Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Biomasse et Energies
Le Club Biogaz

le 16 janvier 2003

Le Club Biogaz

Le club Biogaz a été crée le 20 septembre 2000 par l’Association Technique Energie Environnement (ATEE). Rassemblant les principaux acteurs de la filière (industriels, agriculteurs, collectivités locales, bureaux d’études...), il a pour objectif de promouvoir et de développer les valorisations énergétiques du biogaz respectueuses de l’environnement.

Les quatre thèmes de travail des membres du club biogaz sont :
 état des techniques et des réalisations de biogaz.
 conditions d’achat de l’électricité produite à partir du biogaz.
 transport du biogaz
 cadre réglementaire de production et d’utilisation du biogaz.

"la méthanisation est le processus par lequel des matières biodégradables libèrent du méthane en fin de vie, en se biodégradant. Ca se passe tout seul dans les décharges, dans les tourbières, et dans les rôts des vaches... ", explique Claude Servais, délégué du Club Biogaz.
La méthanisation provoquée peut aussi être un bon moyen de traiter certains déchets et de récupérer du gaz-énergie.C’est pas universel, mais dans certains cas, l’intérêt est déterminant. Par exemple, les lisiers sont moins puants une fois méthanisés, et les matières résiduelles, plus minéralisées, sont donc moins solubles une fois répandues, ne provoquent pas autant l’eutrophisation des rivières. ( Bien sûr, ça veut pas dire qu’il faut encourager les porcheries industrielles ... )

Bilan économique

Au Népal et en Chine, il y a des milliers de méthaniseurs familiaux : chaque jour, le digesteur récupère les matières fécales de la famille et de la ferme, et produit le gaz nécessaire à la cuisine. ça demande 5 minutes d’entretien par jour. C’est tout à fait adapté à leur économie, ça leur évite de s’endetter.
En France, avec le SMIC et sans incitation fiscale, ça reviendrait à 1F minimum le kWh, pour une production annuelle de 600kWh par famille. Et puis dans l’état actuel des techniques, il faut vider la cuve une fois par an ou tous les 2 ans, et récurer les résidus pour en faire de l’engrais. C’est donc rédhibitoire pour le grand public.

Usage actuel

Par contre, il existe une centaine de méthaniseurs industriels, et 120 sites en station d’épuration. Certains agriculteurs qui produisent naturellement des gaz voudraient bien le valoriser, mais ils sont obligés de s’en débarrasser en torchère, en raison de réglementations inadaptées, et en raison de la résistance du lobby pétrolier, qui exige que les producteurs de biogaz paient la Taxe Intérieure sur les Produits Pétroliers sur le gaz produit !!!!
Au moins six particuliers en France ont construit des méthaniseurs, quasiment par choix militant.

le BioGaz vaincra !

Cette situation ne peut pas durer.
A Kyoto, les Etats du monde entier ont reconnu la nécessité de lutter contre l’effet de serre qui provoque un basculement climatique planétaire, et donc de réduire les émissions de gaz à effet de serre.
Or ce sont les énergies fossile qui sont à l’origine de cet effet de serre, alors que les énergies biogaz et biofuel ont un bilan NUL. En effet, le végétal ou le produit qui se transforme en bio gaz et bio fuel s’est lui-même nourri de gaz pour sa croissance, et en brûlant, il ne dégaze rien de plus que ce qu’il a capturé pendant sa croissance !

Contact : Claude Servais, Club Biogaz Tél. : 0146 56 41 43 - club-biogaz@wanadoo.fr


25 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

37 messages

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |

  • Le Club Biogaz

    Le 15 février 2017, par Julie

    Bonjour,

    J’aimerais savoir s’il existe des industries qui utilisent le biogaz dans les Antilles,à Ste-Lucie par exemple.

  • Le Club Biogaz

    Le 14 février 2014, par Serge

    Bonjour, je viens de prendre connaissance d’un article où il est écrit :"Au Népal et en Chine, il y a des milliers de méthaniseurs familiaux : chaque jour, le digesteur récupère les matières fécales de la famille et de la ferme, et produit le gaz nécessaire à la cuisine. ça demande 5 minutes d’entretien par jour." Vivant en thaïlande et souhaitant réaliser ce genre d’appareil j’aimerais idées et conseils pour fabriquer un méthaniseur familial des plus simples. Merci beaucoup. SRG

    • Le Club Biogaz

      Le 5 juillet 2015, par serge

      bonjour serge, nous sommes intéresser aussi pour la réalisation de méthaniseurs familiaux, pouvez vous, svp, nous faire partager votre expérience (une entreprise ?) sur le sujet si vous avez trouvez quelque chose dans le domaine, merci d’avance. cordialement serge au 06.10.36.33.56

