Passerelle eco
Actu du Printemps : La revue 83 est parue !
Commandez-la Abonnez-vous

Derniers articles

Nos Livres et revues

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Derniers articles

Réseau éco

20 ans d'écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.

Derniers articles

Thématiques

Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...

Derniers rendez-vous

Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Etudes et Alternatives Ecologiques
Idées dans le SEL

le 24 mars 2004

Systémique pour la démocratie dans une association

Systémique sociale et constructivisme pour l’organisation d’une association

Issue de la mouvance des Systèmes d’Échanges Locaux, voici une présentation de gouvernance systémique, et un exemple de pratique semi-systémique pour les élections lors de l’Assemblée Générale d’une association loi de 1901 — en particulier dans le cadre d’une gouvernance collégiale

 Définition
 Introduction : pratique et transmission d’une a-méthode pour l’organisation d’échanges de proximités.
 Exemple de pratique systémique dans une association, pour l’élection des membres du conseil d’adsministration
 commentaires

DEUX DEFINITIONS

 a) : approche de l’économie de proximité en tant que macrosystème d’une société, formée de mésosystèmes interdépendants, lesquelles se composent de microsystèmes interreliés devant former un tout cohérent et orienté vers l’atteinte de finalités de buts et objectifs. Langage qui permet de constituer des modèles analogiques, lesquels sont des façons particulières et évocatrices de réfléchir aux faits éducatifs.

 b) : méthodologie permettant de rassembler et d’organiser les connaissances en vue d’une plus grande efficacité de l’action ; la systémique englobe la totalité des éléments du système étudié, ainsi que leurs interactions et leurs interdépendances.

INTRODUCTION : La Systémique

Pratique et transmission d’une a-méthode pour l’organisation d’échanges de proximités.

Concevoir le tissu social comme un agrégat de systèmes et de sous-systèmes ouverts en inter-relations dynamiques, permets un apport de richesses qualitatives et quantitatives croissant. Cet apport de diversité est au service, d’abord des intérêts particuliers, et ensuite, incidemment, de manière immanente, au service des "intérêts collectifs" (cf : le constructivisme ). L’organisation pour l’outil qu’est le [SEL], exige la pratique d’un nouveau paradigme (adossé aux sciences du vivant, et des sciences humaines), afin d’obtenir les objectifs que sont les échanges "empiriques", via cette diversité croissante dont les éléments sont en relation ternaire et en mouvement dynamique.

L’"a-méthode" proposée est le produit d’un façonnage à partir d’un agrégat de méthodes cloisonnantes ( situation-problème, induction, constructivisme, déduction...). L’organisation est réduite au minimum, est fonctionnelle, légère, imparfaite, en propulsion dans le devenir. Le contrôle est évacué des fonctions d’organisations. Les organisateurs mettent en place les conditions holistiques des échanges (ex : introduction de dissonance par la stochastique ). Une logique existentielle permet aux relations, vivantes, empreintes de paradoxes, d’être sursumées. L’ordre dans la diversité des échanges empiriques est obtenu par un déséquilibre dans la sphère de l’organisation (les petites injustices sont largement compensées par la plus-value des échanges holistiques.).

CITATIONS

 "De trop nombreux échecs nous ont appris ce qu’il en coûte de traiter simplement des questions complexes , c’est à dire de réduire à des modèles simplistes la foisonnante complexité de la vie , de la société , de la connaissance. Nous savons aujourd’hui que la complexité peut être source de sagesse puisqu’elle active nos intelligences : plutôt que la simplicité en la mutilant, ne pouvons nous commencer par l’assumer en la modélisant ?" J.L LE MOIGNE.

Au carrefour d’exigences multiples, la science des systèmes ( cf la systémique ) contribue à l’émergence de nouvelles représentations de la réalité , et offre des voies de recherche , de réflexion, et d’action parmi les plus prometteuses

 "Il s’agit d’une Nouvelle Réforme ( paradigme ) de la façon de comprendre , de cette incessante méditation qui impose de ne plus tenir pour seule ressource de l’esprit la "raison suffisante" de Leibniz et de reconnaître la place jouée, depuis Locke, par l’"humaine compréhension" qui cherche à décrire en "travaillant à bien penser". En approfondissant cette Intelligence de la complexité, nous privilégions l’exercice d’une rationalité critique et téléologique, par lequel un moyen pour atteindre une fin transforme cette fin, et, ce faisant, suggère déjà, irréversiblement, quelque nouveau moyen. C’est le développement d’une écologie de l’action humaine, qui tendra vers la conscience du fait que tout acte engageant engendrera toujours des effets non anticipés ..." ( cf : pratique holistique ) Edgar MORIN .

