Passerelle eco
Actu : Passerelle Éco 84, la revue de l’été, est parue !

Derniers articles

Nos Livres et revues

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Derniers articles

Réseau éco

20 ans d'écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.

Derniers articles

Thématiques

Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...

Derniers rendez-vous

Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
Vous êtes ici > Accueil > Réseau > Projets d’écohameaux, d’habitats participatifs, d’écovillages > Questions à (se) poser en rejoignant un groupe

le 1er février 2008

Quels statuts choisir pour un éco-habitat groupé ou un écovillage ?

Comprendre et explorer les arcanes du juridique demande de longues heures...

Statuts types et cadre juridique

Pour commencer, découvrir divers statuts types.

Les statuts types ne sont pas idéaux, loin s’en faut, mais ils évoquent les points cruciaux et c’est bien de les comprendre en détail, ainsi que l’enjeu des différents articles.

Ensuite c’est bien de découvrir le cadre législatif de ces statuts types : chaque type de structure juridique a des contraintes et des possibilités, des souplesses et des raideurs...qu’il est possible d’utiliser pour sculpter des statuts adaptés à votre projet, et notamment pour en protéger les valeurs fondamentales.

Que voulons nous vraiment pour notre écovillage ou habitat groupé ?

A partir de la compréhension des statuts types et des divers enjeux qu’il y a derrière chacun des articles, il est possible de se poser la question de "ce que vous voulez vraiment" et "ce qui est important".

Chaque groupe écovillage ou habitat groupé a des priorités différentes (entre la sécurité du capital, le partage des ressources, la répartition du pouvoir, la gestion des arrivées, des départs, des imprévus, des successions, ...)

Ce que vous voulez est probablement très différent de ce qu’il y a dans les statuts types.

Donc il faut voir dans quelle mesure vous pouvez les adapter : ce qui est permis par la loi, et déterminer à ce moment quelle structure juridique va le mieux avec votre projet.

Souvent, c’est une combinaison de différentes structures juridiques qui sera retenue, chacune étant plus adaptée pour certains aspects de l’écovillage ou habitat groupé : pour le foncier, pour les manifestations culturelles, pour la gestion des partie commune, pour les activités économiques de certains membres...

L’association RELIER et Terre de Lien éditent des documents sur le sujet des statuts pour l’installation rurale. Ca peut être bien pour débuter, c’est bien large pour une activité agricole ou artisanale, mais ça ne fait qu’effleurer le sujet du foncier.

Quelques statuts : SCI, association, SCOP, SCIC, SAS...

SCI et déclinaisons

La SCI est l’outil le mieux connu des notaires pour l’achat donc probablement le plus simple à mettre en oeuvre. Il est parcontre très encadré et ne permet pas toutes les libertés. (parmis les n° les plus récents, Passerelle Eco n°26 détaille ces problématiques autour de la SCI du Moulin de Busseix).

Consultez également notre dossier "SCI et écovillages avec notamment la présentation de l’une de ses déclinaisons : la SCIL (SCI de location). Il y a d’autres déclinaisons de la SCI : la SCI par attribution notamment, qui par certains aspects se rapproche de la copropriété.

Attention : quand bien même la SCI est une solution commune, tous les notaires ou avocats ne sont pas de bon conseil lors de la mise en place d’une SCI, car leur expérience est rarement motivée par les mêmes valeurs que celles des porteurs de projet d’écolieux, écovillages ou habitats groupés... Il faut bien comprendre dans leur détail et dans leur ensemble, et dans leurs conséquences, les statuts proposés.

Association

L’association est la plus légère et facile à mettre en place. Elle permet tout, et on peut la sculpter hors de toute convention ! statuts des associations

Mais elle manque de respectabilité (trop facile !), est rèputée (à tort ?) comme étant précaire (un préjugé des banquiers !). De ce fait, seuls les projets les plus engagés politiquement y ont recours comme structure principale.
Par exemple : La Vieille Valette ou Baluet pour une partie.

