Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

Derniers articles

Nos Livres et revues

Derniers articles

Réseau éco

20 ans d'écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.

Derniers articles

Thématiques

Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...

Derniers rendez-vous

Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...

Derniers articles

Pratique

- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Pratique > Grossesse, Naissance, Maternage
Être femme et allaiter : Allaiter de nos jours comprend de nombreux enjeux : économiques, sociétaux, politiques et de santé. Vous trouverez ici des pistes de réflexion sur l'allaitement pour une femme du XXIe siècle.

le 14 octobre 2011

Être femme et allaiter

Comprendre les enjeux de l’allaitement et sa mise en oeuvre dans la société actuelle

Une femme qui devient mère n’en perd pas pour autant son statut de citoyenne ou de travailleuse. Elle doit pouvoir poursuivre sa carrière et gérer sa vie privée tout en n’abonnant pas l’allaitement de son ou ses enfants.

Allaiter et être femme, en toute liberté

Féminisme et allaitement

 Une mère qui allaite est aussi une femme qui a le droit et la possibilité d’être libre de vivre ses choix et de disposer de son corps. On oppose souvent féminisme et allaitement, tout comme on oppose la féminité au féminisme : pour autant l’un est compatible avec l’autre… . Les femmes prouvent chaque jour qu’elles n’obéissent pas à des modèles préétablis : les chemins de vie personnels à chacun ne peuvent correspondre à des cadres bien déterminés selon des règles définies par des groupes économiques, politiques, scientifiques.

 Certaines préféreront être mère au foyer, d’autres poursuivre leur carrière professionnelle, changer de cadre de vie, de manière de vivre ou tout simplement adapter leur vie quotidienne mais pour toutes ces femmes, le désir d’allaiter est compatible avec la liberté éclairée de faire des choix. Car la réalité est là : chacune fait ses choix sans aucune culpabilité, quand elle a accès aux informations les plus objectives, en parfaite entente avec son projet personnel et celui de son conjoint.

 C’est pourquoi il nous parait important de mettre en lumière les différentes expériences de centaines de femmes qui ont réussi leur histoire d’allaitement : leur témoignage peut aider à faire évoluer les idées préconçues et permettre à d’autres de regarder l’allaitement maternel différemment, pour que chacune puisse choisir ce qui lui convient, à elle.

Séduction et allaitement

JPEG - 21.3 ko
Séduire en allaitant
Les femmes qui allaitent peuvent tout de même rester séduisantes.

- Il est de plus en plus admis que lors de la grossesse, les femmes d’aujourd’hui peuvent rester sophistiquées, coquettes, séduisantes ou sexy. Il en va de même quand cette même femme choisit d’allaiter : elle peut aussi rester belle, séduisante et sexy. De plus en plus de marques s’attellent à conjuguer le look et le pratique. Il est tout aussi possible de continuer à utiliser un large panel de vêtements non spécialement dédiés à l’allaitement, et de mener une vie tout à fait normale : sortir, partir en congé sans son enfant, faire la fête, tout est possible.

 Travailler, être en phase avec son image est une chose importante : allaiter et rester soi-même est le lot commun d’une majorité de femmes informées qui conjuguent les deux vies, de mère et de femme, sans aucune ombre au tableau. Avoir accès à la contraception et aux soins est en revanche vital. Or, la majorité des moyens contraceptifs qui sont proposés aux femmes qui biberonnent est accessible aux femmes qui allaitent, ce qu’on sait peu, le bémol étant principalement sur la pilule classique, mais d’autres moyens sont proposés au cours de l’allaitement. Certaines femmes choisiront d’appliquer la méthode MAMA fondée sur une observance stricte de paramètres pour que l’aspect contraceptif de l’allaitement soit possible.

 Pour les soins il en va de même : dans la plupart des cas, il existe des soins et traitements compatibles avec l’allaitement même si dans de rares cas une interruption ponctuelle de la mise au sein est nécessaire. Or, à ce jour, beaucoup trop de femmes voient leur traitement refusé parce qu’elles allaitent, sur des préjugés totalement erronés, alors qu’il suffirait juste d’un coup de téléphone à un réseau informé et professionnel pour permettre sans aucun souci la mise en place d’un traitement : prendre des antidouleurs, la pilule du lendemain ou la plupart des anesthésies sont tout à fait compatibles avec un allaitement, quel qu’il soit, sans aménagement spécifique ni arrêt définitif ou temporaire.

Allaiter et travailler, c’est possible !

Ce que dit la loi

Article R1225-5 - Créé par Décret n°2008-244 du 7 mars 2008 - art. (V) L’heure prévue à l’article L. 1225-30 dont dispose la salariée pour allaiter son enfant est répartie en deux périodes de trente minutes, l’une pendant le travail du matin, l’autre pendant l’après-midi. La période où le travail est arrêté pour l’allaitement est déterminée par accord entre la salariée et l’employeur. La rémunération n’est pas prévue, sauf en cas de convention collective particulière. A défaut d’accord, cette période est placée au milieu de chaque demi-journée de travail. Un local doit être prévu pour l’ allaitement dans l’entreprise. Il doit satisfaire à des conditions de confort plus ou moins importantes selon la taille de l’entreprise. Par ailleurs, comme la femme enceinte, la femme allaitante peut bénéficier, dans certains postes à risques, d’un aménagement des tâches à accomplir.

JPEG - 27.3 ko
Allaiter en travaillant
Il existe des solutions pour allaiter son enfant tout en travaillant.

