Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

Derniers articles

Nos Livres et revues

Derniers articles

Réseau éco

20 ans d'écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.

Derniers articles

Thématiques

Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...

Derniers rendez-vous

Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...

Derniers articles

Pratique

- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Biomasse et Energies
Choisir un fournisseur d’électricité verte
Adieu EDF, bonjour ENERCOOP ! : Depuis la libéralisation du marché de l'électricité, le 1er juillet 2007, nous avons tous la liberté de dire au revoir à EDF, et bonne continuation à son étonnante stratégie du tout nucléaire, pour choisir un fournisseur d'électricité écologique.

le 13 juillet 2007

Adieu EDF, bonjour ENERCOOP !

Depuis la libéralisation du marché de l’électricité, le 1er juillet 2007, nous avons la liberté de quitter EDF

Comme nombre d’entre vous le savent déjà, depuis le 1er juillet 2007, date de la libéralisation complète du marché de l’électricité, nous avons tous la liberté de dire au revoir à EDF, et bonne continuation à son étonnante stratégie du tout nucléaire, pour choisir un fournisseur d’électricité qui nous ressemble, oeuvrant en conscience pour un futur plus accueillant.

Enfin une bouffée d’air libre !

Le concept d’ "électricité verte"

Surfant sur la sensibilité actuelle du public, les fournisseurs rivalisent d’ingénuosité en proposant notamment des offres dites d’« électricité verte » qui n’en ont parfois que l’apparence.

L’énergie verte désigne l’électricité issue de sources d’énergies renouvelables comme l’hydraulique, l’éolien, la géothermie, le solaire ou la biomasse.

Dans le jeu de la concurrence qui s’ouvre, un seul fournisseur se distingue par l’excellence environnementale de son engagement, il s’agît d’ Enercoop .

Enercoop

La revue Passerelle Eco n°22 a déjà présenté en 2006 le lancement de la société Enercoop, et les principes de l’approvisionnement en électricité verte.

Enercoop est une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) créée en septembre 2005 grâce à la mobilisation de particuliers, d’associations, d’entreprises et d’organismes issus de l’économie sociale, des énergies renouvelables et de la protection de l’environnement. La coopérative fonctionne en achetant directement de l’électricité aux producteurs d’énergies renouvelables membres de la coopérative.

Les statuts d’Enercoop garantissent le réinvestissement des bénéfices dans le développement des énergies renouvelables et la promotion de la maîtrise de l’énergie.

Le prix d’achat aux producteurs indépendants s’inscrit dans un concept de commerce équitable . Le tarif de vente du kWh se situe lui dans la moyenne des tarifs européens de l’électricité et reflète le coût réel de production.

Pour l’usager, la procédure consiste simplement à signer un contrat avec le nouveau fournisseur. Aucune installation ou modification technique n’est nécessaire. De même, la qualité de service et la sécurité d’approvisionnement restent inchangées, elles sont assurées par le réseau public de transport et de distribution.

Les freins au changement :

Le prix :

Les prix d’Enercoop sont alignées sur ceux des autres fournisseurs européens donc supérieurs au tarif règlementé.

Mais il faut bien comprendre que la comparaison avec le tarif administré (prix pratiqués par les opérateurs historiques) n’est pas très significative pour trois raisons :

 Le tarif réglementé repose sur l’utilisation des énergies nucléaires et fossiles, dont les coûts ne se reflètent pas complètement dans le prix payé. Aussi, parler de surcoût pour les énergies renouvelables est impropre : il faudrait plutôt insister sur la sous-évaluation des énergies classiques !

 Le tarif réglementé est superficiellement maintenu en décalage avec la réalité économique du prix de l’électricité : les prix sur le marché français de l’électricité ont augmenté de 60% en 2005 alors que le tarif réglementé n’a pas évolué depuis dix ans...

 Le tarif réglementé a vocation à disparaître à l’horizon 2010. Les prix se retrouveront alors au niveau de ceux des marchés européens, beaucoup plus élevés en moyenne.

La non réversibilité de la démarche :

Une fois que vous aurez opté pour le tarif de marché, il ne sera pas possible de revenir pour ce logement vers un tarif réglementé. Mais comme il a été dit précédemment, ce tarif réglementé est superficiellement maintenu en dessous de sa valeur et disparaîtra de toute façon à l’horizon 2010...

Mais plus maintenant ! Une loi a été votée pour permettre de revenir au tarif réglementé.

Petit point de philosophie sur la politique énergétique de la France en matière de renouvelables.

Les énergies renouvelables sont considérées comme les énergies du futur. Elles ont un faible impact environnemental, sont inépuisables et possèdent une forte marge d’amélioration.

Pourtant, la politique énergétique française a conduit à faire régresser la part des énergies renouvelables de 18% en 1990 à 13% en 2005 ! Bien loin de l’objectif de 21% fixé par la directive européenne pour 2010...

La France est en queue de peleton des pays européens en ce qui concerne le développement des énergies renouvelables. Inutile donc de nous bercer plus longtemps d’illusions sur la politique de la France en cette matière. Ce qui nous est donné là, simplement, c’est la possibilité de pallier le manque de vision de notre politique, son manque d’anticipation, voire son manquement tout court.

Ce que nous pouvons faire :

En changeant la situation par nous-même, nous sortons de l’attente morne et vaine pour entrer dans la construction autonome d’un avenir choisi. En tant que citoyens responsables qui savons que nos actes ont des conséquences, nous avons aujourd’hui l’occasion de prendre en main notre avenir énergétique, notamment en soutenant des structures telle Enercoop .

Alors le Collectif Engagement (et Passerelle Eco) le di(sen)t :

Soyons fier ! Changeons le futur !

En ce qui concerne notre responsabilité de consommateurs d’énergie, ayons les mains propres, arrêtons de financer le nucléaire, optons pour Enercoop !

 une présentation de Enercoop et de l’approvisionnement en électricité verte

 Le site internet Enercoop

  Tarifs Enercoop (type : PDF - poids : 128 ko)


9 votes
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

13 messages


Contact --- Mentions légales

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Demande pour Construction Bois (Contacts dans le 86)

Projet : Je cherche une personne de métier qui pourrait construire un zome, écodome ou maison bois en A OSB comme celle d'E. Faure en Dordogne. (tutos en ligne) Je n'ai pas encore trouver le (...)

Changer de Vie (À l’abordage dans le 86)

Projet : F 59 ans souhaite rejoindre un petit collectif afin de travailler et vivre sur place, Dans magasin bio ou ferme fromagerie maraîcher permaculture pain . Possibilité d (...)

Cherche Stage BPREA (Agricultiver dans le 46)

Projet : Bonjour dans le cadre de ma reconversion et de ma formation BPREA en maraichage bio et agrotourisme, je recherche un stage auprès d'un-e maraîcher-e pratiquant le maraîchage en permaculture (...)

Repartage à Zéro (Graines d’Avenir dans le 11)

Projet : A un c'est bien le terrain A deux c'est mieux A trois le toit A quatre les plâtres A cinq le zinc A six galerie Médinacis A sept bal à musettes A vite... la suite s'invite A venir dans la (...)

Propriété pour Écolieu (Ventes Immobilier dans le 24)

Projet : Propriété isolée 17 ha (bois, prairies) 2 sources, corps de ferme (190 m2 + grenier) rénové en quasi totalité, dont 1 log indépendant, 1 cuisine avec four à pain, salon, chambre 2 granges (100 (...)