 "Baudelaire parle dans "les fleurs du mal" d’un "Satan Trismégiste" , inducteur, on peut le supposer , d’une sagesse démoniaque qui est la mieux à même de rendre compte de la dimension nocturne de l’existence, de tout ce "résidus" qui d’une manière têtue résiste à l’asepsie et à la mise en ordre. La pensée libertaire participe de cette sagesse. La course de l’esprit va de pair avec la course du monde. C’est ce qui justifie le nomadisme intellectuel. L’errance spirituelle nécessite un esprit d’aventurier qui peut parfois passer pour traître ou opportuniste. A ceux qui ne croient à rien, qui ne s’attache à rien, et parce qu’il passent, parce que tout passe, le reste ( découverte, "invention" , carrière) est donné de surcroît. C’est ce qui, d’une manière amusante, fera toujours rager les fonctionnaires de la pensée. Mais pour peu que nous rentrions dans cette carrière désabusés et sereins, l’on saura ainsi que l’illusion (ou le conformisme béat) est la seule honte que nous ayons à avoir ; et ce d’antique sagesse : "turpe est illudi". " M .MAFFESOLI.

 "Le nouveau paradigme systémique initié par la théorie générale des systèmes est à l’origine de la nouvelle conception de l’univers selon laquelle matière et esprit sont perçus comme des éléments indissociables d’un vaste processus d’évolution non linéaire. La théorie générale des systèmes est aujourd’hui devenue une source d’inspiration fondamentale pour toute approche non réductionniste et non mécaniste de l’ensemble des phénomènes du vivant." L.V.BERTALANFFY.

 "Comment, dans les relations humaines, les impasses apparaissent- elles ? Qu’est-ce qui fait que souvent nos tentatives de provoquer un changement ne font que nous emmurer dans un jeu sans fin ? Il y a des changements qui ne sont que source de la permanence. Dire "plus ça change plus c’est la même chose" équivaut, si l’on prend les choses par l’autre bout, à affirmer que ça change quand on s’y attend le moins. La technique proposée se situe délibérément à la surface : barrer le pourquoi ? -question qui porte sur les causes "profondes"- pour mettre en avant le "quoi ?" interrogeant une situation ici et maintenant. Un chemin est frayé dans la forêt des paradoxes humains, qui va de Russel, Wittgenstein et Bateson à Groucho Marx. Entre la logique et l’humour , une "thérapie" est mise en place qui ne prétend point "guérir" autre chose que notre rapport présent à autrui." P.WATZLAWICK

EXEMPLE DE PRATIQUE

Lors d’une Assemblée Générale pour le dépôt de candidature afin d’élire les conseillers d’administration, je propose la manière du "don de responsabilité", plûtôt que celle, très répandue, de "prise de responsabilité".

Accroître la variété des qualités

Ce dépôt de candidature ressort de la systémique pour plusieurs raisons, la plus marquante est qu’il permet d’accroître et de maintenir la variété des personnes tant au niveau de leur quantité que de leur qualité.

Ici, la qualité est davantage comprise , dans un premier temps pour le dépôt de candidature, dans le champ des identités anthropologiques, des personnalités, des manières d’être au monde, (comme par exemples :la prétention, la timidité, l’orgueil, l’effacement, la politesse, l’affabilité, l’arrogance,... L’observation du comportement peut, et encore partiellement, donner des indices pour une interprétation de ses identités ; bref, nous sommes dans l’ignorance, et ceci est une chance si nous l’intégrons dans le processus de décision et d’organisation.

Selon le mode de dépôt de candidature mis en pratique nous intégrons, ou nous soustrayons des catégories "déterminées" de ces qualités.

Dépot de candidature à bulletin secret

Ce dépôt de candidature doit se faire masqué (bulletin secret), aucun dépôt de candidature ne doit être fait oralement, hors Assemblée Générale, ni à l’Assemblée Générale.

D’une part, les personnes qui font leur dépôt de candidature oralement, en levant le bras, et souvent accompagné d’un discours de campagne, possèdent des qualités communes et en petites quantités. De plus, ce mode de dépôt de candidature ne permet pas aux autres personnes de s’exprimer, car elles possèdent d’autres modes d’expressions.

