Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Pratiques > Grossesse, Naissance, Maternage
Etat des lieux de l'accouchement à domicile

le 19 septembre 2019

Etat des lieux de l’accouchement à domicile

L’accouchement accompagné à domicile, c’est l’accouchement à domicile, avec l’accompagnement d’une sage-femme ou d’un médecin. La revue Passerelle Eco a présenté plusieurs dossiers sur l’accouchement à domicile et sur la manière de le préparer

Où en est l’accouchement accompagné à domicile en France ? C’est ce qu’a étudié l’APAAD, Association Professionnelle pour l’Accouchement Accompagné à Domicile, qui présente aujourd’hui le résultat de son travail dans un rapport détaillé et illustré. Une enquête unique en France et rare en Europe.

Et les résultats sont édifiants : l’accouchement à domicile, c’est bien pour la maman et pour le bébé !

La mortalité maternelle est nulle

La mortalité maternelle est nulle et la morbidité moindre qu’en population générale  :
 Le taux d’hémorragie du post-partum sévère de 0,55%, soit 3,5 fois moins qu’en population générale.
 Le taux d’épisiotomie est de 0,3%, soit 67 fois moins qu’en population générale
 65,6% des femmes ayant accouché à domicile ont un périnée intact à l’issue de la naissance ; soit plus de 2 fois plus ; et dans 11,1% des cas seulement, une suture périnéale a été nécessaire.

Tous les enfants sont nés vivants. La morbidité néonatale est elle aussi moindre qu’en population générale :
 100% des enfants avaient un score d’Apgar d’au moins 7 à 5 minutes de vie
 Moins de 1% ont nécessité une réanimation néonatale et pour ces cas, leur état a été stabilisé par la sagefemme en attente des secours ; soit 6 fois moins qu’en population générale.
 97,8% des enfants sont allaités exclusivement ; soit près du double qu’en population générale.

Peu de transferts à l’hopital

Les taux de transfert sont semblables aux autres pays industrialisés :
 10,5% des femmes ont été transférées en per-partum pour pathologie ou suspicion de pathologie du travail
 Seul 1,14% des cas était potentiellement urgents
 0,7% des enfants ont été transférés en post-partum immédiat et 2,6% des femmes

Une bonne sécurité pour la mère et l’enfant

La sécurité et la bonne santé de la mère et de l’enfant sont donc assurées par la présence et les pratiques de la sage-femme formée à la pratique des AAD.

Portant sur plus de 1000 naissances programmées et accompagnées sur cette année, par des professionnelles, les résultats annoncés permettent d’affirmer la légitimé de cette offre.

Sur les 87 sages-femmes identifiées par l’association en 2018, 49 ont accepté de partager, de manière exhaustive et non sélective, les données sur le suivi de la grossesse, l’accouchement, les transferts en milieu hospitalier si nécessaire et les suites de couches.

La comparaison de nos résultats avec les données de l’AUDIPOG (échantillon de population bas risque ayant accouché en niveau 1) et de l’enquête périnatales 2016 (échantillon de la population générale) renforce ce constat.

L’accouchement à domicile a notre époque : qu’est-ce que c’est ?

Nous rappelons qu’un accouchement programmé et accompagné à domicile est un accouchement physiologique, chez une femme en bonne santé, respectant le rythme de la mère et de l’enfant. Il se déroule à domicile et est accompagné par une sage-femme qui ne médicalise que si nécessaire (apparition d’une pathologie).

Si nos résultats sont aussi positifs c’est que la pratique des sages-femmes est rigoureuse et en accord avec les données actuelles de la science.

L’Etat des lieux de la pratique réalisé par notre regroupement démontre que :

Côté suivi de grossesse et sélection des patientes :
 93,5% offre un accompagnement global de la naissance selon la définition de l’Association Nationale des Sages-Femmes Libérales
 96% utilisent les critères Haute Autorité de Santé pour le suivi et la sélection des femmes éligibles à l’AAD
 100% anticipent un éventuel transfert allant de l’ouverture de dossier anesthésie dans l‘hôpital référent géographiquement à un véritable travail en équipe avec celui-ci

Coté accouchement et suites :
 100% sont équipées pour la gestion des principales urgences obstétricales et pédiatriques
 100% participent à des actions de formation médicales continues
 42% ont un accord avec les hôpitaux (CH) et 20% avec le SAMU pour les transferts

Vers une integration a l’offre des soins perinataux ?

