Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

Derniers articles

Nos Livres et revues

Derniers articles

Réseau éco

20 ans d'écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.

Derniers articles

Thématiques

Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...

Derniers rendez-vous

Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...

Derniers articles

Pratique

- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Pratique > Grossesse, Naissance, Maternage
Accouchement

le 24 mars 2014

Contact

Qui a peur des doulas ?

Il est possible de se préparer à accoucher dans de si bonnes conditions qu’on préfère le faire à la maison

Les doulas, ou accompagnantes de naissance, sont arrivées d’Amérique du nord au début du 3eme millénaire. Les doulas ont pour métier : aider les femmes et les familles dans leur globalité à préparer l’arrivée d’un nouvel enfant. Contrairement au lobbye médical qui à la fois déresponsabilise et culpabilise les femmes en les rendant dépendantes, ces doulas sont pourvoyeuses de consciences, de responsabilité et d’autonomie. Pour cela, elles font peur au lobby médical qui voit en elle une menace pour leur monopole lucratif sur les accouchements.

Cette page vient en complément du dossier publié dans Passerelle Eco n°48 sur l’accouchement à la maison et sur le métier de sage-femme.

Les doulas aident à la mise en place d’un projet de Naissance

« Le projet de naissance » (lire « Passerelle éco n° 27 ») établi entre parents et accompagnants gêne, en effet, le corps médical. Dans ce projet sont discutés les modalités des différentes étapes de la mise au monde : lieu de naissance, soins à l’enfant, à la mère, accueil du nouveau-né, présence d’autres personnes à l’accouchement, entre autres.

Ce projet repose sur le concept que la femme a le droit d’être informée du déroulement de son accouchement, d’énoncer des souhaits, mais aussi a le droit de participer à la prise de décision des différentes interventions faites sur elle ou son enfant, voire de les refuser.

Si la grossesse n’est pas une maladie, les docteurs doivent écouter les femmes

C’est là que le bât blesse l’institution... car souvent, dés lors que la grossesse n’est plus considérée comme une maladie, les femmes découvrent leur souhait profond de faire leur enfant à la maison, dans la sécurité affective, la chaleur et l’intimité de leur domicile, là où elles se sentent le mieux - et sans assistance médicale sur-dimensionnée. C’est assez naturel et bien compréhensible. Le phénomène des doulas risque donc de mettre au chômage une partie de l’équipe obstétrique ou pour le moins de réduire les émoluments des praticiens payés à l’acte.

C’est pourquoi, alors qu’on ne compte que 138 femmes faisant appel au service des doulas, en 2006, sur 800 000 naissances, une étude de l’académie de médecine [1], signée par le professeur Jacques-Louis Binet, met en garde « contre toute reconnaissance officielle de la formation et de la fonction, que ce soit des accompagnantes de la naissance ou des doulas » … « L’immixtion de personnes insuffisamment formées dans le déroulement de la grossesse et de l’accouchement représentant un danger... »

Sauvons les doulas pour sauver les bébés !

L’attaque du phénomène des doulas est à l’image de celle contre les médecines parallèles : pleine de mauvaise foi ; et les vraies causes du désamour ne sont pas avouées... L’académie de médecine n’hésite pas à mobiliser les membres de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES), inquiets de voir se développer un mouvement généralement « dans des milieux hostiles à la médicalisation de la maternité ». L’étude de l’académie nationale de médecine dénigre les organismes de formation et les traite de « mercantis » parce que certaines écoles de doulas (ALNA) demanderaient en moyenne 1 250 euros aux postulantes... La polarisation de l’étude sur le coût des formations et les tarifs demandés par les accompagnantes aux femmes enceintes témoigne de l’obsession de l’univers médical.

Or, il eut été honnête de placer à côté du prix demandé par la doula et la sage-femme libérale (40 euros de l’heure, par exemple), ceux, parfois, prohibitifs exigés par les obstétriciens et médecins-anesthésistes affligeant souvent inutilement à la parturiente, épisiotomie et péridurale. Les dépassements d’honoraires, constatés par Mutuelle.com, vont, en effet, de 450 à 2 687 euros pour un gynécologue-obstétricien lors d’un accouchement ; un médecin-anesthésiste qui gagne entre 22 000 et 68 000 euros par mois, touche quant à lui de 100 à 140 euros pour chaque péridurale...

Les conclusions à tirer de la juxtapositions de ces chiffres sont assez claires.

Notes

[1Étude de l’académie nationale de médecine, intitulée « Les Doulas : une profession émergente ? » établie par Roger Henrion, 16 juillet 2008.

Références et liens :
 Association DONA international. www.dona.org
 Association des Accompagnantes à la naissance (ALNA). www.alna.fr
 Association Doulas de France. www.doulas.info
 Association des Accompagnantes périnatales (A.Strada). www.astrada.fr
 Ecole Mère et Monde. www.mereetmonde.com
 Institut de formation Doulas de France. www.formationdoulas.fr/programme.php
 Institut en Altérité Maternelle Appliquée (AMA). www.institutama.net
 Centre de formation des Accompagnantes Périnatales (CeFAP). www.cefap-france.com
 Paramanadoula. www.paramanadoula.com
 Nurturing birth. www.nurturingbirth.co.uk/
 Ecole Ballon Forme. www.ballonforme.com

Credit photo : Kaushal Vaidya CC 2.0 By-SA


9 votes
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

Contact --- Mentions légales

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Echange Logement contre Travaux de 2Nd Oeuvre + Construction Bois (Offres de CoHabitation dans le 83)

Projet : Continuer de transformer notre lieu en écolieu pour accueillir des stages plus conséquents en pleine nature. Offre : Nous habitons une oasis dans le parc naturel sud Sainte Baume. Sur 1 ha (...)

Louer la Folie des Faourès (Lieu de Vie et d’Accueil dans le 11)

Projet : Mettre notre maison autonome très confortable (3 couchages) "la Folie des Faourès" en location à la semaine (de samedi à samedi) pour la période du 20 octobre 2022 au 15 avril 2023. Prix, tout (...)

Faire Preuve d'Endurance en Recherche de Location (Recherche location)

Projet : jeune retraitée recherche une location qui fleure bon le Sud et l’humain Demande : bonjour jeune retraitée recherche une location de 40 à 60 m2 en rdc en appart , en maison , en HL, en écolieu (...)

Intallation à Château du Loir-Montval sur Loir (Contacts dans le 72)

Demande : Je suis en cours d'installation à Château du Loir (France) avec la volonté de d'appliquer les principes de la permaculture découverts lors d'un CCP en 2022. Je recherche des contacts pour (...)

Un Collectif dans le Désert (Elargissement dans le 71)

Projet : J’ai acheté cet hiver une maison à retaper de 150 m² en coeur de village sur un terrain de 1000m², avec grange et futur atelier de charpente/menuiserie (et autre?). Je voudrais monter (...)