      • SERGE - Le Club Biogaz

        Le 30 décembre 2016, par Serge

        Bonjour, après un voyage de quatre mois je rentre en thailande et ne prend connaissance de votre réponse que maintenant !... Le n° de tel que vous me laissez est-il en france ? Si oui, pour éviter les inconvénients de six heures de décalage horaire, je vous laisse plutôt une adresse électronique. Je me trouverai dans la région nord bordeaux lors de l’été 2017, facilement mobile, je souhaite que nous nous rencontrions afin d’échanger idées, savoir, etc. Amicalement, Serge

  • Le Club Biogaz

    Le 14 janvier 2012, par X

    Nous sommes 3 élèves de première scientifique et pour notre TPE ( travaux personnels encadrés ) nous travaillons sur la revalorisation des déchets alimentaires du self et les déchets verts ( tonte ... ) produit par le lycée. Pour cela nous avons déjà travailler sur le fonctionnement du usine de biogaz. Nous avons aussi pesé les déchets alimentaires produits par les élèves le midi. La masse totale de déchets produite s’élève à 400kg de déchets par semaine. Nous aimerions calculer la rentabilité de ce projet en prenant en compte le prix de la centrale, la somme que le lycée paie pour le ramassage des déchets et les économies d’énergie qui pourraient être faites.

    Comment pouvons nous calculer cette rentabilité ? Existe t-il des petites centrales à biogaz ? Si oui, quelles sont leurs prix en moyenne ?

    Merci d’avance

  • Le Club Biogaz

    Le 29 octobre 2011, par X

    bonjour je suis burkinabe j ai creer un club biogaz avec l aide de quelques amis nous recherchons des partenaires pour la vulgarisation de cette technique en milieu rural et urbain pour de plus amples informations sur nos projets veuillez nous répondre

  • Le Club Biogaz

    Le 27 mars 2009, par Ela

    Help ! Mon frère construit une maison et sur le terran juste à côté le voisin a déposé un PC pour une usine de production d’énergie à partir de la biomasse. Quelles sont les nuisances possibles ?

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Permaculture dans le Var (Permaculture dans le 83)

Projet : Je souhaite rentrer en contact avec tous les écolieux en permaculture,dans le département du Var Offre : Faire des échange,venir proposer mon aide dans la confection des buttes et des (...)

Recherche Ecolieu (Ecolieux existants dans le 33)

Projet : Couple maraîcher avec fille de 6 ans cherche ecolieux dans la Drôme, l'Ardèche les Cévennes, un joli endroit où vivre en harmonie et simplicité et l'entraide,allez vers l'autonomie (...)

Rech Woofers et co-Habitants (Un Groupe Existe dans le 11)

Projet : Bonjour, un lieu existe au milieu de la nature proche des gorges de Galamus, des rivières, forêts, montagnes.. Habitations légère et une maison collective.. Des chevaux, 2 potagers (...)

Recherche Lieu (Graines d’Avenir dans le 32)

Projet : Pour l’installation de mon atelier bambous (transformation de bambous locaux-utilitaire et installation artistiques),cherche lieu avec réseaux (tiers lieu, muti-activitées , etc...)/ sud (...)

Stage d'Intiation aux Arts de Vie Sauvages (Arts de Vie dans le 67)

Projet : vie dehors, immersion dans la nature. techniques de survie et arts de vie sauvage. Philosophie de la Terre. « déconnexion » du quotidien, reconnexion aux rythmes naturels. (...)

Vacances en Pays d'Armance (10) (Contacts dans le 10)

Projet : Profiter de notre semaine de vacances en Pays d'Armance (Chaource, 10) pour rencontrer des habitants qui partagent l'esprit de Passerelle Eco: goût pour la Terre, la rencontre, (...)

Habitats Groupés Légers (Habitat Participatif dans le 22)

Projet : Création lieu de vie en habitat léger, sur la base de l'entraide, du partage, bienveillance, écologie, autonomie. Offre : Terrain de 5000 m2 en campagne pour y poser votre habitat léger. J'y (...)

1 ou 2 Personnes Semaine / Mois dans Maison Gasconne-Miélan (32) (CoLocation dans le 32)

Projet : A Miélan (32170) en sortie de village. Pour 1 ou 2 colocataires dans maison gasconne (sans Apl) à partir du 12/8/2020 à la semaine ou au mois jusqu'à fin novembre 2020. Offre : Chambre, (...)

Recherche un Groupe sur la Côte Atlantique à Partir de l'Automne 20 (Un Groupe Existe dans le 40)

Projet : Etre accueillie automne 2020 en formule participative ou avec petit loyer. Où ? 40/33/24. Offre : Ma façon d'être, tournée vers l'humain. La joie de vivre du quotidien en des lieux qui s'y (...)