Malgré cela l’accouchement accompagné à domicile est une option encore peu accessible en France aujourd’hui pour les familles, car il n’est pas véritablement intégré au système de soins actuel.

Si notre pays souhaite maintenir les bons résultats épidémiologiques révélés par notre étude, il semble urgent d’intégrer cette offre au parcours périnatal classique. Localement, des initiatives locales voient le jour mais tous, professionnels et familles, gagneront à une concertation nationale.

En effet la demande de pouvoir accéder à ce type d’accouchement est réelle en France. Chaque année, des femmes sont prêtes à accoucher seules chez elles faute de professionnelles disponibles. Les sages-femmes qui s’installent sont très vite débordées.

C’est pourquoi l’APAAD souligne l’importance d’une concertation pour aborder notamment :
 L’intégration de l’AAD aux réseaux périnataux
 L’élaboration d’une procédure de transfert régionale harmonisée sur le territoire
 L’élaboration de recommandations de bonnes pratiques nationales et à destination de tous les professionnels impliqués,
 Une harmonisation de positionnement sur la question de l’AAD et de traitement des sages-femmes qui les pratiquent, entre le conseil national et les conseils départementaux des sages-femmes,
 Des propositions de contrat d’assurance en responsabilité civile professionnelle accessible aux sages-femmes, et dont les tarifs prennent en compte le faible risque encouru par les professionnelles.

 Voir aussi les articles de Passerelle Eco sur l’accouchement à domicile et sur sa préparation, ainsi que sur d’autres thèmes relatifs à la femme.
 Crédits : Photo sous licence CC BY Kala Bernier


3 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Permaculture dans le Var (Permaculture dans le 83)

Projet : Je souhaite rentrer en contact avec tous les écolieux en permaculture,dans le département du Var Offre : Faire des échange,venir proposer mon aide dans la confection des buttes et des (...)

Recherche Ecolieu (Ecolieux existants dans le 33)

Projet : Couple maraîcher avec fille de 6 ans cherche ecolieux dans la Drôme, l'Ardèche les Cévennes, un joli endroit où vivre en harmonie et simplicité et l'entraide,allez vers l'autonomie (...)

Rech Woofers et co-Habitants (Un Groupe Existe dans le 11)

Projet : Bonjour, un lieu existe au milieu de la nature proche des gorges de Galamus, des rivières, forêts, montagnes.. Habitations légère et une maison collective.. Des chevaux, 2 potagers (...)

Recherche Lieu (Graines d’Avenir dans le 32)

Projet : Pour l’installation de mon atelier bambous (transformation de bambous locaux-utilitaire et installation artistiques),cherche lieu avec réseaux (tiers lieu, muti-activitées , etc...)/ sud (...)

Stage d'Intiation aux Arts de Vie Sauvages (Arts de Vie dans le 67)

Projet : vie dehors, immersion dans la nature. techniques de survie et arts de vie sauvage. Philosophie de la Terre. « déconnexion » du quotidien, reconnexion aux rythmes naturels. (...)

Vacances en Pays d'Armance (10) (Contacts dans le 10)

Projet : Profiter de notre semaine de vacances en Pays d'Armance (Chaource, 10) pour rencontrer des habitants qui partagent l'esprit de Passerelle Eco: goût pour la Terre, la rencontre, (...)

Habitats Groupés Légers (Habitat Participatif dans le 22)

Projet : Création lieu de vie en habitat léger, sur la base de l'entraide, du partage, bienveillance, écologie, autonomie. Offre : Terrain de 5000 m2 en campagne pour y poser votre habitat léger. J'y (...)

1 ou 2 Personnes Semaine / Mois dans Maison Gasconne-Miélan (32) (CoLocation dans le 32)

Projet : A Miélan (32170) en sortie de village. Pour 1 ou 2 colocataires dans maison gasconne (sans Apl) à partir du 12/8/2020 à la semaine ou au mois jusqu'à fin novembre 2020. Offre : Chambre, (...)

Recherche un Groupe sur la Côte Atlantique à Partir de l'Automne 20 (Un Groupe Existe dans le 40)

Projet : Etre accueillie automne 2020 en formule participative ou avec petit loyer. Où ? 40/33/24. Offre : Ma façon d'être, tournée vers l'humain. La joie de vivre du quotidien en des lieux qui s'y (...)