Cependant, l’association est la structure la plus proche des valeurs alternatives, et de nombreux écovillages y ont recours pour gérer la vie interne du lieu et les rapports entre les membres. Ce faisant, ils dissocient d’une part la gestion du capital et du foncier, et d’autre part la gestion des usages et du quotidien des habitants et usagers.

Pour cela, l’association est parfois sociétaire, unique ou principale, de la structure propriétaire du foncier, ou parfois elle est est simplement locataire,unique ou principale, de cette structure. Mais il peut y avoir plusieurs associations, et d’autres combinaisons sont possibles encore.

SCOP, GAEC, SCIC et SAS

La SCOP, le GAEC, la SCIC et la SAS sont des structures conçues pour gérer une activité économique et non pour gérer la propriété.

Des SCIC et SAS sont cependant utilisées pour gérer la propriété de certaines écoprojets.

La SCIC, réservée aux projets relevant de l’économie solidaire, présente la particularité d’inviter des partenaires institutionnels locaux dans le capital : maries, communauté de communes, ... Elle est de ce fait longue à mettre en place administrativement, mais manifeste la reconnaissance locale de l’intérêt du projet, ce qui facilite parfois certaines démarches administratives (permis de construire, emplois "aidés" ou "aidants"...). C’est la revue Passerelle Eco n°9 qui a présenté les SCIC peu après leur invention par le législateur

Passerelle Eco n°27 détaille le cas d’une SAS, qui utilise la liberté la plus libérale que confère la loi à cette structure, pour défendre une éthique exigeante au service de l’agriculture paysanne et de la lutte contre la spéculation.

Enfin, le GAEC (groupement agricole d’exploitation) permet de gérer à plusieurs une activité agricole.

GFA et GFR

Les GFA (Groupement Foncier Agricole) permettent de gérer la propriété collective bâtie ou non bâtie d’un bien à usage agricole. Ils sont très étroitement associés aux paysans qui en exploitent les terres, ce qui peut être un obstacle dans un projet global. Un autre inconvénient des GFA est la difficulté à y faire entrer des personnes morales (association, entreprise, SCI ou autre).

Le plus connu des GFA est surement le GFA du Larzac, qui a été créé pour sauver Les terres du Larzac de l’extension du camp militaire. Ce sont aussi des GFA qui permettent à des fermes basques de préserver des paysans sur leur terre, ou d’y amener de nouveaux paysans. cf, sur notre ancien site, l’article dans Passerelle Eco n°2

Les GFR (Groupement Foncier Rural) font de même lorsqu’il y a aussi des parcelles forestières.

Fondations

Les fondations sont aussi possible, pour autant que le volume des capitaux soit de l’importance énorme nécessaire pour en monter une.

Certains projets ont évoqué la possibilité d’utiliser les statuts de fondations canadiennes ou suisse pour monter leur projet, mais cela ne s’est encore jamais concrétisé à ma connaissance.

Copropriété

La plus classique des solutions pour partager un immeuble en appartements, et la moins ’partageuse’ des solutions ...

Pour conclure

Pour un lieu de vie dont le foncier est détenu de manière collective, la question des statuts juridiques est une question critique. Il en va la durabilité de l’expérience et son épanouissement.

Des bons statuts permettront l’épanouissement du projet et de ses membres, alors que des mauvais statuts risqueront d’induire des dérives en dehors des objectifs recherchés, et, surtout, des conflits.

Enfin, il est souhaitable que les statuts soient rédigés dans une langue claire et concise. Si ce n’est dans leur texte central, pour lequel des termes de langue notariale seront probablement exigés, ce peut être dans une notice excplicative annexe. Cette notice expliquera de manière compréhensible à tous l’esprit des textes. Elle n’aura pas valeur de loi mais en illuminera la signification.


25 votes

18 messages

  • Quels statuts choisir pour un éco-habitat groupé ou un écovillage ?