J’ajouterais que ceux-ci empêchent ceux-là d’entrer dans le mode de dépôt de candidature imposé. La victime reste victime, le yang s’impose comme vérité, et est reconnu comme vérité, l’explication d’une "pensée seconde" est plus complexe ( car ni enseigné , ni apprise ) qu’une pensée monadiste ("pensée unique") ; l’esthétisme de la théatralité yang par sa séduction fait taire l’éthique. Celui qui détruit le beau est considéré comme laid inélégant, et par glissement, ou par une pensée archétypale grégaire, comme dans la fausseté ; en effet, le vrai et le beau sont historiquement liés ( cf : le cosmos et le géocentrisme : il fallait sauver la raison). En effet, la théatralité de ce dépôt de candidature en acte exprime la peur du manque (de citoyenneté, de l’engagement de l’autre : le monadisme soupçonne avant tout chez l’autre le vice, l’incompétence, ...), de perte de l’objet (l’association comme jouet du chef par le chef ), de l’autre comme collègue déficient. La méconnaissance pratique de la dialectique ,et le manque de courage pour des actes qui viseraient une construction éthique du monde, font défaut, pour grande partie, à cause de cette incomplétude dans la méthode anti-écologique pour l’organisation.

D’autre part, le dépôt de candidature masqué permet l’émergence de nouveaux mais aussi d’anciens adhérents. Il s’agit d’un véritable choix proposé aux adhérents, ainsi , ils se déplacent plus facilement à l’Assemblée Générale (ils sont de véritables acteurs des orientations), d’autant plus que cette Assemblée Générale leurs propose de choisir dans beaucoup d’autres occurrences.

Le tableau (voir plus bas) montre que quelques candidats doivent ne pas être élus, ceci est très sain pour les objectifs, le dynamisme, l’avenir, la formation de l’association et de ses adhérents.

Autres règles pour le dépot de candidature

Il faut accompagner ce dépôt de candidature de plusieurs autres règles qui favorisent cette démocratie par émergence :

 a) mise en place d’une violence inversée, s’il n’y a pas assez de candidats, un moratoire de 1 an sera appliqué ; de plus, nous avons droit qu’à un seul "essai" de dépôt de candidature (il y a de toute façon une violence pire dans la vieille procédure : les adhérents tirent les marrons du feu, les organisateurs sont les larbins des adhérents, et sont accusés par ceux-là de mensonges, de paresses, de vols, d’intrigues, ...)

 b) vote secret préalable au dépôt de candidature : il peut arriver qu’une personne refuse ce nouveau dépôt de candidature, pour cause qu’il redoute d’être "battu" à l’élection, ou pour ... Dans ce cas, je soumets un vote : répondre à la, question : suis-je d’accord pour un dépôt de candidature masqué ? La personne récalcitrante acceptera le choix collectif, et la majorité se prononcera pour un OUI.

 c) démystifier les fonctions : afin d’évacuer les peurs, l’animateur de l’Assemblée Générale doit nommer les contenus de chaque fonction, ainsi que la durée d’exécution, et ceci en simplifiant et en jetant tout ce qui n’est pas vraiment utile (ex : savoir 3 choses : lire, compter, écrire ) .De tout manière, une partie de la peur est déjà évacuée par le fait qu’il y a des "chances" de ne pas être élu, surtout s’il y a beaucoup de candidats.

 d) le dépouillement de scrutin [premier scrutin] est dégressif (cf : le tableau joint ), ceci en partie pour évacuer les peurs. Exemple : si 20 candidats, il y a 10 élus seulement.

 e) possibilité d’avoir des hommes de pailles élus : afin qu’il y ait des émergences de nouvelles citoyennetés, ainsi que des apprentissages par le côtoiement des "anciens" et des "nouveaux". Les accompagnements des apprenants permettent la mise en place du devenir et de la perennité de l’association.

 f) se mettre en position psycho-sociologique de citoyens et évacuer, autant que faire se peut, la personne privée qui est en nous. Ceci facilite le climat de paix et de sérénité, par exemple, au moment du dépouillement.

 g) faire un dépouillement à 3 tours, car au dépouillement on compte les quantités et les qualités des voies (Mr Durant obtient : 30 voies, dont 10 en Z, et 20 en A :au 2° tours il devrait être éliminé, mais avec ses places en A il vat au 3° tours exceptionnellement,tandis que Mr Dupont qui obtient 30 voies, dont 10 en A, 20 en B, et 20 en C, est mieux plaçé ). Les lettres de A à Z, signifient les qualités, de la meilleure à la moins bonne.

h) : Ne pas solliciter les adhérents afin qu’ils déposent leur candidature, ni pour qu’ils effectuent une fonction ; il est préférable que la personne décide elle-même ; pour ce, il suffit, quelques fois, de montrer le contexte et l’environnement pour que la bonne surprise soit

COMMENTAIRE

La pratique de cette méthode dans l’organisation de la vie sociale se trouve en bon accord avec les cinq champs fondamentaux (les doigts de la main) énonçés par "les Réseaux Espérances" : écologie, non-violence, tolérance, coresponsabilité, solidarité.

