de projet en les adaptant à nos ressources, afin de réduire les effets de la pollution sur mon île aussi bien que sur la terre entière. Bien évidemment nous ne représentons qu’une goutte d’eau parmi l’ensemble des pays qui polluent mais commençons à notre échelle pour ensuite aboutir à une action générale et coordonnée ! Merci pour cet article, cordialement, Moomin.

  • > En Australie, une usine d’électricité à la noix

    Le 6 janvier 2007, par gyom

    Bonjour, Je suis actuellement étudiant en première année à l’iut génie maintenance industrielle de saint denis, j’ai l’occasion l’année prochaine de partir en australie pour un stage de 4 mois que je metterais à profit afin de chercher des écoles d’ingénieurs suceptible de m’intéresser...j’ai depuis longtemps été fasciné par l’Australie mais le voyage restait trop chère. Je vous demanderai juste de me renseigner si vous le savez sur le nom des écoles d’igénieurs portées sur l’industrie, les régions les plus dynamiques,etc...(et sinon les infos qui vous semble suceptible de m’intéresser)

    Merci d’avance Guillaume snakepit892@hotmail.com

  • > En Australie, une usine d’électricité à la noix

    Le 10 juillet 2006, par DANGHAT Jonathan Moïse Robert, élève Ingénieur en électromécanique.

    Bonjour,

    Je m’appelle DANGHAT Jonathan,je suis élève Ingénieur en électromécanique en République Centrafricaine.le thème de mon mémoire est "le projet d’implantation des centrales à biomasse en Afrique Equatoriale", je souhaite avoir des informations sur le coût des équipements de ces centrales, le cas d’Australie. Merci e-mail:ibpatmos@yahoo.fr Adresse postale:s/c de Mme Odile Dagba B.P 828 Asecna,Bangui Centrafrique

    • > En Australie, une usine d’électricité à la noix

      Le 21 octobre 2006, par X

      EN FRANCE, des INGENIEURS A LA NOIX --------- A propos de la comparéson-du retait de 2000 voitures -je viens de faire une petite enquéte en ce qui concerne l’AVENIR des Véhicules A emission de CO²,Désolé de vous le dire ,mais il est RADIEUX !!!!=:Je suis allé en juin filmer les véhicules du rally solaire PHEBUS 2006 ;les quelques voitures(normale)électrique qui étaient présentes le prouvent=elles sont cher pour le commun des perssonnes désireuses de rouler comfortablement sans poluer, et "AparemenT" volontairement incomplétes :les ingénieurs sembles avoir oubliés de plancher sur dés "Alternateurs Modernes" pour aporter une plus longue autonomie a ces Véhicules et de ce fait,ils ne sont pas trés intérressants avec des rechargements de plusieurs heures tous les 150 KM ça n’a pas beaucoup evolué de ceux de 1940 ----- -phosbore@hotmail.fr

  • > En Australie, une usine d’électricité à la noix

    Le 1er juin 2006, par X

    Bonjour. Tout simplement géniale. On devrait faire la même chôze en France.

| 1 | 2 |


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Permaculture dans le Var (Permaculture dans le 83)

Projet : Je souhaite rentrer en contact avec tous les écolieux en permaculture,dans le département du Var Offre : Faire des échange,venir proposer mon aide dans la confection des buttes et des (...)

Recherche Ecolieu (Ecolieux existants dans le 33)

Projet : Couple maraîcher avec fille de 6 ans cherche ecolieux dans la Drôme, l'Ardèche les Cévennes, un joli endroit où vivre en harmonie et simplicité et l'entraide,allez vers l'autonomie (...)

Rech Woofers et co-Habitants (Un Groupe Existe dans le 11)

Projet : Bonjour, un lieu existe au milieu de la nature proche des gorges de Galamus, des rivières, forêts, montagnes.. Habitations légère et une maison collective.. Des chevaux, 2 potagers (...)

Recherche Lieu (Graines d’Avenir dans le 32)

Projet : Pour l’installation de mon atelier bambous (transformation de bambous locaux-utilitaire et installation artistiques),cherche lieu avec réseaux (tiers lieu, muti-activitées , etc...)/ sud (...)

Stage d'Intiation aux Arts de Vie Sauvages (Arts de Vie dans le 67)

Projet : vie dehors, immersion dans la nature. techniques de survie et arts de vie sauvage. Philosophie de la Terre. « déconnexion » du quotidien, reconnexion aux rythmes naturels. (...)

Vacances en Pays d'Armance (10) (Contacts dans le 10)

Projet : Profiter de notre semaine de vacances en Pays d'Armance (Chaource, 10) pour rencontrer des habitants qui partagent l'esprit de Passerelle Eco: goût pour la Terre, la rencontre, (...)

Habitats Groupés Légers (Habitat Participatif dans le 22)

Projet : Création lieu de vie en habitat léger, sur la base de l'entraide, du partage, bienveillance, écologie, autonomie. Offre : Terrain de 5000 m2 en campagne pour y poser votre habitat léger. J'y (...)

1 ou 2 Personnes Semaine / Mois dans Maison Gasconne-Miélan (32) (CoLocation dans le 32)

Projet : A Miélan (32170) en sortie de village. Pour 1 ou 2 colocataires dans maison gasconne (sans Apl) à partir du 12/8/2020 à la semaine ou au mois jusqu'à fin novembre 2020. Offre : Chambre, (...)

Recherche un Groupe sur la Côte Atlantique à Partir de l'Automne 20 (Un Groupe Existe dans le 40)

Projet : Etre accueillie automne 2020 en formule participative ou avec petit loyer. Où ? 40/33/24. Offre : Ma façon d'être, tournée vers l'humain. La joie de vivre du quotidien en des lieux qui s'y (...)