    Le 6 février 2023, par Samuel

    Bonjour,

    Certains membres des plus proches de ma famille voudrions se réunir sur un même grand terrain où chacun aurait sa propre maison (4 ou 5 en tout) avec un bâtiment central afin de se réunir etc. C’est tout nouveau et l’on n’y connait tous rien, nous avons simplement cette envie en commun. Par quel(s) moment(s), dans les grandes lignes, note projet pourrait-il est possible ? Est-ce possible ? Quels terrains conviendraient le mieux ?

    • Quels statuts choisir pour un éco-habitat groupé ou un écovillage ?

      Le 8 février 2023, par Ludovic LESDOS

      Bonjour Samuel,je vous invite d’abord à aller cherche le terrain dans une région où il n’y a ni pression humaine,ni spéculation immobilière.Mais surtout évitez de faire des emprunt dans une banque et je vous conseiller de prendre contact avec la Coopérative Oasis,car elle sera répondre à votre demande.

  • Quels statuts choisir pour un éco-habitat groupé ou un écovillage ?

    Le 24 octobre 2022, par oble

    Bonjour, Je souhaite monter un projet notamment en utilisant l’assos 1901 couplé à une "tontine" mais mon soucis est de créer un noyau d’initiateurs. Mon problème est donc : quels sont les support de communication pour contacter des personnes désireuses de s’investir (de bien des manières) dans un projet alternatif. Si d’aventure des copains qui savent créer des sites internet (ou se rendre visible sur internet) me lisent vous pouvez me contacter (oblechris"arobase"gmail"point"com) Merci à la passerelle éco.

    • Quels statuts choisir pour un éco-habitat groupé ou un écovillage ?

      Le 25 octobre 2022, par Ludovic LESDOS

      Bonjour oble,je souhaite moi aussi pouvoir monter un projet similaire.Mais c’est difficile de trouver des personnes désireuse de s’engager dans un tel projet.

  • Quels statuts choisir pour un éco-habitat groupé ou un écovillage ?

    Le 29 juillet 2021, par Ludovic LESDOS

    Un véritable écovillage doit fonctionné soi sous le statut d’une coopérative d’habitants,et soi sous une association,mais pas sous le statut un société civile immobilier(SCI),et encore en copropriété.Nous ne sommes ni des propriétaire ni des locataire de la Terre,mais des coopérateur.

    • Quels statuts choisir pour un éco-habitat groupé ou un écovillage ?

      Le 10 février 2023, par Ludovic LESDOS

      Mais un écovillage peut aussi fonctionné sous le statut d’une Société par Action Simplifié(SAS).

      • Quels statuts choisir pour un éco-habitat groupé ou un écovillage ?

        Le 21 février 2023, par Ludovic LESDOS

        Mais je constate qu’après avoir lu l’article sur le statut juridique d’un écolieu,dans le numéro 80 de la revue,qu’un écovillage ne peut pas non plus fonctionner sur le statut d’uns coopérative d’habitants,car ses activités en serait limités.

        • Quels statuts choisir pour un éco-habitat groupé ou un écovillage ?

          Le 4 mars 2023, par JLuc (Passerelle Eco)

          L’article dans la revue Passerelle Eco n°80 porte sur les statuts de SCI et de SAS en ce qui concerne la gestion du foncier. C’est surtout la SCI qui est limitée pour ses activités. La SAS l’est nettement moins. Mais la plupart du temps ce sont plusieurs structures juridiques qui cohabitent dans un écovillage, chacune pour des aspects différents : une pour gérer la propriété, une association pour animer la vie du lieu, une ou des structures commerciales ou professionnelles pour les activités professionnelles des habitants, qui peuvent ou pas être associés ou bien être totalement indépendantes.

  • Quels statuts choisir pour un éco-habitat groupé ou un écovillage ?

    Le 27 juillet 2021, par Rémi Marie

    Bonjour, il y a un truc que je pige pas... quand on achète en sci, on détient des parts... jusque là, ok, mais comment affecte-t-on une part bien définie de bati à ces parts de sci ? comment éviter que mon co-sociétaire ne me dise apres un an par exemple, non ce batiment m’appartient ? d’ailleurs les batiments n’appartiennent à personne... alors comment décider qui occupe de façon pérenne telle ou telle partie ? autrement dit comment lier mes parts à un bien ?