Cet exemple a déjà été expérimenté, et avec succès. L’on peut voir combien "pèsent" les élus, et ils représentent souvent un gros pourcentage, ce qui produit un dynamisme, de l’activité, des résultats, une bonne ambiance, ..., lors de l’exercice annuel. Ceci contrairement à la méthode monadique.

La fuite des responsabilités est grandement réduite par cette méthode ; en effet, avec le processus de "prise de responsabilité", la connaissance d’une quantité suffisante de "candidats" lors du dépôt de candidature, freine les candidatures.

Une association doit, certes avoir des objectifs, néammoins, il n’est pas souhaitable qu’elle formule une identité. Le fondamental de l’association se situe dans la conscience de chacun des adhérents, et par conséquent, il est pluriel et divers : ce qui est une très bonne chose. L’association ne doit être qu’un outil. Afin que les représentations de l’association par les adhérents ne se figent pas, et ne construisent pas une identité dominante (ex : communiste, poivrot, fasciste, édoniste,...), les responsabilités de l’organisation doivent être renouvelées. La systémique aide beaucoup à ces changements.

L’introduction de dissonance dans les moments de décision est fort préconisée, elle permets de sortir du "bocal". Un apport de diversité intervient alors dans le système ouvert, et permets la "solution" d’un problème, ou le début d’un chemin de vie dans la joie et le dynamisme. Le concept de stochastique doit grandir par son utilisation dans le langage, la communication, la réflexion et la recherche. Il a à voir avec les pratiques de l’aléatoire, du hasard, de la probabilité, voir du tirage au sort. Il peut être soit convergent, le choix est alors guidé par un "bon sens", le raisonnable ; soit divergent, le choix est, dans ce cas, constitué du pur hasard, ou du tirage au sort.

Par exemple, un recrutement, pour un emploi, peut être stochastique convergent,ou divergent. Néammoins, et préalablement à cette phase ultime du recrutement, il est souhaitable d’opérer un "écrèmage" par le moyen d’une argumentation rationnelle et objective.

TABLEAU des QUOTAS

Un tel tableau doit figurer dans les statuts de l’association, il est adapté aux réalités de chaque Assemblée Générale annuelle :

nombre de candidats nombre de candidats élus nombre de candidats non-élus
7 5 2
8 5 3
9 6 3
10 6 4
11 7 4
12 7 5
13 7 6
14 8 6
15 8 7
16 8 8
17 9 8
18 9 9
19 10 9
20 10 10

Notes

[SELSystème d’Échange Local

[premier scrutincelui du dépot de candidature

Le 24 / 11 / 03, à Legé, 44

Je pense que ce texte n’est pas fini, il manque des explications sur certains points critiques pour la compréhension du texte.


0 vote
Contact --- Mentions légales

ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Foire Eco-Bio Châteldon (63) (Agenda des Convergences dans le 63)

Projet : Foire éco-biologique Humus de Châteldon (63) 4 et 5 Mai 2024 Conférences, ateliers, animations, grand marché bio, spectacles, restaurations sur place les midi Entrée: 5 eu, pass 2 jours: 8 eu. (...)

Comment Va ton Âme ? (Rencontres amoureuses)

Projet : Quand j'étais plus jeune, j'aimais l'idée du mariage. En vieillissant, je n'y ai vu aucune utilité; au contraire, il me semblait que çette union ne générait que des problèmes. Récemment, à (...)

La Pépinière Oasis: Vivre en Écolieu, Ça s'Apprend ! (Accompagnement)

Projet : Créer ou rejoindre un écolieu est un changement de vie qui demande de la préparation et des compétences. Pour la 4ème année, la Coopérative Oasis propose la Pépinière Oasis. Offre : C'est un (...)

Chantier Multi-Activités (Ecovolontariat dans le 65)

Projet : Notre quête : essayer modestement de réveiller l'être humain libre en nous... Dans notre lieu aux pieds des Pyrénées, nous cultivons poules, ânes, chevaux, abeilles, chats, fruitiers, potager, (...)

Recherche Écolieu (À l’abordage dans le 64)

Demande : A la recherche d'un écolieu collectif intergénérationnel existant, situé dans le Sud Ouest ou Sud Est de la France, je souhaite vivre dans la paix et le respect de l'autre, la plus autonome (...)