Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Réseau > Villes en Transition
Montreuil, ville en transition
Montreuil, de l'horizontalité des murs à pêches.

le 26 mai 2010

Montreuil, de l’horizontalité des murs à pêches.

Que ce soit au niveau des énergies militantes individuelles ou sur le plan des alliances associatives, Montreuil peut s’enorgueillir de participer activement à l’émergence de nouveaux rapports de travail et de pouvoirs dans la construction -présente et à venir- d’une alter-société.

Comment une ville de plus de 100 000 habitants, subissant l’énorme poids de la capitale a-t-elle pu ainsi devenir l’un des laboratoires les plus attrayants de l’Île-de-France dans les domaines du changement social mais aussi écologique ? L’arrivée de l’équipe Voynet aux commandes municipales a certes dopé cette dynamique, mais on peut affirmer au regard de l’histoire mouvementée de Montreuil-aux-pêches (nom révolutionnaire de la commune) qu’une double tradition de révolte et d’innovation a toujours existé sur les pentes de la ville.

Cet article complète le dossier "Montreuil, Ville comestible" publié dans Passerelle Eco n°36

Un fort réseau associatif

Vu du microcosme associatif local -Montreuil est vaste mais on y croise souvent des têtes connues- une poignée de personnes, investies depuis plus d’une dizaine d’années dans le secteur des murs à pêches, ont fini par générer un mouvement qui n’a cessé de se développer. A partir de quelques associations pionnières, certaines vénérables comme la Société Régionale d’Horticulture de Montreuil, véritable institution, d’autres plus récentes comme MAP ou l’APUM, s’est développée une sorte de nébuleuse dont la prétention fut dès le départ la réappropriation du secteur des murs à pêches par ses habitants, et au-delà par les Montreuillois. En se promenant dans les murs, le visiteur découvre avec étonnement la multiplicité des réalisations dans ces lieux magiques : ici un jardin médiéval, là une parcelle en permaculture, ici un espace d’animation culturelle, et plus loin encore une association qui fait revivre la production horticole qui fit la fierté des marchés locaux …

Pour des actions collectives

Mieux, la vague jardinière déborde de son cadre, comme toute expérience véritablement novatrice : on ne compte plus le développement des jardins partagés, que ce soit sur le toit d’une grande surface ou dans le coin d’un square, où se partagent les légumes et se compostent en commun les déchets.

Point commun de toutes ces initiatives ? Elles sont le résultat d’alliances, de collaborations, de transversalité : une association de femmes maliennes cultive avec les habitants du quartier, un club de prévention envoie des jeunes donner un coup de main à la distribution d’une des trois AMAP montreuilloises, un panier solidaire sera à disposition d’une association de femmes, des animations, découvertes, et même des formations sont organisées à plusieurs. Ici, dans toute la ville s’échangent les informations, les savoir-faire et même les plantes, en toute générosité, de cette gratuité qui ne s’encombre pas des pouvoirs et des hiérarchies …

Grâce aux plus militants, des associations ou collectifs ont simultanément intégré dans leur projet la réflexion sur les modes de décision ainsi que la possibilité d’élargir au plus grand nombre : nous, qui étions tous des paysans, il n’y a pas si longtemps encore- avons pris conscience qu’il nous est vital de retrouver des savoir-faire perdus (ou plutôt volés) afin de retrouver une souveraineté sur notre alimentation et par là même sur nos vies.

Cette rubrique fait écho au dossier publié dans Passerelle Eco n°36 sur "Montreuil Ville Comestible" et dont on trouve dans cette rubrique "Villes en Transition" un ensemble d’aspects développés :
 D’autres pains sont possibles.
 Le blé de Montreuil, du semis à la farine.
 Du blé aux murs à pêches ?
 La naissance du jardin des murs à pêches.
 De l’or brun en partage
 Le jardin partagé de la dalle Hannah Arendt, un potager qui ne manque pas d’air
 De l’économie sociale et solidaire à Montreuil.
 La marmitte d’Eugène
 Les Filles du facteur, le crochet pour recycler et mener des actions avec le Sud.
 Un café couture à Montreuil

Photo d’entête de Cicilief, graffiti sur un mur entre Montreuil et Fontenay-sous-bois, sous licence Créative Commons, by-nc-sa.


5 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Projet de Création d'Éco-Lieu, Lgbt Friendly (Graines d’Avenir dans le 50)

Projet : Bonjour, je souhaite co-créer un éco-lieu, intergénérationnel, écologique, LGBT-friendly et ouvert sur le monde extérieur (Permaculture, café, jeux de sociétés, lieu éducationnel...). (...)

Echange et Partage de Connaissance à la Ferme (Ecovolontariat dans le 01)

Projet : La ferme des Chavannes en partenariat avec l'association "la calèche d'ambroisie" promouvoie la traction animale avec des percherons, dans les bois, champs, jardins et loisirs. Le concept (...)

Coloc Sobriété Heureuse (CoLocation dans le 44)

Projet : Maison en pierre de 120 m² au calme dans une belle ferme, 3 chambres, jardin de 500 m² entièrement cultivés. À 6 km de la gare de Savenay (25 min de train de Nantes). On est 2 cyclistes en (...)

Journée avec Désobéissance Fertile (Zone Autonome Temporaire - TAZ dans le 46)

Projet : Notre association Unis Vers Terre a pour but de transmettre les pratiques écologiques! Offre : Nous organisons une journée de rencontres et échanges le 5 septembre 2020 avec Jonathan et (...)

Lieu de Transition… Ou… (Recherche location)

projet : bon jour, je cherche un lieu de vie pour septembre, pour mon enfant et moi même.en loc/ coloc/écolieu.... de transition, en l'attente d'un logement plus spacieux pour récupérer mes 20m3 (...)

Partenariat à Imaginer sur le Bien Être et l'Aide à la Personne (Arts de Vie dans le 74)

Projet : Prochainement jeune retraité, je souhaiterais créer un collectif, susceptible de fédérer nos savoirs faire dans le domaine du bien-être et de l'aide à la personne. L'idée serait de matérialiser (...)

Réaliser mon Rêve (À l’abordage dans le 26)

Projet : Réaliser mon Rêve en Drôme ou départements limitrophes Demande : Soixantaine, curieux, travailleur, engagé rech Ecolieu pour tenter nlle Aventure basée autour d'échanges alternatifs et acquérir (...)

Espace pour votre Caravane ou Camping-Car (Habitat Léger dans le 49)

Projet : Pied à terre économique et écologique le temps d'une pause, d'une formation ou du montage d'un projet Offre : ECHANGE de services: Emplacement pour votre caravane/camping-car; eau/électricité (...)

Cherche un Cocon pour m'y Investir (Recherche location)

Projet : Après avoir passé les 2 derniers mois en woofing, je cherche à me poser à partir de septembre/octobre dans un lieu inspirant, proche de la nature, propre et avec des gens sympas! Offre : Je (...)