Concrètement : comment est-ce possible ? Trop souvent, les femmes qui émettent le désir de poursuivre leur allaitement à la reprise du travail se voient immédiatement opposer une prédiction de difficultés majeures : « tu vas être fatiguée ; ça ne marche pas ; il faut déjà avoir beaucoup de lait ; et tu vas faire comment au travail ? ». Trop souvent également, on leur propose comme modèle un schéma qui ne correspond en fait pas du tout à la pratique d’allaitement qu’elle souhaite ! En leur conseillant de ne garder que les tétées du matin et du soir par exemple, elles voient leur lactation baisser très rapidement et se trouvent alors confrontées au manque de lait qui les pousse à sevrer alors qu’elles ne le désiraient pas. Les modèles de reprise du travail en allaitant sont donc très peu répandus dans notre pays, et le plus souvent sous une forme négative.

Les points essentiels à savoir pour continuer à allaiter et travailler :
 Louer un bon tire-lait est essentiel, et de ce point de vue, tous ne se valent pas, loin de là ! Une bonne information est nécessaire, d’autant que les fabricants de matériels pour allaitement proposent des tire-lait très efficaces nécessitant peu de temps quotidien.

 Savoir qu’on peut très bien donner du lait tiré à son bébé quand on n’est pas en sa présence, et conserver toutes les tétées quand on retrouve son bébé : c’est d’ailleurs ainsi que la lactation se maintiendra parfaitement et que la reprise sera la plus cohérente pour le bébé. Puisque sa mère n’est pas là il ne peut pas prendre le sein, et quand elle est là, il le peut. Les bébés le comprennent très vite. Toutes les femmes ne sont pas égales quand il s’agit de passer par du matériel pour extraire son lait ! Certaines vont y arriver sans aucun souci, et pour d’autres ce sera quasi impossible. Qu’on ne veuille pas ou ne puisse pas tirer son lait, on peut tout à fait donner à son bébé un substitut pour nourrisson quand on n’est pas en présence de l’enfant, et continuer son allaitement tout à fait normalement quand on le retrouve. La lactation se mettra parfaitement au diapason de la demande du bébé et de son quotidien.

Les bienfaits de l’allaitement maternel

POUR LA MERE POUR L’ENFANT
Les suites de couches sont facilitées : La tétée rapide limite les hémorragies du post-partum immédiat et facilite le décollement du placenta et les contractions provoquées par la succion du bébé aident l’utérus à reprendre plus vite sa taille, sa forme et sa tonicité. Les enfants nourris au sein affichent des taux moins élevés de cancers, en particulier de leucémie et de lymphosarcome.
La perte de poids est plus rapide dans les six premiers mois du post-partum. Les enfants allaités sont moins exposés aux maladies telles que la pneumonie, l’asthme, les allergies, le diabète, les infections gastro-intestinales et les affections susceptibles de provoquer des déficiences auditives.
L’allaitement maternel diminue l’incidence des cancers du sein et de l’ovaire avant la ménopause. Il ressort également des études que l’allaitement maternel favorise le développement neurologique.
En cas d’allaitement, le risque d’ostéoporose après la ménopause n’est pas accru, la densité osseuse redevenant normale après le sevrage, il est même diminué. Il stimule le système immunitaire de l’enfant et la réaction immunitaire à la vaccination.
La pratique de l’allaitement maternel peut donner à la mère une motivation supplémentaire pour tenter d’arrêter un éventuel tabagisme. Sous réserve qu’il soit exclusif et dure plus de trois mois, l’allaitement maternel diminue l’incidence et la gravité des infections digestives, ORL et respiratoires.
Peut aider les familles à espacer les naissances : En repoussant la réapparition de l’ovulation, des tétées fréquentes et vigoureuses peuvent offrir une protection supérieure à 98 % contre la grossesse, selon des conditions strictes :
 enfant de moins de 6 mois
 allaitement exclusif nuit et jour, avec au moins deux tétées la nuit
 pas de retour de couches
 pas d’autre moyen de succion.
L’allaitement maternel participe à la prévention ultérieure de l’obésité pendant l’enfance et l’adolescence.

15 votes
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

3 messages


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Recherche 09 un Petit Terrain Chez Privé (Un Groupe Existe dans le 09)

Projet : Aux ariégeois 09 : Au nom de 3 jeunes de 22 ans en recherche d'un petit terrain. A des personnes partageuses qui leur vendraient un morceau de leur bien et deviendraient leurs voisins A (...)

Se Grouper pour Liberer un Lieu (Projets d’Habitats Participatifs dans le 12)

Projet : Se grouper dans le but d'acheter un lieu convivale basé sur l entraide transmission du savoir ,l art musique et l autonomie alimentaire, énergétique,l experimentation dans une région (...)

Jolie Sorcière pour Charmant Magicien (Rencontres amoureuses)

Projet : Si comme moi, du haut de la quarantaine, tu es en démarche pour te créer un petit royaume pour être autonome en énergie, en eau en fruits et légumes, que tu veux construire ta cabane au milieu (...)

Yourte en Recherche d'une Piste d'Atterissage (Graines d’Avenir)

Projet : Bonjour, Je suis en recherche d’un terrain avec du bâti cadastré pour y installer temporairement une yourte de 54m2. Je suis de nature débrouillarde et adaptable, ayant déjà vécu dans des (...)

Collectif Recherche Habitants dans une Ferme de 160 m² (Elargissement dans le 11)

Projet : Dans le cadre d'un projet collectif de type Oasis (Colibri) fondé sur des valeurs de démocratie éthique (permaculture sociale), le domaine « Le Chêne Doré » est un espace au vaste potentiel, en (...)