    • Quels statuts choisir pour un éco-habitat groupé ou un écovillage ?

      Le 27 juillet 2021, par Rémi Marie

      faut-il que les habitants soient locataires de la sci ?

    • Quels statuts choisir pour un éco-habitat groupé ou un écovillage ?

      Le 27 juillet 2021, par JLuc (Passerelle Eco)

      Aucun sociétaire ne peut dire "ce bâtiment m’appartient et pas à toi" car il n’y a qu’un seul propriétaire : la SCI. La SCI étant propriétaire, c’est elle qui décide de ce qu’elle fait de ses biens, selon les décisions de l’assemblée. C’est comme si c’était une association qui était propriétaire et qui décidait comment affecter chaque partie du bien : à untel, à untel ou... à une association pour les parties collectives par exemple. En particulier la SCI peut louer des parties. Les locataires attitrés auront alors la jouissance de cette partie, comme tout locataire. Lorsque vous créez une SCI, il faut rédiger les statuts qui conviennent le mieux au projet, comme un règlement intérieur, pour décrire ce que vous voulez comme fonctionnement et les limites. Mais les statuts de SCI ne permettent pas tout non plus, car les sociétaires sont protégés. D’autres structures comme les SAS permettent plus de liberté, mais il faut alors être d’autant plus vigilant dans la rédaction des statuts puisqu’il n’y a plus de protection. Si vous voulez attribuer durablement des parties précises du bien à un sociétaire, il y a bien la SCIA : SCI d’Attribution, mais celle ci n’est prévue que pour la durée du chantier. Après, ça bascule sur d’autres statuts. Plusieurs numéros de la revue Passerelle Eco ont présenté des montages juridiques pour les écolieux et leurs fonctionnements en relation avec les habitants ou les activités sur place. Parmi les plus récents, voyez en particulier la revue Passerelle Eco n°72 , Passerelle Eco N°74, Passerelle Eco N°67 et Passerelle Eco N°62. En tout cas je vous souhaite une bonne chance pour votre création !

  • Quels statuts choisir pour un éco-habitat groupé ou un écovillage ?

    Le 7 mars 2019, par CANTON Tony

    Bonjour, nous avons un projet pour la création d’un habitat partagé. Nous souhaiterions avoir des informations sur les questions importantes à se poser pour choisir la bonne forme juridique.

Contact --- Mentions légales

ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Vente Maison au Sein de l'Écolieu la Davière (Ventes Immobilier dans le 37)

Projet : Vivre et faire ensemble, célébrer et partager. Permettre à chacun.e de vivre joyeusement et de s’épanouir, dans un environnement bienveillant, en harmonie avec le milieu naturel, fondé sur (...)

Vente Maison au Sein de l'Écolieu la Davière (Écolieux existants dans le 37)

Projet : 4 familles au sein d'un ancien corps de ferme. 18h, la moitié de forêt. 25 min de Tours. 1 mare, 1 étang, 2 prairies, d'un ruisseau, construction de paillyourte en cours, bergerie avec (...)

2 Chambres se Liberent dans une Coloc sur le Plateau de Millevaches (Offres de CoHabitation dans le 19)

Offre : Surtout, lisez la version longue de cette annonce. Colocation pour des personnes faciles à vivre, ayant déjà vécu en collectif, 2 chambres se libèrent dans une très grande maison située à (...)

Vends Maison Éco-Rénovée de 55 m² , avec Atelier et Jardin (Écolieux existants dans le 44)

Offre : Nous vendons une longère du 17ème siècle entièrement éco-rénovée en 2019, au sein d'un petit hameau en pleine campagne, à 6 min d'un village avec commerces. Au rdc un pièce de vie avec cuisine (...)

Monaie Libre la June (Troc et éco-monnaies dans le 56)

Projet : Échanger dans la june Offre : découvrir de nouveau groupe Juniste Demande : existe t il un réseau sur la june dans le Lot, lot et Garonne, Tarn ou Corrèze (...)