Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Réseau > Villes en Transition
Montreuil, ville en transition
De l'or brun en partage

le 11 août 2010

De l’or brun en partage

Le Sens de l’Humus et le groupe local montreuillois des Amis de la Terre ont ceci de commun d’être d’irréductibles optimistes. Une alternative existe ? Qu’à cela ne tienne ! Mettons la en pratique ! On aime faire ça avec les mains et si ça déborde c’est tant mieux. C’est très exactement ce que nous nous sommes dit à la lecture du guide publié fin 2007 par les Amis de la Terre « Le traitement biologique des déchets organiques ».

Cet article complète le dossier "Montreuil, Ville comestible" publié dans Passerelle Eco n°36

Du lombricompost à la compostière de quartier

Déjà, des tentatives fructueuses nous avaient mises sur la voie. Le compost collectif fonctionnait au jardin depuis le commencement et les voisins avaient pris l’habitude d’y déposer leurs offrandes. Par ailleurs, la franche réussite de notre lombricompost d’appartement nous avait poussé à organiser des ateliers mensuels qui connaissaient un succès certain.

Notre envie de crier à la face du monde les innombrables avantages d’un compost bien fait est donc devenue irrésistible.

Galvanisés par les exemples de municipalités audacieuses – comme Rennes et ses compostières en pied d’immeuble, Saint-Philbert-de-Bouaine et sa plateforme de composatge, Lille et son unité de méthanisation, et ne doutant pas que tout cela trouverait un écho positif auprès de nos nouveaux élus Verts, nous sommes allés présenter un fort modeste projet expérimental de compostière de quartier, collective et publique.

Compostière de quartier, donc, puisqu’elle sera située en son cœur, dans le jardin public, ouverte aux habitants les jours de marché et partagée avec la cantine du magasin de produits biologiques de la place. Les permanences seront animées par les associations ou les techniciens de la ville.

Collective, puisque indéniablement nous sommes séduits par les bienfaits sociaux du compostage comme la convivialité, le lien social, la création d’emploi local, qui naissent souvent autour des projets de valorisation des déchets.

Publique, car nous sommes convaincus qu’une bonne visibilité du projet permettra rapidement d’essaimer dans d’autres squares, d’autres places, d’autres quartiers.

Des freins malgré une adhésion générale

Si aujourd’hui l’idée s’est, elle, bien répandue auprès des jardins partagés qui ont fleuris en ville ces derniers temps, et commence à intéresser les copropriétaires, notre projet, lui, peine à voir le jour. C’est sur le caractère public que le bât blesse, puisqu’il en appelle à la responsabilité de la commune, plutôt habituée à déléguer la gestion de ses déchets, et qui ne sait plus à quel saint se vouer : service des déchets, service des espaces verts, associations, conseil et élue de quartier, les interlocuteurs sont multiples et peu habitués à travailler ensemble.

Mais on continue à penser que ce n’est qu’une question de temps car l’adhésion générale rencontrée auprès des habitants, des élus et des techniciens est plutôt de bon augure.

Quoi qu’il en soit aucun coup de pied en travers de la fourmilière ne sera épargné, trop heureux de jouer les poils à gratter pour que demain nos alternatives se concrétisent !

Cette rubrique fait écho au dossier publié dans Passerelle Eco n°36 sur "Montreuil Ville Comestible" et dont on trouve dans cette rubrique "Villes en Transition" un ensemble d’aspects développés :
 D’autres pains sont possibles.
 Le blé de Montreuil, du semis à la farine.
 Du blé aux murs à pêches ?
 La naissance du jardin des murs à pêches.
 De l’or brun en partage
 Le jardin partagé de la dalle Hannah Arendt, un potager qui ne manque pas d’air
 De l’économie sociale et solidaire à Montreuil.
 La marmitte d’Eugène
 Les Filles du facteur, le crochet pour recycler et mener des actions avec le Sud.
 Un café couture à Montreuil


2 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.


Contact                    
Recherche sur le site :

Recherche dans la revue :

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Propose Eco-Locations Multi Generationnelles (Un Groupe Existe dans le 30)

Projet : bonjour, je propose 3 locations, avec la volonté commune de tendre vers l'autonomie alimentaire et énergétique, de mutualiser nos moyens, entre consommateurs minimalistes tendant vers le (...)

Revivre Après des Épreuves (Arts de Vie dans le 09)

Projet : finir de me reconstruire, et revivre, après des épreuves de vie. Offre : j'ai acquis des savoirs varies a travers une vie pro diversifier allant de secouriste réanimateur urgence voie (...)

Créer Ecolieu Patagé (Graines d’Avenir dans le 24)

Projet : Cherche à créer ou rejoindre écolieu dans le Sud Ouest: se grouper pour acheter grand terrain (ou chacun sa parcelle) et construire maisons paille ou bois, visant l'autonomie, y vivre dans (...)

Festival Mic. Mac à la Mélangesue (Convergences dans le 12)

Projet : festival bric à brac et de bric et de broc ! Création artistique et artisanale, transition écologique, autogestion, éducation populaire, alimentation saine et soutenable... Offre : 23h00 (...)

Arrivée en Terre Inconnue (Contacts dans le 05)

Projet : Bonjour ami(e)s de Passerelle, J'ai un projet de formation en écoconstruction à Embrun pour l'automne 2020, et j'aimerais que mon mode de vie soit en cohérence avec les valeurs qui y sont (...)

Yourte 15 m² (Ventes Immobilier dans le 23)

Offre : Je revend ma yourte, entièrement faite maison. Plancher, perches, panneaux muraux en bois Acacia. En parfait état, le revêtement final du toit est en PVC poids lourd. Je possède les double (...)

Christian Garde Vôtre Maison ou Lieu de Vie Dept: 34-11-30-12_83- (Contacts dans le 34)

Projet : voila , je suis retraité et home de confiance, véhiculé , je veu bien garder vôtre maison ou lieu de vie , je fais cela bien déja , et j'aimerai continuer avec vous aussi, handicap du dos , (...)

Flamme Jumelle Recherché (Rencontres amoureuses dans le 34)

Projet : beau gosse 62 ans le look jeune , ( michel berger) une âme de musicien , ancien batteur de jazz , je joue du piano , poésie , nature je suis philosophe et j'anime surtout une approche (...)

Homme 48 Ans Cherche Femme Poir Vie Ecolo. . Ou. m (Contacts dans le 18)

Projet : Bonjour J ai 48 ans, beau physique .. brun 1m80 80 kg... Vie pleine d experiences ... autonome financierement, instruit, aimant les marches randonnees.. la cuisine utile et (...)